assurance habitation
pub

Avoir une assurance habitation est obligatoire pour un locataire (sauf pour les logements de fonction ou les locations meublées), c’est la loi française qui l’impose. Par contre, elle est facultative mais indispensable pour les propriétaires. Les assurances multi risques habitation regroupent dans un même contrat, une assurance pour le logement et les biens mobiliers ainsi qu’une garantie responsabilité civile.

💡 Cet article fait partie d’une série qui permet de dépenser moins pour ses assurances.

Après avoir classé et trié vos papiers la semaine dernière grâce à l’article ci dessous (3 Étapes pour classer et conserver les papiers de la famille), vous devriez retrouver votre contrat d’assurance habitation sans problème. Sortez le dès maintenant, vous pourrez ainsi mieux comprendre les garanties évoquées dans cet article et vérifier votre niveau de garanties et le montant de votre cotisation. C’est peut être pas l’activité dont vous rêviez là, tout de suite, maintenant, mais ce petit examen de vos garanties va sûrement vous permettre d’adapter votre contrat à vos besoins réelle et surtout, faire des économies !! Si c’est vraiment pas le moment, conservez cet article dans vos favoris ou rendez vous tout en bas de l’article pour pouvoir l’imprimer ou vous l’auto-envoyer par mail ou sur whatsapp.

 💡 NB : Vouloir « faire l’économie » d’une assurance habitation, est une erreur et peut, pour un locataire, être un motif de résiliation du bail.

Assurance habitation : quelles garanties ?

Pour connaitre les garanties de votre contrat d’assurance habitation, il vous faut votre contrat spécifiant les conditions particulières souscrites et les conditions générales qui figurent sur un imprimé type (souvent un document de plus de 50 pages…) qui rappelle la réglementation applicable et les modalités de déclarations des sinistres, les délais de paiement,…etc.

Soyez rassurés, vous n’avez pas besoin de lire entièrement les conditions générales de votre contrat, nous allons vérifier ensemble quelques points spécifiques qui méritent votre attention !

pub

Les dommages les plus courants

L’assurance habitation couvre les dommages subis par l’habitation et les dépendances (garages, box,…). Les cas pris en charge sont les suivants :

  • incendie
  • dégât des eaux
  • tempête, grêle, neige
  • bris de glace
  • vol
  • catastrophes naturelles et technologiques

En cas de changement de domicile ou de l’achat d’un équipement coûteux (véranda, piscine,…), il faut absolument prévenir son assureur pour adapter le contrat. Le capital mobilier (meubles,…) est couvert dans la limite d’un plafond fixé dans le contrat. Si vous achetez de nouveaux meubles coûteux, assurez vous que le plafond défini au départ, avec l’assureur, couvre bien l’intégralité de vos biens.

Les mesures de protection et de sécurité

L’assureur peut exiger que des mesures de sécurité aient été respectées avant d’accepter d’indemniser. Les différents moyens de protection et de sécurité sont :

  • les fenêtres et assimilés : le niveau de protection demandé peut aller de la simple fermeture à l’existence de volets pleins ou de barreaux donc l’écartement est spécifié dans le contrat.
  • les portes et accès : le niveau de protection demandé peut aller d’une simple serrure à une porte blindée avec serrure 5 points renforcée par des dispositifs spécifiques (anti soulèvement ou corniches anti pinces).
  • les protections électroniques : le niveau de protection demandé peut aller de la simple alarme à un système d’alarme agréé par l’assemblée plénière des sociétés  d’assurances dommages avec un abonnement d’entretien.

Les garanties pour les locataires

La garantie appelée « risques locatifs » est la garantie minimale obligatoire qui couvre les dommages causés par le locataire au propriétaire. A chaque fois (ou presque) l’assureur vous proposera une garantie « recours des voisins et des tiers » qui permettra de recevoir une indemnisation pour des sinistres qui se produisent chez vous, mais qui endommagent dans le même temps, les biens de vos voisins (un dégât des eaux qui inonde le voisin, un incendie qui brûle une partie de l’appartement du voisin,…). Vous pouvez aussi assurer votre mobilier et vos objets de valeur contre tous les risques mentionnés ci dessus.

Pour la location en colocation, il convient de souligner que dans la majorité des contrats, seule la personne signataire du bail et les membres de sa famille sont couverts, les autres résidents, sans lien de parenté, ne le sont pas !!

Les garanties pour les propriétaires en maison individuelle

Pour les propriétaires de maisons individuelles, l’assurance habitation peut couvrir :

  • les risques mentionnés ci dessus : catastrophes naturelles, vol, incendie, explosion,… c’est l’option de base !
  • les biens de vos voisins et des tiers grâce à la garantie « recours des voisins et des tiers » (voir explications paragraphe précédent)
  • les dommages corporels et matériels causés à des tiers par les membres de la famille (animaux domestiques compris) et les personnes à votre service.
  • pendant des travaux menant à une privation de jouissance de la maison, l’assureur peut vous verser le montant du loyer d’une maison équivalente à la vôtre.
  • le remboursement des frais de déblaiement des décombres en cas de sinistre et le remplacement des meubles.

Les garanties pour les propriétaires d’appartement

Pour les propriétaires d’appartements, leur assurance habitation personnelle va être complétée par l’assurance de la copropriété. L’assurance habitation peut couvrir : les dommages (incendie, vol, catastrophes naturelles,…), le mobilier et les objets de valeur (déjà mentionnées et expliquées dans les paragraphes précédents) d