quelles aides pour les étudiants

Les étudiants français sont particulièrement privilégiés car le coût des études supérieures et notamment l’inscription à l’université est parmi les plus faibles d’Europe. Malgré tout, de nombreuses aides financières étudiants, permettent aux étudiants de financer une partie de leurs études. Dans cet article, nous allons détailler 14 aides étudiants.

L’augmentation du coût de la vie impacter directement les étudiants. Selon l’UNEF, l’augmentation est de 2.09% pour les étudiants cette année. Certains étudiants font donc le choix de chercher un emploi pour compléter leurs revenus, ce qui peut avoir un impact négatif sur leur réussite. D’autres décident de réduire leurs dépenses de santé : au niveau national, près de 1 étudiant sur 6 (15,6 %) déclare avoir renoncé à se soigner au cours des 6 derniers mois par manque d’argent

1. Les bourses sur critères sociaux (jusqu’à 560€/mois)

Parmi les aides financières étudiants, les bourses sur critères sociaux sont les plus connues. Elles permettent, sous certaines conditions cumulatives d’obtenir une aide financière. Voici les conditions à remplir :

  • L’étudiant doit avoir moins de 28 ans (avec des exceptions pour les réfugiés, les étudiants handicapés,…)
  • La formation doit être reconnue par le système boursier
  • Les revenus des parents et le nombre d’enfants dans la famille sont pris en compte. Les revenus pris en compte figurent à la ligne « revenu brut global » de l’avis d’imposition ou de non-imposition. Ainsi, pour l’année universitaire 2020-2021, les revenus retenus sont ceux perçus en 2018 (avis fiscal de 2019).
  • La distance entre le domicile et le lieu de formation ont un impact sur le montant de la bours

Ces différents critères vont correspondre à un certains nombre de points qui vont déterminer le montant de la bourse. Le plus simple est de faire une rapide simulation.

Simulateur de Bourse

Les avantages des étudiants boursiers

Les boursiers sur critères sociaux bénéficient de :

  • l’exonération des droits d’inscription universitaires
  • l’exonération de la CVEC (la Contribution de vie étudiante et de campus d’un montant de 92€ en 2020/2021)
  • la priorité dans l’attribution d’un logement étudiant

Les obligations des étudiants boursiers

Les étudiants boursiers doivent en contre partie du versement de leur bourse :

  • être assidu aux cours, travaux pratiques ou dirigés,
  • réaliser les stages obligatoires intégrés à la formation,
  • être présent aux examens et concours correspondant à leurs études.

2. L’aide au Mérite (100€ par mois)

Pour les bacheliers ayant obtenus une mention très bien au BAC, un aide au mérite de 900 €/an, leur est attribué. Cette aide est cumulée avec la bourse de l’enseignement supérieur.

C’est le Crous qui identifie l’étudiant susceptible de recevoir cette aide après avoir pris connaissance des bacheliers mention « très bien » de l’année précédente. La décision définitive d’attribution ou de non attribution de l’aide au mérite est ensuite prise par le recteur et notifiée au candidat.

L’aide au mérite est versée en 9 mensualités. Elle ne donne pas lieu à versement pendant les grandes vacances universitaires.

3. Financer son logement grâce aux APL (variable)

L’APL ou aide personnalisée au logement est une allocation qui permet comme son nom l’indique de réduire la charge financière que représente le loyer. L’APL apparaît dans ce dossier sur les aides pour les étudiants bien qu’elle ne soit pas exclusivement réservée aux étudiants. Un étudiant pourra malgré tout, payer une partie de son loyer grâce aux APL. Son montant varie principalement en fonction des ressources et du loyer de l’étudiant.

Les démarches pour obtenir l’APL peuvent être entreprises dès que le logement a été trouvé (signature du bail et remise des clés). Mais un logiciel permet de simuler le montant de l’aide avant même d’avoir trouvé le logement, pour pouvoir estimer son budget.

Simulateur d’APL

 💡 Si vous rencontrez des difficultés pour trouver votre logement étudiant, n’hésitez pas à consulter notre article : Les 40 sites pour trouver un logement étudiant pas cher !

4. L’aide spécifique annuelle (variable)

L’aide spécifique annuelle est prévue pour les étudiants qui rencontrent des difficultés financières à cause des situations suivantes :

  • l’étudiant en situation d’autonomie par rapport à leurs parents qui ne bénéficient pas de l’aide financière de leurs parents. Le site officiel étudiant.gouv.fr précise « l’étudiant en situation d’autonomie avérée qui ne bénéficie plus du soutien matériel de ses parents. Cette situation est appréciée à partir des éléments suivants : attestation d’un domicile séparéavis fiscal séparé ou, à défaut, déclaration fiscale séparée et existence de revenus réguliers liés à une activité salariée d’un montant annuel au moins égal à 3 SMIC nets. Ces 3 SMIC doivent être réunis sur les 12 derniers mois précédant la demande d’allocation annuelle. L’absence d’un soutien matériel par les parents devra être justifiée.
  • l’étudiant en rupture familiale, sa situation d’isolement et de précarité est attestée par une évaluation sociale.
  • l’étudiant en reprise d’études au-delà de 28 ans ne disposant pas de ressources supérieures au plafond prévu par le barème d’attribution des bourses, sous réserve que l’intéressé ne bénéficie pas, par ailleurs, d’autres aides (allocation de chômage, revenu de solidarité active). Cette reprise d’études doit s’inscrire dans un projet professionnel.
  • l’étudiant français ou ressortissant d’un Etat membre de l’Union européenne autre que la France, d’un Etat partie à l’Espace économique européen ou de la Confédération Suisse demeurant seul sur le territoire français et dont les revenus déclarés de la famille résidant à l’étranger ne permettent pas d’apprécier le droit à bourse.
  • l’étudiant élevé par un membre de sa famille sans décision judiciaire (oncle, tante, grands-parents par exemple),

Le versement se fait sur 10 mois. L’allocation annuelle équivaut à un droit à bourse. Elle donne droit à exonération des droits d’inscription à l’université et de cotisation à la sécurité sociale étudiante.

5. L’aide spécifique ponctuelle (variable)

Cette dernière des aides pour les étudiants, l’aide spécifique ponctuelle, leur permet de poursuivre leurs études malgré à une situation grave qui pourrait se présenter au cours de l’année universitaire. La situation de l’étudiant sera attestée par une évaluation sociale. L’aide ponctuelle est cumulable avec une bourse sur critères sociauxune allocation annuelle, une aide à la mobilité internationale, une aide au mérite.

L’étudiant doit constituer un dossier avec l’aide de l’assistant du service social du CROUS. Ce dossier sera présenté de façon anonyme à une commission présidée par le directeur du CROUS. Après examen du dossier, la commission décide ou non d’attribuer la bourse et notifie sa décision à l’étudiant.

L’aide ponctuelle est versée en une seule fois. Le montant maximal d’une aide ponctuelle correspond au montant annuel de l’échelon 1 des bourses sur critères sociaux.

6. Bourse Erasmus + (jusqu’à 450€/mois)

Erasmus+ est un programme européen d’échanges d’étudiants européens. Pour bénéficier de cette aide étudiant, il faut faire ses études :

  • dans un pays étranger européen
  • auprès d’un établissement de l’enseignement supérieur
  • dans le cadre d’un échange inter-établissements

Il existe plusieurs types d’aides étudiants Erasmus :

  • Erasmus+ études : réservée aux étudiants, d’un montant de 150€ à 300€ pour 3 à 12 mois.
  • Erasmus+ stages réservée aux étudiants effectuant un stage en Europe pour 2 à 12 mois d’un montant de 300 à 450€/mois en fonction du pays.

Chaque établissement a ses propres règles et son propre calendrier, il vaut mieux s’y prendre au moins 6 et 12 mois de avant le début du séjour à l’étranger.

💡 Même si vous disposez de nombreuses aides pour financer vos études, le meilleur moyen d’optimiser votre argent, c’est de faire un budget. Vous pouvez utiliser le tableau excel très efficace proposé sur la boutique !

7. L’aide à la mobilité internationale (400€/ mois)

L’aide à la mobilité internationale permet de se former dans l’enseignement supérieur à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échanges ou d’effectuer un stage international.

Pour bénéficier de l’aide à la mobilité internationale de 400€/mois, il faut :

  • un séjour aidé à l’étranger entre 2 et 9 mois consécutifs.
  • être boursier de l’enseignement supérieur sur critères sociaux ou bénéficiaire d’une allocation annuelle (dispositif des aides spécifiques)
  • préparer un diplôme national relevant de la compétence du ministère chargé de l’enseignement supérieur dans un établissement d’enseignement supérieur public / qui a engagé une démarche de contractualisation avec l’État.
  • la formation ou le stage à l’étranger s’inscrit dans le cadre du cursus d’études.

Il suffit de transmettre une demande au service des relations internationales de votre établissement.

L’accord dépend de la durée de votre séjour et de certaines spécificités telles que l’éloignement du pays d’accueil, le coût de la vie du pays choisi.

L’aide à la mobilité internationale est cumulable avec une aide au mérite, la bourse sur critères sociaux et la bourse Erasmus+.

Pour découvrir les autres aides pour partir étudier à l’étranger, consultez cette page.

8. L’aide à la mobilité en Master (1000€)

L’aide à la mobilité en Master, facilite la mobilité géographique des étudiants boursiers titulaires d’une licence, inscrits en première année de master, dans une région académique différente de celle dans laquelle la licence a été obtenue.

La demande doit se faire entre le 10 juillet 2020 et le 30 avril 2021.

Pour recevoir l’aide à la mobilité en master (de 1000€), il faut avoir :

  • une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux OU une allocation annuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques versées par le ministère ou les établissements qui en relèvent
  • s’inscrire pour le master dans une autre région académique que celle de l’obtention de la licence

9. Aide à la mobilité Parcoursup (500€)

Pour profiter de l’aide à la mobilité parcoursup, il faut :

  • avoir bénéficié de la bourse de lycée en 2019/2020 et accepté un vœu « mobilité » sur Parcoursup
  • Dans ce cas, faire un demande sur https://amp.etudiant.gouv.fr/ à partir du 8 juillet 2020
  • Une fois la demande effectuée, le Crous l’instruira dès l’inscription administrative dans l’établissement

10. Les tarifs réduits dans les transports en commun (variable)

Pour commencer, il est bon de savoir que dans le cadre d’un stage ou d’une formation en alternance / apprentissage, votre employeur doit prendre en charge 50% de vos frais de déplacement, de votre domicile à votre lieu de stage.

La SNCF propose au niveau national des réductions pour les étudiants sur le train. Ensuite, au niveau local et régional les sociétés de transports en commun proposent aux étudiants des promotions et tarifs réduits.

11. L’aide au permis de conduire (500€)

Les étudiants peuvent aussi recevoir des aides étudiants pour financer leur permis de conduire, l’ensemble des dispositifs existants et décrit dans cet article : Prix permis de conduire | Conseils, Aides et Permis gratuit !

12. L’aide exceptionnelle COVID-19 (200€)

Une aide de 200 € est mise en place suite à l’épidémie de coronavirus pour soutenir d’une part les étudiants ayant perdu leur emploi, et d’autre part les jeunes précaires de moins de 25 ans en grande difficulté en raison des mesures prises pendant l’état d’urgence sanitaire.

Ces aide ponctuelles sont versées en une fois en juin 2020 et devrait concerner environ 800 000 jeunes au total.

13. Les aides pour partir en vacances (variable)

Les étudiants peuvent également profiter de dispositifs d’aides étudiants pour partir en vacances, comme le départ 18-25 par exemple. L’ensemble des aides pour partir en vacances sont détaillées dans cet article : 10 aides pour partir en vacances : enfants, familles, seniors !

14. Les aides régionales et locales (variable)

Le coût de la vie pour les étudiants (notamment le montant du loyer) n’est pas le même dans toute la France ! Un comparatif région par région a été établi dans cet article : Quel est le coût des études supérieures ? Le point filière par filière.

Des aides régionales et locales existent, sur le site étudiants.gouv.fr une carte interactive permet de faire le point région par région en métropole et outre mer.

carte aides régionales

N’hésitez pas à vous renseigner sur ces aides locales, car elles sont parfois très avantageuses et peuvent permettre de trancher entre deux universités.

Des questions ou une remarque à partager sur cet article ? N’hésitez pas, les commentaires sont à votre disposition. 

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.