63 millions… c’est le nombre d’animaux familiers recensés en France en 2012, soit presque autant que la population totale ! Plus de 48% des ménages français possèdent au moins un petit compagnon, parmi des catégories très diversifiées : poissons, chats, chiens, ou encore NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie). Comment bien vivre avec son animal de compagnie ?

animal de compagnie

L’achat d’un animal de compagnie

Les lieux d’achat

Beaucoup choisissent leur animal de compagnie chez un éleveur ou un particulier. Une fois sur place, il est alors possible de poser des questions et de constater par soi même les conditions de vie de l’animal. Il vaut mieux préférer les éleveurs qui se limitent à deux ou trois races. Les refuges permettent aussi de trouver un compagnon à quatre pattes. Généralement, vous saurez peu de choses sur son origine mais son état de santé et sa sociabilité auront été évaluée. Le seul lieu d’achat qui est souvent au cœur de scandales ce sont les animaleries. Des trafics de chiots et de chatons y ont déjà été constatés. Pour info, la vente d’animaux sur les marchés, les foires, les brocantes ou de manière générale sur la voie publique est interdite en France.

Les petites annonces

Que vous consultiez les annonces sur un journal ou sur internet, certaines informations indispensables doivent apparaître. Le numéro de siren du vendeur, le numéro d’identification des animaux ou de leur mère, le nombre de chiots ou de chatons, leur âge (obligatoirement plus de 8 semaines), ainsi que l’identification de race si les animaux sont inscrits à un livre généalogique. Depuis le 1er janvier 2016, ces obligations sont valables pour les professionnels mais aussi les particuliers. L’objectif est de lutter contre les trafics d’animaux ou les particuliers qui s’improvisent éleveurs.

Si les animaux sont donnés, l’annonce doit comporter les mêmes précisions que pour une vente à l’exception du numéro de siren. La mention « gratuit » doit apparaître clairement sur l’annonce. Si un particulier revend un animal acheté il n’a pas besoin d’un numéro de siren.

L’adoption en refuge

Après avoir rencontré l’animal et décidé d’en faire votre compagnon, vous devrez remplir un contrat d’adoption. Il vous sera demandé une pièce d’identité, un justificatif de domicile et de revenus. L’adoption n’est pas gratuite. Prévoyez également des frais qui correspondent à une participation pour la vaccination, la stérilisation et l’identification de l’animal. Il faut compter environ 150€ pour un chien, 90€ pour un chat. De plus, en adoptant un animal à la SPA vous vous engagez à ne pas le vendre sans l’accord écrit du refuge.

La vente

Tout vendeur doit vous fournir :

  • une attestation de cession
  • la carte d’identification de l’animal pour les chiens, chats et furets
  • un document sur les caractéristiques et les besoins de l’animal
  • un certificat vétérinaire attestant son bon état de santé
  • les documents généalogiques pour les animaux de race

En cas de don, seul le certificat vétérinaire est obligatoire.

Le coût annuel d’un animal de compagnie

Vous avez trouvé le compagnon idéal et vous avez évalué rapidement le budget nourriture annuel nécessaire. C’est un bon début mais c’est loin d’être suffisant. Selon TNS Sofres, le budget annuel moyen d’un animal de compagnie est de 310€ pour un chien et 242€ pour un chat hors nourriture !

Les chats

Liste des dépenses minimum à prévoir pour un chat :

  • Alimentation : c’est le poste de dépense le plus important qui a fait l’objet d’un article complet sur le site intitulé Une alimentation pour chien et chat pas chère et de qualité contenant de bons conseils pour réduire les frais.
  • Hygiène : Les chats ont besoin d’un bac à litière (30€) avec de la litière (140€/an environ) qui devra être changée régulièrement. Certains apprécieront une petite douche avec un shampoing spécial (8€) suivie d’une séance de brossage avec un peigne (10€).
  • Sécurité :  un collier et une chatière sont conseillés pour qu’il puisse sortir se balader en toute sécurité (45€). Un sac de transport permettra de se déplacer en voiture avec son chat (30€).
  • Confort : un chat a besoin d’une gamelle (8€) pour manger et d’un panier ou d’une couverture (30€) pour se prélasser. Quelques jouets pourront aussi lui permettre de s’amuser. Les arbres à chat permettent au chat de se détendre, de faire ses griffes et de jouer (à partir de 30€).
  • Santé : Deux visites annuelles chez le vétérinaire sont conseillées ce qui représente un budget d’environ 70€. Sans oublier les autres visites en cas de maladie. N’hésitez pas à lire l’article : Soigner son animal avec de l’homéopathie.

Les chiens

Liste des dépenses minimum à prévoir pour un chien :

  • Alimentation : c’est le poste de dépense le plus important qui a fait l’objet d’un article complet sur le site intitulé Une alimentation pour chien et chat pas chère et de qualité contenant de bons conseils pour réduire les frais.
  • Hygiène : Les chiens ont besoin d’être toilettés régulièrement chez un professionnel ou à domicile. Il faudra prévoir un shampoing (8€) et une brosse (10€) adaptée à son type de poil.
  • Sécurité : Pour se déplacer au quotidien un collier et une laisse (30€) voire une muselière (5€) sont indispensables.
  • Confort : un chien a besoin d’une gamelle (8€) pour manger et d’un panier ou d’une couverture (à partir de 30€) pour se prélasser. Un os (3€) ou un jouet à mâcher (10€) peuvent aussi faire son bonheur.
  • Santé : Deux visites annuelles chez le vétérinaire sont conseillées ce qui représente un budget d’environ 70€.
  • Sans oublier les autres visites en cas de maladie. N’hésitez pas à lire l’article : Soigner son animal avec de l’homéopathie.

 💡 Cliquez sur l’image ci dessous, et mettez dans votre panier tout le nécessaire pour accueillir un animal de compagnie chez vous, juste pour vous donner une idée du budget à prévoir.

Comment limiter les frais ?

Quelques moyens peuvent vous permettre de limiter les dépenses liées à votre animal de compagnie.

En magasin

La première méthode consiste à profiter des promotions et des offres spéciales proposées par les supermarchés ou les animaleries : -50% sur les croquettes, 2 sacs de litières achetés un offert, etc. Il est également possible de trouver des bons de réduction en rayon pour réduire les dépenses. Consultez l’article Les bons de réduction débusqués, répertoriés et expliqués pour en savoir plus.

Sur internet

Sur internet, de nombreux sites permettent d’acheter tout le nécessaire pour son compagnon.  Ces sites proposent souvent des références introuvables en grandes surfaces et moins chères que chez le vétérinaire. Par exemple, le site Wanimo.com est leader sur le marché des animaleries en ligne depuis plus de 10 ans avec 5000 références produits. Régulièrement, des opérations spéciales (jeux, viral, ventes flash…) à durée limitée seront proposées pour ne pas passer à côté vous pouvez vous inscrire à la newsletter. Code Promo : Pour toute première commande, 5€ vous seront offerts dès 45€ d’achat avec le code Bienvenu et les frais de port sont offerts dès 29€ d’achat. En plus, un système de fidélité avec des points permet de choisir des cadeaux gratuits pour son compagnon à quatre pattes.

Toilettage moins cher

Pour l’achat de prestations comme le toilettage par exemple, il est possible d’opter pour les achats groupés sur le site Groupon.fr. De nombreuses prestations sont proposées à prix cassé. S’il existe des écoles d’apprentis toiletteurs près de chez vous, vous pourriez bénéficier de leurs services professionnels avec des réductions allant de 20% à 40% ! Des professionnels proposent parfois leurs locaux pour les particuliers qui souhaitent laver eux mêmes leur animal tout en évitant les poils dans leur baignoire. Les prix sont souvent intéressants et il est possible de bénéficier du matériel et des conseils d’un professionnel.

Soigner son animal de compagnie

Pour réduire le montant des frais vétérinaires plusieurs options s’offrent à vous. Les écoles vétérinaires accueillent vos compagnons à quatre pattes dans les mêmes conditions qu’un cabinet professionnel tout en proposant des prix attractifs. Il n’existe que 4 écoles en France (Lyon, Maisons-Alfort, Nantes, Toulouse), si vous habitez à proximité vous pouvez espérer économiser jusqu’à -70%!

La SPA a créé 12 dispensaires pour permettre aux personnes démunies de faire soigner, vacciner, stériliser et identifier leur animal. Ces structures soignent près de 90 000 animaux par an. Les dispensaires de la SPA soutiennent les propriétaires en difficulté financière, passagère ou permanente (étudiants, sans domicile fixe, bénéficiaires du RSA, etc…). Pour avoir accès à ces soins, certaines conditions doivent être respectées.

Les mutuelles pour animaux sont de plus en plus répandues aujourd’hui. Pour un coût assez faible elles permettent d’assurer son animal et d’éviter une explosion des frais vétérinaires en cas d’hospitalisation. Comme pour les mutuelles traditionnelles, le montant de la cotisation dépend de la formule choisie. Pour un chien, une mutuelle vous coûtera entre 15 et 30€ par mois pour un forfait « classique » ou de 35 à 70€ pour une formule plus complète. Pour un chat, elle vous coûtera entre 10 et 20€ pour une formule classique et jusqu’à 35€ pour une formule complète. En fonction de la race de son animal et/ou de sa fragilité ce type d’assurance peut s’avérer être un bon calcul à long terme. Cliquez sur le bouton ci dessous pour accéder à un comparateur fiable que nous avons sélectionné pour vous.

Simulation Assurance Chien et Chat

Remplissez les informations clés sur votre profil. En 3 minutes, vous aurez gratuitement des propositions précises de plusieurs assureurs qui vont s’afficher à l’écran.

A la maison

Locataires et propriétaires ont le droit d’avoir un animal de compagnie. Aucune clause du bail ou du règlement de copropriété ne peut l’interdire. Seuls les chiens d’attaque font exception. Les nouveaux animaux de compagnie qui ne sont pas sur la liste des animaux domestiques doivent être déclarés en préfecture via un formulaire cerfa spécifique.

Bien sûr, l’animal ne doit pas troubler la tranquillité des voisins. Dans le cas contraire, vous risquez un dépôt de plaintes, des sanctions pénales (amende de 180€ pour aboiements répétés et intempestifs par exemple) voire même le paiement de dommages et intérêts.

La garantie responsabilité civile incluse dans les contrats multirisques habitation couvre les dommages que l’animal a pu causer à des tiers. Pour certaines races ou animaux réputés sauvages, il faudra demander une extension de garantie à l’assureur.

Les animaux doivent vivre dans un environnement sécurisant pour éviter les accidents domestiques. Les chats peuvent se brûler sur une plaque de cuisson ou profiter d’une fenêtre ouverte pour explorer dangereusement les gouttières ou la façade ! Les intoxications avec les médicaments, les produits ménagers ou certaines plantes peuvent être mortels.

Si un animal ne peut plus vivre avec son propriétaire dans de bonnes conditions, il vaut mieux l’amener à un refuge que l’abandonner lâchement. Il faudra signer un certificat d’abandon et laisser une contribution pour couvrir les frais de nourriture, de vaccination,… Transmettez également tous les documents pouvant être utiles à l’association comme les carnets de santé, la carte d’identification, … etc.

A l’extérieur

En tant que propriétaire de l’animal, vous êtes responsable de tous les dommages qu’il cause à autrui ou au biens matériels. Même s’il est perdu vous restez responsable de ses agissements.

En voiture, un chien de 35 kg peut se transformer en projectile d’une tonne en cas de collision à 50 km/h. Il vaut donc mieux voyager en toute sécurité. Le code de la route prévoit qu’un animal ne doit pas vous gêner dans vos manœuvres ou réduire votre champ de vision. Sinon, vous risquez une amende de 35€.

Pour voyager en toute sécurité prévoyez un harnais pour un chien et un panier fermé pour un chat. Pour les grands animaux les grille ou les filets de séparation sont plus adaptés.

Harnais voiture pour chien

Panier de transport pour petits chiens et chats

Grille de séparation pour coffre

Qu’on se le dise une bonne foi pour toutes, il est interdit de laisser les chiens faire leurs besoins sur la voie publique, c’est le code pénal (art R632-1) ! Si vous ne ramassez pas, vous encourrez une amende de 68€ !

Pour conclure, un animal de compagnie n’est pas un achat ou un cadeau à prendre à la légère. Il faut anticiper les besoins de cet être vivant pour l’accueillir et lui permettre de vivre dans les meilleures conditions possibles. Adopter un animal de compagnie c’est aussi accepter de se soumettre à des règles et des devoirs imposés par la loi.

➡ Et vous, avez vous un animal de compagnie ? Quels conseils rajouteriez vous à ce guide pratique ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.