Budget bébé | 24 conseils pour économiser à l’arrivée de bébé

Si vous lisez cet article c’est que vous venez d’accueillir un petit bout de choux ou que vous êtes enceinte. Alors avant toute chose félicitations ! 😊Vous êtes bien conscient que ce grand bonheur s’accompagnera sans aucun doute de nombreuses dépenses. Et vous avez raison, les études (que je partage avec vous tout de suite) sont formelles sur ce point. L’arrivée d’un bébé coûte cher. J’ai donc décidé de réunir dans cet article, les 24 conseils pour économiser à l’arrivée de bébé. Faites un budget et une liste mais restez flexible et prêts à ajuster vos achats au fil des mois. Voici donc les 24 conseils pour moins dépenser pour l’arrivée de bébé qui vous donneront une base de réflexion.

Combien coûte un bébé ?

Selon une étude Ipsos*, 62% des parents estiment que cette naissance a eu « des conséquences importantes sur leur situation financière ». Toujours selon la même source, la naissance d’un enfant coûte en moyenne 491€ par mois ! Répartis de la manière suivante : 252€ pour la garde, 83€ pour l’alimentation, 54€ en équipement, 51€ pour l’habillement, 51€ pour les produits d’hygiène et les jouets.

cout bebe

Un Français interrogé sur deux reconnait qu’il n’avait pas anticipé de tels frais certains parents débloquent donc une partie de leurs économies pour y faire face ou optent même pour un crédit.

Economiser à l’arrivée de bébé

1
Faire un budget bébé

Comme on vient de le voir, l’arrivée d’un bébé va inévitablement générer des coûts supplémentaires. Il est donc indispensable d’adapter son budget à ces nouvelles dépenses. Comment ? Faites une liste des équipements indispensables à acheter pour l’arrivée de bébé. Notez un prix maximum pour chacun de ces équipements puis le total global. Calculez le nombre de mois restants jusqu’à l’accouchement et créez votre plan d’épargne. Par exemple, si le total de vos besoins d’équipements coûte 1400€ et qu’il vous reste 7 mois jusqu’à l’accouchement vous devrez économiser 200€ par mois. Plus vous commencez tôt, plus l’effort d’épargne mensuel sera léger. Une naissance peut être budgétisée plusieurs années à l’avance.

Ensuite, faite une liste des consommables qu’il faudra renouveler régulièrement (couches, lait infantile, vêtements…). Leur montant devra être ajouté à votre budget mensuel. Prenez en compte également la perte de revenus liés à votre congé maternité. Beaucoup oublient dans leurs calculs la consommation plus importante d’eau, de chauffage et d’électricité généré par bébé. Un nourrisson a besoin d’une chambre bien chauffé, de prendre des bains et maintien ses parents éveillé parfois de longues heures durant la nuit ce qui génère une surconsommation d’énergie. Enfin, l’arrivée d’un enfant peut nécessiter de changer de voiture ou de déménager. Autant de dépenses qu’il faudra aussi budgétiser.

Maintenant que vous avez fait votre liste, voyons comment économiser pour l’arrivée de bébé.

2
Se concentrer sur l’essentiel

Le marché autour du bébé à su créer un nombre incalculable de produits censés répondre à tous les besoins et faciliter la vie des parents. Pourtant, les trois équipements de base indispensables sont : un lit bébé, un siège auto et une poussette. Le prix de ces 3 équipements va de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers. Concentrez-vous en priorité sur ces essentiels avant d’acheter des accessoires encombrants et inutiles.

3
Ne pas se laisser “influencer”

Les réseaux sociaux pullulent de parents influenceurs qui vont vanter les mérites de centaines de produits pour l’arrivé de bébé. N’oubliez jamais, qu’ils ont reçus des produits gratuitement et que parfois, ils sont même payés pour vous en parler ! Pourtant, parmi les critères de choix des futurs parents, 56% se disent influencés par les recommandations sur internet selon un étude déjà citée précédemment.

Cherchez de vraies recommandations sur des sites fiables de tests produits et des comparatifs publiés par des associations de consommateurs tels que 60 millions de consommateurs ou Que choisir. Ils sont indépendants, non rémunérés pour parler d’un produit et surtout leur avis est basé sur des tests précis des produits. Prenez du recul et le temps de la réflexion, avant d’acheter. Ce qui fera de vous un bon parent ce n’est pas la décoration de la chambre de votre bébé ou les 150 équipements que vous aurez acheté, mais l’amour, l’attention et les soins que vous lui apporterez.

Soyez aussi prudents avec les allégations pseudo scientifiques comment “recommandé par les pédiatres” ou “bon pour le développement de l’enfant.” Lisez également cet article : Pédagogie Montessori | Argument marketing ou véritable label ?

Cela n’empêche pas d’acheter quelques produits coup de cœur. N’hésitez pas à prévoir dans votre budget naissance (si c’est possible), un petit “budget plaisir” pour les petits achats pas forcément utiles mais qui vous font du bien. Comme ça vous pouvez “craquer” tout en gardant un équilibre.

4
Acheter d’occasion

Pour moins dépenser, la première solution est d’opter pour l’occasion. Pour le siège auto qui est un équipement de sécurité vérifiez la date d’expiration qui va de 6 à 12 ans. Utiliser un siège auto au-delà de sa durée de vie présente un risque pour la sécurité de l’enfant. Si vous l’achetez d’occasion renseignez-vous pour éviter d’acheter un siège accidenté. Concernant le lit, beaucoup optent pour un cadre de lit d’occasion mais achètent un matelas neuf pour leur bébé, c’est un bon compromis. Les vêtements pour bébé sont aussi jusqu’à -90% moins chers d’occasion. Sur les vide greniers, le bon coin ou vinted vous pourrez faire le plein de vêtements peu portés et/ou de marque à moindre coût. Pour tous vos achats d’occasion qui sont liés à la sécurité de bébé, vérifiez que l’article correspond aux normes en vigueur. Contrôlez le mode d’emploi et la solidité, il ne faut pas que des pièces soient manquantes ou endommagées. Même si l’objet acheté semble bien propre, refaite un nettoyage en profondeur avant que bébé y ait accès.

5
Demander conseil à ses proches

Bien sûr, au-delà des équipements de base qu’il faut absolument ajouter à son budget bébé, on peut ajouter la table à langer, la chaise haute,…etc. Demandez à vos amies ou vos proches quels sont selon eux les indispensables à vraiment mettre sur la liste et les options que vous pourrez toujours acheter par la suite si le besoin s’en fait ressentir.

6
Faire une liste de naissance

Au départ, concentrez votre liste de naissance sur les essentiels qui permettront d’alléger votre budget bébé. Quitte ensuite à rajouter des produits, une fois que les basiques ont été achetés. D’autant que bien souvent, vous recevrez des cadeaux hors liste de naissance par certaines personnes qui vous offriront surement des petits cadeaux comme des tenues de naissances, des peluches,…. Une liste de naissance doit être facile à transmettre à ses proches, où qu’ils vivent ! Côté parents, on recherche un site internet qui permet d’avoir accès à un vaste catalogue pour trouver tous les produits qu’on désire et un système de livraison simple et efficace pour éviter de courir tous les 3 jours dans tous les points relais de la ville. Côté famille et amis, on veut commander en deux clics sur internet, laisser un petit mot avec son cadeau et ne pas payer des frais de port trop élevés.

La liste de naissance Amazon

Vous savez que j’aime beaucoup amazon et les bons plans qu’ils proposent toutes l’année dont je vous ai déjà parlé (d’ailleurs certains parents apprécient particulièrement le service d’envoi régulier de couches par exemple). Et bien, j’ai découvert en écrivant cet article, qu’Amazon propose aussi la liste de naissance Amazon :

  • La liste de naissance Amazon donne aux futurs parents l’accès à plus de 100 000 articles pour bébés (rien que ça !)
  • De recommandations des meilleurs produits pour listes de naissance et des listes de produits populaires pour faciliter les achats pour bébé (c’est pratique, mais attention de ne pas se laisser influencer par des achats finalement pas si utiles que ça…)
  • Du partage de votre liste avec vos amis et votre famille en cliquant sur un bouton via les médias sociaux ou par courrier électronique (simple et efficace, on adore)
  • Une liste de remerciement pour suivre facilement les cadeaux (comme ça on sait qui remercier pour quel cadeau)
  • La livraison gratuite pour les membres Prime (autant que l’argent de vos proches soit consacré aux cadeaux pour bébé plutôt qu’aux frais de port, non ?)
  • Les futurs parents peuvent économiser jusqu’à 15 % sur l’un de leurs achats de la liste de naissance de leur bébé (pratique, si un produit indispensable n’a pas été acheté !) et recevoir un cadeau de bienvenue

7
La baby shower

Cette nouvelle tendance venue des états unis consiste à fêter la future naissance avec la maman à la fin de sa grossesse. C’est souvent l’occasion pour les amis d’offrir des cadeaux à la future maman. Plutôt que de recevoir des objets inadaptés ou insolites mais peu utiles, indiquez clairement à vos amis que vous avez fait une liste de naissance. Envoyez même le lien avec l’invitation à la baby-shower.

8
Les vêtements de bébé

Un nourrisson grandit très vite. En plus les premières semaines, les vêtements les plus pratiques sont les bodies et les pyjamas. Achetez une tenue complète pour nouveau né uniquement si vous prévoyez une séance photo ou un événement familial particulier (mariage, fête,…) pour lequel vous voudriez faire des photos souvenirs. Sinon, zappez les chaussures et autres vêtements inutiles à cet âges et faites le stock de bodies et de chaussettes. D’autres conseils dans notre article dédié : Vêtements d’Enfants : 5 conseils pratiques pour parents futés !

9
Les semaines de promotion au rayon bébé

Les grandes enseignes font des semaines de promotions spéciales sur le rayon puériculture. En général, c’est au printemps. Vous pourrez acheter du matériel à prix réduit jusqu’à -70%. N’hésitez pas à jeter un œil régulièrement sur les promotions de votre magasin dans ce rayon notamment sur les couches. Certaines cartes de fidélité des grandes enseignes prévoient des offres pour les parents. Renseignez-vous ici.

10
Les soldes

Deux fois par an, les soldes permettent de faire des bonnes affaires dans les enseignes de vêtements pour enfants ou les magasins de puériculture. Maintenant, les marques proposent en général des périodes de promotions en dehors des soldes. Vous aurez plus de choix et de taille durant ces périodes. Pour être informé, inscrivez vous à la newsletter ou prenez la carte de fidélité de l’enseigne.

11
Acheter en lot

En général, c’est sur les produits achetés en gros qu’il est possible d’obtenir les meilleurs prix. Si vous avez une marque de couches, de cotons, de shampoing, de lotion pour bébé que vous appréciez, cherchez à l’acheter en lot quitte à faire un peu de stock. Pour être sûrs d’obtenir un bon prix, ne vous fiez pas uniquement aux prix barrés dans les rayons. Notez le prix moyen dans les enseignes près de chez vous, puis comparez le prix au kilo, litre,…etc pour vérifier que le prix d’un lot est plus avantageux.

12
Acheter en pharmacie et parapharmacie

Certains produits de parapharmacie sont particulièrement appréciés des jeunes parents. Une fois de plus, le plus simple est de comparer les prix et de chercher les prix en promotions même si cela semble peu conventionnel en pharmacie. Des études ont montré que les prix pratiqués entre des pharmacie d’une même ville voire d’une même rue peuvent aller du quitte au double ! Pour en savoir plus, consultez notre article complet : Prix des médicaments | Faire le point pour dépenser moins !

13
Le cashback et les ventes privées

Le cashback est un moyen simple de réduire les dépenses pour le budget bébé. Je vous explique en détails comment fonctionnent les sites de cashback et les moyens pratiques d’optimiser le moindre euro dépensé sur internet dans cet article : Site de cashback | Le guide complet et détaillé pour économiser !

Il existe aussi un site de ventes privées spécialisé dans les ventes réservées aux parents et aux jeunes enfants. Les plus grandes marques y sont représentées avec des offres allant jusqu’à -70% !

14
Louer les jouets

De nouveaux sites permettent aujourd’hui de recevoir à intervalles réguliers des jouets pour enfants. C’est un moyen simple de varier les plaisirs pour bébé et d’éviter le stockage de jouets dont il se lassera vite avec l’âge. Renseignez-vous aussi au niveau local pour savoir si vous n’avez pas une ludothèque près de chez vous. C’est comme une bibliothèque sauf qu’au lieu d’emprunter des livres on peut emprunter des jouets.

15
Le do it yourself

De nombreux parents optent pour des créations 100% fait maison pour leur enfant. Un moyen simple pour réduire les dépenses ! Quels que soient vos talents, mettez-les à contribution. Couture, Tricot, Cuisine sont autant de compétences utiles pour préparer la décoration, les vêtements ou les petits pots de bébé. Les bricoleurs peuvent même créer des meubles sur mesure pour la chambre de bébé !

16
Echanger du babysitting

Les frais de garde constituent près de 60% du budget bébé et peuvent aller de 600 euros par mois pour un accueil en crèche à 700, voire 1 000 euros par mois pour l’emploi d’une nounou à domicile Le babysitting a un coût non négligeable. N’hésitez donc pas dès que possible à nouer des liens avec des parents près de chez vous ou ceux rencontrés à la crèche. Proposez un échange de bon procédé pour emmener les enfants à la crèche le matin ou des échanges d’heures de babysitting pour souffler de temps en temps. Si vous habitez près de votre famille, n’hésitez pas à leur demander de l’aide. Enfin, renseignez-vous au plus tôt sur les différents modes de garde qui ont souvent de longs délais d’attente. D’autres informations dans cet article : Combien coûte la garde d’un enfant ? Comment dépenser moins ?

17
Les couches lavables

Les couches représentent un budget bébé de 1500€ à 2000€ pour 5000 à 6000 couches jetables. Par contre, les couches lavables reviennent à environ 1/4 de ce budget. Bien sûr, il y a un investissement de départ important (entre 400€ et 800€ pour une vingtaine) et il faut aussi accepter la contrainte de lavage des couches. Une décision personnelle donc mais qui peut largement réduire votre budget bébé ! Vous pouvez par exemple découvrir les couches Maya Boo faites à la main en France, lavables et évolutives.

18
Le lait pour bébé

Les biberons et le lait infantile sont coûteux. La solution naturelle et gratuite c’est l’allaitement. Les bienfaits pour l’enfant sont nombreux et corroborés par une multitude d’études. Une fois de plus, chaque maman doit décider ce qui lui convient le mieux. Si vous devez acheter des biberons choisissez les plus basiques, ils seront plus faciles à laver. Les modèles autour de 5-6€ n’ont rien à envier aux autres. Un chauffe biberon pourra vous faire gagner du temps et il en existe des très abordables. Enfin, concernant le lait maternisé, il est très très très contrôlé, donc malgré les allégations sur les packaging, ne prenez pas le plus cher en pensant qu’il sera forcément de meilleure qualité.

Pour information, sur ordonnance la location d’un tire lait en pharmacie est remboursé par la sécurité sociale.

Pour l’alimentation du tout petit, il est préférable d’opter pour des aliments simples, en petites quantités et de saison. Si vous manquez de temps vous pouvez préparer une fois par semaine des petites compotes et des purées que vous congelez. La cuisine fait maison est moins coûteuse que l’achat de petits pots.

19
La toilette de bébé

Les produits de toilette (lait, lingettes imprégnés,…) n’ont pas toujours des compositions irréprochables. Sachant que bébé sera changé plusieurs fois par jour et que le produit ne sera pas rincé il vaut mieux faire le bon choix. Le plus simple reste le savon et l’eau. L’idée à retenir c’est d’acheter moins mais mieux ! Les labels comme le label bio interdit déjà certains ingrédients indésirables dans les compositions.

Les lingettes contiennent souvent des produits indésirables et irritants comme des parfums synthétiques. Sans oublier leur impact sur l’environnement car elles génèrent une somme considérable de déchets. Vous pouvez les remplacer par des lingettes lavables réutilisables. C’est tout aussi pratique et rapide à utiliser, mais c’est vous qui décidez de ce qui sera mis dessus et vous ne générerez plus de déchets inutiles. Sans oublier que cela allègera aussi votre budget bébé.

20
Acheter au fur et à mesure

Une étude* révèle que 27 % des futurs parents dépensent en moyenne entre 1 000 et 1 500 euros pour des équipements (mobilier, kit poussette, accessoires de puériculture, vêtements) avant l’arrivée du bébé. Beaucoup de parents veulent avoir absolument paré à toute éventualité avant l’arrivée de bébé. Pourtant, un grand nombre d’équipements ne seront utiles que plusieurs mois après la naissance. Donc, prenez votre temps. Achetez l’essentiel pour la naissance puis étalez vos achats sur les premiers mois dès qu’un besoin se fait ressentir. Certains achats qui semblaient indispensables vont petit à petit disparaître car vous aurez trouvé d’autres solutions.

21
La chambre de bébé

Préparer la chambre est souvent une étape cruciale pour se préparer à l’arrivée de son enfant. C’est un point important du budget bébé. Une des principales erreurs à éviter est d’opter pour une décoration trop marquée qui aura du mal à évoluer avec votre enfant. Je m’explique. Un bébé ça grandit vite. Très vite il aura besoin d’un espace pour jouer par terre, puis d’un nouveau lit, d’un petit bureau, ..etc.

Niveau meubles la chambre de bébé va donc rapidement évoluer. Vous pourrez conserver certains meubles plusieurs années comme une armoire par exemple ou la table à langer. Ne prenez pas des meubles avec un design trop marqué pour les bébés afin de pouvoir les conserver plus longtemps et les assortir à ses nouveaux meubles. Les meubles les plus simples, aux couleurs neutres sont aussi souvent les plus simples à revendre. N’oubliez pas que bébé va passer peu de temps seul dans sa chambre au départ il sera plutôt avec vous dans le séjour, il vaut donc mieux investir dans un bon canapé !

Sur le même principe, il est plus facile de changer quelques cadres que du papier peint. Optez donc pour des murs plutôt neutres et changez la décoration pour vous adapter à l’âge de votre enfant. D’autres conseils pour décorer une chambre d’enfant, dans cet article : Comment aménager une chambre d’enfant pas cher ?

22
Les aides pour l’arrivée d’un bébé

Les parents bénéficient d’aides financières comme la Paje (Prestation d’accueil du jeune enfant). Cette aide permet de financer les premiers achats liés à l’arrivée de bébé. Il est également possible de recevoir une allocation et une prime de naissance. Toutes ces aides financières et les conditions à remplir pour en bénéficier sont détaillées dans l’article : Toutes les aides pour les familles | Le guide complet

Votre convention collective ou votre contrat de travail peut également prévoir le versement d’une prime de naissance à l’arrivée d’un enfant. N’hésitez pas à vous renseigner sur vos droits. Parfois, des jours de congés supplémentaires sont également prévus.

Votre mutuelle peut également prévoir le versement d’une prime de naissance pour l’arrivée d’un enfant. Appelez votre mutuelle pour faire le point sur vos droits mais aussi les autres éléments clés de votre contrat. Comme les nouvelles garanties adaptées à votre enfant, l’aide dont vous pouvez bénéficier pour le retour à la maison ou même simplement le montant de vos remboursements durant votre séjour à la maternité.

23
Arrêter de travailler

D’un point de vue purement financier, il peut être plus avantageux pour un parent de ne pas reprendre le travail et de s’occuper de son enfant. Faites le calcul en même temps que votre budget bébé, vous pourriez avoir des surprises ! Du côté notez votre salaire mensuel. Déduisez de votre salaire tout ce que vous coûte votre travail : déplacements, repas à l’extérieur, achat de vêtements… et bien sûr, le coût de la garde de votre enfant. Maintenant, comparez ce montant à votre revenu si vous décidez de prendre un congé et rester auprès de votre enfant pour quelques mois/années. Alors ? Pour beaucoup le résultat est surprenant ! Parfois même, il est plus avantageux de rester à la maison. Bien sûr, au-delà de l’aspect financier cette décision doit aussi prendre en compte d’autres facteurs pour le bien être du parent.

24
Profiter des cadeaux gratuits pour l’arrivée de bébé

De nombreuses enseignes proposent des cadeaux pour l’arrivée de bébé. N’hésitez pas à demander à votre supermarché certains offres des kits et des bons d’achat aux futurs parents ou même à votre pharmacien. N’hésitez pas à vous renseigner, ça ne coûte rien et cela préservera votre budget bébé. Voici quelques enseignes qui offrent des cadeaux aux parents :

Créez une liste de naissance Amazon, ajoutez 20€ de produits bébé sur la liste et dans votre panier et indiquez le code promo “LISTE” au moment du paiement. Vous recevrez au choix soit Chicco Doudou Attache-Sucette Pocket Friend Éléphant ou Huggies, Couches bébé Taille 1 (2-5kg), 84 couches !

Chaque été, les stations Total offrent aux parents, grand-parent, accompagnés d’un enfant de moins de deux ans un kit bébé. Consultez le site de l’enseigne pour connaître les stations participantes.

Pour aller plus loin, si avec l’arrivée de bébé :

Et vous quel est votre budget bébé ? Avez-vous d’autres conseils pour économiser à l’arrivée de bébé ?

⭐ Si vous avez des amis sur le point d’accoucher ou des jeunes parents dans vos connaissances, n’hésitez pas à partager l’article avec eux 😉

Laisser un commentaire

Pour aller plus loin