dépenser moins pendant le confinement

Mon objectif est de vous accompagner durant cette période de déconfinement pour préserver votre pouvoir d’achat. Voici donc les dernières informations utiles et des conseils pratiques pour dépenser moins après le confinement.

Arnaques liées au coronavirus

Un communiqué de ACPR et de la DGGCRF* signale : « Une augmentation alarmantes des escroqueries qui peuvent prendre différentes formes. Des appels aux dons ou des cagnottes solidaires à destination du public peuvent être organisés par des entités ou des sites internet non autorisés à exercer cette activité en France. Des escrocs peuvent également tenter de recourir à des cagnottes mensongères, dont ils demandent la mise en ligne sur des sites de financement participatif de dons dûment enregistrés, pour tromper le public et détourner les sommes collectées. »

➡ Pour en savoir plus, consultez l’article : Juin 2020 : Tous les changements pour ton budget

L’impact sur vos revenus

Une baisse des revenus à cause du chômage partiel

À partir du 1er mai, la plupart des personnes en arrêt de travail pour garde d’enfants ou parce que vulnérables basculeront en chômage partiel. Globalement en passant d’un système à l’autre certaines personnes risquent de perdre 30 % de leur salaire brut (16 % de leur net) : sauf pour les salariés au smic ou dans les cas où les accords d’entreprise complètent à 100 % le montant du chômage partiel.

Covid-19 : ce qui change au 1er mai pour les arrêts de travail
Image du parisien dans cet article : http://www.leparisien.fr/economie/covid-19-ce-qui-change-au-1er-mai-pour-les-arrets-de-travail-27-04-2020-8306280.php

Selon une évaluation de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), les salariés en chômage partiel devraient perdre au minimum 2,7 milliards d’euros de revenus, soit 410 euros en moyenne pour huit semaines de confinement. 

Les personnes vulnérables

Les personnes vulnérables qui risquent de développer une forme grave d’infection au virus SARS-CoV-2 peuvent être placées en activité partielle, depuis le depuis le 1er mai, au lieu de bénéficier d’un arrêt indemnisé par l’Assurance maladie. Et ce, quelle que soit la date du début de l’arrêt maladie.

Pour identifier les personnes à risques, le gouvernement s’est basé sur les critères définis par le Haut conseil de la santé publique. Si un salarié répond à l’un des critères suivants, il pourra être placé en activité partielle de droit :

pub

– être âgé de 65 ans et plus ;

– avoir des antécédents cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée (avec complications cardiaques, rénales et vasculo-cérébrales), antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;

– avoir un diabète non équilibré ou présentant des complications ;

– présenter une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale : (broncho pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) ;

– présenter une insuffisance rénale chronique dialysée ;

– être atteint de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;

– présenter une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kgm2) ;

– être atteint d’une immunodépression congénitale ou acquise : – médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive ; – infection à VIH non contrôlée ou avec des CD4 < 200/mm3 ; – consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques ; – liée à une hémopathie maligne en cours de traitement ;

– être atteint de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;

– présenter un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;

– être au troisième trimestre de la grossesse.

L’impact du chômage partiel sur votre retraite

Et dans l’avenir ? Ces semaines de chômage partiel imposées auront elles un impact sur le montant de votre retraite ? Le magazine Capital * a fait les calculs pour vous. Si vous êtes au chômage partiel pendant un mois, pour perdre un trimestre, il faudrait que vous touchiez moins de 6.090 euros sur l’année. Mais l’impact dépend de la durée de chômage partiel. Si l’on se place dans l’hypothèse que le chômage partiel dure plusieurs mois, vous risquez alors de ne pas valider un trimestre. Par contre, pour la retraite complémentaire qui est calculée en points rappelons que durant un chômage partiel, vous ne cumulez plus de points.

Déclaration de revenus et prélèvement à la source

Afin de tenir compte de la crise sanitaire que traverse actuellement le pays en raison de l’épidémie de Covid-19 et du confinement, l’ouverture du service de télédéclaration des revenus, initialement prévue pour le 9 avril, a été repoussée au 20 avril 2020.

Pour déclarer vos revenus simplement, il vous suffira de vous rendre dans votre espace particulier sur impots.gouv.fr et de vous laisser guider.

Les dates limites de déclaration pour les trois zones
Vous résidez dans le département numéroté :  La date limite de déclaration en ligne est fixée au :

départements n°01 à 19 (zone 1) et non-résidents

 jeudi 4 juin 2020 à 23h59

départements n°20 à 54 (zone 2)

 lundi 8 juin 2020 à 23h59

 départements n°55 à 974/976 (zone 3)

jeudi 11 juin 2020 à 23h59

 

Tout contribuable peut demander une modification de son taux de prélèvement à la source s’il anticipe une baisse (ou une hausse) de ses ressources. Pour cela il doit se connecter sur son Espace particulier du site impots.gouv.fr, se rendre dans la rubrique « Gérer mon prélèvement à la source » « puis « Actualiser suite à une hausse ou à une baisse de mes revenus ».

En 2020, pour la première fois, la déclaration automatique des revenus [PDF-158,42 Ko] est proposée aux foyers fiscaux remplissant les conditions suivantes :

  • avoir été imposé l’an dernier uniquement sur des revenus préremplis par l’Administration fiscale
  • et n’avoir déclaré aucun changements de situation (adresse, situation de famille ou création d’un compte de prélèvement à la source) en 2019.

 ➡ N’oubliez pas de faire le point sur vos crédits d’impôts avant de faire votre déclaration de revenus. Si vous avez des difficultés à payer vos impôts voici quelques pistes pour vous aider : Comment payer ses impôts quand on a pas d’argent ? 3 solutions

Une prime de 500 à 1500 euros pour les soignants

primes de 500 € et 1 500 € pour le personnel soignant

Le gouvernement a annoncé une prime allant de 500 à 1500 euros pour les soignants. Concrètement, dans «les départements dans lesquels l’épidémie était intense» (30 au total), l’ensemble des soignants toucheront une prime, défiscalisée et désocialisée, de 1500 euros nets versée au mois de mai. Les autres soignants, dans des zones moins touchées, toucheront eux une prime 500 euros nets en mai. De plus, une majoration de 50% pour les heures supplémentaires effectuées est prévue.

Une aide d’urgence pour les ménages modestes

Source : http://www.caf.fr/allocataires/actualites/2020/une-aide-exceptionnelle-de-solidarite-versee-mi-mai

Une aide exceptionnelle pour 4 millions de ménages modestes a été annoncée. Il s’agit d’une aide d’urgence de 150 euros pour les bénéficiaires du RSA ou de l’ASS, avec 100 euros supplémentaires par enfant. Les ménages bénéficiant d’aides au logement obtiendront une aide de 100 euros par enfant.

Les Caf, les caisses de Msa et Pôle emploi sont chargés de verser cette aide qui concernera 4,1 millions de foyers, dont près de 5 millions d’enfants.

Si vous êtes concerné(e), vous n’avez aucune démarche à réaliser. Vérifiez simplement que vos coordonnées bancaires sont enregistrées ou à jour, dans votre espace « Mon Compte », rubrique « Consulter ou modifier mon profil ». 

Une aide d’urgence pour les jeunes

Une aide exceptionnelle de 200 euros doit être versée en juin à plus de 800 000 étudiants sans rémunération et jeunes de moins de 25 ans « précaires ou modestes ».

Les étudiants devront déposer au mois de mai une demande d’aide auprès du Crous dont ils dépendent. L’aide devrait être versée aux étudiants début juin.

Les jeunes non étudiants, bénéficiaires d’aides au logement, percevront automatiquement l’aide exceptionnelle, via les caisses d’allocation familiales (Caf). Elle devrait leur être versée mi-juin.

Emploi à domicile

Le salarié à domicile qui n’a pas travaillé au mois d’avril bénéficie du dispositif d’indemnisation exceptionnel. L’employeur doit déclarer les heures prévues non travaillées sur le nouveau formulaire accessible dès samedi 25 avril. Toutes les informations pratiques sont disponibles ici.

Suspendre le paiement de ses crédits

Si vous avez des difficultés financières qui vous empêchent actuellement d’honorer le remboursement de vos crédits, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Suspendre les échéances : les banques proposent à leurs clients de suspendre des échéances pendant une période. En général, il y a une durée à respecter et des conditions précises à remplir, pour en savoir plus relisez votre contrat les modalités doivent y être précisées. Soyez attentif également sur les frais de dossier ou l’impact sur les taux d’intérêts pratiqués par votre établissement de crédits. C’est un moyen de reporter les remboursement de ses crédits de quelques mois, jusqu’à la reprise du travail par exemple.
  • Négocier : Si votre contrat ne prévoit rien ou si les conditions proposées ne sont pas satisfaisantes, prenez contact avec votre banque. N’hésitez pas à négocier, les banques sont au courant des difficultés que vous traversez actuellement. Les banques veulent absolument éviter un nombre massif de clients en défaut de paiement. Elles ont tout intérêt à ce que vous vous en sortiez au mieux durant cette période. Donc, n’hésitez pas à appeler votre banquier pour trouver une solution adaptée avec lui.

Le report de vos échéances peut être partiel (remboursement du capital reporté, mais celui des intérêts maintenu) ou total (remboursement du capital et des intérêts reportés). Pour info, votre assurance emprunteur, vous couvre dans le cas d’incapacités temporaires de travail (accident du travail par exemple), mais pas en cas de chômage partiel.

Faut il retirer son argent à la banque ? Ma banque risque t-elle de faire faillite ?

Il existe en France depuis 1999 un mécanisme de garantie des dépôts en cas de faillite d’une banque. Ce mécanisme prévoit un plafond de garantie des dépôts qui est actuellement de 100 000 € par déposant et par banque. Vous n’avez donc pas d’inquiétude à avoir pour l’instant pour votre argent placé à la banque.

Produits financiers risqués

Les marchés financiers ont été fortement impactés par la crise du coronavirus comme cela a été expliqué dans cet article. Vous avez donc peut être perdu beaucoup d’argent à cause de placements risqués. Est il possible de vous retourner contre votre conseiller financier ? Les procédures de commercialisation des produits financiers sont aujourd’hui très encadrés. A moins de démontrer que votre conseiller à commis une erreur en vous faisant souscrire des produits risqués alors que vous lui aviez clairement signifié que vous ne vouliez prendre aucun risque.

« Sauf dans des cas extrêmes de vente inappropriée, il y a donc peu de chances de pouvoir le mettre en cause, d’autant que personne ne pouvait prévoir la survenue de la pandémie et ses conséquences exceptionnelles. »* 

Paiements sans contact

Le plafond par opération du paiement sans contact par l’utilisation d’une carte bancaire passera le 11 mai prochain de 30 à 50 euros, pour réduire le paiement par espèces et l’usage des claviers pour taper le code.

Infos sur la consommation 

Le confinement et la fermeture de nombreux commerce a changé les habitudes de consommation. En ce moment, des études montrent l’engouement des consommateurs pour les produits d’hygiène (produits ménagers, gel hydroalcoolique…) et des commandes en masse d’imprimantes, cartouches d’encre pour celles et ceux qui n’avaient pas l’habitude de travailler de chez eux.

D’autres profitent de leur temps libre pour cuisiner ou faire du sport et le cabinet d’études NPD Group a noté une forte progression des ventes de jeux de société et de puzzles en France.

Au niveau alimentaire, selon la société Nielsen dans une étude récente, se sont les produits surgelés, qui sont faciles à préparer et stocker qui sont le plus plébiscités. 

Par contre, les produits de beauté, l’équipement de la maison et la mode sont en chute libre. Ces achats ne sont pas perçus comme prioritaires et les délais de livraison sont plus longs.

Voir l'image sur Twitter

Vente de masques

Les pharmacies sont autorisées à vendre des masques grand public depuis le 27 avril. A partir du 4 mai, les grandes surfaces pourront également proposer ces masques. Les masques en tissu lavables et réutilisables seront vendus entre 2 et 3 € selon les modèles, « soit entre 10 et 30 centimes l’usage », a-t-elle précisé. Les masques à usage unique en papier seront quant à eux vendus à prix coûtant.

Budget Alimentaire

Des conseils pratiques pour éviter de faire exploser son budget courses

Voici quelques conseils pour réussir à limiter vos dépenses alimentaires tout en privilégiant la qualité.

Faire le point sur ses stocks

Avant de partir faire les courses, faites une liste des produits contenus dans vos placards, votre congélateur et votre frigo. L’objectif est d’éviter de faire des stocks trop conséquent sur un même produit. Mais aussi de se rassurer sur la quantité de nourriture déjà disponible à la maison.

Préparer des menus et une liste de courses précise

Avant de partir faire les courses, mettez par écrit un menu pour les quinze jours ou le mois à venir. L’idée est de gagner temps et efficacité au moment de préparer les repas et faire les courses. Vous éviterez le gaspillage alimentaire, en achetant uniquement les ingrédients nécessaires pour vos recettes.

Partir seul et le ventre plein

Faites les courses seul, pour éviter de laisser libre court aux envies de chacun en boissons, sucreries, apéros et autres petits plaisirs non indispensables qui font augmenter vos dépenses. Cela n’empêche pas de se faire plaisir en ajoutant à vos menus des gourmandises ou les recettes préférées des membres de la famille. Vous pouvez également faire vos courses au drive pour limiter davantage les contacts et éviter les tentations inutiles.

Évitez au maximum les produits transformés et préparés

Ils ont deux inconvénients, ils sont chers et souvent d’une qualité nutritionnelle inférieure à des préparations maison. Privilégier les produits bruts et cuisinez un maximum de produits fait maison.

Restez attentif à la composition et aux prix

Le fait de devoir faire ses courses rapidement et avec un certain sentiment d’urgence face à des rayons vides peut vous pousser à négliger la composition des produits que vous mettez dans votre caddie et les prix. Continuez de comparer les prix au kilo et de regarder les compositions pour garantir à votre famille une alimentation saine.

Choisir les fruits et légumes les plus économiques

Certains légumes ont vu leur prix augmenter à cause de problèmes d’approvisionnement et de récolte (carottes, poireaux et endives1 par exemple), d’autres en revanche sont devenus plus abordables (les pommes, les pommes de terre et les asperges) car les producteurs français n’ont plus les débouchés de la restauration ou de l’industrie agro-alimentaire. Restez attentif dans le choix de vos fruits et légumes et appliquez les 10 conseils pour payer ses fruits et légumes moins cher !

Conservation et rangement

Soyez organisés dans le rangement de vos courses dans le frigo mais aussi la conservation des produits frais. N’hésitez pas à multiplier les modes de conservation pour éviter la monotonie : congélation, stérilisation, séchage,…etc. « Tubercules, ail, courge, potimarron se conservent à l’air libre. Choux, carottes, betteraves, navets, radis vivront plus longtemps au réfrigérateur, stockés dans un sac en tissu. La salade, lavée et séchée, dans un sac hermétique » 2.

La meilleure chose à faire pour son budget alimentaire après le confinement !

Pourquoi ne pas profiter de cette période pour vous former ? Depuis début mai, j’ai proposé une nouvelle formation inédite Dépenser moins et manger mieux 100% consacrée à l’optimisation du Budget Alimentaire ! Si tu veux arrêter de te prendre la tête à cause du montant de tes tickets de caisse et préparer l’avenir post coronavirus qui s’annonce compliqué au niveau économique réserve vite ta place ici !

 

Réserver ma place

Le plastique c’est pas fantastique

De nombreux consommateurs se sentent rassurés par l’achat de produits conditionnés sous plastique, tels que les fruits, légumes et bouteilles d’eau. Pourtant le plastique est faussement protecteur. Les scientifiques affirment que le coronavirus peut survivre en surface plusieurs jours. Il est recommandé de laver les emballages une fois chez soi.

Distribution de chèque d’urgence alimentaire

Les chèques d’urgence alimentaire représenteront une aide moyenne de l’ordre de 105 euros par foyer pour un mois. Ces « chèques » vont permettre à leurs bénéficiaires d’acheter des produits dans des supermarchés. Ils seront remis aux bénéficiaires par les Centres communaux d’action sociale (CCAS), en lien avec les réseaux associatifs locaux.

2,9 millions de chèques d’URGENCE alimentaire devraient être distribués à près de 100 000 foyers.

Dépenser moins pendant le confinement pour son logement

Le marché du crédit immobilier

Avez vous un projet d’achat immobilier dans les prochaines semaines ? En cette période de crise sanitaire, l’activité des banques a fortement ralenti. De nombreux établissements ont remonté significativement leurs taux de crédit immobilier en avril, tandis que les nouvelles demandes d’emprunt sont en recul de 72 % depuis le début du confinement. Des hausses allant de 0,05 à 0,70 % ont été constatées, en particulier sur les moins bons profils.

Sur le marché du crédit immobilier, les évolutions à venir dépendront en grande partie de la durée du confinement. Si ce dernier se prolonge, la baisse des demandes de prêts pourrait se poursuivre pendant encore plusieurs semaines. Les banques prêteuses pourraient maintenir des taux bas pour relancer le marché immobilier, quitte à rogner sur leurs marges.

Pour le moment, afin de soutenir le marché immobilier, un décret publié le 4 avril 2020 au Journal officiel rend provisoirement possible la signature électronique pour tous les actes notariés.

Une hausse de la consommation d’énergie

dépenser moins pendant le confinement sur l'énergie

Toute la famille passe son temps à la maison. Entre la préparation des repas, le télétravail et l’utilisation intensive d’appareils électroniques pour se divertir, certains redoutent déjà leur facture. Selon Greenpeace*, « en moyenne, chaque famille va augmenter sa consommation de dizaines d’heures supplémentaires par personne. Mécaniquement, la consommation d’électricité augmente parce que les lumières sont plus souvent allumées, les nombreux écrans (en moyenne 5,5 par foyer en 2016) et la centaine d’équipements électriques (oui, vous avez !) fonctionnent plus souvent aussi. »

Une hausse de la consommation moins importante que prévue

La ministre de la Transition écologique a expliqué la semaine dernière devant le Sénat* : «On constate que la consommation de gaz n’a quasiment pas augmenté et que la consommation électrique n’a augmenté que de quelques pourcents. Cela signifie qu’en temps normal, le chauffage fonctionne y compris lorsque les habitants ne sont pas à leur domicile. Preuve qu’il existe des leviers de réduction de ces consommations ».

La baisse de la consommation de certains foyers peut s’expliquer par l’exode des Parisiens vers leurs maisons de campagne et les regroupements familiaux qui ont précédé la mise en place du confinement. Il faut donc plutôt se concentrer sur sa facture qu’aux données nationales.

Comment réduire la facture d’électricité ?

Voici quelques conseils pour limiter votre consommation d’électricité :

  • Débranchez vos chargeurs sinon ils continuent de consommer de l’électricité (jusqu’à 10% d’économies sur la facture !)
  • Attention à l’éclairage :  Lorsque vous quittez une pièce, éteignez la lumière. Et le soir, préférez une ambiance tamisée.
  • Optez pour le mode eco : Le mode éco compense la faible température utilisée par un temps de lavage plus long. Environ 80 % de l’énergie consommée par un appareil de lavage sert à faire chauffer l’eau. Utiliser un mode « éco » permet de réduire de 30 à 45 % sa consommation d’électricité.
  • Entretenez votre congélateur : Dégivrez régulièrement pour économiser jusqu’à 30% de la consommation d’électricité (soit 30€ par an)

 💡 Pour faire le plein de bons conseils, lisez cet article Arrêter le gaspillage d’électricité mais aussi Comment économiser l’eau ? 500€ d’économies par an en 8 conseils.

L’envoi des chèques énergie reportée.

Le groupe Engie annonce qu’il remboursera le coût de l’abonnement des mois d’avril et mai sur la facture d’électricité de tous ses clients qui touchent des chèques énergie ou une aide du fonds de solidarité logement. Cela représente 600 000 clients !

Dépenser moins pendant le confinement sur le Budget Auto

Est il possible de résilier son assurance auto ?

Il peut être tentant de résilier ou suspendre l’assurance auto de son véhicule pour dépenser moins pendant le confinement. La voiture est immobilisée depuis 3 semaines dans un garage fermé, le risque d’accident est donc quasi nul. Malgré tout, résilier son assurance est illégal à moins de revendre le véhicule. Même immobilisé, votre automobile doit toujours être assurée.

Par contre, c’est le moment idéal pour faire le point sur vos assurances et trouver moins cher :

Nouvelles règles pour le contrôle Technique

Deux mesures assouplissant les conditions de réalisation du contrôle technique (des idées pour limiter le prix de votre contrôle technique dans cet article Contrôle technique : tous les bons plans pour payer moins cher) :

  • allongement de la durée réglementaire de 3 mois pour réaliser le contrôle technique,
  • possibilité pour les centres de contrôle technique de rester ouvert durant la période de confinement.

Prime pour l’achat d’un vélo électrique

Au moment du déconfinement, le vélo électrique sera sans doute une alternative  aux transports en commun pour préserver la distanciation sociale. Certaines régions offrent déjà des primes pour l’achat d’un vélo électrique. En île de France, les aides pour l’achat d’un vélo électrique peuvent atteindre jusqu’à 600€. Renseignez vous auprès de votre collectivité.

Le ministère de la transition écologique et solidaire a annoncé, mercredi 29 avril, un plan doté de 20 millions d’euros pour faciliter la pratique de la bicyclette et éviter que les Français privilégient trop leur voiture lorsqu’ils seront autorisés à se déplacer à nouveau, notamment pour se rendre au travail. Le plan, mis en place en partenariat avec la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), comprend un forfait de 50 euros pour la remise en état d’un vélo (changement de chaîne, frein, pneu, dérailleur…) au sein d’un réseau référencé de réparateurs, qui seront répertoriés sur le site Internet de la FUB et sur une plateforme dédiée.

Un changement dans ses habitudes

Cette période de confinement, enlève la possibilité de consommer et contraint à la simplicité. Et, vous avez remarqué ? On en meurt pas ! On redécouvre la cuisine maison, on vide nos placards et on prend conscience des affaires cumulées au fil des ans, on prend plaisir à des choses simples comme les jeux en famille, on renoue avec des parents lors d’apéro vidéo… etc.

Pendant la période de confinement, beaucoup ont fait du rangement chez eux, passé plus de temps à échanger avec leurs proches et de pris le temps de lire ou même faire du sport à domicile. Résultat, une large majorité a réalisé des économies.

Votre réponse à cette question : De quoi ai je vraiment besoin pour être heureux ? a t’elle changée ?

De nombreuses familles dépensent à la limite (voire au delà) de ce que leurs revenus leurs permettent : maison plus grande que nécessaire, voiture neuve changée tous les deux ans, voyages à l’autre bout du monde, sorties au restaurant… 

Cette période de confinement, marquée par la simplicité, a t’elle changé vos habitudes ou votre vision de l’argent ? N’hésitez pas à commenter cet article pour partager votre avis sur cette question. 

Personnellement, je remarque que la pandémie pousse un grand nombre de familles à rechercher des moyens simples et efficaces d’apprendre à gérer leur budget. D’autres, après deux trois aller retour au supermarché qui ont fait explosé leur budget courses, redécouvrent le logiciel excel pour inscrire leurs dépenses. 

Le budget familial va t’il revenir en force ? C’est sûr !

Vous avez envie de partager un conseil pour dépenser moins pendant le confinement ? Posez une question ? Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à commenter et partager cet article.

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

2 Commentaires

  1. Bonjour,

    Excellent ! Il est plus que jamais nécessaire de reprendre en main ses finances.
    Par contre, durant cette période, les revenus et les dépenses sont impactés, il faut donc aussi prendre en compte les données des mois précédents.

    Bonne budgétisation

  2. Bonjour, je fais partie de ceux qui reprenne la gestion de leur budget en main durant cette période de confinement et ce n’est pas pour me déplaire, j’y prends goût 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.