Calculer sa retraite | Un guide simple pour préparer son budget retraite

Il n’y a pas d’âge pour commencer à simuler sa retraite et faire les bons choix ! A partir de 45-50 ans il est même important de faire le point sur ses droits plus régulièrement. Les spécialistes, s’accordent pour dire qu’attendre le dernier moment est une erreur. Première information capitale à retenir : Les caisses de retraite sont là pour enregistrer les droits et informer mais pas pour optimiser le montant de la retraite ! C’est donc à chacun de faire les bons choix et prendre les choses en main. Voyons donc dans un premier temps, comment calculer sa retraite et ensuite comment préparer son budget retraite pour vivre sa retraite sereinement.

question

Avant de calculer le montant de sa retraite, il faut se demander :

  • Quels sont mes objectifs personnels ?
  • Partir à la retraite plus tôt ?
  • Augmenter le montant de ma retraite ?
  • Trouver des sources de revenus complémentaires ?

Comment calculer sa retraite ?

Le système de retraite français repose principalement sur le principe de répartition. Explications. Le montant de sa future retraite va reposer sur les trimestres et points acquis durant sa carrière professionnelle. Chaque actif relève d’un ou plusieurs régimes de base et de régimes complémentaires. Les cotisations versées tout au long de la carrière professionnelle permettent de cumuler des trimestres et des points. Leur cumul permet de calculer sa pension le jour J. Il est aussi possible en complément de compléter le montant de sa pension grâce à de l’épargne volontaire et des placements.

Les 3 régimes de retraite en France

Régime de baseRégimes complémentairesEpargne volontaire
Secteur Privé et agricoleSécurité sociale ou MSAAGIRC-ARRCO
IRCANTEC
PER, PERCO
Fonction publiqueRégime de BaseRégime additionnel sur primesPREFON, COREM, PERP
Non salariéAgricole, Commerçant, Artisan, Professions libéralesMSA, ORGANIC, CANCAVA, CNAVPLIndividuels ou collectifs, Madelin, PER, PERCO

Mon compte retraite

Le service public, mon compte retraite permet à toute personne active, quel que soit son statut (salarié, fonctionnaire, indépendant, chômeur, …) et son âge de consulter son compte personnel retraite. Ce compte permet d’accéder aux fonctionnalités suivantes :

  • Connaître les coordonnées des caisses de retraite de base et complémentaires auxquelles l’actif a cotisé au cours de sa carrière
  • Consulter sa carrière et effectuer une simulation du montant de sa retraite à partir des données connues de ses régimes de retraites
  • Effectuer le moment venu la demande de retraite

Les informations à vérifier sur mon compte retraite

Une fois connecté (c’est très facile grâce à FranceConnect), voici les informations à vérifier en priorité.

Les régimes de retraite : Une liste des régimes de retraite associé à sa carrière avec leurs coordonnées. Il peut arriver que des périodes soient manquantes dans une carrière. Il est alors possible de les compléter ou les corriger à partir de 55 ans. Avant cet âge, il faudra contacter le régime de retraite concerné pour lui indiquer les informations. Avoir leurs coordonnées est donc particulièrement intéressant. Surtout, quand une carrière mêle différents régimes par exemple, une activité salariée dans le privé, une activité salariée dans la fonction publique et une activité en tant qu’indépendant. Ce qui est mon cas. J’ai commencé à travailler dans le domaine bancaire (privé), puis j’ai exercé en tant que professeur d’économie dans l’éducation nationale (public), avant de créer mon entreprise (indépendant). A moins de 35 ans, j’ai donc déjà cotisé à 3 régimes de retraite différents !

La carrière : pour consulter, imprimer et télécharger son relevé de carrière. Cette fonction est utile pour determiner les erreurs ou les oublis. Mais aussi et surtout vérifier le nombre de trimestres accumulés.

L’estimation retraite : pour simuler sa retraite à tout âge, à partir des données connues de ses régimes. L’onglet « Mon âge de départ » permet de vérifier à partir de quel âge il sera possible de prendre sa retraite avec un taux plein. Vous pouvez accéder directement à votre estimation retraite, vérifier les informations sur votre situation et simuler plusieurs possibilités de départ à la retraite. Le taux est déterminé par le nombre de trimestres validés. Pour avoir un taux plein, il faut atteindre l’âge légal (62 ans) et avoir validé un nombre suffisant de trimestres. Le salaire ou revenu annuel moyen est calculé sur la base des 25 meilleures années (dans la limite du plafond de la sécurité sociale).

Le système des retraites français est particulièrement complexe avec une multitude de cas particuliers. Cet article n’a pas pour but de rentrer dans le détail de chaque situation, mais de donner des conseils pratiques, pour calculer sa retraite facilement et s’y préparer financièrement.

Il existe de multiples simulateurs pour calculer sa retraite sur internet. Le compte retraite mentionné ci-dessus est le plus fiable et le plus complet car il est géré directement par l’Etat. Mon conseil ? S’y référer en priorité !

Calculer sa retraite pour anticiper son budget retraite

L’intérêt de calculer sa retraite au plus tôt

Tout le monde veut profiter de sa retraite, mais personne ne veut manquer d’argent au bout de quelques années. Un budget retraite permet de suivre ses dépenses et optimiser son épargne pour profiter de la vie de retraité qu’on souhaite. Calculer sa retraite permet de mesurer la baisse de revenus générée par le passage à la retraite et donc d’anticiper :

  • le complément de revenu nécessaire pour conserver son pouvoir d’achat une fois retraité
  • les diminutions de dépenses à envisager pour s’adapter à sa baisse de revenus
  • l’épargne à constituer durant sa carrière, pour palier à la baisse de revenus au moment du passage à la retraite

Comme on l’a vu, chaque régime de retraite a ses propres règles de calcul. Il faut donc, dans un premier temps, déterminer le montant de sa future retraite grâce au simulateur disponible sur mon compte retraite (mentionné ci-dessus). Dans tous les cas, la pension totale correspondra à l’addition d’une pension de base d’une pension complémentaire.

L’objectif est de bien vivre sa retraite. Malheureusement, il n’est pas rare que des retraités soient contraints de reprendre une activité simplement pour faire face à leurs dépenses. On ne parle pas ici de ceux qui souhaitent continuer à exercer une activité professionnelle mais bien de ceux qui y sont contraints.

Il y a près de 17 millions de retraités en France avec une pension moyenne nette à 1.393 euros*.

Le budget retraite


L’habitude de faire un budget mensuel, aide tout particulièrement à anticiper ses besoins de futur retraité. Pour découvrir comment faire un budget simplement, il suffit de consulter les articles disponibles dans la partie Gérer son Budget du site. Puis évaluer son budget au moment du départ à la retraite. Il faut estimer ses besoins et ses dépenses avec lucidité.

question

Evaluer ses besoins pour anticiper son budget retraite :

  • Quel est le montant actuel de mes revenus ? et de mes dépenses ?
  • Qu’est ce qui va changer dans mon budget au moment où je prendrais ma retraite ?
  • Comment je souhaite vivre ma retraite ?
  • Est-ce que je pense déménager (pour un logement plus petit, dans une région moins coûteuse,…) ?
  • Quelles activités j’aimerais entreprendre à la retraite ?
  • Quel sera mon train de vie ?
  • Quelle sera ma situation familiale à la retraite ?
  • Sur quels revenus je vais pouvoir compter à la retraite ?
  • Est-ce que certaines charges vont baisser ?
  • Est-ce que des dépenses seront plus importantes dans mon budget ?

Calculer sa retraite : Additionner ses revenus

Pour faire un budget retraite, comme pour tout autre budget, il faut commencer par les revenus. Le montant des revenus à la retraite, sera moins élevé que les revenus passés. Sans épargne ou investissement dans un système de retraite par capitalisation, même pour un départ à la retraite à taux plein, les ressources vont se réduire. Cette baisse de revenus peut même atteindre 50 % pour certaines indépendants. Quelles sont les sources de revenus potentiels à la retraite ? Voici une liste non exhaustive :

  • La retraite de base
  • La retraite complémentaire
  • Les revenus immobiliers
  • Les placements imposables
  • Les rentes de vos produits d’assurance
  • Une rémunération dans le cas d’un cumul retraite travail

Il suffit de faire le total des revenus potentiels en tenant compte de ceux qui vont varier voire disparaître au fil du temps. Comme par exemple, la rémunération d’un cumul retraite et emploi qui ne pourra durer que quelques années.

Calculer sa retraite : Anticiper ses dépenses

Après les revenus, abordons les dépenses. Il faut partir des dépenses obligatoires (loyer par exemple), puis les dépenses variables (alimentation, essence) et enfin les dépenses exceptionnelles (impôts fonciers et cadeaux pour les petits enfants).

Les dépenses qui augmentent à la retraite

Les frais de santé sont une des dépenses qui risque d’augmenter à la retraite. Il y a déjà les soins et les frais médicaux liés à de nouveaux problèmes de santé qui pourraient survenir. Mais aussi et surtout, les frais liés à l’entretien de sa santé comme des frais dentaires, ou les frais liés au changement de lunettes ou l’achat d’un appareil auditif par exemple.

Il est donc important de penser à souscrire à une mutuelle adaptée. Plus l’assuré est âgé plus le montant de la mutuelle sera élevé. Pour faire les bons choix, consultez l’article Quelle mutuelle choisir ? Mode d’emploi |Des garanties au meilleur prix. Il faut aussi se renseigner sur la Complémentaire Santé Solidaire.


Le budget des complémentaires santé peut passer d’environ 70 € par mois en période d’activité à plus de 340 € pour un couple de retraités qui souhaite maintenir une couverture à peu près identique*!

question

Voici quelques questions à se poser pour anticiper les frais de santé à la retraite :

  • Quelle mutuelle choisir pour ma retraite ?
  • Quels sont les problèmes de santé qui risquent de se dégrader ?
  • Est-ce que d’autres assurances peuvent couvrir certaines de mes dépenses de santé ?

Les dépenses de santé ne sont pas les seules qui vont augmenter. Il faut aussi penser que sa nouvelle vie va avoir un impact sur les dépenses liées à son logement et notamment sa consommation d’énergie. Par exemple, un retraité passe plus de temps à la maison et consomme donc plus d’électricité, de chauffage et d’eau. S’il y a une grande maison à entretenir, peut-être qu’il faudra également prévoir des frais liés à l’entretien. Comme un jardinier pour s’occuper du jardin. Anticiper également les travaux à effectuer par exemple, l’aménagement de la salle de bains ou le transfert d’une pièce au rez de chaussé plutôt qu’à l’étage.

Enfin, la retraite est l’occasion de s’adonner à de nouveaux loisirs ou faire des voyages pour lesquels il faudra aussi prévoir un budget adapté.

Les dépenses qui diminuent à la retraite

C’est mathématique, si les revenus diminuent, les impôts aussi seront moins importants à la retraite. Une baisse de revenu entraîne même une baisse d’impôt proportionnellement plus importante. D’ailleurs, au moment de prendre sa retraite il faut informer rapidement le service des impôts pour ajuster son taux de prélèvement à la source. Attention, à la première année de retraite, au cours de laquelle les revenus chutent mais l’impôt à payer peut rester élevé.

De nombreux lieux proposent des réductions pour les séniors. Il ne faut pas hésiter à utiliser tous ses droits à gratuité et tarifs adaptés : train, transports publics, location de voitures, cinéma, théâtres, concerts, musées, activités sportives, hôtels, séjours touristiques, commerces de proximité…. La carte d’identité devient presque une carte de réduction !

Un actif qui faisait beaucoup de kilomètres pour son trajet domicile travail, réduira son budget voiture et essence au moment de la retraite. D’ailleurs, au moment de prendre la retraite, il faudra informer l’assureur pour qu’il ajuste le montant de l’assurance auto.

Un retraité aura aussi plus de temps pour faire les courses, et cuisiner, un moyen efficace de réduire le budget alimentaire. Beaucoup de retraités ont également réduit leur budget vêtements assez facilement à la retraite. Enfin, les enfants auront surement déjà pris leur indépendance et leurs études seront déjà payées ce qui peut aussi grandement réduire les dépenses du budget.

Dans votre planification financière pour la retraite il ne faut pas oublier les dépenses suivantes :

  • Les coûts liés à la réparation ou au remplacement du véhicule s’il est ancien
  • Les coûts liés aux animaux de compagnie surtout si eux aussi vieillissent
  • L’entretien et les réparations ou aménagement du logement pour s’adapter à l’évolution des besoins
  • Les impôts, l’énergie et les assurances qui continueront surement d’augmenter au fil des ans.

Les éléments à ne pas oublier pour bien calculer sa retraite

Propriétaire ou locataire ?

Aujourd’hui plus de 70% des 60-69 ans sont propriétaires de leur résidence principale. C’est important pour réduire ses dépenses en enlever de son budget mensuel les charges d’emprunt ou de loyer. D’autant que la pension sera inférieure aux derniers salaires qui ont peut-être servis de base au calcul des échéances du prêt immobilier. Il est préférable d’éviter de partir à la retraite avec des dettes ! Pour arrondir ses fins de mois, le fait d’être propriétaire permet également d’envisager durant la retraite, une vente du bien en viager.

Comment rester autonome ?

Selon les chiffres, la dépendance coûte 5% des retraites jusqu’à 70 ans et 10% autour de 80 ans. L’accompagnement d’une personne dépendante est particulièrement coûteux. Pour y faire face financièrement, il faudra surement recourir à son patrimoine en plus de sa pension. Il est également possible de souscrire à une assurance dépendance. En échange d’une cotisation régulière, l’assureur garantit le versement d’une rente mensuelle non imposable dès la perte d’autonomie et jusqu’à la fin de ses jours. Attention, tous les contrats ne se valent pas, entre exclusions multiples, difficultés à faire valoir ses droits et montants de franchises prohibitifs, il faut faire le tri ! Mais si c’est une source d’inquiétude, il est important de prendre le temps d’y réfléchir avant d’être confronté à cette situation délicate.

Comment protéger son conjoint ?

Pour se protéger face au décès de son conjoint, il existe en France, la pension de reversion. La pension du défunt est reversée sous conditions à l’époux survivant. Il faut donc avoir été mariés pour récupérer une partie du montant de sa retraite. Quand on cherche à mettre à l’abri la personne qui partage sa vie, se marier est la solution. Actuellement, cette condition s’applique à l’ensemble des régimes de retraite. Par contre, les concubins ou pacsés sont complètement exclus du dispositif de la pension de reversion. Attention, selon les régimes sont ajoutées des conditions de ressources ou d’âge du bénéficiaire de la pension de reversion.

Régime de baseRégime complémentaire
Sous conditions d’âge
Sous conditions de ressources
54% de la pension du conjoint décédé + majoration pour enfant
Possible en cas de remariage
Avoir deux enfants à charge ou l’âge requis (55 ans pour l’AGIRC-ARRCO)
Sans conditions de ressources
60% de la pension du conjoint décédé
Ne pas être remarié

Bien vivre avec son budget retraite

A la retraite, il faut conserver l’excellente habitude d’avoir un fonds d’urgence pour financer les imprévus. Il faut également continuer à anticiper les dépenses pour des projets comme des vacances ou l’achat d’une voiture en épargnant une partie de ses revenus mensuels.

Une fois à la retraite, il convient de continuer à pointer ses relevés de comptes régulièrement. Les arnaques en ligne ou le démarchage commercial visent particulièrement les personnes âgées. Il faut donc être particulièrement vigilant. En cas de prélèvement ou de dépense qui parait suspecte, il faut faire le nécessaire rapidement.

Beaucoup de retraités profitent de leur temps libre pour soutenir des associations et des oeuvres caritatives en donnant de leur temps mais aussi de l’argent. Un élément de plus à inclure à son budget.

Enfin, il est possible d’adopter de nouvelles habitudes de consommation comme l’échange ou la location plutôt que l’achat. Une coiffeuse à la retraite, pourra échanger une coupe contre un cours d’informatique. Un pro du bricolage, réparer le grille-pain de votre voisin contre de l’aide pour couper ses haies…etc.

Pour calculer sa retraite et surtout le montant nécessaire pour bien vivre sa retraite, la clé c’est l’anticipation. Plus on attend, plus le nombre d’options disponibles se réduit. Calculer sa retraite n’est qu’une première étape, il faudra ensuite faire des choix avisés. Comme décider de renoncer à certains aspects de son mode vie actuel (maison secondaire, voyages,…) ou à l’inverse chercher une source de revenu complémentaire.

Consulter un coach budgétaire avant ou pendant vos années de retraite pour créer un budget qui répondra à vos besoins tout au long de votre vie.

Amélie L.
Bienvenue sur dépenser moins et profiter plus ! Je suis Amélie L. la créatrice de dmepp.com et l'auteur d'un livre sur les finances personnelles. J'ai exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion dans l'éducation nationale) avant de me consacrer entièrement à celui de coach financier. Mon but est de vous dévoiler tout ce que votre banquier, votre opérateur ou votre assureur ne vous dira jamais pour économiser des centaines d'euros ! L'objectif est de profiter des économies réalisées pour enfin financer ces projets qui vous tiennent à cœur. Étant donné que la situation financière de chaque famille est unique, je propose également des conseils et suivis entièrement personnalisés à travers des séances de coaching budgétaire. La liberté financière est à votre portée !
Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

25 leçons
3 quiz