labels alimentaires
pub

Les labels alimentaires, marques régionales et signes officiels n’ont jamais été aussi nombreux. L’objectif est le même : promouvoir auprès des consommateurs des produits en garantissant une qualité ou une origine. Mais comment apprendre à lire les labels alimentaires ? Faut il leur accorder sa confiance ? Quels sont leurs atouts et leurs limites ?

💡 Cet article fait partie des conseils pour profiter plus de la vie sans argent. Découvrez les tous ici !

Les labels alimentaires

Tous ces labels n’offrent pas les mêmes garanties. Certains labels sont contrôlés par des organismes indépendants alors que d’autres on simplement pour objectif de rassurer le consommateur.

labels alimentaires

Les labels alimentaires sont très nombreux et pas toujours bien connus des consommateurs. Voici quelques explications sur les labels les plus connus.

Les labels européens

AOP Appellation d’origine protégée

Selon la définition officielle, l’AOP désigne un « produit dont la production, la transformation et l’élaboration doivent avoir lieu dans une aire géographique déterminée avec un savoir-faire reconnu et constaté ».  AOP est l’équivalent européen de notre AOC. La production est élaborée et consignée dans un cahier des charges précis validé et contrôlé par l’Etat. En France, l’AOP concerne des fruits et légumes, des produits laitiers, des épices et de la viande.

pub
C’est le label le plus fiable, il garantie que le produit vient bien d’un territoire déterminé. Attention, cela ne signifie pas qu’un produit AOP est forcément meilleur en terme de qualité, qu’un produit non AOP.

IGP Indication Géographique Protégée

L’IGP garantit l’origine d’un produit ainsi que « la qualité, la réputation ou tout autre caractéristique pouvant être attribuée à cette origine géographique ». Quelle différence avec l’AOP ? Toutes les étapes de la production n’ont pas besoin d’être réalisé le lieu géographique déterminé. Un produit peut donc provenir d’un autre région et subir à un stade de sa production une transformation sur le lieu de l’IGP.

Ce label moins con