pub

Shampoing, dentifrice, crème hydratante, maquillage, … chaque français dépense plus de 200€ par an pour ses produits de beauté selon une enquête INSEE de 2006. Mais, de nombreuses substances indésirables ont été pointées du doigt ces dernières années.

Comment lire et comprendre les étiquettes des cosmétiques ? Quels réflexes acquérir pour débusquer les produits à éviter ?

💡 Cet article fait partie des conseils pour profiter plus de la vie sans dépenser plus. Découvrez les tous ici !

Déchiffrer la composition des cosmétiques

Armés de courage et de détermination, nous voilà face à l’étiquette de nos cosmétiques convaincus de pouvoir répondre à la question : Que contient mon flacon ? Et…on y comprend rien ! Latin, anglais, termes chimiques et botaniques se succèdent et ne nous éclairent vraiment pas sur le contenu. Alors, on cherche sur l’emballage et on retrouve plus haut des mentions et allégations énoncés en gras, des termes en français clairs et précis qui nous disent que notre produit est bourrés de composants brevetés, uniques, testés, approuvés…. PAS SI VITE !!

Il est possible d’apprendre à lire les étiquettes avec quelques règles de base qui s’appliquent à l’ensemble des cosmétiques. La première est que les ingrédients sont énumérés par ordre d’importance (c’est une obligation légale). En d’autres termes, plus un ingrédient est placé haut dans la liste, plus la formule en contient. Si le premier ingrédient est aqua c’est que l’eau est l’ingrédient principal de votre flacon.

En général les six premiers ingrédients constituent la base de la formule (80 à 90%). Les suivant peuvent être très très faiblement dosés de 5% à 0.001%. Si ces premiers ingrédients sont des ingrédients végétaux ou d’origine végétale le produit est naturel. S’il faut un master de chimie pour déterminer de quel ingrédient il s’agit, vous avez à faire un une formulation bien moins naturelle.

pub

Plus la liste est longue plus on multiplie les chances de trouver des ingrédients indésirables. D’autant qu’à partir de 1% et moins, la réglementation prévoit, que les ingrédients peuvent être mentionnés dans le désordre. Autrement dit, un actif dosé à 0.01% pourra être mentionné avant les solvants pesant 0.99% du produit final !

Les ingrédients naturels sont souvent énumérés avec leur nom latin (cocos nucifera pour la coco, calendula officinalis pour le calendula