conserver les aliments

Bien conserver les aliments est essentiel pour les préserver et éviter le gaspillage alimentaire. Voici un petit tour d’horizon des modes de stockage à votre disposition.

On distingue deux grandes familles d’aliments, le frais et le sec. Leur conservation est différente mais plus elle sera respectée, plus vos aliments seront consommables longtemps.

 ➡ Si vous pratiquez le batch cooking qui consiste à préparer plusieurs repas en avance, il est d’autant plus important de trouver des méthodes de conservation efficaces.

Conserver les aliments en fonction de leurs besoins

Les légumes

Contrairement aux idées reçus, ils ne vont pas tous au frigo. Certains légumes se conservent très bien à l’air libre. Les pommes de terre, l’ail, l’oignon et les cucurbitacées comme le potiron, se conservent de façon optimale dans un endroit sec et sombre. La lumière donne une couleur verdâtre et un goût amer aux pommes de terre et la chaleur les fait germer. Et les radis, poireaux, brocolis ? Au frigo ? Eh bien non, vous n’êtes pas obligé. En mettant leurs racines dans un peu d’eau, vous pouvez conserver ces légumes à l’air libre.

Les fruits

La encore, ce n’est pas tout au frigo ou à l’air libre. Certains fruits (et légumes) ne s’entendent pas très bien entres eux, il vaut donc mieux savoir lesquels pour vous éviter tout désagréments. Il y a deux catégories de fruits, ceux qui continuent de mûrir après leur cueillette (on parle de fruit «climactérique») et ceux qui ne mûrissent plus (non climactérique).

Ainsi, les pommes, poires, pêches, abricots sont des fruits qui convient de laisser dehors afin qu’ils poursuivent leur maturité. A l’inverse, le raisin, les cerises ou encore les fraises, sont des fruits qui nécessitent d’être conservés au frais. Qu’en est il des tomates ? Si vous penser ne pas les consommer dans l’immédiat alors placer les dans votre bac au réfrigérateur. Sinon, vous pouvez tout à fait les laisser à l’air libre.

Les produits laitiers

Ce sont des produits sensibles. La chaine du froid doit être scrupuleusement respectée sous peine d’un développement de bactéries. C’est pour cela que la meilleure conservation pour ces produits (fromages, beurre, yaourts, crème fraîche et tout produits à base de lait) est votre réfrigérateur.

pub

Les œufs, ne doivent pas obligatoirement être dans le frigo. Bien qu’ils puissent l’être sans nuire à leur qualité et leur conservation, ils sont tout aussi bien dans leur élément à température ambiante.

Les aliments secs

Cette grande famille regroupe plusieurs types de produits secs :

  • Céréales: riz, pâtes, boulgour…
  • Légumineuses: lentilles vertes, corail…haricots rouges, blancs, noirs, flageolets…
  • Epices: poivre et sel, aneth, estragon, cumin…
  • Condiments: moutarde, soja, huile et vinaigre…

Tout ces produits sont sensibles à la lumière, à la chaleur et à l’humidité. Il faut donc les conserver dans un endroit ou ils ne seront pas vulnérables à ces éléments. Pour conserver les aliments comme les céréales et les légumineuses encore plus longtemps, le mieux est de les transférer dans des bocaux hermétiquement plus fiable que leur cartons d’origine.

Les restes de repas

Une fois cuits, vos aliments doivent être conservés hermétiquement dans votre réfrigérateur. Ne mélanger pas vos aliments crus et cuits dans une même boite pour éviter tout risques de contamination entres eux. Leur conservations ne doit pas durer dans le temps (1 semaine tout au plus) avant d’être terminer. Si vous penser ne pas reconsommer vos aliments dans les jours qui suivent, alors mettez les dans votre congélateur.

 💡 Pour éviter d’avoir trop régulièrement des restes, pensez à revoir vos portions en lisant cet article : Comment bien doser les portions ? [Tableau de quantité par personne]

Combien de temps conserver les aliments ?

Chaque emballage mentionne une date limite de consommation. DLC pour les produits frais et DDM (date de durabilité minimale) pour les produits secs. Sachez que pour ces derniers, s’ils ont été bien conservés, ils peuvent être consommés sans danger après la date indiquée. En ce qui concerne les produits frais, bien qu’il soit possible de le faire également, les yaourts par exemple, on vous recommande toutefois de faire preuve de prudence. Les maitres mots sont observer, sentez, gouter. Au moindre doute, vous n’aurez peut-être pas d’autres choix que de vous en débarrasser.

💡 Pour en savoir plus sur les dates de péremption, consultez l’article dédié : Périmés mais mangeables | Guide des Dates de péremption dépassées

Les méthodes de conservation des aliments

Le réfrigérateur

Le respect de la chaîne du froid est essentielle pour conserver les aliments frais. Il faut donc les déposer en dernier dans son caddie et les mettre rapidement au frais à l’arrivée à la maison. Ensuite, au moment de ranger les courses, il est nécessaire d’appliquer les mêmes méthodes que dans la mise en rayon de votre supermarché. Souvent, on dépose les produits frais dans son frigo en poussant simplement les produits qui restent encore sur les étagères.

Pourtant, chaque zone du réfrigérateur est plus ou moins froide. Consultez le mode d’emploi de votre frigo pour déterminer ces différentes zones. Dans la zone froide (2°) il faut entreposer en priorité les fromages frais et les produits entamés. Pour la zone médiane (5°) pensez aux produits cuits, aux desserts et yaourts et aux fromages à pâte dure. Dans le bac à légumes (9°) comme son nom l’indique entreposez les légumes et fruits. Enfin dans la porte (8°) les œufs, le beurre, le lait, les jus et les condiments.

Pour ranger les nouveaux produits dans le frigo, prenez le temps de sortir les dernières produits restants. Puis, ranger les produits en fonction de leur date de péremption : les plus frais derrières, les moins frais devant. Ainsi, vous mangerez en priorité les produits présentés devant et éviterez ainsi de découvrir un morceau de fromage ou un yaourt périmé oublié au fond du frigo.

Organisateurs de frigo sur Amazon

Le congélateur

C’est un excellent moyen de conservation car tous les aliments ou presque peuvent être congelés. Les aliments contenant peu d’eau supporteront mieux la congélation. Les tomates et les framboises par exemple qui contiennent beaucoup d’eau risquent de décongeler en étant mous et peu appétissants. Les produits laitiers se conservent sans problème au congélateur environ 3 semaines. Par exemple, s’il vous est proposé une promotion sur le beurre vraiment intéressante, n’hésitez pas à en acheter plusieurs plaques. Placez les au congélateur dès votre arrivée. Le beurre se conserve 3 mois au congélateur et ne subit aucune altération au moment de la décongélation.

Pour les légumes permettra c’est dix mois maximum. Certains légumes peuvent être blanchis (plongés dans de l’eau bouillante quelques minutes avant d’être placés dans de l’eau froide) avant la congélation. Par contre, séchez les bien avant de les congeler.

Bien sûr, une fois un produit décongelé, il doit être consommé rapidement et absolument pas recongelé.

La stérilisation en bocaux

Nos grands mères utilisaient ce mode de conservation, car il fallait conserver les grandes quantités de fruits et légumes du jardin. Une fois les bocaux réalisés, ils étaient entreposé à la cave ou dans la cuisine. Un bocal fait maison est une très bonne idée cadeau souvent appréciée.

La conservation en bocaux repose sur la stérilisation. Cette étape est cruciale et détermine la durée de conservation du produit. Il existe des stérilisateurs électriques qui permettent grâce à un thermostat et une minuterie de régler la température et la durée de stérilisation. Une grande casserole sera suffisante si vous faites des bocaux juste de temps en temps. Si par contre, vous préférez stériliser de grande quantité d’aliment un stérilisateur peut s’avérer plus économique.

Les stérilisateurs sur Amazon

Les stérilisateurs sur C Discount

Acheter des fruits et légumes durant la saison pour les consommer plus tard permet de les avoir au meilleur prix et ainsi, de faire des économies !

La mise sous vide

La mise sous vide permet de stopper la fermentation des aliments en bloquant l’oxygène. Les aliments se conservent alors jusqu’à 3 à 5 fois plus longtemps. Le conditionnement sous vide est déjà très utilisé par les professionnels de l’alimentaire : industriels et restauration.

Un aliment sous vide ne perd pas sa consistance comme cela arrive parfois avec la congélation. Certains goûts peuvent même être amplifiés. Ce mode de conservation évite également les odeurs et préserve les aliments. La mise sous vide convient quasiment à tous les aliments : les viandes, poisson, fromage, fruits et légumes.

Par contre, la mise sous vide nécessite l’achat d’un appareil dédié ainsi que de poches spécifiques pour la mise sous vide.

Les appareils de mise sous vide sur Amazon

Appareils de mise sous vide sur Fnac

Les appareils de mise sous vide sur C discount

Le séchage

L’objectif est d‘enlever l’eau contenue dans les aliments. Les bactéries ne peuvent plus s’y développer et vu que l’aliment est beaucoup moins volumineux il est plus facile à conserver.

Les fruits, les légumes et les herbes peuvent être séchées. Il suffit de laver et sécher les aliments avec du papier absorbant. Puis les découper en fines tranches régulières et les placer sur un grille. Passer un peu de citron dessus pour éviter l’oxydation. Ensuite, il faut déposer la grille dans un environnement à environ 40° (pour préserver les enzymes et vitamines) durant plusieurs heures. Le four est une alternative envisageable pour les « sécheurs occasionnels » mais elle peut s’avérer hasardeuse pour la surveillance de la température et la dépense énergétique qu’elle implique. Il existe des appareils dédiés à cette tâche appelés déshydrateur qui permettent de sécher régulièrement des aliments.

Les déshydrateurs alimentaires sur Amazon

Déshydrateurs alimentaires sur Fnac

Les déshydrateurs alimentaires sur C Discount

Pour les herbes, nul besoin d’appareil particulier. Le séchage à l’air libre par petits bouquets suspendus tête en bas est très efficace. Plusieurs jours seront nécessaires pour un séchage complet. Vos herbes ainsi séchées et vous pourrez en consommer tout l’hiver. Au lieu d’acheter vos petits pots d’herbes tout prêts la prochaine fois, pensez à achetez des beaux bouquets d’herbes fraîches au meilleur prix à la belle saison et faîtes les vous même  😉


Passez de la théorie à la pratique, dès maintenant !

Découvrez mon atelier budget courses consacré à 100% à votre budget alimentaire pour vous permettre de dépenser moins et manger mieux !

Il contient 25 fiches pratiques + 15 vidéos interactives !

budget courses

Découvrir l’atelier


Si malgré ces précautions, vous pensez qu’un produit de votre garde manger est périmé, n’hésitez pas à vous reporter à l’article Périmés mais mangeables avant de le jeter.

Cet article fait partie des 20 conseils de pros pour réduire son budget courses. Découvrez les vite !

 ➡ Et selon vous, comment conserver les aliments plus longtemps ? Quelles méthodes utilisez vous ?

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.