Augmentation des prix de l’alimentation | 6 solutions pour économiser

Pâte, huile, farine, café, sucre, beurre, … Tous ces produits coûtent de plus en plus chers et pèsent sur votre budget courses. Si vous êtes un lecteur fidèle de dépenser moins et profiter plus, vous savez qu’au-delà des constats stressants, on cherche toujours des solutions pratiques à mettre en oeuvre ! Voici donc les moyens concrets pour réduire l’impact de l’augmentation des prix de l’alimentation. On va s’appuyer sur une enquête qui a déterminé les mesures que les français comptent prendre dans les prochains mois pour limiter l’impact de l’inflation sur leur budget. Mais avant, faisons un rapide point de situation en répondant à deux questions : Pourquoi le prix de l’alimentation augmente ? et quels produits alimentaires vont augmenter ?

Pourquoi le prix de l’alimentation augmente ?

Plusieurs facteurs différents contribuent à cette augmentation des prix de l’alimentation. Bien sûr, il y a la pandémie et la guerre en Ukraine qui perturbent les chaînes d’approvisionnement dans le monde. Le coût des matières premières notamment l’énergie et l’engrais coûtent aussi de plus en plus chers. Aujourd’hui, les produits qui sont cultivés sous serre chauffée comme les tomates (+24%) par exemple, ont été directement impactés par la hausse du prix du gaz.

Pour le café, ce sont les aléas climatiques et la spéculation qui font augmenter les prix. En juillet dernier, une vague de gel a frappé les plantations de l’État du Minas Gerais, qui produit 70 % de l’arabica du Brésil. Au total, 216 000 tonnes de café ont été perdus, soit 3 % de la production annuelle mondiale ! « Ce qui a principalement alimenté la flambée des cours, tout comme les troubles sociaux en Colombie (le troisième producteur mondial), le surcoût des transports et une certaine spéculation » selon 60 millions de consommateurs.

Ces deux exemples montrent à eux seuls, que les causes de l’augmentation des prix de l’alimentation sont multiples et complexes. Pour bien comprendre ce qu’est l’inflation et comment cet indicateur économique incontournable est mesuré, je vous conseille de lire l’article : Quel impact le taux d’inflation a t’il sur votre budget ?

Quels produits alimentaires vont augmenter ?

Selon l’Insee, les prix des produits alimentaires ont augmenté de 3.4% en un an en France (mars 2022). Mais c’est une moyenne, qui cache de grandes disparités. Pour des produits comme le poisson, la viande, les pâtes, le couscous et certains fruits et légumes, la hausse était plutôt de 6% à plus de 20% !

L’association 60 millions de consommateurs propose sur son site, un Observatoire de l’inflation avec le détail des prix des produits d’un panier composé de 31 produits de première nécessité. C’est l’institut NielsenIQ, qui collecte tous les mois les données de 10 000 points de vente, pour fournir les évolutions de prix en rayon. Selon eux, ce sont les produits de base qui flambent. La boîte de haricots, la farine, l’huile d’olive, le paquet de céréales ou le café affichent tous une hausse de plus de 5 %, et même bien au-delà pour les pâtes, le café, le sucre ou les œufs.

Comment protéger son budget courses de l’augmentation prix alimentation ?

Kantar Panel s’est penchée sur les intentions des consommateurs, dans les mois à venir, pour pallier l’augmentation des prix de l’alimentation en décryptant les résultats d’une enquête (questionnaire LinkQ sur les préoccupations des ménages Français et leurs intentions dans les mois à venir – décembre 2021 – 12 768 foyers représentatifs de la population française répondants). Les résultats sont très instructifs mais aussi surprenants !

1.Réduire le gaspillage alimentaire

46 % des français pensent réduire le gaspillage alimentaire pour faire face à l’augmentation des prix de l’alimentation. Rappelons que le gaspillage alimentaire coûte 400€ par an pour une famille de 4 personnes ! Les principaux moyens utilisés seront :

Ajoutons à la liste, les supermarchés anti gaspi disponibles dans toute la France qui se sont spécialisés dans la revente de produits destinés à être jetés pour plusieurs raisons : dates courtes, erreurs de livraison, surstock, problème d’étiquetage,… La bonne nouvelle c’est qu’ils revendent la marchandise au minimum, 30% moins chers qu’au supermarché traditionnel ! Un bon plan à ne surtout pas manquer.

2. Cuisiner du fait Maison

44% des sondés envisagent de privilégier le Fait Maison ! Cuisiner des produits fait maison permet effectivement d’acheter des produits bruts plutôt que des produits ultra transformés beaucoup plus chers et souvent bourrés d’additifs.

Pour protéger son budget courses de l’inflation, quelques nouvelles habitudes deviennent indispensables. La première est de faire des menus et une liste de courses précise pour vraiment optimiser chaque euro dépensé au supermarché. Il vaut mieux éviter les petites courses le soir à la dernière minute au gré de ses envies, tout comme les commandes de repas, livrés à domicile qui pèsent vite, très lourd sur le budget alimentaire (on va y revenir).

3. Profiter de promotions

38% des français vont acheter plus de produits en promotion, pour palier à l’augmentation des prix alimentaires. D’autres, ont l’intention de se rendre désormais dans les magasins moins chers comme Lidl ou Aldi par exemple. Pour vraiment optimiser son budget courses, il est possible de profiter, en plus des promotions, de bons de réductions dans tous les rayons au format papier ou numérique via des applications mobiles comme Shopmium ou Totem. Il ne faut pas oublier de profiter aussi les avantages de la carte de fidélité du magasin, car elle permet de cumuler des ristournes supplémentaires non négligeables. Vous pouvez également opter pour les produits 100% remboursés disponibles en rayon.

Qui est le moins cher ? Rarement le magasin qu’on croit ! Les distributeurs sont bien conscients de l’impact de l’augmentation des prix de l’alimentation sur leurs ventes. Ils savent que les consommateurs vont être particulièrement sensibles au prix. Ils vont donc tous, à grand renforts d’offres et de publicités tenter de nous convaincre, que les moins chers c’est eux !

En fait, au gré des promotions, tous les supermarchés peuvent être moins chers sur certains produits et à certaines périodes. Pour vraiment acheter ses produits alimentaires au meilleur prix, le plus efficace, c’est de comparer les prix en fonction de ses habitudes personnelles. Beaucoup de consommateurs changent leurs habitudes en faisant leurs courses ailleurs qu’au supermarché, via des coopératives de producteurs locaux, les marchés, des magasins fermiers,… C’est un moyen tout aussi efficace de manger de bons produits, au meilleur prix.

4. Les marques de distributeurs

Cette enquête révèle une information intéressante, malgré les derniers scandales alimentaires (Buitoni, Kinder), les consommateurs sont encore 58.9% à faire confiance aux grandes marques. Grandes marques qui sont très nombreuses à changer leurs recettes ces derniers mois, du fait des pénuries ! Pourtant, les marques de distributeurs permettent de consommer des produits de qualité à un prix plus compétitif.

5. Réduire les restaurants et repas livrés à domicile

La livraison de repas à domicile est devenue une habitude pour beaucoup de français. Grâce aux applications, c’est devenu simple et rapide de se faire livrer. Le problème c’est le coût de cette nouvelle habitude de consommation ! 31% des français pensent donc réduire ce poste de dépenses pour faire face à l’inflation.

6. Ne plus acheter certains produits

Quand le prix des produits de première nécessite (lait, crème, oeuf, farine,…) augmentent, certaines familles modestes sont obligées de faire des choix. Avec un budget serré, il est indispensable de se concentrer sur les priorités. C’est à dire les 3 repas principaux de la journée au détriment des produits plaisirs comme les collations, l’apéritif ou les produits d’hygiène et beauté.

Le chiffre d’affaires du secteur de l’hygiène-beauté a diminué de 4,9% entre 2021 et 2022 ! Les catégories qui ont connu la plus grande chute cette année sont les brumisateurs (-42,2%), les premiers soins (-26,7%), et les savons (-15,8%). Le covid avait déjà eu un impact majeur sur les habitudes de consommation de produits de beauté des français. L’inflation sur l’alimentation et l’obligation de se concentrer sur les priorités va d’autant plus affecter les ventes dans certains rayons.

Découvrez tous les bons plans du moment sur les courses dans cet article Bons Plans Courses et Supermarchés mis à jour chaque semaine, ajoutez-le à vos favoris !

Si vous cherchez des moyens de vous protéger de l’inflation dans d’autres domaines comme l’énergie ou l’essence, consultez l’article : Comment se protéger de l’inflation en 2022 ?

💬 Et vous, avez-vous senti l’augmentation des prix alimentaires sur votre ticket de caisse ? Quelles mesures pensez-vous prendre pour réduire l’impact de l’inflation sur votre budget ? N’hésitez pas à partager vos astuces !!

Amélie L.
Amélie L.
Bienvenue ! Je m’appelle Amélie, je suis la créatrice du site dépenser moins et profiter plus. Mon but est de vous dévoiler tout ce que votre banquier, votre opérateur ou votre assureur ne vous dira jamais pour économiser des centaines d'euros ! La comptabilité, le droit et les démarches administratives c’est ma spécialité. En plus, j'ai été professeur d'économie gestion, donc mon travail consistait à rendre toutes ces informations souvent indigestes, accessibles au plus grand nombre. J’ai aussi travaillé dans le domaine bancaire ce qui m'a permis d'approfondir mes connaissances sur la gestion de l'argent. Autant vous dire que mes articles, sont un vrai concentré de bons plans et d’astuces ! Profitez-en ! Après avoir écrit plus de 350 articles et un livre sur les finances personnelles, je me suis formée au métier de coach budgétaire pour prendre en compte tous les aspects la relation à l’argent et surmonter ces obstacles qui peuvent empêcher quelqu’un d’avancer vers la réalisation de ses rêves. Je mets maintenant, mon expertise au service des particuliers à travers un accompagnement en coaching budgétaire 100% personnalisé. Si vous avez la moindre question, laissez un commentaire directement sous l’article concerné. Je me ferai un plaisir de vous répondre.
Pour aller plus loin

Laisser un commentaire