0,00€

Votre panier est vide.

Comment économiser sur son budget travaux ou sa rénovation ?

Un bien immobilier engendre des frais au moment de son achat mais aussi par la suite, tout au long sa durée de vie. L’objectif est de l’entretenir voire même de lui faire prendre de la valeur. Mais, quand on a des moyens limités, il n’est pas toujours facile d’avoir le budget nécessaire pour réaliser des travaux de rénovation ou modifier son logement. D’autant que le cours des matériaux a fortement augmenté ces dernières années ce qui a fait flamber les devis. Cet article va donc répondre à cette question : comment économiser sur son budget travaux ou sa rénovation ?

1.Choisir le bon moment pour faire ses travaux

Certains travaux sont saisonniers et avanceront bien plus vites en fonction de la période choisie. Par exemple, les travaux d’extérieur seront plus faciles à réaliser l’été avec une météo clémente. Il y a aura moins de risques de gel ou d’intempéries avec les conséquences qu’ils peuvent engendrer sur le chantier. Enfin, les enseignes de bricolage feront surement des promotions sur les matériaux que vous recherchez. En été, les matériaux pour aménager l’extérieur sont en promotion alors qu’en hiver, ce sont plutôt les systèmes de chauffage et d’isolation.

2. Faire soi-même les travaux

C’est le meilleur moyen de faire des économies ! Le coût de la main d’oeuvre est souvent le poste de dépenses le plus important quand on souhaite réaliser des travaux. Donc, si vous avez de l’expérience et que vous êtes bricoleur, vous pouvez sans doute effectuer une partie des travaux vous-même. Si certains aspects du chantier vous paraissent moins accessibles formez-vous auprès de professionnels pour acquérir les bonnes techniques.

Les magasins de bricolage proposent des ateliers thématiques souvent à des prix très accessibles. Vous pouvez également consulter des livres ou des magazines spécialisés qui donnent des conseils précis et bien illustrés. Enfin, internet reste une source intarissable de vidéos et de tutoriels ! Mais attention, ne vous lancez pas si vous ne savez pas ce que vous faites !

Certains travaux sur un chantier ne nécessitent aucune qualification : vider le logement, enlever le papier peint casser une cloison non porteuse,…etc. Pour d’autres tâches plus complexes, demandez à l’artisan s’il accepte que vous participiez au chantier moyennant une ristourne sur la facture.

3. Bien évaluer le coût des travaux et préparer son budget

Réaliser des travaux a forcément un coût. Il est donc primordial de faire le point avant de se lancer pour préparer et évaluer le budget nécessaire au plus juste :

  • Refaire la peinture : 25€ à 40€ le m2. Le prix varie du simple au double en fonction de l’état des murs et du type de peinture choisi.
  • Changer les fenêtres : 50-100€ pour la dépose, 150€ à 300€ pour la pose et 100€ à 1000€ pour l’achat de la fenêtre double vitrage. Le prix des fenêtres dépend en grande partie du matériau choisi.
  • Toiture neuve : 60€ du m2 pour l’isolation et 200€ du m2 pour la charpente
  • Isolation : Laine de verre 3€ le m2, le polyuréthane est facturé 20€ le m2 sans compter l’installation d’environ 50€ par m2 pour des combles.
  • Refaire l’électricité coûte environ 110€ par m2
  • Refaire la plomberie est très variable mais par exemple la réhabilitation complète d’un appartement de 50m2 revient à 5000€ en moyenne.

4. Acheter ses matériaux au meilleur prix

Comment économiser sur son budget travaux et plus particulièrement sur le coût des matériaux ? Deux possibilités s’offrent à vous.

Si vous faites appel à un professionnel c’est souvent lui qui va choisir les matériaux et les ajouter au devis. Vous pouvez essayer de demander une petite ristourne en négociant un peu. Prenez également le temps de vérifier la quantité de matériaux prévus dans le devis. Inutile d’acheter de carrelage ou de la peinture, en plus. Si l’écart entre vos besoins et le devis est trop élevé, faites recalculer le devis.

Si vous décidez de faire vos travaux vous-même et vous allez devoir trouver les matériaux adéquats, au meilleur prix. Commencez par chercher des matériaux de récupération si c’est possible. Les matériaux issus de la déconstruction sont souvent beaucoup moins chers que du neuf ! Si malgré tout vous avez besoin de matériel neuf, il faut toujours comparer les prix ! Ne vous rendez pas uniquement dans l’enseigne la plus proche de chez vous. Prenez le temps de comparer avec d’autres magasins. Vous pouvez également demander aux magasins s’ils n’ont pas des matériaux bradés dont ils veulent se débarrasser. Surveillez également les promotions qui sont proposées régulièrement.

5. Louer ou emprunter les outils

Durant les travaux, certains outils vont vous être utiles très souvent, alors que d’autres sont indispensables uniquement pour une ou deux étapes. Pour les outils dont vous allez avoir un besoin limité, vous pouvez opter pour la location ou le prêt. N’hésitez pas à demander à vos amis ou vos proches s’ils ne peuvent pas vous prêter l’outil en question. Si ce n’est pas le cas, optez pour la location. De nombreuses enseignes proposent tout le matériel nécessaire, à des prix bien plus avantageux qu’un achat. Vous pourrez peut-être même louer du matériel professionnel encore plus efficace que ce que projetiez d’acheter. L’avantage de la location, c’est qu’une fois les travaux finis, vous n’aurez pas de nouveaux outils volumineux à stocker.

6. Penser à la récupération

Il est possible d‘acheter des matériaux d’occasion pour réaliser des économies. Poutres en bois, panneaux agglomérés, parpaings, briques, carrelages, parquets, tomettes, isolants, portes, sanitaires, matériel électrique,… tous ces produits peuvent être dénichés d’occasion ou neufs. Il s’agit parfois tout simplement de surplus de chantiers.

Evidemment, il n’y aura pas autant de choix que dans une surface de bricolage, mais en étant bien organisés et en s’y prenant à l’avance, il est possible de dénicher des matériaux de qualité au meilleur prix. Des sites spécialisés et des associations se sont lancés sur ce créneau, renseignez-vous en ligne sur les dispositifs disponibles près de votre chantier.

Autre option encore plus intéressante, rénover ce qui est déjà sur place plutôt que d’acheter du neuf. Par exemple, si vous découvrez un vieux parquet massif sous une moquette, il est possible de le restaurer et de le valoriser. Il est aussi possible de redonner de l’éclat à de vielles tommettes. La réhabilitation n’est pas toujours l’option la plus avantageuse, il faut se renseigner au cas par cas.

7. Utiliser les aides à la rénovation

Comment économiser sur son budget travaux ? Tout simplement en profitant des aides existantes ! Si vous souhaitez réaliser des travaux, il peut être intéressant de se renseigner au préalable sur les aides financières disponibles. Le gouvernement a mis en place de nombreuses aides pour encourager les propriétaires à réduire leurs dépenses énergétiques et lutter contre la pollution.

Il existe notamment des subventions comme MaPrimeRénov’ ou un éco prêt à taux zéro. Il faut aussi regarder du côté des collectivités locales (région, département, ville) qui complètement parfois les aides prévues au niveau national.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article Rénovation énergétique : Guide des travaux rentables rapidement Dans la catégorie Energie.

8. Demander et comparer les devis des artisans

Comment économiser sur son budget travaux quand on décide de confier le chantier à un professionnel ? A moins de connaître un artisan de confiance qui pratique des prix concurrentiels, il est indispensable de toujours chiffrer précisément le montant des travaux envisagés. Le devis est un excellent moyen de le faire ! En plus, en demandant plusieurs devis vous allez pouvoir comparer les prix mais aussi profiter de l’expertise de plusieurs artisans. En fonction de leur expérience et de leur approche vous pouvez obtenir des propositions différentes. 

81% des entreprises ont répercutés la hausse des prix des matériaux sur leurs devis au 2ème trimestre 2022 !

Le choix de l’artisan

Le traditionnel bouche à oreille peut être efficace mais n’est pas suffisant. Un de vos proches ou collègues est satisfait des travails réalisés chez lui par une entreprise de rénovation énergétique ? Allez sur place pour vous rendre compte, par vous-même du résultat et juger de la qualité d’intervention. Prenez contact avec l’artisan, échanger avec lui sur votre projet, vos besoins, vos contraintes, et posez-lui toutes les questions que vous jugez utiles. Le but est de vous donner une idée du sérieux du professionnel en question.

Ce n’est pas intrusif, de vérifier la solidité financière d’une entreprise de rénovation énergétique. C’est même conseillé pour vous assurer de sa capacité à réaliser des travaux plus ou moins important. Son activité est-elle bien déclarée officiellement ? C’est indispensable si un litige survient pour que vous soyez couvert par les assurances requises, surtout dans le domaine de la rénovation énergétique.

Des professionnels labellisés

Le label est un gage de confiance et du sérieux de l’entreprise qui réalisera vos travaux.

Déjà abordé dans les articles sur les travaux les plus rentables et les aides à la rénovation énergétique, le label RGE (Reconnu Garant de l’Energie) est indispensable ! Ne vous limiter pas à une ou deux entreprises ou artisans. Si possible, assurer vous d’avoir en moyenne quatre ou cinq choix.

Faire des devis

Au-delà de 150€ un devis est obligatoire, mais vous pouvez en exiger un même si le montant est inférieur. Une fois daté et signé un devis devient un contrat. Avant de vous engager, soyez scrupuleux sur celui-ci. Pour commencer, un devis doit être précis et comporter tous les éléments nécessaires à l’élaboration de vos travaux (coût des matériaux, totaux HT et TTC, Taux de la tva, délai…). Pour éviter toute mauvaises surprises, il ne faut oublier aucun détail dans le devis. Assurer vous qu’une fois terminé, vous bénéficiez d’un suivi de ceux-ci si des problèmes apparaissent. Toutes les infos sont dans l’article : Comment réagir en cas de non-respect du devis ?

MeilleurArtisan vous permet de choisir un artisan de confiance en toute tranquillité :

  • les tarifs clairs et la possibilité de demander un devis personnalisé
  • le choix du professionnel sur la base des avis vérifiés
  • la sécurisation du paiement. C’est VOUS qui validez le paiement au professionnel une fois que les travaux sont nickels !

Ne payez jamais d’avance

Même si la facture est conséquente, une entreprise n’a pas à demander le paiement de la totalité des travaux dès le départ. Elle peut vous demander un acompte à la signature du devis, ainsi qu’un paiement échelonné en fonction de l’avancement des travaux. Une fois ceux-ci terminés, vérifiez avec l’entreprise point par point ce qui a été fait et si cela est conforme au devis et à la règlementation en vigueur.

La fin du chantier

Une fois les travaux réalisés, c’est le moment de faire le point avec l’entreprise pour vérifier que les travaux de rénovation énergétique réalisés correspondent à vos attentes. Une fois cette vérification effectuée, un procès-verbal sera rédigé, daté et signé par vous ainsi que par l’artisan. Cela peut être très utile et constituer un cadre juridique sur lequel s’appuyer en cas de litige.

Prendre le temps de passer les travaux au crible (pose, fonctionnement des appareils, ouverture et fermeture des fenêtres et des portes…) est important, avant de signer le procès-verbal de réception et régler le solde du montant des travaux. Des fiches de réception de travaux très complètes réalisées par l’Agence Qualité Construction sont à votre disposition et vous aideront dans cette dernière étape.

9. L’éco rénovation

Eco construire ou éco rénover permet d’avoir un habitat sain tout en préservant les ressources naturelles. En plus, en gérant mieux l’énergie et les déchets des économies sont également réalisées à long terme sur les factures d’énergie.

Le diagnostic de performance énergétique

Le DPE permet d’avoir un aperçu de la performance énergétique d’un logement en estimant sa consommation énergétique et son taux d’émissions de gaz à effet de serre. Il doit être réalisé avant la mise en vente ou location du logement. Au-delà de cet indicateur les constructions individuelles neuves doivent maintenant respecter la RT 2012 (consommation annuelle d’énergie primaire inférieure à 50 kWheP/m2/an).

Une maison passive

La construction passive permet de ne plus générer d’émissions de Copour y parvenir voici les différentes possibilités :

  • Réduire les dépenses de chauffage en utilisant l’énergie solaire, en optant pour le double ou triple vitrage, en isolant les murs, les planchers, les toits, en utilisant les énergies renouvelables.
  • Valoriser la gestion des déchets en utilisant des matériaux de construction durables.
  • Assurer la qualité de l’air et le confort en ayant un système de ventilation performant et en utilisant des matériaux de construction naturels
  • Se protéger du soleil et du vent en végétalisant le terrain et en installant des stores ou des volets roulants.
  • Economiser l’eau en récupérant l’eau de pluie par exemple.

Les matériaux de construction durables

Pour la construction, il est possible d’opter pour le bois, la terre cuite, le béton de chanvre, la paille. Pour l’isolation, privilégiez les isolants naturels performants et produits localement comme la laine de bois, chanvre, lin, paille…Privilégiez les produits certifiés. Enfin, pour les finitions vous pouvez utiliser des enduits à base de chaux, de terre argileuse ou de plâtre.

Pour les sols, il est également possible de choisir des matériaux durables :

  • Le liège est un produit 100% naturel et écologique, il est aussi isolant
  • Le linoléum est super résistant, 100 % naturel et biodégradable. Il est disponible en dalles faciles à poser
  • Le parquet s’il est en bois labellisé FSC et PEFC local et à clipser plutôt qu’à coller
  • Les revêtements naturels comme le coco, le jonc de mer ou le sisal 100 % naturels
  • Les carreaux de terre cuite fabriqués de façon traditionnelle et artisanale dans beaucoup de régions.

10. Faire appel à un architecte pour économiser

Ce conseil peut paraître paradoxale. Pourtant, faire appel à un architecte peut réduire le coût d’un chantier. Certains travaux complexes ou importants peuvent nécessiter les conseils avisés d’un professionnel pour faire les bons choix.

Il est également habitué à comparer les devis, il connaît la quantité de matériaux nécessaires, le nombre d’heures de main d’oeuvre et les normes à respecter. Ensuite, lors de la réalisation du chantier il encadre les différents intervenants et vérifie que les travaux sont exécutés dans les règles.

Un architecte est donc un soutien précieux tout au long de la réalisation de ses travaux pour un coût de 8% à 12% du montant du chantier.

Comment économiser sur son budget travaux ?

Pour réussir ses travaux de rénovation, il faut prendre son temps ! Prendre le temps de choisir un artisan ou de se former, de comparer les prix (devis, matériaux, outils…) mais aussi d’évaluer au plus juste ses besoins. Enfin, il ne faut pas hésiter à profiter des aides disponibles pour alléger son budget. Pour le financement et l’assurance du chantier, vous pouvez vous reporter aux conseils de la partie banque et assurance du site.

💬 Selon vous, comment économiser sur son budget travaux ? Une expérience à partager ? N’hésitez pas à commenter cet article. Et si vous trouvez cet article utile, partagez le 😀

 

Actualités
Newsletter
  • 😀 Des conseils exclusifs réservés aux abonnés
  • 📄 Un document imprimable offert chaque semaine
  • ⏱️Sans engagement - Annulable à tout moment
  • 🚀 Une communauté de + 10 000 abonnés
Devenir Membre Premium

Devenez Membre Premium Budget pour mettre en place un budget qui vous ressemble, réaliser vos projets et profiter plus de la vie !

  • Articles inédits (sans publicité)
  • Des programmes de formation et d'auto coaching
  • Des simulateurs exclusifs
  • Questionnaires et Exercices puissants
  • Des échanges réguliers avec Amélie L.
  • Tellement plus +
  • 🔒 Places limitées
  • ⏱️Adhésion annuelle

Bons plans à ne pas manquer

Outils
Budgétaires

Offres de remboursement

Applications Mobiles

Amélie L.
Amélie L.
Bienvenue ! Je m’appelle Amélie, je suis la créatrice du site dépenser moins et profiter plus. Mon but est de vous dévoiler tout ce que votre banquier, votre opérateur ou votre assureur ne vous dira jamais pour économiser des centaines d'euros ! La comptabilité, le droit et les démarches administratives c’est ma spécialité. En plus, j'ai été professeur d'économie gestion, donc mon travail consistait à rendre toutes ces informations souvent indigestes, accessibles au plus grand nombre. J’ai aussi travaillé dans le domaine bancaire ce qui m'a permis d'approfondir mes connaissances sur la gestion de l'argent. Autant vous dire que mes articles, sont un vrai concentré de bons plans et d’astuces ! Profitez-en ! Après avoir écrit plus de 350 articles et un livre sur les finances personnelles, je me suis formée au métier de coach budgétaire pour prendre en compte tous les aspects la relation à l’argent et surmonter ces obstacles qui peuvent empêcher quelqu’un d’avancer vers la réalisation de ses rêves. Je mets maintenant, mon expertise au service des particuliers à travers un accompagnement en coaching budgétaire 100% personnalisé. Si vous avez la moindre question, laissez un commentaire directement sous l’article concerné. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici