combien coûte la garde d'un enfant

L’arrivée d’un enfant est un grand moment de bonheur. Mais, après quelques semaines, de nombreux parents reprennent leur activité professionnelle et sont donc obligés de trouver rapidement un moyen de garde pour leur enfant. Combien coûte la garde d’un enfant ? Quelles sont les différentes options disponibles ? Comment réduire le coût de la garde d’un enfant ?

Combien coûte la garde d’un enfant en France ?

Selon les chiffres publiés par Yoopies, plateforme de mise en relation entre parents et nounous, faire garder ses enfants coûte en moyenne 9,12 euros de l’heure en France métropolitaine en 2019, contre 9,07 euros en 2018.

Selon Yoopies, une assistante maternelle coûte en moyenne 3.16€ de l’heure dans les pays de la Loire contre 4.44€ en Corse par heure et par enfant. Pour la garde d’enfant à domicile, le salaire net moyen par heure est de 8.67€ dans les hauts de France contre 9.13€ en Côte d’Azur.

86% des parents employeurs optent pour l’embauche d’une assistante maternelle. En France, seuls 14% des parents choisissent la garde à domicile. A Paris, huit parents sur dix choisissent la garde à domicile.

Combien coûte la garde d’un enfant en Europe ? En France, faire garder son enfant coûte en moyenne 119 euros par mois (aides de la CAF déduites) ce qui en fait le pays le moins cher d’Europe !

Bien sûr, même s’il est possible de dépenser moins pour faire garder ses enfants dans certaines départements, il est quand même rare de déménager pour sa nounou. Quels sont donc les bons plans pour économiser sur sa garde d’enfant ?

Comment dépenser moins pour faire garder ses enfants ?

Fixer un budget précis

Avant même de déterminer pour quel mode de garde vous allez opter, commencez par établir un budget. Combien pouvez vous et voulez vous consacrez chaque mois à votre garde d’enfant ? Votre budget vous permettra d’évaluer les différentes options qui s’offrent à vous.

Travail ou Garde d’enfant

Il n’est pas toujours rentable de reprendre le travail (frais de garde, de déplacements, de repas, etc.) Prenez le temps de comparer les deux solutions (garder vos enfants ou reprendre le travail). Calculez le montant réel de votre rémunération une fois tous les frais déduits (garde d’enfant, déplacement, impôts,…). Est ce toujours rentable ? Serait il plus avantageux de travailler moins pour profiter plus des enfants ? Pouvez vous négocier une journée de télétravail ? 

Evidemment, chaque situation est différente et ne se résume pas à des considérations purement financières. Beaucoup de parents font souvent un choix par défaut, faute de mieux. Retourner travailler, travailler à temps partiel, rester à la maison, … c’est un choix personnel dont le but est d’aménager au mieux sa vie de famille. Chaque situation comporte des avantages et des inconvénients. Un calcul purement financier, peut malgré tout, faire peser la balance dans un sens ou dans l’autre.


Rendez vous sur la page des outils et simulateurs du site pour découvrir :

  • un outil pour calculer le montant de vos indemnités journalières maternité ou paternité
  • la durée de votre congé maternité
  • un simulateur de la Prestation d’accueil du jeune enfant

Accéder aux simulateurs


Le coût des différents modes de garde

Les grands parents

Si vous habitez à proximité de vos parents, c’est sans aucun doute, le mode de garde le plus économique ! Même s’ils ne sont disponibles qu’une journée ou une demi journée, ils seront surement ravis de s’occuper de leurs petits enfants.

L’échange entre parents

Si vous n’avez pas de famille près de chez vous, l’échange entre parents peut s’avérer intéressant. Vous pouvez vous organiser avec les parents de l’école ou vous inscrire sur des sites spécialisés pour échanger des heures de garde avec d’autres parents. Ce concept d’échange permet donc de faire garder ses enfants gratuitement.

Le jeune au pair

Le jeune au pair va pouvoir s’occuper de vos enfants jusqu’à 30h par semaine et créer une relation à long terme, avec eux. En général, le jeune est nourri et logé et perçoit de l’argent de poche environ 270€-320€ par mois. Si vous avez plusieurs enfants ce mode de garde peut être très économique, à condition d’accepter d’inclure une nouvelle personne dans son cercle familial et sous son toit.

La crèche, halte garderie,…

D’après le dernier Observatoire national de la petite enfance, les places en crèches sont chères ! Il n’existe, en moyenne, que 15 places pour 100 enfants en structures collectives dans l’Hexagone (crèches départementales ou municipales, haltes-garderies publiques, jardins d’enfants). Le coût de la crèche varie selon les revenus, le nombre d’enfants du foyer (même s’ils ne sont pas tous à la crèche) et le temps de garde (de 1 à 5 jours par semaine). Cerise sur le gâteau, les parents bénéficient d’un crédit d’impôt de 50 % des dépenses, dans la limite de 1 150 €.

L’assistante maternelle

L’assistante maternelle est le mode de garde préféré des français. Elles peuvent accueillir jusqu’à 4 enfants selon l’agrément qui leur a été délivré. D’ailleurs, il faut bien vérifier qu’elles sont agréées pour bénéficier des allocations familiales et de l’exonération de charges sociales. En plus, cela vous garantie que votre assistante maternelle a reçu une formation qui la prépare à s’occuper de vos enfants.

La nounou

C’est l’option la plus simple pour les parents mais aussi la plus coûteuse de prime abord. La nounou se déplace, ce qui évite de réveiller bébé le matin avant de partir travailler, ou de le sortir quand il est malade, quand il pleut, etc. Vous payez une baby sitter pour garder l’enfant directement à votre domicile en votre absence.

Pour faire baisser la facture, plusieurs options s’offrent à vous. Déjà, si vous n’avez besoin que de quelques heures de garde chaque jour, comme le soir après l’école, vous pouvez chercher du côté des étudiants souvent à la recherche d’un travail d’appoint pour financer leurs études. De nombreuses applications permettent de trouver des baby sitter pour quelques heures. Autre option, partager la nounou avec une autre famille. Un moyen simple de diviser par deux vos frais de garde ! Les deux familles décident ensemble dans quel logement aura lieu la garde, celui-ci pouvant alterner entre les deux domiciles. Bien que présentant de nombreux avantages, cette solution nécessite également quelques ajustements. Il faudra habiter à proximité de la deuxième famille, se mettre d’accord sur certaines règles et s’accorder sur les horaires et les vacances.

La seule difficulté est de trouver LA bonne nounou. Les candidats sont plus ou moins nombreuses si vous êtes à la campagne ou en ville. Aucune nounou ou presque ne reçoit de formation professionnelle, leurs compétences sont donc difficilement évaluables. Certaines applications mettent en place un système de notation et de recommandations qui vous permet de vous fier à l’avis d’autres parents. Des agences spécialisées peuvent également s’occuper du recrutement à votre place moyennant finance, évidemment.

Le centre de loisirs

Le centre de loisirs accueille des enfants et adolescents pendant ou en dehors des jours d’école. L’accueil périscolaire est complémentaire du projet d’école et propose essentiellement des activités de loisirs favorisant le développement des enfants (activités manuelles, jeux d’intérieur ou d’extérieur, activités culturelles, sportives…). Une participation financière est réclamée. Celle-ci est modulée en fonction du quotient familial ou des revenus.

L’entreprise

De plus en plus d’entreprises proposent des solutions intéressantes aux jeunes parents. Renseignez vous auprès de vos ressources humaines pour savoir quels sont les dispositifs qui ont été mis en place. Certaines entreprises peuvent proposer des garderies ou des cesu pré financés pour le paiement d’une nounou.

Les aides pour réduire le coût de la garde d’enfants

Le crédit d’impôts

Si vous êtes domicilié fiscalement en France, vous pouvez bénéficier, sous conditions, d’un crédit d’impôt pour les sommes versées pour à un salarié employé à domicile. Pour en savoir plus consultez cet article du site consacré précisément à ce sujet : Les réductions et crédits d’impôts 2019 à ne pas négliger !

Le complément de libre choix du mode de garde (CMG)

Vous faites garder votre (ou vos) enfant(s) de moins de 6 ans par un assistant maternel agréé, par une garde à domicile, par une association ou entreprise habilitée ou par une micro-crèche. Il comprend une prise en charge partielle de la rémunération d’une garde à domicile. Son montant varie selon le nombre d’enfants à charge, l’âge de votre enfant et vos ressources. Un minimum de 15 % des frais restera à votre charge.

La prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE)

La prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) permet à un ou aux deux parents de cesser ou de réduire leur activité professionnelle pour s’occuper de leur(s) enfant(s) de moins de 3 ans. Elle fait partie de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje). La durée de versement dépend du nombre d’enfant(s) à charge et de la situation familiale.

AGEPI

Le demandeur d’emploi, le parent isolé, qui reprend un emploi ou engage une formation, peut percevoir, sous certaines conditions, une aide à la garde d’enfants de la part de Pôle emploi. Cette aide peut également être attribuée aux personnes non inscrites comme demandeur d’emploi qui reprennent une activité dans le cadre d’un emploi d’avenir.

Pour en savoir plus et déterminer combien coûte la garde d’un enfant, les dispositifs d’aides et vos droits et devoirs, je vous invite à consulter le site très complet de la Paje.

Le coût de la garde d’un enfant est donc un point important à prendre en compte dans votre budget. L’idéal est de s’y prendre en avance pour profiter d’un maximum d’opportunités.

Avez vous des conseils à ajouter pour déterminer combien coûte la garde d’un enfant ? Si oui n’hésitez pas à commenter cet article.