0,00€

Votre panier est vide.

Comment changer de banque ? 3 étapes clés et 15 conseils

Comment changer de banque facilement ? Aujourd’hui, les banques en ligne font des campagnes et offrent des primes à l’ouverture qui poussent de plus en plus de clients à se détourner de leur banque traditionnelle. Mais, changer de banque est-ce si facile qu’il n’y parait ? Comment choisir sa nouvelle banque ?

Personnellement, j’ai changé de banque il y a deux ans et je ne regrette absolument pas ! Au contraire ! Mais, j’avais déjà travaillé plusieurs années en agence bancaire, je savais donc quels points vérifier et les erreurs à éviter. Voici les étapes simples à respecter pour quitter votre banque et ouvrir un nouveau compte en toute tranquillité.

1. Choisir une nouvelle banque

La première étape consiste à choisir sa nouvelle banque. Aujourd’hui sur le marché bancaire français, il y a trois choix qui s’offrent à vous : les banques traditionnelles, les banques en ligne et les néo banques. Nous allons envisager chacune de ces options car en fonction de votre profil seule l’une des trois pourrait vous convenir.

L’un des arguments qui pourra influencer votre choix est bien sûr, le montant des tarifs pratiqués par les différents établissements.

Payer des frais bancaires exorbitants pour la moindre opération bancaire n’est plus acceptable ! Que vous choisissez une banque en ligne ou un compte bancaire sans banque, agissez pour préserver votre pouvoir d’achat.

Pour gagner du temps, utilisez un comparateur de banques. Indiquez vos besoins en 3 minutes et comparez les banques pour réaliser jusqu’à 300€ d’économies en découvrant votre classement personnalisé !

1.1. Les banques en ligne

Pourquoi choisir une banque en ligne ?

Selon une étude récente de l’association CLCV, «le coût moyen est 1,6 à 3 fois moins élevé» pour les banques en ligne par rapport aux banques traditionnelles. En effet, « les frais bancaires annuels varient de 8 à 46 €, selon le profil du client, dans les banques en ligne. Alors qu’ils s’élèvent entre 66 et 209 € dans les banques traditionnelles ».

J’ai travaillé dans des banques physiques plusieurs années. Et je peux affirmer à quelques rares exceptions près que le principal travail du conseiller bancaire aujourd’hui est d’ordre commercial. Ils doivent vendre un certain nombre de produits bancaires à leurs clients.

QUI PEUT MIEUX GÉRER VOTRE ARGENT QUE VOUS MÊME !

Pourquoi les banques en ligne sont moins chères ?

Une banque en ligne n’a pas d’agences bancaires dans les centres villes pour accueillir les clients. Il est également moins coûteux de financer un service client par téléphone ou en ligne, plutôt que des conseillers présents dans chaque agence, dans toute la France. Les salariés des banques en ligne, peuvent répondre à des clients dans toute la France tout au long de la journée.

Les services sont-ils vraiment comparables ?

Les conseillers sont disponibles dès que l’on a besoin d’eux. Le plus souvent entre 8 heures et 21 heures et 6 jours sur 7. Ils sont joignables par téléphone mais aussi par mail. C’est parfois bien pratique de l’étranger ou quand il n’est pas possible de passer un appel. En deux ans, j’ai eu besoin de les appeler une fois. La prise en compte de mon appel a été rapide et très efficace. Il ne s’agit pas de centres d’appel à l’étranger et mon interlocuteur savait de quoi il parlait !

Voilà déjà un premier point sur lequel vous interroger, à quelle fréquence avez-vous besoin de joindre votre conseiller ? Préférez-vous un contact physique ? Toujours avec le même conseiller ? Avez-vous parfois besoin de joindre votre banque à des horaires tardifs ? Par mail ? Depuis l’étranger ?

Les établissements bancaires en ligne proposent de vous offrir la carte bancaire gratuitement. La banque en ligne que j’ai choisie propose une Carte Master Card Gold avec tous les services et assurances que cela implique. Et tout ça, sans débourser un euro !

Depuis peu, les banques en ligne proposent aussi des emprunts immobiliers à des taux très compétitifs. Les taux ont fortement chuté ces dernières années alors c’est surement l’occasion d’obtenir une diminution des échéances de votre prêt. Encore des économies en perspective ! N’hésitez pas à relire Conseils pratiques pour emprunter au meilleur taux ! Pour en savoir plus, sur ce sujet.

1.2. Les comptes bancaires sans banque

Les banques en ligne exigent en général un versement à l’ouverture du compte et un revenu mensuel. Mais ce n’est pas le cas de toutes les banques !

Les comptes bancaires sans banque peuvent être ouverts chez le buraliste, un magasin…etc. L’absence de chéquier et de découvert réduit les risques de découvert et permet donc d’éviter les frais supplémentaires. Les clients qui sont trop régulièrement à découvert pourront d’une certaine manière s’y retrouver. De plus, les rejets de prélèvement pour solde insuffisant facturés en moyenne 20€ pour les banques traditionnelles sont gratuits (dans la limite de 5/an) chez C-zam et 5€ chez le Compte Nickel à partir du 3ème.

 C-ZamNickelOrangeBanque classiqueBanque en ligne
Frais de compte12 €20 €Gratuit45 €Gratuit
Carte BancaireGratuiteGratuiteGratuite25 €Gratuite
Rejet de prélèvementGratuitGratuit20 €20 €
Retrait au distributeurGratuit1 €GratuitGratuitGratuit
DécouvertNonNonOuiOuiOui

Comme le montre le tableau, pour ceux qui ont un revenu mensuel régulier, les offres dans banques en ligne peuvent s’avérer plus avantageuses que l’ouverture d’un compte bancaire sans banque. Surtout, si vous avez l’habitude de voyager à l’étranger, pour en savoir plus consultez l’article Carte bancaire sans frais à l’étranger | Le guide pour voyager serein !

1.3. Les agences traditionnelles

En fonction des opérations bancaires que vous faites régulièrement, les banques en ligne peuvent s’avérer bien plus chères ! Explications.

Des services pratiques

Comme, je l’ai déjà expliqué plus tôt dans cet article, la première chose à faire quand vous voulez ouvrir un compte bancaire c’est de regarder à la loupe les tarifs pratiqués pour l’ensemble des services bancaires.

Plutôt que de simplement lire ces tarifs (souvent long et détaillé) prenez le temps auparavant de faire une liste. Notez l’ensemble les services que vous utilisez régulièrement. Par exemple, si vous recevez souvent des chèques à encaisser, que vous faites des opérations à l’étranger ou simplement que vous avez besoin de grosses sommes en espèces régulièrement…etc. Dans une banque en ligne, chacun de ces services peut s’avérer plus complexe et coûteux qu’avec une banque traditionnelle. Les frais pour des incidents de paiement peuvent aussi être particulièrement élevés pour les banques en ligne.

Partez toujours de vos besoins, pour déterminer ce qui est le plus avantageux pour vous. En fait, c’est plutôt simple : plus vous êtes autonome et indépendant, moins il vous sera facturé d’aides et de services par les banques en ligne.

L’usage du numérique

Quand je travaillais en agence bancaire, à l’accueil, une cliente avait l’habitude de venir chercher des espèces tous les deux jours au guichet de la banque. C’était un rituel dans sa promenade du matin avant d’aller faire ses courses. Cette dame souriante, aimait discuter quelques minutes avec la conseillère qui l’accueillait. Chaque fois, qu’elle avait une question sur une opération bancaire sur son compte, elle avait besoin d’en discuter directement à la banque.

Les banques en lignes sont souvent moins chères, certes. Mais elles ne sont pas adaptées à tous les publics. Les banques en ligne ou néo banque, ont construit toute leur stratégie sur le numérique. Fin novembre 2017, une étude du cabinet WA intitulée Expérience utilisateur et banque mobile a passé au crible 10 applications de banques à distance. Il en résulte qu’Hello bank!, Orange Bank et N26 offrent à ce jour le plus grand nombre de fonctionnalités.

Toutes les opérations courantes peuvent être effectuées en ligne, tellement pratique pour faire un virement vite fait avant de partir au travail, dans le tram sur son portable ou depuis l’étranger. Consultation de compte, virement, modification des plafonds de cartes… c’est quand vous voulez !

Mais si vous n’êtes pas à l’aise avec les nouvelles technologies, une banque traditionnelle sera surement plus adaptée à vos besoins.

Maintenant que vous avez choisi votre nouvelle banque, voyons comment changer de banque simplement et efficacement.

Environ 2,4 millions de personne ont décidé de changer de banque avec la loi Macron en deux ans.

2. Le changement de banque

Passer d’un établissement bancaire à un autre est d’une grande simplicité. La plupart des banques proposent de s’en charger à votre place. La banque que vous aurez choisie va transmettre vos nouvelles coordonnées bancaires à tous les organismes. Aucune paperasse en perspective ! Fournisseur d’électricité, opérateur de téléphone, abonnements divers…etc tous seront prévenus par courrier aux frais de votre banque. Ce service ne coûte absolument rien.

2.1. Le service d’aide à la mobilité bancaire

Lorsque vous ouvrez un compte bancaire, votre nouvelle banque a l’obligation légale de vous proposer gratuitement le service d’aide à la mobilité bancaire (article L312-1-7 du Code monétaire et financier).

Si vous souhaitez profiter de ce service, vous devrez donner un accord écrit à votre nouvelle banque. La nouvelle banque pourra alors effectuer toutes les démarches liées au changement de compte en votre nom. Par exemple, les virements réguliers et les prélèvements automatiques seront directement transférés sur votre nouveau compte.

2.2. Le déroulement du service d’aide à la mobilité bancaire

Dans un délai de 2 jours, après votre autorisation, la nouvelle banque contacte votre ancienne banque. L’ensemble de vos prélèvements et virements réguliers mais aussi les chèques émis et pas encore débités seront communiqués à la nouvelle banque dans un délai de 5 jours ouvrés.

Dès que la nouvelle banque dispose de ces informations, elle peut transmettre vos nouvelles coordonnées bancaires à votre employeur, la sécurité sociale, les opérateurs de téléphone, les fournisseurs d’énergie,…etc dans un délai de 5 jours ouvrés.

Chaque organisme, va alors vous informer que le changement de banque a bien été pris en compte dans un délai de 10 jours.

Enfin, vous pouvez également demander à votre nouvelle banque, de clôturer votre ancien compte à la date de votre choix.

Attention, le service de mobilité bancaire ne concerne pas les comptes d’épargne comme le Livret A, PEL, LEP…, vous devrez effectuer vous-même les démarches pour les clôturer ou les transférer.

2.3 Transférer un compte sans le service d’aide à la mobilité

Après l’ouverture du compte, vous allez recevoir des relevés d’identité bancaires (RIB). Vous pouvez envoyer une lettre aux différents organismes qui font des virements ou prélèvements sur votre compte, de ce changement de compte. Certains organismes proposent maintenant de transmettre ces informations directement en ligne.

Votre nouvelle banque peut vous communiquer des modèles de lettres. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez consulter les lettres types.

Pour être sûr de n’oublier aucun organisme faites une liste en prenant vos relevés mensuels de l’année précédente. Toute l’année ! Votre ancienne banque peut surement vous fournir un récapitulatif des opérations automatiques récurrentes sur votre compte.

Prévoyez plus d’un mois pour vérifier que l’ensemble des prélèvements et virements passent bien sur votre nouveau compte.

2.4 Comment changer de banque avec des produits financiers ?

Voici les comptes ou produits bancaires et financiers qui ne peuvent pas être transférés :

  • l’Assurance vie mieux vaut les conserver dans l’ancienne banque jusqu’à leur échéance fiscale.
  • les livrets : il faudra avoir clôturé l’ancien livret pour en ouvrir un nouveau. Il n’est pas autorisé d’avoir deux livrets A en même temps, par exemple. Par contre, cela n’engendre aucun frais.
  • Le crédit immobilier : un crédit immobilier ou un crédit à la consommation ne sont pas transférables, mais peuvent être racheté si les taux d’intérêt sont en baisse ou en cas de problème de remboursement. Mettez en place au plus tôt un virement depuis votre nouvelle banque vers votre ancienne banque, pour alimenter l’échéance de votre crédit.

Ce n’est pas parce que vous avez un compte d’assurance vie ou un crédit immobilier dans une banque, que vous êtes obligés d’y conserver votre compte courant principal ! Vous pouvez donc tout de même décider de changer de banque pour dépenser moins.

Résumé des modalités de transfert de comptes

Modalités de transfert des comptes bancaires
 Transférable ?Coût ?
Compte-courantOuiGratuit
Livret A, LDDS, Livret Jeune et LEP*Non 
CEL et PEL**OuiGénéralement payant***
Compte-titres, PEAOuiGénéralement payant***
Contrat d’assurance-vieNon 

*Dans ces cas-là, vous devez clôturer vous-même votre compte ou livret et en ouvrir un nouveau auprès de la nouvelle banque (voir paragraphe suivant).

** Le transfert d’un Plan épargne logement (PEL) et d’un Compte épargne logement (CEL) n’est pas une obligation légale pour les banques. Il est nécessaire d’obtenir l’accord des 2 banques pour l’opérer.

💡 Pour en savoir plus sur ces différents types de compte, consultez l’article Placer son argent sans risques | Le guide complet !

3. Clôturer le compte dans l’ancienne banque

Avant de clôturer le compte, il faut s’assurer qu’il n’y aura plus aucune opération qui se présentera. Donc les virements et prélèvements déjà mentionnés juste avant mais aussi les chèques ou les paiements par carte, qui ne sont pas encore passés sur le compte. Si chèque (qui peut être encaissé jusqu’à un an après la date d’émission !) en circulation se présente sur le compte alors que la provision est insuffisante, il sera tout simplement rejeté ce qui provoquera un incident bancaire.

Une fois que vous êtes absolument sûr, qu’aucune nouvelle opération ne se présentera sur ce compte, vous pouvez le clôturer. Il ne suffit pas de mettre le solde à zéro pour fermer un compte !! Je ne vous dis pas le nombre de comptes inutilisés sur lesquels la banque continuait de prélever des frais bancaires j’ai vu pendant ma « carrière » de conseillère.

Vous devrez faire une courrier pour demander la clôture du compte et rendre vos moyens de paiement (chéquier et carte bancaire) pour vraiment fermer le compte. La clôture d’un compte est gratuite depuis le 1er janvier 2005.

Comment changer de banque pour dépenser moins ?

En résumé, pour répondre à la question, comment changer de banque, suivez ces trois étapes :

  1. Choisir une nouvelle banque
    1. Lister ses besoins : numérique, conseiller, carte bancaire, services utilisés…
    2. Faire un comparatif pour dépenser moins
  2. Gérer la transition entre l’ancienne et la nouvelle banque
    1. En utilisant le service de mobilité bancaire
    2. Ou en gérant la démarche seul, pas à pas.
  3. Clôturer le compte de l’ancienne banque
    1. En vérifiant qu’aucune nouvelle opération ne va se présenter sur le compte
    2. En clôturant définitivement le compte

Vous pouvez lire l’avis de clients qui ont eux même tenté l’aventure de la banque en ligne. Par exemple, dans cet article Johann vous donne son avis sur HelloBank.

💬 Et vous, avez-vous des conseils à partager, avec ceux qui se demandent comment changer de banque ? Avez-vous décidé de prendre une banque en ligne ? Etes-vous satisfait de votre choix ? N’hésitez pas à partager votre témoignage. 

Actualités
Newsletter
  • 😀 Des conseils exclusifs réservés aux abonnés
  • 📄 Un document imprimable offert chaque semaine
  • ⏱️Sans engagement - Annulable à tout moment
  • 🚀 Une communauté de + 10 000 abonnés
Devenir Membre Premium

Devenez Membre Premium Budget pour mettre en place un budget qui vous ressemble, réaliser vos projets et profiter plus de la vie !

  • Articles inédits (sans publicité)
  • Des programmes de formation et d'auto coaching
  • Des simulateurs exclusifs
  • Questionnaires et Exercices puissants
  • Des échanges réguliers avec Amélie L.
  • Tellement plus +
  • 🔒 Places limitées
  • ⏱️Adhésion annuelle
Amélie L.
Amélie L.
Bienvenue ! Je m’appelle Amélie, je suis la créatrice du site dépenser moins et profiter plus. Mon but est de vous dévoiler tout ce que votre banquier, votre opérateur ou votre assureur ne vous dira jamais pour économiser des centaines d'euros ! La comptabilité, le droit et les démarches administratives c’est ma spécialité. En plus, j'ai été professeur d'économie gestion, donc mon travail consistait à rendre toutes ces informations souvent indigestes, accessibles au plus grand nombre. J’ai aussi travaillé dans le domaine bancaire ce qui m'a permis d'approfondir mes connaissances sur la gestion de l'argent. Autant vous dire que mes articles, sont un vrai concentré de bons plans et d’astuces ! Profitez-en ! Après avoir écrit plus de 350 articles et un livre sur les finances personnelles, je me suis formée au métier de coach budgétaire pour prendre en compte tous les aspects la relation à l’argent et surmonter ces obstacles qui peuvent empêcher quelqu’un d’avancer vers la réalisation de ses rêves. Je mets maintenant, mon expertise au service des particuliers à travers un accompagnement en coaching budgétaire 100% personnalisé. Si vous avez la moindre question, laissez un commentaire directement sous l’article concerné. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici