développer ses compétences

Cette année 2020, marquée par du chômage partiel et un confinement, reconfinement est particulièrement propice à la formation. C’est un moyen simple, de profiter du temps disponible pour développer ses compétences.

L’avenir de beaucoup de secteurs d’activité est incertain. Du coup, nombre de salariés cherchent à se reconvertir. La bonne nouvelle, c’est qu’il est aujourd’hui possible de se former en ligne facilement. Vous avez surement, au cours de votre vie professionnelle acquis des droits à la formation, dont certains seront bientôt perdus.

C’est le moment de faire le point sur vos droits et les financements possibles. Si vous souhaitez simplement apprendre des choses pour le plaisir (dessiner, jouer d’un instrument,…), vous trouverez votre bonheur dans la deuxième partie de cet article.

Développer ses compétences

Avez vous déjà visité le site Mon compte formation ? Il s’agit d’un service public 100% numérique qui vous permet d’accéder aux informations clés sur la formation professionnelle et vos droits.

Mon Compte Formation

 💡 25 millions de salariés et demandeurs d’emplois et 3 millions d’indépendants et de libéraux peuvent d’ores et déjà en profiter.

Faire le point sur ses droits

La première chose à faire, est de se créer un compte. Sur votre compte personnel vous allez pouvoir découvrir votre compteur de droits à la formation.

La grande nouveauté en 2019, c’est que les droits à la formation ont été convertis en euros. Jusqu’ici, ils étaient calculés en heures de formation. Suite à cette réforme, tous vos droits ont été convertis sur la base de 1 heure = 15€. Votre compte sera doté chaque année de 500€ supplémentaires, si vous travaillez à temps plein ou partiel dans la limite de 5000€. Le montant passe à 800€ par an limité à 8000€ si vous n’avez pas de diplôme de niveau 5 (CAP/BEP),de certification reconnue ou que vous êtes handicapé. Source : articles R 6323-1 et R 6323-3-1 du code du travail

💡 Durant la période de chômage partiel, votre formation peut être prise en charge à 100 % (sans plafond) par l’État, grâce au dispositif de FNE-Formation. « Tous les salariés placés en activité partielle sont éligibles, sauf les alternants, indépendamment de leur catégorie socio-professionnelle ou de leur niveau de diplôme. » C’est à l’entreprise de faire la demande. Pour en savoir plus, consultez le site dédié au FNE Formation

La date limite du 31 décembre 2020

Attention ! Les droits que vous avez acquis jusqu’en 2014 au titre du DIF peuvent être utilisés jusqu’en 2020. Un formulaire vous invite d’ailleurs à les reporter sur le site. Je vous conseille vivement d’agir rapidement car les heures de DIF non utilisées seront perdues au 31 décembre 2020.

Pour trouver le montant d’heures à reporter, consultez votre bulletin de paie de décembre 2014 ou de janvier 2015. Une attestation spécifique a due vous être remise par votre employeur. Vos heures vont être converties en euros, toujours selon le principe de 1h=15€.

NB : Ce ne sont pas tous vos droits qui sont perdus mais uniquement ceux qui ont été acquis avant 2014.

Les éléments importants à prendre en compte

Vous êtes le seul à pouvoir décider d’utiliser ou non votre CPF. Si vous décidez de vous former en dehors des heures de travail, votre employeur n’a pas besoin d’en être informé. Sinon, il faudra obtenir son accord pour vous absenter. Si vous démontrer à votre employeur, l’intérêt de la formation pour l’entreprise, il peut vous autoriser à vous former sur votre temps de travail, sans baisse de salaire. Il est même possible pour votre employeur de participer au financement de la formation.

 💡 Le compte personnel formation peut être utilisé pour payer votre permis de conduire !

Chercher une formation

Vous pouvez chercher les formations disponibles directement sur le site du CPF en indiquant le domaine professionnel et si vous préférez une formation en présentiel ou à distance.

Personnellement, j’ai trouvé que les formations proposées n’étaient pas toujours adaptées  à ma demande de départ. N’hésitez donc pas à multiplier les tests et à faire le tri dans les résultats obtenus.

Si vous êtes un peu perdu, vous pouvez prendre rendez vous gratuitement avec un conseiller en évolution professionnelle qui va vous aider à faire le point sur votre situation.

Se former en ligne : une bonne idée ?

La distanciation sociale et la mise en place du confinement a poussé beaucoup d’organismes de formations à proposer des formations en ligne. D’autres étaient déjà bien rôdées et proposaient leur contenu en version numérique depuis des années.

L’efficacité de la formation en ligne dépend bien sûr du contenu proposé mais aussi et surtout de la motivation de la personne formée. En ligne vous n’aurez pas formateur à vos côtés mais bien souvent des vidéos, des quizz, des activités à réaliser en toute autonomie. De plus en plus d’organismes de formation proposent des accompagnements via visio conférence pour les apprenants. Malgré tout, il faut être suffisamment motivé et indépendant pour apprendre seul, face à son écran.

Choisir une formation de qualité

Tous les acteurs ne se valent pas ! N’hésitez pas à demander conseil auprès de salariés du même secteur d’activité que vous. Demandez leur quels organismes ils ont choisi, le rythme de la formation, la qualité des supports proposés et les résultats obtenus.

La qualité des organismes sera bientôt garantie par la marque « Qualiopi ». Il faudra attendre le 1er janvier 2022 pour que cette certification soit obligatoire. En attendant, vous pouvez chercher si l’organisme est référencé auprès de l’Office professionnel de qualification des organismes de formation OPQF ou l’AFAQ ou s’il adhère à la Fédération de la formation professionnelle (FFP).

Apprendre des choses pour le plaisir

Au delà de l’aspect professionnel on peut avoir envie de développer ses compétences uniquement pour le plaisir ou par passion. L’être humain est ainsi fait, nous sommes curieux et ne cessons jamais d’apprendre. Internet est un outil pratique et efficace pour apprendre des choses dans énormément de domaines !

💡 De nombreux sites gratuits proposent des formations en ligne. Pour les trouver, il suffit simplement de faire une recherche sur un moteur de recherches. Faites également un tour sur les applications mobiles. Enfin, renseignez vous auprès de votre bibliothèque municipale qui peut proposer des accès gratuits à des plateformes de formations en ligne.

Apprendre une langue étrangère

Sur le podium des langues les plus parlés au monde, nous avons le mandarin à la première place. A la deuxième place l’espagnol, et enfin l’anglais sur la troisième marche. Le nombre de langues parlé dans le monde est d’environ 7000.

Développer ses compétences dans le domaine des langues et utile dans le travail mais aussi durant les voyages à l’étranger. D’un point de vue culturel, apprendre une langue étrangère est enrichissant. Certaines œuvres littéraires ou cinématographiques n’auront pas la même profondeur dans la langue d’origine que dans leur traduction. Enfin, apprendre une langue étrangère peut simplement avoir comme but un enrichissement personnel. Un défi même, pour celles et ceux qui ont détesté les cours de langues sur les bancs de l’école.

💡 Vous pouvez également regarder Netflix dans une langue étrangère en créant un profil dédié, découvrez comment procéder : 17 astuces Netflix à connaître absolument pour son abonnement !

Apprendre à jouer d’un instrument de musique

Aaaaah les cours de flûte à bec au collège, que de bons souvenirs….Cette « joyeuse » cacophonie aura traumatisé des générations entières de parents et d’élèves. Cela partait pourtant d’une bonne intention, la musique est un merveilleux moyen d’évasion et d’expression.

Seulement voila, les écoles de musiques sont fermées et les magasins de musique aussi. Du coup, on remet à plus tard notre envie de nous mettre enfin à l’instrument qu’on a toujours voulu pratiquer. Et pourtant, apprendre la guitare, le piano ou la flûte à bec 😆 chez soi, c’est possible ! Et il n’y a pas d’obligation à passer par la case solfège. Des méthodes d’apprentissage alternatives existe.

Et pour l’achat de l’instrument,  le e-commerce fonctionne toujours. Découvrez d’ailleurs, nos conseils pour faire le meilleur choix dans cet article : Où acheter du matériel de musique pas cher ? (instruments et accessoires)

Apprendre à coder

Pas besoin d’avoir fait math sup pour apprendre et savoir coder en informatique. Contrairement aux idées reçues, être bon en mathématiques n’est pas un prérequis. Seul du temps et un minimum de motivation est nécessaire. Il existe des dizaines de langages de programmation informatique. Les plus connus: Python, Java, PHP, HTML, C, C++, C#.

Ces noms ne vous évoquent rien ? Et pourtant ces langages interviennent régulièrement votre vie quotidienne. Quand vous allumer votre ordinateur, votre smartphone ou votre télé. Votre voiture, et même vos appareils électroménagers contiennent du code informatique. Le code est partout.

Que ce soit d’un point de vue ludique ou dans l’objectif de développer ses compétences professionnelles, apprendre à coder ne nécessitera encore une fois, qu’un ordinateur et une connexion à internet. Saupoudrez le tout d’une bonne motivation et en quelques semaines seulement vous aurez acquis les bases de la programmation. Vous serez à même de comprendre comment fonctionne tout les appareils numériques qui vous entourent. Réveillez le Bill Gates ou Mark Zuckerberg qui sommeille en vous ! 😉

Développer ses compétences en bureautique

Toujours dans le domaine de l’informatique, apprenez à utiliser un logiciel de traitement de texte comme Word (open office ou google docs pour des versions gratuites), ou de tableur comme Excel. Un outil formidable pour créer des budgets excel sur mesure dotés de fonctionnalités très pratiques !

Si vous aimez faire des photos, des formations pour le montages photo-vidéo ou dessin en 3D vous permettront peut être de trier et organiser vos souvenirs de vacances par exemple !

Apprendre à gérer son budget

Sur le site découvrez des formations en ligne accessibles à tous, pour découvrir comment mettre votre budget au service de vos projets et de vos objectifs ! Ou optez pour une séance de coaching personnalisé pour en finir avec les fins de mois difficiles.

Apprendre loisirs créatifs

Maquettes, dessin, peinture, couture….La liste est longue et les possibilités nombreuses. Les loisirs créatifs portent bien leur noms, car leur but est vraiment de développer votre créativité. On associe à tort, les loisirs créatifs à l’artistique. Même si le lien existe, cela est réducteur. On pratique un loisir créatif avant tout pour soi, se détendre, se vider la tête. Apprendre les bases de la couture ou du tricot, permet de se détendre mais aussi de fabriquer des vêtements sur mesure ! Du deux en un.

Si vous êtes plutôt un artiste dans l’âme, n’hésitez pas à visiter les plus beaux musées du monde pour vous inspirer : Musées virtuels : Visiter les monuments de France et d’Europe depuis son canapé !

Apprendre à cuisiner

Eplucher, découper, émincer….La cuisine c’est magique. C’est un domaine ou on ne cesse jamais d’apprendre.

Cuisiner ses repas maison permet de faire des économies ! Découvrez combien en lisant cet article : Cuisine Fait Maison : Est ce vraiment moins cher ? Même si vous avez déjà l’habitude de cuisiner, apprendre de nouvelles techniques ou découvrir de nouvelles recettes permet aussi de varier les menus !

Apprendre la coiffure, le maquillage

Les Youtubeurs proposent de nombreux tutos destinés à apprendre à se maquiller. Cela peut-être déjà une source d’inspiration mais attention à la quantité de produits présentés souvent très importante. Pour en savoir plus, consultez l’article : Minimalisme numérique : une detox digitale qui rend heureux ! Pour acquérir les gestes et les techniques de base, vous pouvez aussi vous tourner vers des sites spécialisés.

Quelques coupes de cheveux ratées ont fait le tour du net lors du premier confinement. N’hésitez pas à regarder plusieurs tutos et des conseils de pro avant de vous lancer.

Conclusion

Grâce à internet, il est aujourd’hui possible d’apprendre des choses, de développer ses compétences dans un grand nombre de domaines. C’est l’occasion de s’initier à moindre frais à beaucoup d’activités, et pourquoi pas, faire naître une passion.

Et selon vous, comment apprendre des choses ou développer ses compétences professionnelles cette année ?

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.