dossier de location
pub

À revenus équivalents, il suffit parfois d’un dossier bien présenté pour faire la différence. Il faut donc particulièrement soigner la présentation. Comment constituer un bon dossier de location ?

Constituer un bon dossier de location

Certains propriétaires ou agences font face à une demande forte de logements. Leur bien étant très convoité ils prennent quelques libertés avec la loi, pour trouver le locataire idéal. Pourtant une liste a été établit de manière légale par décret pour éviter les abus.

Un dossier de location complet

Voici la liste complète des pièces pouvant être demandées dans un dossier de candidat à la location selon le décret n° 2015-1437 du 5 novembre 2015.

  • Une pièce justificative d’identité en cours de validité (carte d’identité, passeport, permis de conduire ou carte de séjour)
  • Une seule pièce justificative de domicile (trois dernières quittances de loyer, avis de taxe foncière, attestation sur l’honneur de l’hébergeant,…)
  • Un ou plusieurs documents attestant des activités professionnelles (carte d’étudiant, certificat de scolarité, contrat de travail ou de stage,…)
  • Un ou plusieurs documents attestant des ressources (avis d’imposition, bulletins de salaires, avis d’attribution de bourse,…)

Et, c’est tout !!

Si le futur propriétaire demande un carte Vitale, une photocopie du compte bancaire, un contrat de mariage, le dossier médical, un extrait de casier judiciaire,…ou tout autre document confidentiel, c’est interdit !!

Conseils pratiques

Dans tous les cas, aucune somme ne doit être versée avant la signature du contrat de location. Chaque année des personnes sont victimes d’arnaques en pensant avoir trouvé la perle rare pour un loyer modique ! Si on vous demande de l’argent (peu importe sous quelle forme) avant la signature du contrat de location, fuyez !

Le dépôt de garantie correspond à un mois de loyer pour les logements non meublés et 2 mois pour les meublés.  Payés une fois de plus, à la signature du contrat et pas avant !

pub

Ceci étant dit, vous vous demandez peut être comment constituer un bon dossier de location ? Il faut avant tout, soigner la présentation. Les documents photocopiés doivent être lisibles et propres. L’ensemble des documents doivent être classés dans une chemise ou une pochette. Une feuille A3 pliée en deux peut faire l’affaire.

Beaucoup d’agences demandent aux locataires qui souhaitent louer un bien de remplir une fiche locataire reprenant les informations clés. C’est un excellent moyen de comparer deux dossiers d’un seul coup d’œil. Si vous ne passez pas par une agence, vous pouvez vous aussi constituer un dossier locataire pour faciliter l’étude de votre dossier par la futur propriétaire.

Les aides pour le paiement des loyers

La première chose qu’un propriétaire va vérifier, c’est que le futur locataire va pouvoir s’acquitter du paiement des loyers. Pour constituer un bon dossier de location, si les ressources sont faibles (voire insuffisantes), il faut absolument faire apparaître les aides couvrant le paiement d’une partie du loyer. Il en existe plusieurs en fonction de votre situation.

L’aide personnalisée au logement

L’APL ou aide personnalisée au logement (ou ALS et ALF) est une allocation qui permet comme son nom l’indique de réduire la charge financière que représente le loyer. Son montant varie principalement en fonction des ressources et du loyer.

Les démarches pour obtenir l’APL peuvent être entreprises dès que le logement a été trouvé (signature du bail et remise des clés). Mais un logiciel permet de simuler le montant de l’aide avant même d’avoir trouvé le logement, pour pouvoir estimer son budget.

📎 Simulateur et Demande en ligne de l’aide personnalisée au logement

 💡 Si vous rencontrez des difficultés pour trouver votre logement étudiant, n’hésitez pas à consulter notre article sur les logements étudiants.

L’aide Mobil Jeunes

L’aide Mobili-Jeunes permet à des jeunes de moins de 30 ans en formation professionnelle de bénéficier d’une subvention sous la forme d’une prise en charge partielle des échéances ou des quittances de leur logement. 

L’aide Mobili-Jeune est une subvention non remboursable, prenant en charge partiellement le montant des échéances de loyers restant à la charge du locataire déduction faite de l’aide personnelle au logement (loyers – APL ou AL). Son montant maximum mensuel est de 100€ pendant la durée de la formation dans la limite de 3 ans. Le versement de l’aide Mobili-Jeune se fait au locataire par avance au début de chaque trimestre.

📎 Aide Mobil Jeunes

La Caution ou le Garant

Tous les propriétaires demandent aujourd’hui un garant, en cas d’impayés de loyers. Dans un dossier de location, c’est un des éléments indispensable ! Pourtant, il est parfois difficile de pouvoir trouver une caution solidaire parmi ses proches ou ses amis. Aujourd’hui de nombreux organismes peuvent se porter garant pour vous.

La CLE un dispositif spécial pour les étudiants

Selon le site officiel Lokéaz, la Clé (caution locative étudiante)  est une garantie de l’Etat qui permet aux étudiants dépourvus de garants personnels de faciliter leur accès à un logement. La Clé est gérée par les CROUS.

Pour connaître toutes les aides réservées aux étudiants consultez ces articles :

Le dispositif peut bénéficier à tous les étudiants :

  • disposant de revenus mais sans caution familiale, am