éviter de se faire cambrioler

L’été, de nombreux logements sont vides, les cambrioleurs le savent et n’hésitent pas à passer à l’action ! En 2018, la gendarmerie a recensé 233 800 tentatives ou cambriolages  en France ! Il est plus élevé dans les agglomérations de plus de 200 000 habitants selon le « bilan insécurité et délinquance en 2018 ». Au delà du préjudice matériel, un cambriolage laisse un sentiment de viol, de peur et de colère chez les victimes. L’idée est donc de prendre des mesures préventives toute l’année. Voici 10 conseils pour éviter de se faire cambrioler !

1.Supprimer les indices d’absence

L’objectif de ce premier conseil pour éviter de se faire cambrioler, consiste à donner l’impression que le logement est toujours occupé. Il est possible d’installer des lampes à minuterie aléatoire pour donner l’impression que vous êtes là. Si vous vivez dans une maison, vous pouvez aussi faire entretenir l’extérieur (pelouse, plantes…) et relever le courrier dans la boîte aux lettres. Vous pouvez également faire renvoyer automatiquement votre courrier par les services postaux sur votre lieu de vacances. Si vous le pouvez, renvoyez aussi votre téléphone fixe vers votre numéro de portable.

2.Protéger les objets de valeur

Les objets précieux devraient être en lieu sûr. Si vous avez un coffre, déposez ces objets à l’intérieur ou même mieux emmenez les dans un coffre à la banque. Les cambrioleurs ne sont pas dupes, ils connaissent les cachettes les plus répandues. C’est triste à dire, mais ce sont souvent des « professionnels ». Les papiers importants et le matériel hi-fi coûteux devront aussi être mis en lieu sûr. Pensez à lister et prendre en photo votre intérieur et les objets de valeur pour pouvoir avoir des preuves pour votre assureur en cas de vol.

3.Signaler son absence

Vous pouvez signaler votre absence à des proches de confiance qui pourront venir vérifier l’état de la maison régulièrement. Connaissez vous « l’opération tranquillité vacances » ? Avant de partir, imprimez et remplissez ce formulaire puis rendez vous dans la gendarmerie la plus proche de votre domicile. Des patrouilles de surveillance seront effectuées de jour comme de nuit, en semaine et le week end afin de dissuader tout individu de vous cambrioler. Il existe également le dispositif « voisins vigilants«  pour les petites communes. Les habitants portent une attention particulière aux personnes et aux véhicules qui traversent le village et signalent les comportements suspects.

4.Faire preuve de discrétion

Les réseaux sociaux sont une source d’information très importante pour les cambrioleurs. Ne donnez pas d’informations sur vos dates de séjour et la durée de votre absence. Inutile de laisser un mot sur votre porte ou un message sur votre répondeur indiquant que vous êtes absent. Enfin, au moment de charger la voiture, soyez discret.

5.Protéger vos clés

Pour protéger votre logement, le meilleur moyen est de ne pas laisser les clés en libre accès ! Vous pensez vraiment que les cambrioleurs ne connaissent pas la cachette derrière le volet ou sous le pot de fleurs ? Assurez vous de bien fermer tous les accès à la maison voire même les portes intérieures et de ranger les clés dans un endroit inaccessible. Il existe des boîtes à clés sécurisées pour laisser vos clés à disposition de vos proches de confiance. Bien sûr, n’indiquez jamais vos coordonnées sur un trousseau de clé.

6.Les portes et les fenêtres

Une porte blindée, un encadrement métallique ou des pommelles renforcées sont indispensables pour une protection optimale. Les fenêtres sont souvent un moyen d’accès privilégié par les cambrioleurs. Ne leur facilitez pas la tâche. Installez des vitres anti effraction surtout au rez de chaussé, et fermer les volets et les rideaux avant de quitter votre domicile.

7.Renforcer les serrures

Si vos fenêtres sont blindées mais que pour passer votre porte d’entrée il suffit de casser un carreau et d’ouvrir un verrou, vous n’aurez rien gagné ! Prenez le temps de renforcer la sécurité de votre porte d’entrée et de vos serrures par un professionnel. Un serrure certifiée doit bénéficier de la norme A2P. Plus la serrure à d’étoiles, plus elle sera résistante.

8.Le système d’alarme

Seul 8% des français ont un système d’alarme. Pourtant, un affichage extérieur et un retentissement d’alarme ou un système de télésurveillance ont déjà montré leur efficacité pour éviter de se faire cambrioler. Il existe des systèmes d’alarme pour tous les budgets. Les alarmes sans fil sont plus faciles à poser et elles restent actives même cas de coupure de courant. Les plus perfectionnés sont reliés à des sociétés de télésurveillance qui se chargent de prévenir la police.

Découvrir des systèmes d’alarme

9.Souscrire une assurance efficace

Vérifiez bien votre contrat d’assurance habitation. Certains assureurs y glissent des exigences en matière de protection du logement. Si ces contraintes ne sont pas respectées vous pourriez tout simplement ne pas être couvert ! D’ailleurs vos biens entreposés à la cave ou au garage sont ils protégés ? Faites le point en consultant cet article sur le site : Assurance Habitation : Choisir un contrat adapté à ses besoins.

10.Rester prudent sur son lieu de vacances

En vacances, ne tentez pas les voleurs ! Garez votre véhicule dans des endroits éclairés et cachez tous les éléments qui peuvent attiser la convoitise. Dans vos locations de vacances, verrouillez les portes et fenêtres dès que vous partez. Même s’il fait chaud évitez de dormir avec des fenêtres ouvertes la nuit.

Comment réagir en cas de cambriolage ?

Ne rien toucher

Pour que les cambrioleurs puissent être appréhendés il faut résister à l’envie de tout ranger pour effacer le plus vite possible les signes de leur passage. Ils ont peut être laissé des traces qui seront utiles aux enquêteurs.

Appeler la police ou la gendarmerie

Composez le 17 pour donner votre adresse et signaler le cambriolage. La police pourra constater les dégâts et faire un relevé d’indices. En attendant leur venue, essayer de vérifier si les cambrioleurs ont dérobés vos moyens de paiements (carte bancaire, chéquier,…). Si oui, faites opposition auprès de votre banque au plus vite.

Contacter son assurance

Appelez votre assureur pour lui déclarer oralement le cambriolage. Demandez les coordonnées d’un professionnel pour la réparation de vos portes et fenêtres. Prenez des photos des fenêtres et portes avant et après l’intervention de l’entrepreneur. Si vous ne pouvez pas trouver d’artisan, certains contrats d’assurance prévoit une prestation de gardiennage tant que la maison n’est pas sécurisée. Une fois que la police et l’artisan ont finis leur travail, faites une liste de tous les objets dérobés.

Porter plainte

Vous pouvez porter plainte en allant directement au commissariat ou la gendarmerie la plus proche. Sur place un procès verbal sera rédigé sur la base de vos déclarations et du constat établi par les forces de l’ordre qui se sont déplacées à votre domicile. Un récépissé de plainte vous sera remis et permettra de justifier auprès de votre assureur que vous avez bien effectué cette démarche.

L’indemnisation

En plus de l’appel téléphone, vous devrez effectuer la déclaration de vol par écrit à votre assureur. En même temps que votre déclaration, communiquez à votre assureur les preuves du sinistre : le récépissé de dépôt de plainte, la copie du procès verbal de plainte (si vous l’avez) et la liste des objets volés et détériorés que vous avez établis. Ajoutez également toutes les factures que vous avez et les photos de votre intérieur.

Saisir le juge

Si l’indemnisation proposée par votre assureur ne correspond pas, selon vous, à la valeur des biens dérobés, vous pouvez envisager d’aller en justice. Prenez conseil auprès d’un avocat spécialisé en droit des assurances pour vérifier vos chances de succès. Si votre alarme n’a pas fonctionné ou que l’entreprise chargée de la surveillance de votre maison ne s’est pas déplacée alors que son contrat le prévoit, vous pouvez mettre en cause cette entreprise.

 ➡ Avez vous d’autres conseils pratiques à ajouter pour éviter de se faire cambrioler ?