Aides Jeunes : mobili jeunes, emploi, logement, permis,…

Trouver un travail, un logement, passer son permis, acheter une voiture, … autant d’étapes inévitables pour les jeunes actifs. Pourtant, du fait de la crise sanitaire, de nombreux jeunes peinent à trouver un emploi stable. Ils rencontrent également des difficultés pour trouver un logement, passer le permis, acheter une voiture,…etc. Ces derniers mois, de nombreux dispositifs sont venus compléter les aides jeunes actifs déjà disponibles. Dans cet article, je vous propose un point complet sur toutes les aides jeunes pour vous aider à démarrer dans la vie active !

Les aides jeunes pour trouver un emploi

La garantie Jeunes

La garantie jeunes permet aux jeunes de 16 à 25 ans de bénéficier d‘un accompagnement vers l’emploi. Elle prend la forme d’un contrat signé entre la mission locale et le jeune. Il ne faut pas que vos ressources dépassent 497,50 € pour bénéficier de la garantie jeune. En plus d’un accompagnement spécifique vers l’emploi, la garantie jeunes permet de bénéficier d’une allocation de 497,50 € par mois maximum. Le contrat est conclu pour un durée de 9 mois à 1 an. L’allocation est suspendue en cas de non respect des obligations du contrat. Les jeunes en situation de handicap peuvent en bénéficier jusqu’à l’âge de 30 ans.

L’aide exceptionnelle pour l’apprentissage

Pour tous les contrats conclus entre le 1er juillet 2020 et le 31 décembre 2021, une aide est accordée aux employeurs qui recrutent des alternants (apprentis et jeunes en contrat de professionnalisation). Ce n’est donc pas une des aides jeunes mais plutôt une aide pour les employeurs qui acceptent de recruter des jeunes alternants. L’aide est de 5 000 € pour le recrutement d’un alternant (en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) de moins de 18 ans et de 8 000 € si celui-ci a 18 ans et plus. Une aide à connaître pour rassurer son futur employeur et trouver une alternance plus facilement. En effet, grâce à ce dispositif, le coût du recrutement d’un jeune en contrat d’apprentissage représente un faible (voire quasi nul) reste à charge, pour la 1ère année de contrat.

L’Aide Volontariat Territorial en Entreprise Vert (VTE Vert)

Pour accompagner le recrutement de 1 000 jeunes dans des TPE, PME et ETI sur des métiers de la transition écologique, une aide pouvant aller jusqu’à 8 000 € est versée à l’entreprise qui accueille un talent en Volontariat territorial en entreprise (VTE) « Vert ». Une fois de plus, il s’agit d’une aide destinée aux employeurs mais c’est indirectement une des aides jeunes pour trouver un emploi. Elle concerne les contrats de travail des jeunes de niveau bac+3 minimum, diplômé depuis moins de 2 ans. Mais aussi, ceux en contrat d’apprentissage (le cas échéant, durée de 10 mois minimum) ou de professionnalisation. Un jeune déjà diplômé de niveau bac+2 et en cours de formation pour un niveau bac+3 ou plus.

Le contrat initiative emploi

Le Contrat Initiative Emploi est un CDI ou un CDD (de 24 mois maximum) qui permet à un jeune sans emploi rencontrant des difficultés particulières d’insertion professionnelle ou sociale, de s’engager dans une expérience professionnelle tout en étant suivi par un référent chargé de son insertion professionnelle. L’employeur peut bénéficier d’une aide pour financer une partie du salaire, destinée à couvrir une partie du coût de l’embauche et de la formation éventuelle. Pour trouver un contrat d’initiative emploi, il suffit de se rapprocher d’un professionnel de l’insertion comme pôle emploi ou le conseil départemental.

Le service civique

Le service civique permet de s’engager dans une mission de 6 à 12 mois, 24H par semaine minimum, qui permet d’acquérir de l’expérience. Pendant la période du service civique, le jeune est indemnisé à hauteur de 580 € par mois (472,97 € pris en charge par l’État auxquels s’ajoutent 107,58 € pris en charge par l’organisme d’accueil). Les missions de service civique peuvent être effectuées auprès d’associations, de collectivités territoriales (mairies, départements ou régions) ou d’établissements publics (musées, collèges, lycées…), en France ou à l’étranger. D’autres dispositifs d’aides pour l’accès à l’emploi et la formation sont détaillés sur le nouveau site 1 jeune = 1 solution.

Le RSA Jeune

Les jeunes de 18 à 25 ans, français ou étrangers, qui justifient d’une certaine durée d’activité professionnelle peuvent bénéficier du RSA jeune actif sous certaines conditions. Le montant dépend des ressources et de la composition du foyer. Pour obtenir le RSA, il est nécessaire de faire une 1ère demande, puis d’actualiser la situation tous les trimestres. Le montant du RSA pour une personne seule est de 565,34 €.

Aide au retour à l’emploi et Accompagnement intensif des jeunes (AIJ)

Les jeunes qui ont travaillé 6 mois au cours des 24 derniers mois peuvent bénéficier d’une allocation chômage, sous la forme de l’ARE (Allocation de retour à l’emploi). Si ces conditions ne sont pas remplies, il est toujours possible de faire une demande après avoir passé 4 mois à rechercher un emploi sans succès, en fournissant les preuves de toutes les démarches. 

L’accompagnement intensif des jeunes (AIJ) est un dispositif d’une durée de 3 à 6 mois mis en place par Pôle emploi pour aider les jeunes à retrouver plus rapidement un emploi. Pour en bénéficier, il faut avoir moins de 30 ans, être demandeur d’emploi et rencontrer des difficultés à retrouver un emploi.

Les aides jeunes pour le logement

L’aide pour payer le loyer

Dès que vous trouvez un logement et que vous payez un loyer, vous pouvez bénéficier d’une aide au logement versée par la caisse d’allocations familiales. Elle peut prendre 3 formes :

  • l’allocation personnalisée au logement (APL) : Réservé aux locataires de logements conventionnés (hlm,…)
  • l’allocation de logement social (ALS) : si le logement n’est pas conventionné.
  • l’allocation de logement familial (ALF) : destinés aux locataires avec des enfants ou mariés depuis cinq ans.

Le montant de l’aide varie en fonction des ressources du foyer, du lieu de résidence, du prix du loyer et du nombre de personnes à charge. Le montant de l’aide est réévalué chaque trimestre. Bien souvent, avant même de trouver un logement, les jeunes actifs font face à un problème de taille. Les propriétaires ont des critères de sélection restrictifs et/ou demandent des garanties impossibles pour un jeune actif. Les aides d’action logement s’adressent justement aux jeunes actifs ou en contrat d’alternance, en cdd, saisonniers,…etc.

La garantie Visale – variable en fonction de la garantie

C’est un garant gratuit pour les jeunes de moins de 30 ans qui ne peuvent avoir de caution. Plus besoin de solliciter ses proches pour rassurer le propriétaire. C’est une garantie pour le bailleur en cas d’impayés de loyers mais aussi de dégradations dans le logement. Le propriétaire est assuré de percevoir ses loyers durant toute la durée de la location.

L’avance Loca-Pass – 1200€ maximum

Il s’agit d’un prêt à taux zéro de 1200€ maximum qui permet de financer le dépôt de garantie (sans frais de dossier ou d’intérêts). Prêt remboursable sur 25 mois avec un versement minimum de 20€/mois. Pour les salariés du secteur agricole, le montant du prêt va jusqu’à 2000€.

L’aide Mobili Jeunes – maximum 1200€

Il s’agit d’une aide qui finance une partie du loyer chaque mois. De 10€ à 100€ par mois, pendant douze mois, soit 1200€ maximum. Cette aide jeunes est réservée aux jeunes en contrat d’alternance de moins de 30 ans. Il faut aussi remplir des critères de revenus (inférieurs au Smic). Le calcul est effectué sur le loyer après déduction de l’aide personnalisée au logement (APL) ou de l’allocation de logement sociale (ALS) si vous percevez l’une ou l’autre de ces aides. L’aide est versée tous les 6 mois durant votre année d’alternance (soit 2 versements par an).

Le chèque énergie – maximum 277€


Le chèque énergie n’est pas une des aides jeunes spécifique. Il s’agit d’une aide pour le paiement des dépenses d’énergie comme l’électricité, le gaz, le fioul, le bois, …etc. Pour l’obtenir il suffit que le revenu fiscal de référence soit inférieur à 10 800€ par personne. Son montant varie de 48€ à 277€ et se présente sous la forme d’un chèque envoyé par la poste. Il suffit de le faire suivre à son fournisseur d’énergie pour bénéficier d’une réduction sur sa prochaine facture d’énergie.

Aide d’urgence (crise sanitaire) – maximum 900€

L’aide d’urgence permet de régler les charges locatives en cas de chômage partiel, d’arrêt de travail pour garde d’enfants, de diminution de la rémunération,…etc. Si l’un de ces événements entraîne une baisse de ressources mensuelles supérieur ou égal à 15% et des charges locatives supérieures à 33% l’aide est de 150€ par mois. En cas de perte d’emploi, elle atteint 900€ versés sur 6 mois. Le revenu ne doit pas excéder 1.5 Smic soit 1845€ net.

Aide Mobili-Pass – 3500€

En cas de déménagement pour une mutation ou une embauche à plus de 70km vous pouvez bénéficier de l’aide Mobili-Pass. L’aide dépend de plafonds de ressources qui changent en fonction de la zone géographique. L’objectif est de couvrir les frais de recherches du nouveau logement ainsi qu’un prêt à taux zéro pour régler les dépenses liées au futur logement.

L’aide à la mobilité de Pôle Emploi

Pôle emploi peut prendre en charge vos frais de déplacement, de repas et d’hébergement dans le limite de 5000€ par an si vous êtes demandeur d’emploi et que vous devez passer des entretiens, une formation ou un nouveau contrat. Il faut que la nouvelle activité dure au moins 3 mois et soit à plus de 60 km ou 2h de trajet aller retour.

L’aide à l’installation des personnels de l’Etat

Pour les fonctionnaires qui entrent dans la fonction publique une aide de 500€ à 900€ peut être accordée pour l’installation dans un nouvel endroit.

Le fonds de solidarité pour le logement

Le fonds de solidarité pour le logement vient en aide aux personnes en difficultés qui ont du mal à faire face aux dépenses liées à leur logement. Les conditions varient en fonction des départements, il suffit de se renseigner auprès de l’ADIL, la mairie ou un travailleur social.

Les autres aides jeunes

Le pass culture

Le pass Culture est un dispositif qui permet d’avoir accès durant l’année de leurs 18 ans à une application sur laquelle les jeunes disposent de 300€ pendant 24 mois pour découvrir et réserver selon leurs envies des propositions culturelles de proximité et des offres numériques (livres, concerts, théâtres, musées, cours de musique, abonnements numériques, etc.).


Les jeunes actifs doivent faire face à d’autres dépenses difficiles à financer, voici des articles supplémentaires pour faire le point sur ces aides financières :

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.