animal de compagnie
pub

63 millions… c’est le nombre d’animaux familiers recensés en France en 2012, soit presque autant que la population totale ! Plus de 48% des ménages français possèdent au moins un petit compagnon, parmi des catégories très diversifiées : poissons, chats, chiens, ou encore NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Comment bien vivre avec son animal de compagnie ?

animal de compagnie

L’achat d’un animal de compagnie

Les lieux d’achat

Beaucoup choisissent leur animal de compagnie chez un éleveur ou un particulier. Une fois sur place, il est alors possible de poser des questions et de constater par soi même les conditions de vie de l’animal. Il vaut mieux préférer les éleveurs qui se limitent à deux ou trois races. Les refuges permettent aussi de trouver un compagnon à quatre pattes. Généralement, vous saurez peu de choses sur son origine mais son état de santé et sa sociabilité auront été évaluée. Le seul lieu d’achat qui est souvent au cœur de scandales ce sont les animaleries. Des trafics de chiots et de chatons y ont déjà été constatés. Pour info, la vente d’animaux sur les marchés, les foires, les brocantes ou de manière générale sur la voie publique est interdite en France.

Les petites annonces

Que vous consultiez les annonces sur un journal ou sur internet, certaines informations indispensables doivent apparaître. Le numéro de siren du vendeur, le numéro d’identification des animaux ou de leur mère, le nombre de chiots ou de chatons, leur âge (obligatoirement plus de 8 semaines), ainsi que l’identification de race si les animaux sont inscrits à un livre généalogique. Depuis le 1er janvier 2016, ces obligations sont valables pour les professionnels mais aussi les particuliers. L’objectif est de lutter contre les trafics d’animaux ou les particuliers qui s’improvisent éleveurs.

Si les animaux sont donnés, l’annonce doit comporter les mêmes précisions que pour une vente à l’exception du numéro de siren. La mention « gratuit » doit apparaître clairement sur l’annonce. Si un particulier revend un animal acheté il n’a pas besoin d’un numéro de siren.

L’adoption en refuge

Après avoir rencontré l’animal et décidé d’en faire votre compagnon, vous devrez remplir un contrat d’adoption. Il vous sera demandé une pièce d’identité, un justificatif de domicile et de revenus. L’adoption n’est pas gratuite. Prévoyez également des frais qui correspondent à une participation pour la vaccination, la stérilisation et l’identification de l’animal. Il faut compter environ 150€ pour un chien, 90€ pour un chat. De plus, en adoptant un animal à la SPA vous vous engagez à ne pas le vendre sans l’accord écrit du refuge.

pub

La vente

Tout vendeur doit vous fournir :

  • une attestation de cession
  • la carte d’identification de l’animal pour les chiens, chats et furets
  • un document sur les caractéristiques et les besoins de l’animal
  • un certificat vétérinaire attestant son bon état de santé
  • les documents généalogiques pour les animaux de race

En cas de don, seul le certificat vétérinaire est obligatoire.

Le coût annuel d’un animal de compagnie

Vous avez trouvé le compagnon idéal et vous avez évalué rapidement le budget nourriture annuel nécessaire. C’est un bon début mais c’est loin d’être suffisant. Selon TNS Sofres, le budget annuel moyen d’un animal de compagnie est de 310€ pour un chien et 242€ pour un chat hors nourriture !

Les chats

Liste des dépenses minimum à prévoir pour un chat :

  • Alimentation : c’est le poste de dépense le plus important qui a fait l’objet d’un article complet sur le site intitulé Une alimentation pour chien et chat pas chère et de qualité contenant de bons conseils pour réduire les frais.
  • Hygiène : Les chats ont besoin d’un bac à litière (30€) avec de la litière (140€/an environ) qui devra être changée régulièrement. Certains apprécieront une petite douche avec un shampoing spécial (8€) suivie d’une séance de brossage avec un peigne (10€).
  • Sécurité :  un collier et une chatière sont conseillés pour qu’il puisse sortir se balader en toute sécurité (45€). Un sac de transport permettra de se déplacer en voiture avec son chat (30€).
  • Confort : un chat a besoin d’une gamelle (8€) pour manger et d’un panier ou d’une couverture (30€) pour se prélasser. Quelques jouets pourront aussi lui permettre de s’amuser. Les arbres à chat permettent au chat de se détendre, de faire ses griffes et de jouer (à partir de 30€).
  • Santé : Deux visites annuelles chez le vétérinaire sont conseillées ce qui représente un budget d’environ 70€. Sans oublier les autres visites en cas de maladie. N’hésitez pas à lire l’article : Soigner son animal avec de l’homéopathie.

Les chiens

Liste des dépenses minimum à prévoir pour un chien :

  • Alimentation : c’est le poste de dépense le plus important qui a fait l’objet d’un article complet sur le site intitulé Une alimentation pour chien et chat pas chère et de qualité contenant de bons conseils pour réduire les frais.
  • Hygiène : Les chiens ont besoin d’être toilettés régulièrement chez un professionnel ou à domicile. Il faudra prévoir un shampoing (8€) et une brosse (10€) adaptée à son type de poil.
  • Sécurité : Pour se déplacer au quotidien un collier et une laisse (30€) voire une muselière (5€) sont indispensables.
  • Confort : un chien a besoin d’une gamelle (8€) pour manger et d’un panier ou d’une couverture (à partir de 30€) pour se prélasser. Un os (3€) ou un jouet à mâcher (10€) peuvent aussi faire son bonheur.
  • Santé : Deux visites annuelles chez le vétérinaire sont conseillées ce qui représente un budget d’environ 70€.
  • Sans oublier les autres visites en cas de maladie. N’hésitez pas à lire l’article :