pain
pub

Le pain est un aliment incontournable de l’alimentation française. Du petit déjeuner au dîner, il accompagne tous les repas et il est le partenaire indispensable d’un plateau de fromage. 92% des Français affirment avoir toujours du pain à la maison. La peur de manquer les poussent à chercher des moyens de conservation différents (congélation par exemple) pour éviter la rupture de stock.

Alors, comment bien le choisir ? Et comment réduire son budget pain ?

💡 NOUVEAU ! : Découvrez ma formation inédite consacrée à 100% à votre budget alimentaire pour vous permettre de dépenser moins et manger mieux ! > En savoir plus

Comment bien choisir son pain ?

Les différents types de pain

Dans la recette de base, le pain est fabriqué avec un mélange de farine, d’eau, de sel et de levain. Même si cette recette de base reste la même, le temps de pétrissage, de levage, de cuisson vont créer une grande variété de pains différents. Le goût et la texture peuvent aussi évoluer en fonction du type de farine utilisé (farine plus ou moins complète ou de céréales différentes du blé) de l’ajout d’ingrédients supplémentaires (graines, fromage, noix,…). A côté de la baguette traditionnelle, les rayons des supermarchés se sont aujourd’hui dotés d’une grande variété de pains industriels tels que les pains de mie, au lait, brioché,…

Le pain de boulangerie reste le produit à privilégier. Le pain complet est plus riche en fibres (3.9% de fibres contre 1.2% pour les pains blancs). Les glucides qui le composent seront assimilés plus progressivement par l’organisme. Les pains précuits peuvent subir un ajout de matières grasses et d’additifs auquel il faut être particulièrement vigilant pour faire son choix. Les biscottes et pains grillés sont plus caloriques, il faut donc les consommer de manière occasionnelle. Les pains de mie doivent être consommés avec plus d’attention car des matières grasses et du sucre y sont ajoutés, s’ils sont en plus tartinés de beurre – confiture ou de pâte à tartiner, ils deviennent très caloriques.

Les éléments à surveiller sur l’étiquette

Pour bien choisir son pain il faut se méfier des éléments suivants :

pub
  • les ajouts de matières grasses et de sucre
  • La mention « blé complet » à vérifier par la proportion de fibres dans le produit (elle doit être proche des 4% pour 100 gr)
  • la quantité de sel excessive, c’est l’aliment qui apporte le plus de sel dans notre alimentation
  • la qualité des ingrédients (présence d’huile de palme, de sirop de glucose-fructose,…)

Le prix du pain

Selon l’INSEE, le prix du pain ne cesse d’augmenter (Prix moyens mensuels de vente au détail en métropole – baguette (1 kg) à retrouver ici). La progression du prix de la baguette est significative, car elle représente environ 70 % des ventes totales de pain. Le prix au kilo d’une baguette était de 2.56€ en août 2000, 3€ en août 2005 alors qu’il s’établit aujourd’hui à 3.47€. En 17 ans, le prix de la baguette a donc augmenté de plus de 35% ! Souvent, c’est la hausse du prix du blé qui est montré du doigt pour justifier la hausse du prix du de la baguette. Hors, quand le prix du blé se stabilise ou baisse, le prix de la baguette continu à augmenter ! Un élément à son importance dans les chiffres de publiés par l’INSEE seul le prix de la baguette ordinaire est pris en compte. Hors, aujourd’hui les variétés de baguettes se sont multipliées avec des prix eux aussi très disparates.

En plus, le poids de la baguette n’est pas fixe. Elle peut peser de 200 gr à 250 gr, ce qui ne facilite pas les comparaisons pour le consommateur. Les grandes surfaces restent imbattables sur le prix de la baguette. Elles utilisent le prix de la baguette pour se donner une image de prix bas quitte à rogner sur leurs marges. Impensable pour une boulangerie traditionnelle dont les revenus sont principalement issus de la vente de pains.

En 2015, chaque Français a mangé 120 grammes de pain par jour environ. Le prix de la baguette va de 0.90€ à 1.10€ en fonction des boulangeries. Soit un coût de 350€ à 400€ par an pour un couple.

Alors, comment réduire son budget pain ?

Acheter son pain moins cher

Le prix d’un pain de mie classique (farine non complète) est plus faible au kilo que la baguette. Mais, comme évoqué dans le premier paragraphe, cette solution bien que moins coûteuse, n’en demeure pas moins néfaste pour la santé, si le pain de mie est consommé quotidiennement. Même conclusion pour les biscottes.

Alors, comment faire pour consommer un pain de qualité tout en préservant son porte monnaie ?

Certaines boulangeries franchisées proposent des cartes de fidélité à leurs clients ou des offres promotionnelles du type 2+1 gratuit sur les baguettes. Les grandes surfaces vendent des sacs de pains de la veille à des tarifs très attractifs. Ce qui peut s’avérer très rentable pour réduire son budget à condition d’avoir un congélateur pour stocker une grande quantité de pain d’un coup.

La confédération nationale de la boulangerie pâtisserie française a créé un label privé Boulanger de France qui garantie que l’artisan fabrique lui même ses pains. Il doit respecter un taux de sel inférieur ou égal à 18 g par kilo de farine, ainsi que ses viennoiseries, ses pâtisseries et son offre de snacking. Il est délivré pour 2 ans.

Mais, il existe une solution encore plus avantageuse pour manger du pain de qualité en divisant son budget par 2 !

La solution qui permet d’avoir le meilleur rapport qualité prix

La meilleure solution pour réduire son budget est de le faire soi même. Vous avez déjà calculé le montant des économies que cette méthode permet de réaliser ? On a calculé pour vous !

coût d'un pain maison

Le  coût d’un pain maison

Un kilo de farine spéciale pain (qui contient déjà la levure)