Comment économiser sur son budget travaux

Un bien immobilier engendre des frais au moment de son achat mais aussi par la suite, tout au long sa durée de vie. L’objectif est de l’entretenir voire même de lui faire prendre de la valeur. Mais, quand on a des moyens limités, il n’est pas toujours facile d’avoir le budget nécessaire pour réaliser des travaux de rénovation ou modifier son logement. Cet article va donc répondre à cette question : comment économiser sur son budget travaux ou sa rénovation ?

➡ Si vous vous lancez dans l’achat d’un bien immobilier, lisez notre article : Les erreurs à éviter lors d’un achat immobilier

1.Choisir le bon moment pour faire ses travaux

Certains travaux sont saisonniers et avanceront bien plus vites en fonction de la période choisie. Par exemple, les travaux d’extérieur seront plus faciles à réaliser l’été avec une météo clémente. Il y a aura moins de risques de gel ou d’intempéries avec les conséquences qu’ils peuvent engendrer sur le chantier. Enfin, les enseignes de bricolage feront surement des promotions sur les matériaux que vous recherchez. En été, les matériaux pour aménager l’extérieur sont en promotion alors qu’en hiver, ce sont plutôt les systèmes de chauffage et d’isolation.

2. Faire soi même les travaux

C’est le meilleur moyen de faire des économies ! Le coût de la main d’oeuvre est souvent le poste de dépenses le plus important quand on souhaite réaliser des travaux. Donc, si vous avez de l’expérience et que vous êtes bricoleur, vous pouvez sans doute effectuer une partie des travaux vous même. Si certains aspects du chantier vous paraissent moins accessibles formez vous auprès de professionnels pour acquérir les bonnes techniques. Les magasins de bricolage proposent des ateliers thématiques souvent à des prix très accessibles. Vous pouvez également consulter des livres ou des magazines spécialisés qui donnent des conseils précis et bien illustrés. Enfin, internet  reste une source intarissable de vidéos et de tutoriels ! Mais attention, ne vous lancez pas si vous ne savez pas ce que vous faites !

3. Acheter ses matériaux au meilleur prix

Comment économiser sur son budget travaux et plus particulièrement sur le coût des matériaux ? Deux possibilités s’offrent à vous.

Si vous faites appel à un professionnel c’est souvent lui qui va choisir les matériaux et les ajouter au devis. Vous pouvez essayer de demander une petite ristourne en négociant un peu. Prenez également le temps de vérifier la quantité de matériaux prévus dans le devis. Inutile d’acheter de carrelage ou de la peinture, en plus. Si l’écart entre vos besoins et le devis est trop élevé, faites recalculer le devis.

Si vous décidez de faire vos travaux vous même et vous allez devoir trouver les matériaux adéquats, au meilleur prix. Commencez par chercher des matériaux de récupération si c’est possible. Les matériaux issus de la déconstruction sont souvent beaucoup moins chers que du neuf ! Si malgré tout vous avez besoin de matériel neuf, il faut toujours comparer les prix ! Ne vous rendez pas uniquement dans l’enseigne la plus proche de chez vous. Prenez le temps de comparer avec d’autres magasins. Vous pouvez également demander aux magasins s’ils n’ont pas des matériaux bradés dont ils veulent se débarrasser. Surveillez également les promotions qui sont proposées régulièrement. Enfin, il existe des sites de ventes privées même dans le domaine du bricolage qui proposent des offres jusqu’à -70%, il serait dommage de ne pas en profiter.

Acheter du matériel au meilleur prix

4. Louer ou emprunter les outils

Durant les travaux, certains outils vont vous être utiles très souvent, alors que d’autres sont indispensables uniquement pour une ou deux étapes. Pour les outils dont vous allez avoir un besoin limité, vous pouvez opter pour la location ou le prêt. N’hésitez pas à demander à vos amis ou vos proches s’ils ne peuvent pas vous prêter l’outil en question. Si ce n’est pas le cas, optez pour la location. De nombreuses enseignes proposent tout le matériel nécessaire, à des prix bien plus avantageux qu’un achat. Vous pourrez peut être même louer du matériel professionnel encore plus efficace que ce que projetiez d’acheter. L’avantage de la location, c’est qu’une fois les travaux finis, vous n’aurez pas de nouveaux outils volumineux à stocker.

5. Utiliser les aides à la rénovation

Comment économiser sur son budget travaux ? Tout simplement en profitant des aides existantes ! Si vous souhaitez réaliser des travaux, il peut être intéressant de se renseigner au préalable sur les aides financières disponibles. Le gouvernement à mis en place de nombreuses aides pour encourager les propriétaires à réduire leurs dépenses énergétiques et lutter contre la pollution. Un tableau détaillé des réductions et crédits d’impôts disponibles en 2019 pour la transition écologique sont disponibles dans cet article : Les réductions et crédits d’impôts 2019 à ne pas négliger !  Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter l’article Les travaux de rénovation énergétiques sont ils rentables ?


6. Demander et comparer les devis des artisans

Comment économiser sur son budget travaux quand on décide de confier le chantier à un professionnel ? A moins de connaître un artisan de confiance qui pratique des prix concurrentiels, il est indispensable de toujours chiffrer précisément le montant des travaux envisagés. Le devis est un excellent moyen de le faire ! En plus, en demandant plusieurs devis vous allez pouvoir comparer les prix mais aussi profiter de l’expertise de plusieurs artisans. En fonction de leur expérience et de leur approche vous pouvez obtenir des propositions différentes.

 💡 N’hésitez pas à compléter les informations ci dessous avec l’article : Comment réagir en cas de non respect du devis ?

Qu’est ce qu’un devis ?

Le devis est une offre de contrat faite par le professionnel envers le client. Le client n’est engagé qu’à partir du moment où il signe le devis de sa main et accompagné de la mention « bon pour accord » ou « bon pour travaux ». Le devis engage le professionnel en précisant le prix facturé, les délais de livraison ou d’achèvement prévus.

Pour des travaux il est conseillé de demander au minimum trois à quatre devis avant de faire son choix.

Quand est il obligatoire ?

Pour les travaux et dépannage, un devis gratuit doit être fournis au client avant l’exécution de travaux d‘un montant supérieur à 150€. Le devis doit mentionner le numéro de la déclaration ou d’agrément du prestataire. En outre, si le devis mentionne un avantage fiscal ou social, il doit être clairement défini, détaché du prix et imprimé en caractères plus petits que l’information sur le prix.

Un devis peut il être payant ?

Le devis est en principe gratuitement fournis par le professionnel. Quand le devis est obligatoire d’un point de vue légal, il est forcément gratuit. Par contre, un professionnel peut proposer un devis payant si la rédaction du devis nécessite un déplacement ou des études approfondies. Bien sûr, le client devra être informé que l’établissement du devis sera payant. Certains professionnels proposent de déduire le montant du devis si vous effectuez la prestation par la suite. Mais ce n’est pas obligatoire.

Que doit contenir un devis ?

Le devis doit obligatoirement comporter la mention manuscrite « devis reçu avant l’exécution des travaux » signé et daté par le consommateur.

Il doit par ailleurs, mentionner les éléments suivants (selon le site de la DGCCRF) :

-date du devis et durée de validité de l’offre,
-nom, raison sociale et adresse de l’entreprise (n° de téléphone et adresse électronique),
-statut et forme juridique de l’entreprise,
-pour un commerçant : numéro RCS suivi du nom de la ville où se trouve le greffe d’immatriculation,
-pour un artisan : numéro au Répertoire des métiers (n° Siren + RM + n° du département d’immatriculation),
-numéro individuel d’identification à la TVA,
-nom et adresse du client,
-date de début et durée estimée des travaux ou de la prestation,
-décompte détaillé (et description) de chaque prestation, en quantité et en prix unitaire,
-prix horaire ou forfaitaire de main d’œuvre,
-frais de déplacement, éventuellement,
-modalités de paiement, de livraison et d’exécution du contrat,
-modalités des réclamations et conditions du service après-vente (garantie notamment),
-somme globale à payer HT et TTC, en précisant les taux de TVA applicables.

Lorsqu’un prix exact ne peut pas être indiqué pour un type de service donné, le prestataire doit indiquer le mode de calcul permettant au destinataire de vérifier le prix ou fournir un devis suffisamment détaillé.

 ➡ En cas de non-respect des mentions obligatoires, le prestataire encourt jusqu’à 1 500 € d’amende (3 000 € en cas de récidive).

En conclusion : Comment économiser sur son budget travaux ?

Pour réussir ses travaux de rénovation, il faut prendre son temps ! Prendre le temps de choisir un artisan ou de se former, de comparer les prix (devis, matériaux, outils,…) mais aussi d’évaluer au plus juste ses besoins. Enfin, il ne faut pas hésiter à profiter des aides disponibles pour alléger son budget. Pour le financement et l’assurance du chantier, vous pouvez vous reporter au conseils de la partie banque et assurance du site.

 ➡ Selon vous, comment économiser sur son budget travaux ? Une expérience à partager ? N’hésitez pas à commenter cet article. Et si vous trouvez cet article utile, partagez le  😀