Quel supermarché est le moins cher ?
pub

Quel supermarché est le moins cher ? Où faut il faire ses courses pour dépenser moins ? Face à une promo, comment savoir si c’est vraiment une affaire ? De nombreux sites prétendent vous apporter la réponse à ces questions. Pourtant, chaque consommateur est différent ! Vous remplissez votre caddie avec les produits que vous aimez consommer ! Les comparateurs basés sur des produits types ne sont donc pas fiables ! Par contre, créer son propre comparateur de prix alimentaire est un moyen efficace pour dépenser moins et profiter plus !

💡 NOUVEAU ! : Découvrez ma formation inédite consacrée à 100% à votre budget alimentaire pour vous permettre de dépenser moins et manger mieux ! > En savoir plus

Quel supermarché est le moins cher ?

Comme chaque année, l’association Que Choisir a publié les résultat de son étude qui dresse le palmarès des enseignes de la grande distribution. Pour établir le palmarès ils choisissent 82 produits de marque nationale (70%) et de marque distributeurs. Six rayons sont concernés : boissons, épicerie, lait/fromage, viandes/poissons, fruits/légumes et entretien de la maison/hygiène. Le relevé de prix a été effectué dans 1342 supermarchés et hypermarchés implanté sur tout le territoire métropolitain et en Nouvelle Calédonie.

L’enseigne la moins chère en France

Selon l’étude de Que choisir de 2018, c’est Leclerc, qui garde la première place avec un coût moyen du panier à 342€. Suivi par Carrefour Drive qui arrive en deuxième position avec un panier à 349€. Monoprix occuper la fin du classement avec un panier qui monte à 437€.

Les magasins de grande taille proposent souvent des prix plus intéressants. Les hypers sont donc si possible à privilégier pour réaliser des économies. Autre point important, dans un quartier accueillant plusieurs enseignes les prix sont naturellement plus bas que dans une zone où un seul magasin est implanté. Si elle veut attirer des clients l’enseigne doit être la plus attractive possible quitte à rogner sur ses prix.

Comment choisir la bonne enseigne ?

Toutes les enseignes n’ont pas la même stratégie pour fixer leurs prix. Certaines sont moins chères sur quelques rayons et se rattrapent sur d’autres. Par exemple, votre hypermarché peut afficher le litre de lait à un prix défiant toute concurrence et se rattraper sur le prix des pommes. Le magasin idéal est donc celui qui propose les prix les plus bas sur les produits que vous consommez ! Autre point important, la distance à parcourir pour accéder à l’enseigne. Bien que Leclerc soit le moins cher selon Que Choisir, est ce qu’il vaut le coup de faire plusieurs dizaines de kilomètres et donc de dépenses de carburant pour accéder au magasin le plus proche ? Bien souvent, la réponse est non.

pub

Pour déterminer quel supermarché est le moins cher, l’étude de Que Choisir donne donc une indication mais personnellement je lui préfère une méthode bien plus simple et adaptée à vos besoins !

Quel supermarché est le moins cher pour moi ?

Pas besoin d’être un pro des tableaux excel ou d’avoir fait Maths Sup, pour découvrir la réponse ! Il suffit de créer son propre comparateur de prix ! Bonne nouvelle, c’est à la portée de tous ! Mauvaise nouvelle, au départ, cela peut prendre un peu de temps.

Pour gagner du temps et beaucoup d’argent par la suite, suivez les étapes ci dessous, pour créer votre comparateur de prix personnel !

💡 Réduire son budget courses : les 20 conseils des pros !

Etape 1 : Choisir les produits

L’objectif est d’être efficace et de ne pas se disperser. Il faut donc, avant de se rendre en rayon, choisir quels produits se retrouvent souvent dans le caddie. Selon les saisons, chaque famille à ses propres habitudes de consommation. Il faut donc déterminer les produits achetés le plus souvent. Au début, il est possible de se contenter des produits achetés chaque semaine ou deux fois par mois. Rien n’empêche d’élargir ensuite la quantité de produits, une fois devenu un pro de la comparaison.

Etape 2 : Choisir les commerces

Chaque famille a ses propres sources de ravitaillement. Inutile donc de savoir que l’hypermarché A est moins cher que le supermarché B si vous ne vous rendez jamais dans l’hypermarché A. Il faut donc dresser la liste des sources de ravitaillement de votre foyer (Marché, ferme, supermarché, épicerie fine, internet, panier livrés à domicile,…).

Etape 3 : Le relevé de prix

Ensuite, il va falloir pour chaque produit relever son prix dans les différents commerce de votre liste. Attention au relevé de prix ! Fiez vous toujours au prix au kilo ou au litre. C’est la seule base fiable ! Un lot de 4 yaourts peut sembler garder le même prix alors que la quantité a diminué passant de 125gr à 100gr (pour en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à lire notre article très instructif sur les emballages : Emballage : le grand art du vide).

C’est l’étape un peu plus longue, mais incontournable, pour réussir son propre comparateur de prix pour faire ses courses. Pour aller plus vite, commencez par peu de produits. Une fois que vous aurez constaté les économies réalisées, vous n’aurez qu’une envie continuer !

Etape 4 : La comparaison

Enfin, une fois le relevé de prix effectué, il ne vous reste plus qu’à noter dans quel commerce le prix est le moins élevé. Vous allez réalisé que les écarts de prix sont parfois bien plus importants que vous ne l’imaginiez !

Conseils pratiques pour créer son propre comparateur de prix alimentaire

Si l’on veut dépenser moins, c’est la référence ! Il est mille fois plus instructif que le prospectus promotionnel.

En général, selon les goûts et les préférences de chacun, on achète toujours les mêmes produits, en fonction des saisons. Contrairement aux nombres de calories et à la liste des ingrédients, le prix est facile à trouver et écrit en grosses lettres.

Commencer vite

Si vous avez gardé votre dernier ticket de c