0,00€

Votre panier est vide.

Comment trouver un logement étudiant pas cher ?

Cités universitaires, foyers, chambres chez l’habitant, locations privées, … le choix est très vaste pour les étudiants. Chaque été, ils sont plusieurs centaines de milliers à chercher un hébergement. Tout se joue en quelques semaines. Mais à quel prix ? Comment trouver un logement étudiant pas cher ?

Pour avoir une vision d’ensemble de tous les dispositifs d’aides aux étudiants consultez notre article dédié aux aides pour les étudiants dans la catégorie Vie de Famille.

Le coût d’un logement étudiant

D’après l’enquête de l’Unef publiée en août 2018les étudiants ont en moyenne 837,72 € à payer une fois leurs différentes aides reçues. Selon Locservice, 57% des étudiants privilégient les recherches de studio ou de T1 dans les villes. En moyenne, d’après le spécialiste de la location en ligne, les studios coûtent 507 euros par mois (charges incluses), 503 euros pour des T1 et 646€ pour les T2.

Paris reste la ville où se loger est le plus difficile pour un étudiant. En moyenne, la location d’un studio revient à 885 euros par mois. Lyon est la seconde plus grande ville étudiante de France, un studio se loue ainsi en moyenne 564 euros charges comprises. A Lille, troisième ville étudiante, le loyer moyen pour un studio s’affiche à 495 euros.

Sur 2.5 millions d’étudiants en 2016, 1.6 million résidait hors du domicile familial En 2019.

Graphique trouver un logement étudiant

Voici donc, des solutions efficaces pour trouver un logement étudiant pas cher !

Trouver un logement étudiant pas cher

Pour trouver un logement étudiant, il vaut mieux s’y prendre tôt et constituer un dossier complet, sérieux. Un dossier avec un garant sera plus facilement retenu. Il est aujourd’hui possible d’obtenir une caution gratuite accordée par Action Logement. Une demande doit être déposée avant la signature du bail.

Il vaut mieux cibler ses recherches autour de l’école désirée à proximité de commerces ou de transports. N’oubliez jamais si vous êtes à distance que des photos et vidéos ne remplacent pas une vraie visite sur place avant de signer le bail !

Concernant le bail, attention au type de contrat signé. Un bail meublé dure minimum un an et il est renouvelé par tacite reconduction à la date d’anniversaire du contrat. Le bail étudiant dure neuf mois et il prend fin automatiquement, une fois parvenu au terme. Comme ça, inutile de payer pour un logement vacant durant les vacances. Durant l’été, le propriétaire pourra opter pour de la location touristique avant d’accueillir à nouveau un étudiant à la rentrée. Enfin le bail mobilité, peut être conclu pour une durée d’un mois minimum (et dix mois maximum). Il est adapté pour les périodes de stage car il est soumis à des règles plus souples que la location meublée classique. Vous pouvez résilier le bail à tout moment avec un préavis d’un mois.

Vous pouvez en parallèle de vos recherches d’appartement, regarder les aides financières (APL…)  Dont vous pouvez bénéficier et versées sous conditions de ressources.

Lokaviz la plateforme d’hébergements étudiants

Lokaviz.fr permet aux étudiants de faire gratuitement une recherche et des consulter des offres de logement. Certaines offres sont mêmes labellisées par les équipes du Crous si le logement est décent, avec des performances énergétiques et en fonction du montant du loyer, des charges et de la localisation.

Vous pouvez un fois votre recherche lancée, trier les résultats pour ne consulter que les offres de logements labellisées.

Les appartements dans le parc privé

Louer un appartement à un particulier ou en passant par une agence est une solution appréciée par les étudiants qui veulent une indépendance totale et du calme. Cette liberté a tout de même un coût, souvent plus élevé que les autres types d’hébergements. En fonction de la ville choisie, les loyers peuvent vite décoller. Il faudra, en plus du montant du loyer, prendre en compte les charges (eau, électricité, connexion internet…).

D’ailleurs, au moment de la signature du contrat, il faudra payer des frais d’agence et un dépôt de garantie en plus du premier mois de loyer. Une addition plutôt salée à régler, avant même d’emménager.

Attention, des fausses annonces proposant des prestations alléchantes à un prix inférieur au marché sont régulièrement postées. Sur le bon coin, soyez attentif aux conseils donnés dans cet article : Arnaque le Bon Coin : Comment éviter les pires acheteurs et vendeurs ? Dans la catégorie Bons plans. Ensuite, réalisez votre propre étude de marché pour établir le prix moyen au mètre carré dans le secteur sélectionné et visitez plusieurs biens pour vous faire une idée. Surveillez aussi les sites spécialisés dans les logements étudiants (voir notre liste à télécharger).

Faire de la colocation

Pour les étudiants qui ne veulent pas vivre seuls, la colocation est peut-être la solution. Elle offre des avantages comme des appartements plus spacieux, de belles rencontrent et souvent des loyers bien plus intéressants qu’une location en individuel. Par contre, l’inconvénient principal est la cohabitation qui peut réserver parfois, de mauvaises surprises négatives (partage des tâches, bruit, incompatibilité des horaires…).

Attention à certains pièges. La colocation n’est pas de la sous location, vous devez absolument signer un contrat avec le bailleur. Souscrivez également à une assurance habitation faisant apparaître le nom de tous les colocataires ou individuelle. En fait, une bonne organisation de départ, avec des règles claires de cohabitations peuvent rendre la colocation très agréable. Vous pouvez établir et faire signer un « règlement intérieur » pour prévoir la répartition des tâches, l’usage des pièces communes, …Certaines plateformes spécialisées de notre liste vont vous aider à trouver la colocation rêvée !

Les résidences étudiantes privées

Seuls 10% à 15% des étudiants sont logés dans le parc public. Beaucoup se tournent donc vers des entreprises se sont spécialisées dans la location de chambres meublées pour les étudiants. Dans ces résidences (120 000 places par an) les étudiants disposent de studios meublés standardisés (en général lit, armoire, étagère, bureau, chaise, kitchenette, salle de bain personnelle ou commune). Des services supplémentaires sont aussi proposés aux étudiants comme une laverie, une connexion internet, un parking …Les prix dépendent de la localisation de la résidence.

Les Habitats Jeunes : un logement étudiant pas cher et convivial

Les Habitats Jeunes longtemps appelés Foyers de jeunes travailleurs sont réservés aux jeunes de 16 à 30 ans pour 2 ans maximum. Souvent, ce sont des chambres qui sont proposées, mais il est aussi possible d’y trouver des petits studios meublés. Les prix sont attractifs et des services comme internet peuvent être compris. Certains foyers sont réservés aux filles ou aux garçons et proposer des activités conviviales. 40 000 logements sont proposés en résidence collectives et 4500 dans le parc privé social. Chaque année 90 000 jeunes y sont logés !

Les résidences universitaires : le logement étudiant pas cher pour les boursiers

Gérées par le CROUS, elles permettent d’obtenir une chambre pour environ 250€ par mois. Ces logements accessibles aux boursiers se trouvent souvent près du domaine universitaire, ce qui limitera du même coup, le prix des transports. Malheureusement, le nombre de logements disponibles est insuffisant pour faire face à la demande. Environ 175 000 places dans des chambres et studios meublés à proximité des campus.

La cible prioritaire des Crous sont les étudiants boursiers et les étudiants internationaux.

Pour obtenir l’un de ces logements, il faut faire une demande sur le site etudiant.gouv.fr entre le 15 janvier et le 31 mai pour la rentrée de septembre. Passé ce délai, il est possible de décrocher une chambre en septembre ou entre les deux semestres vers janvier ou février.

Pour info, l’hébergement en logement universitaire exonère l’étudiant du paiement de la taxe d’habitation.

Il est également possible de faire une demande pour séjourner dans une résidence universitaire pour de courts séjours (une nuit à 3 mois). Un moyen pratique de se loger pendant un stage de courte durée par exemple. Consultez le site bedandcrous.com pour découvrir les disponibilités.

Les logements solidaires

Les logements solidaires sont les plus économiques sur le marché. Si vous voulez trouver un logement étudiant pas cher, c’est la solution ! Il s’agit de vivre chez l’habitant, généralement dans une chambre (minimum 9m2 et accès libre aux espaces partagés). L’hébergement est souvent proposé à un tarif très raisonnable, en contrepartie de services. Plusieurs types de services peuvent être demandés en fonction du foyer d’accueil. Les personnes âgées peuvent avoir besoin d’une présence, d’aide pour les courses ou le ménage. Des familles peuvent vous demander quant à elles, des heures de baby sitting ou des cours particuliers.

Pour que le logement solidaire ne se transforme pas en galère, il vaut mieux inscrire noir sur blanc dès le départ quelles seront les tâches à effectuer. Ce contrat signé avant même votre arrivée permettra de bien déterminer les contreparties attendues. Les deux parties devront faire preuve d’ouverture d’esprit, de respect et de tolérance.

L’aide au cautionnement Visale peut vous aider à financer la caution de votre futur logement. Plus de détails dans cet article : 19 aides étudiants qui peuvent alléger ton budget comme jamais, catégorie Vie de Famille .

6 conseils avant de signer

Comment mettre toutes les chances de votre côté ? Et surtout, savez-vous quels sont vos droits ? Voici nos conseils avant de signer le contrat de location.

1. Préparer votre dossier de location pour gagner du temps et donner immédiatement les documents au futur propriétaire. Attention, il est interdit de demander de l’argent pour réserver un appartement.

2. Rester vigilant lors de la visite du logement et vérifiez que tout fonctionne dans le logement (portes, fenêtres, isolation, traces d’humidité…)

3. Contrôler les honoraires de l’agence immobilière et fuyez les intermédiaires qui vendent des listes inutiles d’appartements.

4. Procéder à l’état des lieux et vérifier le contrat de location (Si vous remarquez un défaut que vous n’aviez pas vu le jour de l’état des lieux, vous disposez d’un délai de 10 jours pour demander au bailleur de compléter le document)

5. Si vous optez pour la colocation renseignez-vous sur les règles applicables tant les règles de vie que les règles juridiques (nombres de contrats signés…)

6. Assurez-vous que le propriétaire respecte vos droits (délivrer un logement en bon état (sans vices cachés), vous assurer une jouissance paisible, procéder aux réparations nécessaires et ne pas s’opposer aux aménagements que vous réalisez s’ils ne constituent pas une transformation du logement).

 💬 Et vous, avez-vous trouvé votre logement étudiant ? Si oui, par quel moyen ?

Actualités
Newsletter
  • 😀 Des conseils exclusifs réservés aux abonnés
  • 📄 Un document imprimable offert chaque semaine
  • ⏱️Sans engagement - Annulable à tout moment
  • 🚀 Une communauté de + 10 000 abonnés
Devenir Membre Premium

Devenez Membre Premium Budget pour mettre en place un budget qui vous ressemble, réaliser vos projets et profiter plus de la vie !

  • Articles inédits (sans publicité)
  • Des programmes de formation et d'auto coaching
  • Des simulateurs exclusifs
  • Questionnaires et Exercices puissants
  • Des échanges réguliers avec Amélie L.
  • Tellement plus +
  • 🔒 Places limitées
  • ⏱️Adhésion annuelle
Amélie L.
Amélie L.
Bienvenue ! Je m’appelle Amélie, je suis la créatrice du site dépenser moins et profiter plus. Mon but est de vous dévoiler tout ce que votre banquier, votre opérateur ou votre assureur ne vous dira jamais pour économiser des centaines d'euros ! La comptabilité, le droit et les démarches administratives c’est ma spécialité. En plus, j'ai été professeur d'économie gestion, donc mon travail consistait à rendre toutes ces informations souvent indigestes, accessibles au plus grand nombre. J’ai aussi travaillé dans le domaine bancaire ce qui m'a permis d'approfondir mes connaissances sur la gestion de l'argent. Autant vous dire que mes articles, sont un vrai concentré de bons plans et d’astuces ! Profitez-en ! Après avoir écrit plus de 350 articles et un livre sur les finances personnelles, je me suis formée au métier de coach budgétaire pour prendre en compte tous les aspects la relation à l’argent et surmonter ces obstacles qui peuvent empêcher quelqu’un d’avancer vers la réalisation de ses rêves. Je mets maintenant, mon expertise au service des particuliers à travers un accompagnement en coaching budgétaire 100% personnalisé. Si vous avez la moindre question, laissez un commentaire directement sous l’article concerné. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

Fabriquer ses produits ménagers naturels | Ingrédients, Avantages et Coût

Fabriquer ses produits ménagers naturels permet de reprendre le pouvoir sur l'entretien de sa maison. Les promesses d'efficacité des produits ménagers conventionnels se payent...

Des graines pour le potager pas cher voire gratuites !

Une graine ne coûte quasiment rien et peut pourtant se multiplier à l’infini pour créer un jardin. A l’origine d’un jardin, quelques gestes suffisent...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici