0,00€

Votre panier est vide.

Comment réduire la facture chez le dentiste ?

Les soins dentaires les plus courants sont : le traitement d’une carie, la dévitalisation ou l’extraction d’une dent, le détartrage. Ces actes sont remboursés à 70% du tarif conventionnel par la Sécurité Sociale. Mais, certains chirurgiens pratiquent des dépassements d’honoraires. Dans ce cas, le remboursement s’effectue sur la base du tarif conventionnel. Comment trouver un dentiste pas cher ? Cet article fait partie intégrante de notre dossier sur les frais de santé.

La prévention

Pour éviter d’aller chez le dentiste trop régulièrement, il convient d’avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Il est nécessaire de se laver les dents deux fois par jour, matin et soir pendant 2 minutes. L’UFSBD (Union française pour la Santé Bucco-Dentaire) conseille de compléter le brossage par l’utilisation de fil dentaire ou de brossettes le soir. En effet, le fil dentaire permet, après le brossage, d’éliminer 40 % de plaque dentaire que la brosse à dent n’atteint pas. Cette bonne hygiène dentaire permet, à elle seule, d’éviter de se rendre trop souvent chez le dentiste !

Enfin, sachez que le grignotage est l’ennemi de vos dents. Ce qui est problématique c’est la fréquence de l’ingestion de sucres. Manger beaucoup de bonbons en une seule fois puis se rincer la bouche, est mieux que d’en manger un toutes les demi-heures.

La couverture

L’Assurance Maladie rembourse une partie des soins dentaires courants mais pas les soins dentaires esthétiques (blanchiment des dents, implants, pose de facettes…). Pour être mieux couvert, il faut choisir une mutuelle adaptée à ses besoins.

Le dentiste peut aussi proposer, lors de soins coûteux et importants, d’étaler le paiement sur plusieurs mois. Cela permet de s’organiser à l’avance pour mieux faire face aux dépenses.

Si vous allez que très rarement chez le dentiste, vous pouvez vous assurer vous-même. Par exemple, au lieu de payer un montant prédéfini à votre mutuelle chaque mois ou chaque année au titre de la prise en charge des frais dentaires, déposez cette somme sur un compte rémunéré. Utilisez cet argent pour vos dépenses dentaires et ne touchez pas à l’argent, dans le cas contraire. Le compte produira ainsi des intérêts.

Cette astuce n’est pas à appliquer pour l’ensemble de frais de santé en faisant l’impasse sur une mutuelle. Certains soins sont vraiment très coûteux (hospitalisation, opérations…) la mutuelle s’avérera alors, un très bon investissement. Par contre, il s’agit de rester équilibré sur les options proposées par votre mutuelle qui sont parfois déraisonnablement coûteuses comparées à vos besoins réels.

La consultation chez un dentiste pas cher

La première chose à vérifier, ce sont les tarifs proposés par le dentiste. Pratique t’il les dépassements d’honoraires ? Vous pouvez également profiter des services d’un dentiste pas cher dans les facultés dentaires. Certaines facultés de chirurgie dentaire proposent les services (sous contrôle) de dentistes étudiants ou tout juste diplômés à des prix réduits. Une bonne option pour les traitements simples.

Si vous êtes contraints de vous rendre régulièrement chez le dentiste, pour des soins courants, demandez à votre dentiste de vous présenter les nouveaux traitements disponibles pour renforcer vos dents ou améliorer vos habitudes.

L’assurance maladie propose aux enfants et adolescents de 6 ans, 9 ans, 12 ans, 15 ans et 18 ans des examens de prévention bucco-dentaires gratuits. Un mois avant la date anniversaire de l’enfant, les parents reçoivent un courrier de l’assurance maladie. Ce courrier est accompagné d’une feuille de soins, qui les informe des modalités pratiques de l’examen. Pour en bénéficier, l’enfant ou l’adolescent doit consulter un dentiste ou un médecin stomatologue dans les 6 mois qui suivent sa date d’anniversaire. Cet examen ne nécessite aucune avance de frais. Si votre enfant doit recevoir des soins complémentaires suite à cet examen (traitement des caries et des racines, détartrage…), ces soins sont pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie sous condition d’être effectués neuf mois suivant l’examen.

Si les soins dont vous avez besoin sont plus coûteux, demandez un devis à votre dentiste. N’hésitez pas à demander des devis à plusieurs chirurgiens-dentistes pour pouvoir comparer les prix pratiqués. Soumettez ces devis à votre mutuelle pour déterminer avec exactitude le montant de votre reste à charge.

Certains choisissent de se rendre à l’étranger pour se faire soigner à moindre coût. C’est une pratique risquée car, en cas de problème, les voies de recours seront limitées. De plus, dans certains pays, la provenance et la traçabilité des produits utilisées est moins encadrée qu’en France.

Pour illustrer les différences de prix, j’ai choisi l’exemple des implants dentaires.

Implants dentaires : les solutions pour réduire la facture

Les implants dentaires ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale, et ne seront pas concernés d’ici 2020 par le reste à charge zéro. Le prix d’un implant est de 1800€ à plus de 2000€ en fonction des régions. Il est donc important d’essayer de réduire les coûts.

Même si le comparatif suivant, fais le bilan du coût d’un implant dentaire, il vous donnera une idée pour d’autres types de soins dentaires et vous aidera surement à trouver un dentiste pas cher.

Dentiste traditionnel

Coût de l’implant : 🦷 1800€ à 2200€

Facultés dentaires

Coût de l’implant : 🦷 1400€ à 1700€

La France compte 16 facultés dentaires. Les prix pratiqués varient d’un CHU à l’autre. Les prix pratiqués sont disponibles sur certains sites internet CHU.

Cliniques mutualistes

Coût de l’implant : 🦷 1500€ à 1700€

Les cliniques mutualistes ont été créées par les organismes mutualistes. Il y en a 460 répartis sur tout le territoire. Ces cliniques pratiquent le tiers payant ce qui évite l’avance de frais.

Réseau de soins des mutuelles

Coût de l’implant : 🦷 1250€ à 1800€

Certaines complémentaires nouent des relations avec des dentistes pour certains soins. L’objectif pour le chirurgien est de recevoir plus de patients et donc de pouvoir diminuer ses coûts. Pour savoir si vous pouvez accéder à un réseau de soin renseignez-vous auprès de votre mutuelle.

Centre de soin low cost

Coût de l’implant : 🦷 1200€ à 1400€

Ces centres dentaires ont opté pour une organisation permettant au praticien de s’occuper du patient et d’être dégagé de toutes les tâches annexes laissées au soin d’assistants. Les volumes de patients soignés leurs permettent de diminuer leurs coûts. Il existe par exemple les centres dentego, dentifree, doctocare dans toute la France.

Etablissements à l’étranger

Coût de l’implant : 🦷 700€ à 1250€

Des agences de voyages spécialisées proposent aux patients des cliniques dans toute l’Europe avec des tarifs bien inférieurs à la France. Mais attention, si un problème survient, il sera plus compliqué de trouver un praticien acceptant de s’engager à reprendre les soins qu’il n’a pas lui-même réalisé.

Ce comparatif concerne les implants mais n’hésitez pas à faire votre propre comparatif pour tout type de soin dentaire. Pour réduire votre budget optique, consultez l’article Comment payer ses lunettes moins cher ? 10 conseils

💬 Et vous, comment faites-vous pour trouver votre dentiste pas cher ?

Actualités
Newsletter
  • 😀 Des conseils exclusifs réservés aux abonnés
  • 📄 Un document imprimable offert chaque semaine
  • ⏱️Sans engagement - Annulable à tout moment
  • 🚀 Une communauté de + 10 000 abonnés
Devenir Membre Premium

Devenez Membre Premium Budget pour mettre en place un budget qui vous ressemble, réaliser vos projets et profiter plus de la vie !

  • Articles inédits (sans publicité)
  • Des programmes de formation et d'auto coaching
  • Des simulateurs exclusifs
  • Questionnaires et Exercices puissants
  • Des échanges réguliers avec Amélie L.
  • Tellement plus +
  • 🔒 Places limitées
  • ⏱️Adhésion annuelle
Amélie L.
Amélie L.
Bienvenue ! Je m’appelle Amélie, je suis la créatrice du site dépenser moins et profiter plus. Mon but est de vous dévoiler tout ce que votre banquier, votre opérateur ou votre assureur ne vous dira jamais pour économiser des centaines d'euros ! La comptabilité, le droit et les démarches administratives c’est ma spécialité. En plus, j'ai été professeur d'économie gestion, donc mon travail consistait à rendre toutes ces informations souvent indigestes, accessibles au plus grand nombre. J’ai aussi travaillé dans le domaine bancaire ce qui m'a permis d'approfondir mes connaissances sur la gestion de l'argent. Autant vous dire que mes articles, sont un vrai concentré de bons plans et d’astuces ! Profitez-en ! Après avoir écrit plus de 350 articles et un livre sur les finances personnelles, je me suis formée au métier de coach budgétaire pour prendre en compte tous les aspects la relation à l’argent et surmonter ces obstacles qui peuvent empêcher quelqu’un d’avancer vers la réalisation de ses rêves. Je mets maintenant, mon expertise au service des particuliers à travers un accompagnement en coaching budgétaire 100% personnalisé. Si vous avez la moindre question, laissez un commentaire directement sous l’article concerné. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici