Comment choisir son huile d’olive et sa sauce salade ?

- Advertisement -

La reine du rayon des huiles alimentaires c’est l’huile d’olive. Mais de nombreuses autres huiles sont disponibles : colza, tournesol, maïs, pépin de raison, noix…etc. Ces dernières années sont aussi apparues les mélanges d’huiles présentés comme plus pratiques et plus sains. Enfin, des sauces salades viennent compléter le rayon. Comment faire le bon choix parmi toute cette variété ? Quelles sont les informations clés à ne pas négliger ? Découvrez dans cet article, comment choisir son huile d’olive et sa sauce salade pour avoir le meilleur rapport qualité prix ?

La consommation d’huile d’olive en France

Trois huiles raffinées sont principalement produites en France : l’huile de colza (960 000 tonnes), dont la production est en léger recul, l’huile de tournesol (496 000 tonnes) et l’huile de soja (120 000 tonnes). La France produit également de l’huile d’arachide (21 000 tonnes, à partir de produits de base importés), de l’huile d’olive (5 000 tonnes) mais pour ces huiles comme pour les autres huiles consommées, le gros de la consommation est représenté par des importations.

L’huile d’olive que nous consommons en France vient « majoritairement d’Espagne, puisque c’est le plus gros producteur d’huile d’olive, de loin : elle produit à elle seule 40% de la production mondiale. La deuxième place revient à l’Italie, puis la Grèce et enfin la Tunisie avec 180 000 tonnes, soit à peu près 7% de la production mondiale » selon France Info.

En grande distribution, les huiles végétales représentent un marché de 287,1 millions de litres pour une valeur de 795,4 millions d’€. Ce marché est dominé par l’huile de tournesol et l’huile d’olive qui représentent à elles deux près de 65 % du marché en volume. Cette consommation est encore très marquée par les cultures culinaires régionales : une forte consommation de margarine dans le Nord, d’huiles végétales dans le Sud-Est, de beurre dans le Nord-Ouest selon l’Association Française Interprofessionnelle de l’olive.

Les différents types de graisses dans l’huile

Notre organisme a besoin de graisses pour fonctionner. Elles lui apportent de l’énergie mais pas seulement. Elles jouent un rôle essentiel au niveau de chacune de nos cellules. La graisse joue aussi un rôle dans le rythme cardiaque, la circulation du sang, l’inflammation et l’immunité.

Les graisses saturées

Les graisses saturées sont présentes dans les graisses animales (beurre par exemple). C’est l’huile de palme et de coco qui en contiennent le plus. La plupart sont solides ou semi solides et elles résistent bien à la chaleur. Elles sont nécessaires à l’organisme mais consommées en excès, elles augmentent le risque cardiovasculaire en favorisant les dépôts dans les artères et la formation de caillot.

Les graisses monoinsaturées

Les graisses monoinsaturées sont présentes dans l’huile d’olive, de colza, d’arachide et de noisette. Elles sont liquides à température ambiante. Elles sont neutres vis à vis du risque cardiovasculaire. L’huile d’olive contient aussi des polyphénols qui sont des antioxydants.

Les graisses polyinsaturées

Les graisses polyinsaturées sont présentes dans l’huile de tournesol, maïs, pépin de raison, soja, noix, lin, carthame. Elles sont fragiles et s’altèrent à la lumière et la chaleur. Elles s’utilisent surtout pour l’assaisonnement. Dans les graisses polyinsaturées il existe deux familles les oméga 6 et les oméga 3. Les deux sont nécessaires à l’organisme pour bien fonctionner mais dans des quantités précises. Il faut, pour être en bonne santé, 2 à 3 fois plus d’oméga 6 que d’oméga 3.

L’huile ayant le rapport parfait (2/1) oméga 6/oméga 3 est l’huile de colza. Alors que l’huile de tournesol a un rapport de de 420/1 !! Pourtant, l’huile de tournesol reste la plus consommée en France !

Comment choisir son huile d'olive et sa sauce salade ? comment choisir son huile d'olive

2 à 3 CUILLÈRES à soupe sont nécessaires pour combler nos besoins en acides gras essentiels. Cela inclut les huiles utilisées pour la cuisson, les vinaigrettes, la margarine et la mayonnaise.

Biocoop met à la disposition de ses clients sur son site internet, un tableau d’utilisation des huiles bien conçus et pratique. Vous pouvez le télécharger ici.

Comment choisir son huile d’olive ?

Cet article donne des conseils pratique sur comment choisir son huile d’olive, si vous consommez également du beurre, lisez cet article : Comment choisir son beurre ? Prix, Marketing et Argument santé !

Emballage et conservation

Les huiles doivent être stockées à l’abri de la lumière et de la chaleur. Sinon, il y a un risque de rancissement et d’oxydation de l’huile. Pour l’emballage, préférez le verre brun. Si vous achetez des huiles dans un emballage plastique évitez les emballages translucides qui ne procurent aucune protection contre la lumière.

Une fois une bouteille d’huile ouverte rebouchez la rapidement après usage. L’huile a tendance à absorber les odeurs environnantes. A l’inverse du vin, l’huile d’olive ne se bonifie pas en vieillissant, il vaut donc mieux la consommer rapidement.

Lire l’étiquette de son huile

La première chose à chercher sur l’étiquette c’est la provenance. La mention de la provenance est obligatoire sur l’étiquette des huiles commercialisées dans l’Union européenne. Elle indique à la fois l’origine des olives et le lieu de production de l’huile.

Malheureusement beaucoup d’industriels proposent des mélanges d’huiles de l’Union européenne. La mention très vague « provenance UE » n’est pas rare. Pire encore, on trouve ce genre de mention « assemblage d’huiles d’olives originaires de l’UE et non originaires de l’UE ». Concrètement, ça veut dire du monde entier !!

Il y a seulement sept AOC en France et le cahier des charges est très précis : « L’huile d’olive AOC de Nyon, L’huile d’olive AOC de la Vallée des Beaux-de-Provence, L’huile d’olive AOC d’Aix-en-Provence, L’huile d’olive AOC de Haute-Provence, L’huile d’olive AOC de Nice, L’huile d’olive de Nîmes (2004), L’huile d’olive AOC de Corse, L’huile d’olive AOC de Provence.

L’huile d’olive française reste rare (moins de 1% de la production mondiale) elle est donc chère ! A moins de voir le logo AOC méfiez-vous des ventes d’huiles aux belles étiquettes soi-disant françaises, sur les marchés d’été. Il en existe aussi 42 AOP en Italie et 26 en Espagne.

La date de durabilité minimale

La date de durabilité minimale est obligatoire et indique la durée pendant laquelle l’huile conserve toutes ses qualités. Cette date est calculée à partir de la date de mise en bouteille et pas de la date de récolte des olives. Qu’est-ce que ça change ? Tout. En clair, vous pouvez très bien avoir un mélange d’huiles de 2016, 2017 et 2018 dans votre bouteille. Mais impossible de le savoir, puisque la date limite correspond à la date de mise en bouteille. L’idéal serait d’avoir la date de récolte des olives mais c’est n’est pas prévu par la loi… Seuls certaines huiles haut de gamme la précise, sur leur emballage.

L’huile vierge

Les huiles sont soit issues des fruits (olive par exemple) soit des graines (colza, tournesol). Ils sont pressés et broyés à chaud pour les graines et à froid pour les fruits. L’huile peut être simplement filtrée elle est alors qualifiée de vierge. Mais elle peut aussi être raffinée, c’est à dire traitée chimiquement pour éliminer les impuretés et améliorer sa conservation. Elle porte alors la mention huile végétale.

Première pression à froid et bio

La mention Première pression à froid est facultative. Elle indique que l’huile est obtenue en pressant mécaniquement la pâte d’olive à moins de 27°. A l’inverse, d’une pression à chaud qui altère les qualités de l’huile.

Les huiles végétales bio ont de plus en plus la côte en rayon. La mention bio signifie que les grains et les fruits utilisées pour produire l’huile ne sont pas traités chimiquement. Par contre, cela ne garantit pas que l’huile n’est pas un mélange de fruits ou de grains de différentes provenances géographiques ou d’un mélange d’huiles de différentes années.

Les huiles mélangées

Dans les années 1990, les consommateurs souhaitaient utiliser la même huile pour l’assaisonnement et la cuisson. Les huiles mélangées sont donc apparues. Elles sont composées de plusieurs oléagineux. Ces huiles combinées ont du succès dans les supermarchés ! Pourtant elles ne sont pas toujours très équilibrées et sont souvent plus chères.

Des huiles non conformes

Comment choisir son huile d'olive et sa sauce salade ? comment choisir son huile d'olive

49% des huiles d’olives commercialisées en France ont été jugées non conformes par les enquêteurs de la DGCCRF.

Selon une étude de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), sur les 126 produits testés seulement un quart (25,5%) étaient complètement conformes tant pour la composition que pour les étiquetages !  Pour les autres, voici les problèmes rencontrés : usurpation de signes de qualité ou de lieux géographique ou d’origine, non-usage de la langue française ou encore absence de quantité nette ou des valeurs nutritionnelles, certains ont été rétrogradés de « vierge extra » à « vierge », d’autres ne comportaient pas les mentions obligatoires ou avaient recours à des dénominations de vente non réglementaires.

Comment payer son huile moins cher ?

Calculer et ajuster sa consommation

Comme on l’a vu, l’huile comble nos besoins en acides gras. En suivant les recommandations et en consommant 3 cuillères par jour, chaque personne a besoin uniquement d’une bouteille d’huile d’un litre tous les 20-25 jours (sans consommation supplémentaire de margarine ou de mayonnaise ou tout produit pour la cuisson). Première question à se poser quelle est ma consommation réelle de graisse ?

Si votre consommation dépasse ses recommandations, peut être que vous pouvez la réajuster. Vous pouvez changer un peu vos recettes et vos habitudes en ajustant la quantité de gras utilisée. Autre option, opter pour le bon matériel. En effet, pour les cuissons de nouveaux produits permettent aujourd’hui, de réduire l’apport en graisses. Les poêles anti adhésives et les friteuses nouvelle génération ne nécessitent quasiment pas de matières grasses à la cuisson.

L’idée c’est de consommer moins mais mieux ! Parce qu’en achetant moins d’huile, vous allez non seulement préserver votre santé, mais aussi votre porte-monnaie. Passons maintenant à des conseils pratiques et découvrons comment choisir son huile d’olive.

Comment choisir son huile d’olive avec un budget limité ?

Si votre budget est limité et que vous ne pouvez en utiliser qu’un nombre limité, optez pour l’huile d’olive et de colza ! Elles sont bien équilibrées en oméga 3 et 6. Évitez l’huile de tournesol qui a un rapport oméga 6/3 de 420/1 au lieu du 2/1 recommandé.

Comment choisir son huile d'olive et sa sauce salade ? comment choisir son huile d'olive

Les prix de l’huile d’olive font le grand écart allant de 3€ à 60€ le litre ! Déjà, première information, un prix élevé, n’est pas toujours gage de qualité !

Payer son huile moins cher

Enfin, les sites internet des grandes marques nationales proposent régulièrement des bons de réductions sur leurs produits :

  • Bons de réductions Tramier (site en cours de refonte au moment de l’écriture de cet article, vérifiez régulièrement)
  • Les sites généralistes proposent également souvent des réductions sur ces produits : Coupon Network et Shopmium par exemple.
  • Soléou a sa propre boutique en ligne. Je peux vous parrainer pour bénéficier d’un bon de 5€ de réduction sans minimum d’achat sur votre première commande

Maintenant que l’on a vu en détail comment choisir son huile d’olive, passons à la sauce salade.

Une huile pour chaque usage

Certaines huiles sont destinées pour être utilisées à table, d’autres sont réservées à la cuisson. Voici un aide-mémoire pour vous y retrouver.

Pour les mayonnaises, il vaut mieux opter pour les huiles avec un goût neutre (pépin de raisins ou colza). Par contre, pour l’assaisonnement, vous pouvez utiliser des huiles comme la noix, noisette, carthame, argan pistache, sésame,… Les huiles à goût se conserve au réfrigérateur sinon elles ont tendance à rancir.

Pour les fritures, il ne faut pas dépasser la température de 180°C et utiliser l’huile d’arachide, pépins de raisins, tournesol ou de l’huile d’olive pour une cuisson à la poêle. Il faut renouveler le bain d’huile après 10 fritures. Il ne faut pas non plus réutiliser bain d’huile qui a moussé. Si lors de la friture à la poêle, l’huile dégage une fumée bleutée c’est que le point de fumée est atteint, jetez le contenu de la poêle.

L’huile de coco qui durcit à froid est un bon substitut au beurre pour les personnes intolérantes au lactose.

Comment choisir sa sauce salade ?

L’huile est utilisée pour la cuisson mais aussi l’assaisonnement. En plus des huiles, de nombreuses sauces salades et vinaigrettes ont fait leur apparition en rayon ces dernières années. Les vinaigrettes vendues en rayon contiennent bien souvent un ensemble d’ingrédients plus ou moins indésirables. Il n’est pas rare, qu’elles sont coupées à l’eau auquel on ajoute des épaississants. Sans oublier du sucre, voire du sirop de glucose fructose et même de l’amidon.

Voilà un exemple de composition d’une vinaigrette en rayon vendue 1.72€ le litre.

Eau, huile de colza 25%, vinaigre d’alcool, moutarde de Dijon, vinaigre de vin rouge affiné en fût de chêne, sel, sucre, amidon modifié de pomme de terre, jus de citron concentré, épaississant : gomme xanthane, colorant : caroténoïdes, arôme, poivre blanc moulu

Que dire ? De l’eau, du sucre, de l’amidon, un épaississant, un colorant, un arôme… c’est sûr ce n’est pas cher mais franchement vu la composition laissez ce produit en rayon !

Voici la composition d’une vinaigrette au basilic vendue 8.06€ le litre.

Huile de tournesol 33%, eau, vinaigre aromatisé au basilic, miel 7,6%, huile infusée au basilic 7,2%, vinaigre de vin blanc, sucre, zeste de citron 1,5%, sel, épaississants : carraghénanes et gomme xanthane, épices, basilic en poudre 0,04%

Il y a de l’eau, du sucre, et un épaississant même si la composition reste moins catastrophique que la précédente. Mais compte tenu du prix au litre, il vaut mieux faire votre propre sauce maison avec de l’huile d’olive ou de colza plutôt que celle de tournesol présent dans cette recette. Mélanger un peu d’huile et de vinaigre c’est rapide et tellement meilleur ! Le meilleur conseil qualité/prix que je puisse vous donner ? Faites votre sauce salade maison !

Comment choisir son huile d'olive et sa sauce salade ? comment choisir son huile d'olive

Pour conclure cet article, je voudrais vous donner un dernier conseil. Si vous partez en vacances au soleil cet été que ce soit l’italie, l’Espagne, la Grèce… N’hésitez pas à vous renseigner au préalable sur la production d’huile dans la région où vous vous rendez. Peut-être que vous aurez la chance d’y découvrir un petit producteur prêt à vous vendre son huile d’une qualité incomparable ! Bonne dégustation !

💬 Et selon vous, comment choisir son huile d’olive et sa sauce salade ?

Vous avez aimé cet article, vous voulez d’autres conseils pour faire les bons choix en rayon, alors voici nos articles :

Découvrez chaque semaine, dans votre boîte mail, des conseils exclusifs pour dépenser moins et profiter plus de la vie !

🚀 + de 10 000 abonnés !

Chaque jour, du lundi au vendredi, découvrez une économie par Jour sous la forme d'une idée pratique pour économiser de l'argent sans effort ! 😀

Une astuce simple mais avec un réel impact sur votre budget !

Thématiques liées

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Actualités

Tout ce qui change au 1er Mars 2024 pour votre Budget

Découvrez tout ce qui change au 1er mars 2024...

YouPrice, la qualité du réseau Orange ou SFR à petit prix !

Existe-t-il un opérateur qui laisse au client, choisir son...

Impôts 2024 | Les 10 changements majeurs pour les particuliers

Chaque année apporte son lot de changements et mesures...

Robot LIDL Monsieur Cuisine Edition Plus 100% remboursé : un vrai Bon Plan ?

Lidl propose de vous rembourser intégralement son célèbre Monsieur...

Quel est le fournisseur d’énergie le moins cher ?

Avec la fin du tarif réglementé et la suppression...

Comment changer de fournisseur d’électricité ou de gaz ?

La majorité des usagers de l'électricité et du gaz...

Les risques méconnus des doublons de livret d’épargne

En France, certains types de comptes d'épargne sont réglementés...

Les Aides pour payer les factures de téléphone et d’internet

Dans ce guide pratique nous aborderons un sujet important...

Comment se réchauffer sans chauffage ? 12 conseils

Alors que les températures chutent et que les jours...

Un Forfait Mobile flexible et pas cher pour économiser !

Il existe actuellement sur le marché de nombreux forfaits...
Amélie L.
Amélie L.
Mon but est de vous dévoiler tout ce que votre banquier, votre assureur ou votre fournisseur ne vous dira jamais pour économiser des centaines d'euros ! La gestion budgétaire, le droit et les démarches administratives, c’est ma spécialité. Autant vous dire que mes articles, sont un vrai concentré de bons plans et d’astuces ! Profitez-en ! Vous trouverez plus de détails, sur le site ou mon parcours dans le coaching budgétaire, sur la page à propos. Si vous avez la moindre question, laissez un commentaire directement sous l’article concerné. Je me ferai un plaisir de vous répondre.
Actualités

Tout ce qui change au 1er Mars 2024 pour votre Budget

Découvrez tout ce qui change au 1er mars 2024...

Impôts 2024 | Les 10 changements majeurs pour les particuliers

Chaque année apporte son lot de changements et mesures...

Janvier 2024 | Tous les changements pour votre budget

Augmentation des revenus, nouvelles aides, changements pour les automobilistes,...

Février 2024 | Tous les changements pour votre budget

Alors que le mois de janvier se termine, vous...

Bien réagir face à l’augmentation électricité en février 2024 !

Fournisseurs d'électricité qui disparaissent du jour au lendemain, clients...
Bons plans à ne pas manquer

Carte fidélité Carrefour | Des avantages à cumuler souvent oubliés !

Comment le programme de fidélité Carrefour protège le pouvoir...

Offre de Remboursement Lesieur Ma Popote 100% Remboursé [Terminé]

Après l'ODR sur les soupes Royco, voici une offre...

YouPrice, la qualité du réseau Orange ou SFR à petit prix !

Existe-t-il un opérateur qui laisse au client, choisir son...

Offre de remboursement Le Petit Marseillais 100% remboursé

Nouvelle offre de remboursement au rayon Hygiène et Beauté...

La meilleure offre Fibre de 2024, à prix fixe !

C'est l'évènement dans le petit milieu des offres de...
Applis pour économiser

EcoWatt | Réduire sa consommation d’électricité sans coupure

Présentation de l'application Ecowatt L'application Ecowatt vous permet de réduire...

The Fork | Reserver un restaurant et profiter de réductions

L'application The Fork, vous permet de découvrir et de...

Linxo | Gérer son budget et son épargne

Linxo est une application de gestion budgétaire qui offre...

Essence Gasoil Now | Trouver du carburant au meilleur prix

Essence Gasoil Now est une application simple et efficace...

Coupon Network | Bons de réductions et promos courses

Coupon Network est avant tout un Site Internet avant...

Comment bien choisir sa compote ? Ingrédients, Emballage, …

Pratique et rapides pour le dessert, les compotes ont la côte ! En plus les compotes ont une image d'aliment bon pour santé car...

Les additifs alimentaires à éviter – Fiche pratique et exemples concrets !

Vous est-il déjà arrivé d'avoir quelques difficultés à comprendre clairement ce qui se cache derrière la liste d'ingrédients de vos étiquettes alimentaires ? Nous...

Café : Comment le choisir ? Quel est le prix du café ? Comment préserver son budget ?

Le café est incontournable pour beaucoup, dès le début de la journée, alors que pour d'autres, il se déguste après le repas de midi....

Hello Fresh Avis | Mon avis honnête et chiffré de la box repas

Vous êtes nombreux à m'avoir demandé de tester la box Hello Fresh pour vous donner mon avis ! C'est fait ! Hello Fresh m'a...

Comment faire des économies sur les courses ? 17 conseils surprenants !

Selon un sondage Ipsos, en 2019, plus de la moitié des consommateurs (58 %) effectuent leurs achats en comptant à 10 euros près ! Et...

Faire ses courses au drive : 10 conseils pour économiser !

Même si une grande majorité de Français se rend physiquement dans les supermarchés pour faire ses courses, 48% trouvent la solution des courses drive...