argent de poche
pub
Faut il donner de l’argent de poche à ses enfant ? Si à quel âge donner de l’argent de poche ? A quel montant est adéquat ? Est ce le moyen le plus efficace pour récompenser son enfant ? Vous allez découvrir que récompenser son enfant n’est pas une question anodine.
Si cette question concerne vos adolescents ou pré adolescents, je vous conseille vivement de compléter votre réflexion par l’article qui leur est spécialement consacré sur le site : Comment économiser ton argent de poche ?

Chiffres clés sur l’argent de poche

Près de la moitié des parents donnent de l’argent de poche à leurs enfants. Entre 40 % (sondage Fortuneo 2017) et 66 % (Axa IM 2018) des enfants recevraient de l’argent de poche. La somme moyenne est de 400 euros par an (33 euros par mois).

L’argent de poche est un bon moyen de permettre aux enfants de prendre conscience de la valeur de l’argent. Chaque année, il est possible d’augmenter par palier l’argent de poche des enfants à une date particulière comme la rentrée des classes par exemple.

Passé l’âge des bonbons et des jouets, que finance cet argent ? « Les garçons favorisent les jeux vidéos alors que les filles privilégient les vêtements et les livres », observe une étude Harris Interactive pour la Fédération bancaire française (FBF) auprès de 1 010 enfants de 8 à 14 ans sur l’éducation financière et budgétaire.

1. Combien donner d’argent de poche ?

Il est important de s’adapter à l’âge de l’enfant. Voici à titre purement indicatif, le montant moyen mensuel d’argent de poche observé. Libre à vous de fixer le montant de votre choix.

Age de l’enfant Montant observé 
Jusqu’à 10 ans 6€ à 10€
De 11 à 14 ans 10€ à 18€
De 15 à 17 ans 15€ à 30€
De 18 à 19 ans 20 à 50€

 

Une partie de l’argent de poche peut être donnée « gratuitement » pour couvrir leurs dépenses. Des tâches ménagères ou tout autre travail utile à la famille pourra leur permettre d’augmenter le montant de leur argent de poche. Ils prendront ainsi conscience de la valeur du travail. Attention à ne pas tomber dans la dérive de récompenser l’enfant uniquement avec de l’argent, nous allons en reparler dans la suite de cet article.

pub

Quand l’enfant veut « faire les magasins », il est préférable qu’il utilise son propre porte monnaie. S’il vous demande de le porter, ne refusez pas, mais encouragez le à être indépendant.

2. A quel age donner de l’argent de poche ?

Ensuite, concernant le montant de l’argent de poche, il est vraiment nécessaire de s’adapter à l’âge de l’enfant. Voici quelques indications.

Avant 6 ans L’enfant peut demander une pièce de temps en temps pour se sentir « grand ». Ça reste symbolique mais c’est un premier contact pour lui avant l’argent.

A partir de 6 ans : L’enfant commence à avoir conscience de l’argent. Vous pouvez lui donner quelques euros chaque semaine. Planifier sur un mois est encore trop difficile à cet âge. Réfléchissez avec lui à ce qu’il peut en faire sans imposer, c’est à lui de « gérer ».

A partir de 11 ans : l’argent de poche devient mensuel. Laissez le organiser son budget. Il fera peut être des erreurs qui font partie intégrante de l’apprentissage.

A l’adolescence : L’adolescent peut préparer un mini budget en suivant les conseils de cet article spécialement écrit pour lui : Comment économiser ton argent de poche ? Vous pouvez décidez ensemble du montant de l’argent de poche en fonction de ce qu’il inclut ou pas (vêtements, transports, repas de midi, sorties,…). Soyez patients et résistez à l’envie de renflouer systématiquement en cours de mois, sinon il n’apprendra jamais à gérer son budget.

3. Comment parler d’argent avec les enfants ?

Les enfants peuvent poser des questions sur l’argent. Ce sujet ne devrait pas être tabou, mais il vaut mieux adapter ses réponses en fonction de son âge. Un enfant n’a pas besoin de tout savoir de la situation financière de la famille. Il est possible de lui expliquer également que les questions financières sont privées.

Des jeux comme le Monopoly et la Bonne paye permettent d’expliquer aux enfants comment gérer leur argent de manière ludique. Jouer à la marchande avec de la fausse monnaie et des petits objets peut aussi être très formateur.

Les adolescents peuvent aussi accompagner leurs parents au supermarché pour se rendre compte des prix et de la valeur des produits du quotidien. C’est le moment de les faire participer en leur apprenant à comparer les prix et faire le bon choix entre plusieurs marques (céréales du petit déjeuner par exemple). Pour économiser au supermarché, n’hésitez pas à lire Réduire son budget courses : les 20 conseils des pros !.

Parfois, un adolescent peut « exige » une marque en particulier, en matière d’alimentation, de vêtements, de produits cosmétiques. Si vous n’êtes pas prêt à acheter de la marque, proposez lui de payer la différence. Par exemple, vous avez prévu un budget de 50€ pour l’achat d’une nouvelle paire de basket et il veut la marque « untel » qui coûte 85€. Il pourra ajouter les 35€ manquants ou trouver une paire à 50€, au choix.

4. Comment apprendre la valeur de l’argent aux enfants ?

Il existe dans le commerce de nombreuses tirelires. Les transparentes sont plus efficaces, car elles permettent de voir la cagnotte grossir. Si votre enfant veut s’offrir un objet, apprenez lui à épargner en remplissant sa tirelire. Cette méthode sera plus efficace que de lui « faire crédit » en lui avançant l’argent de poche des mois suivants.

Apprendre à épargner est bien plus utile que d’apprendre à faire un crédit.

S’il s’agit du objet vraiment coûteux, vous pouvez lui expliquer que ce produit est trop cher. Si vous jugez néanmoins que c’est un achat utile, vous pouvez l’aider à en payer une partie et lui proposer d’économiser le reste. Il pourra alors décider entre patienter pour réunir la somme nécessaire ou choisir un produit moins cher. Dans les deux cas, il aura compris la valeur de l’argent. Des événements comme l’organisation d’une fête pour enfants, peut aussi être l’occasion de discuter d’un budget et de la manière de le répa