changements d'octobre 2019

Chaque début du mois, votre portefeuille est concerné par des changements. Comme pour les mois précédents, je vous propose un article pour faire le point sur les changements d’octobre 2019 qui peuvent affecter votre budget. Bien sûr, en complément de ces informations je vous propose des pistes concrètes pour préserver vos finances.

Baisse du prix du gaz

À partir du 1er octobre 2019, les tarifs du gaz vont diminuer. La baisse est de 2.4% (-0.6% pour la cuisson, -2.5% pour le chauffage et 1.4% pour les deux). Ces nouveaux tarifs avaient été définis fin juin par un arrêté gouvernemental.

ARTICLE UTILE   Facture de Gaz : Comment lire sa facture et estimer sa consommation ?Comment faire des économies de chauffage ?

L’allocation Adultes Handicapés revalorisée

L’AAH (allocation adultes handicapés) qui est perçue par plus d’un million de français, va être revalorisée le 1er octobre. Elle augmente de 40 euros, pour s’élever à partir de maintenant à 900 euros par mois.

Nouveau plan d’épargne retraite (PER)

Dans le cadre de la loi PACTE, un nouveau plan d’épargne retraite (PER) sera disponible dès le 1er octobre 2019. L’objectif est de renforcer l’attractivité de l’épargne de long terme et de l’orienter davantage vers le financement des entreprises. L’objectif final est de regrouper les dispositifs d’épargne retraite existants.

  • Dans l’entreprise, un plan d’épargne retraite collectif facultatif et ouvert à tous les salariés va succéder à l’actuel PERCO, ou d’un plan d’épargne retraite obligatoire prenant la succession des actuels « articles 83 ».
  • À titre individuel, un nouveau plan d’épargne retraite succédera aux actuels PERP et Madelin.

Tous ces nouveaux produits d’épargne seront régis par des règles identiques qui seront plus favorables et plus flexibles pour les épargnants. Ils seront également soumis à un régime fiscal harmonisé et attractif.

ARTICLE UTILE ➡ Consultez le questions réponses sur le site economie.gouv.fr pour en savoir plus.

Les ascenseurs deviennent obligatoires à partir de 3 étages

Les nouveaux immeubles doivent disposer d’un ascenseur dès qu’ils atteignent 3 étages. Jusqu’ici le minimum était de 4 étages. Toutes les demandes de permis de construire devront donc le prévoir à partir du 1er octobre 2019. L’objectif est de renforcer l’accessibilité des logements aux personnes en situation de handicap.

 ➡ Quelles sont les changements d’octobre 2019 qui vont impacter votre pouvoir d’achat ?