démarchage abusif des fournisseurs d'énergie

En 2007, le marché de l’énergie a été ouvert à la concurrence. En théorie, cela devait permettre au client d’obtenir des prix plus attractifs en choisissant son fournisseur d’énergie. Depuis 10 ans, les fournisseurs de gaz et d’électricité sont passés de 8 à 32. Pourtant, peu de clients ont véritablement changé de fournisseurs, environ 20-30%. Les nouveaux fournisseurs cherchent donc par tous les moyens à trouver de nouveaux clients. Vraiment  tous les moyens ! La DGCCRF (répression des fraudes) a mené dernièrement une opération sur le démarchage abusif des fournisseurs d’énergie. Accrochez vous, certains vendeurs sont prêts à tout !

En qui consiste le démarchage abusif des fournisseurs d’énergie ?

En 2018, la DGCCRF a reçu 1832 plaintes pour démarchage abusif des fournisseurs d’énergie soit 4 fois plus qu’en 2016. Dans le même temps, la médiation de l’énergie a recensé 1416 litiges en 2018. C’est Engie (44%) et Eni (28%) qui regroupent le plus grand nombre de litiges.

Ces alertes ont mené la DGCCRF à procéder une opération de grande ampleur le 27 juin 2019. 73 agents ont perquisitionnés 13 entreprises du secteur de l’énergie sur 16 sites différents.

Le but est de comprendre l’ampleur du démarchage abusif des fournisseurs d’électricité et si besoin, de sanctionner les entreprises les moins scrupuleuses. Le 14 mars 2019, la cours d’appel de Versailles a condamné Engie à verser un million d’euros à EDF pour pratiques de démarchage abusives.

Comment se protéger du démarchage abusif ?

Les consommateurs se plaignent souvent d’un discours trompeur de la part des démarcheurs à domicile. La signature du contrat est alors conclu sans avoir obtenu un accord clair des clients. Comment est ce possible ? Explications.

Comme expliqué dans le paragraphe précédent, les nouveaux fournisseurs d’énergie ont besoin de conquérir de nouveaux clients le plus rapidement possible. Le démarchage par téléphone (je vous ai déjà expliqué comment vous en protéger dans cet article : Arnaques téléphoniques, numéros surtaxés, harcèlement : dites STOP !) est le moyen le plus courant utilisé puisqu’il représente 70% du démarchage. Mais le porte à porte reste également très utilisé et efficace.

Les fournisseurs d’énergie font appel à des sous traitants qui compte sur des commerciaux efficaces et très persuasifs qui font signer jusqu’à 10 clients par jour !

Le but du commercial dans un démarchage de fournisseur d’énergie

Le démarcheur qui sonne chez vous à deux objectifs :

  1. Connaître votre numéro de compteur. Ce numéro figure sur votre facture ou directement sur votre compteur linky.
  2. Vous faire signer un document pour valider le changement de fournisseur. Dans plusieurs cas, le client signe sans qu’on lui explique clairement de quel document il s’agit évidemment.

Avec le numéro de compteur et un document signé, le nouveau fournisseur va s’occuper de tout, résilier votre ancien contrat et mettre en place leur service.

Comment le démarcheur à domicile peu scrupuleux va agir ?

Les commerciaux peu scrupuleux peuvent utiliser des dizaines de stratagèmes différents pour parvenir à leurs fins. En voici quelques unes :

  • se faire passer pour un agent EDF ou le gestionnaire du réseau qui vient effectuer un relevé de compteur pour régulariser votre facture
  • profiter de la faiblesse de certaines personnes âgées (la plupart des fournisseurs interdisent maintenant de faire signer un contrat à un client de plus de 75 ans)
  • se faire passer pour un organisme public qui examine le logement pour proposer des économies d’énergie

Comme vous l’aurez compris, tous les moyens sont bons pour obtenir le numéro de compteur et une signature du client. Dans tous les cas, dès qu’un commercial se présente à votre porte demandez lui un justificatif, une autorisation ou un courrier qui garantie son identité ou la raison de sa venue. S’il s’agit d’un démarcheur, il sera souvent contraint à ce moment là de le reconnaître à demi mot.

Comment se protéger du démarchage abusif des fournisseurs d’énergie ?

La première chose à faire bien sûr, consiste à conserver son calme et expliciter très clairement au commercial que vous refusez toute modification du contrat actuellement en vigueur et prendre congé poliment. Si vous sentez que le discours de votre interlocuteur est évasif et qu’il tente de s’inviter chez vous, vous avez surement à faire à du démarchage.

Conseil numéro 1 : Ne pas montrer sa facture

La première chose dont le commercial a besoin, c’est de votre numéro de compteur. Ce numéro est disponible sur votre facture. Il ne font donc surtout pas le laisser accéder à cette information.

Attention, les compteurs linky permettent d’afficher ce numéro très simplement. Si votre compteur est accessible facilement sur le palier, il y a fort à parier que le commercial ait déjà obtenu ce numéro. Il faudra donc être encore plus attentif au deuxième point.

Conseil numéro 2 : Ne rien signer

Les commerciaux ont besoin d’une signature pour valider votre changement de fournisseur. Ils peuvent même prétendre qu’il s’agit d’un simple avis de passage dont ils ont besoin pour justifier de leur déplacement. Peu importe le document présenté, ne le signez pas.

Conseil numéro 3 : Comparer soi même les prix

Si vous souhaitez changer de fournisseur d’énergie pour faire des économies, sachez que c’est souvent un bon moyen de faire des économies ! Alors, faites le. Mais optez pour la méthode que j’ai choisi et qui fonctionne parfaitement. Je vous explique comment moi j’ai procédé en détail, dans cet article : Faut il changer de fournisseur d’électricité pour économiser ?

Conseil numéro 4 : Résilier en cas d’abus

Si vous avez signé un contrat de gaz ou d’électricité suite à un démarchage à domicile vous disposez d’un délai de rétraction de 14 jours pour changer d’avis. Pour en savoir plus sur le délai de rétraction, consultez cet article : Comment se faire rembourser un achat ? | Les délais prévus par la loi. Il démarre le lendemain de la signature du contrat. Vous n’avez pas besoin d’expliquer votre décision. Si le délai de 14 jours est dépassé vous pouvez faire une procédure de résiliation classique.

Il est à noter que certains fournisseurs d’énergie, suite à la menace de sanctions par les autorités administratives, ont mis en place de nouvelles règles pour prévenir et éviter les abus.

 ➡ Et vous, avez vous été victime du démarchage abusif des fournisseurs d’énergie ?