lutter contre le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire concerne tous les acteurs de la chaîne alimentaire : producteurs, transformateurs, distributeurs, restaurateurs, transporteurs… sans oublier le consommateur. Vous vous dites peut être : « Gaspiller ? Moi jamais ! » Pourtant, vous allez voir, que nous sommes tous concernés à la maison comme au bureau ou à la cantine. Voici donc les chiffres clés du gaspillage alimentaire en France et bien sûr des solutions pratiques et faciles à mettre en oeuvre pour lutter contre le gaspillage alimentaire !

Les chiffres du gaspillage alimentaire en France

Nous jetons de plus en plus de nourriture même si nous sommes convaincus du contraire. Bien souvent, il s’agit de petites quantités, ce qui empêche de prendre conscience de l’ampleur du gaspillage alimentaire.

chiffres du gaspillage alimentaire

En France, au sein des ménages, cela représente 30 kg par personne et par an (l’équivalent d’un repas par semaine !), dont 7 kg de produits qui n’ont même pas été déballés. 50% des fruits et légumes jetés le sont pour leur apparence alors qu’ils sont parfaitement consommables !

Le gaspillage alimentaire coûte 100€ par an et par personne !

Dans le même temps, 5,5 millions de personnes ont bénéficié de l’aide alimentaire en 2017 et 8 millions de personnes étaient en insécurité alimentaire pour raisons financières.

Depuis 2013, les pouvoirs publics se sont fixé l’objectif pour 2025 de réduire de 50 % le gaspillage alimentaire.

1. Comprendre les dates de péremption

Le premier conseil pour éviter le gaspillage alimentaire, est de bien comprendre les dates de péremption et ne pas jeter systématiquement les produits ayant dépassés cette fameuse date. Il existe deux types de dates de péremption : la date limite de consommation (DLC) et la date de durabilité minimum(DDM) :

pub
  • La DLC est apposée sur les denrées qui peuvent présenter un danger pour la santé humaine.
  • Si vous dépassez la DDM, aucun danger pour la santé.

➡ Pour en savoir plus, consultez l’article dédié sur le site Périmés mais mangeables | Guide des Dates de péremption dépassées

2. Faire une liste de courses

Improviser au supermarché est le meilleur moyen de finir la semaine avec des aliments oubliés au fond du frigo. Préparez donc chaque semaine une liste de courses. Au delà de l’impact sur le gaspillage alimentaire, cela vous évitera également de faire des dépenses inutiles ou imprévus. C’est donc une mesure qui a un double bénéfice.

Ne faites pas les courses quand vous avez faim sinon vous risquez d’acheter plus de nourriture et de succomber plus facilement aux tentations.

Pour faire une liste de courses efficace, il est nécessaire au préalable d’avoir établit des menus des repas de la semaine.

Si vous savez exactement de quels ingrédients vous avez besoin et en quelque quantité, vos achats se limiteront au nécessaire. Fini l’achat en gros conditionnement, le surplus de fruits ou de yaourts dans le frigo en fin de semaine. Des repas bien planifiés permettent aussi d’équilibrer les menus en ayant une vision d’ensemble : fini la commande de repas en livraison ou les pâtes tous les soirs par manque de temps ou d’inspiration.

➡ Pour en savoir plus, consultez l’article dédié sur le site Menus de la semaine à imprimer et conseils pour dépenser moins !

3. Acheter et cuisiner les bonnes quantités

Il n’est pas rare d’avoir les yeux plus gros que le ventre et de surdoser les portions. Le problème c’est que cela mène à l’accumulation de restes et souvent à du gaspillage alimentaire.

La première chose à faire pour ne pas gaspiller, c’est de ne pas trop acheter.

Pour y remédier, c’est vraiment simple ! Il suffit d’adopter le bon dosage, en suivant les recettes, en calculant les portions selon le nombre de personnes à table (et leur appétit !). Place à la balance, au verre doseur ou à tout autre ustensile de cuisine utile !

💡 Téléchargez un verre doseur à fabriquer soi même ici !

Voici quelques astuces pour doser les quantités à préparer pour une personne :

  • riz : 1/2 verre ;
  • pâtes : 1/2 verre ;
  • poisson : 140 gr ;
  • pommes de terre (petites) : 5.

Pensez à conserver le surplus des repas au congélateur.

➡ Pour en savoir plus, consultez l’article dédié sur le site Comment prévoir les bonnes quantités pour économiser ?

4. Veiller à la conservation des aliments

Pour ne pas rompre la chaîne du froid, on fait les courses dans l’ordre ! En premier : les produits d’épicerie, conserves, fruits et légumes, ensuite les produits au rayon frais et pour finir, les surgelés, placés de préférence dans un sac isotherme. A la maison, on range les courses dans l’ordre inverse.

Une fois les courses effectuées, de retour à la maison, il est important de rester organisé en consommant les produits ayant la date de péremption la plus proche en priorité. Il faut donc mettre en place une organisation efficace des stocks, surtout si vous faites les courses pour plus d’une semaine.

Le rangement des placards et du frigo doit donc répondre à ce besoin de contrôle de la fraîcheur des produits. Conserver les aliments les plus fragiles et à consommer rapidement bien visibles dans le frigo. Placez les produits les plus anciens pour les consommer en priorité. Il faut également que les produits soient rangés sans être entassés afin que l’air circule.

 💡 La création de menus et de liste de courses, la gestion des stocks, la conservation des aliments et l’organisation des placards fait partie intégrante de la formation budget alimentaire. En plus les participants peuvent télécharger des outils imprimables particulièrement efficaces !!

formation budget courses

Autre astuce, quand on entame une bouteille de lait ou des produits sous vide par exemple, on peut noter sur l’emballage la date d’ouverture !

➡ Pour en savoir plus, consultez l’article dédié sur le site L’art de conserver les aliments

5. Cuisiner les restes

Conservez les restes pour le repas suivant ou une future lunch box pour le travail. De nombreuses recettes existent pour agrémenter les restes et les consommer dans une préparation complètement différente comme :

  • Légumes : soupes, purées, gratins… ;
  • Fruits : un fruit légèrement abîmé peut se déguster en compote, smoothie ou coulis ;
  • Pain dur : on peut le transformer en chapelure ou en croûtons pour agrémenter la soupe ;
  • Viande : les restes se cuisinent en légumes farcis, wraps, quiches ou hachis.

D’autres recettes anti gaspillage alimentaire sont disponibles ici :

Réduisez la part des fruits et légumes jetés : les fanes, pelures, … peuvent être cuisinés et consommés ! Pour faire le plein de recettes rendez vous sur notre article dédié : Comment cuisiner les fanes de carottes et les épluchures de légumes ?

S’il reste des aliments consommables dans le réfrigérateur avant de partir en vacances, il est possible d’en faire don sur une application dédiée au don comme hophopfood, mummyz, partage ton frigo,…

Certains aliments peuvent également être « recyclés » pour nourrir des animaux ou un compost.

➡ Pour en savoir plus, consultez l’article dédié sur le site Cuisiner les restes Que faire avec des blancs d’œufs ? Conservation, Recettes, Conseils

6. Lutter contre le gaspillage alimentaire au restaurant (entreprise, cantine,…)

Aujourd’hui, un repas sur 7 est pris en dehors du foyer à la cantine ou au restaurant. Chaque français génère 20kg de nourriture jetée lors des repas prix à l’extérieur ! Il est donc possible d’agit également hors du foyer pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Un établissement de restauration collective servant 500 clients jette en moyenne entre 15 et 20 tonnes de nourriture par an, soit l’équivalent de 30 000 à 40 000 € selon l’Ademe.

Voici quelques conseils :

  • Se servir en fonction de son appétit : au self, ne surchargez pas votre plateau de pain ou de desserts car l’appétit évolue au cours du repas. Et si vous n’avez pas très faim, signalez-le à la personne qui fait le service.
  • Se renseigner avant la commande : Au restaurant, renseignez-vous sur le volume des plats avant de commander une entrée et un plat principal.
  • Emportez ce que vous n’avez pas consommé – Doggy Bag : demandez s’il est possible d’emporter vos restes à condition, bien sûr, de pouvoir les consommer rapidement ou les congeler. Il est également possible de partager avec les autres personnes présentes à table. A partir du 1er juillet 2021, les restaurateurs seront tenus de mettre à votre disposition des récipients réutilisables pour vous permettre d’emporter les aliments et boissons non consommées.

7. Pour aller encore plus loin dans l’anti gaspi !

Vous pouvez également lutter contre le gaspillage alimentaire, en achetant des paniers de produits invendus chez les commerçants de votre quartier. Des applications mobiles comme optimiam, togoodtogo,…répertorient les paniers disponibles près de chez vous.

Certains commerçants proposent également des fruits et légumes moches et des produits proches de la date de péremption dans leurs rayons, un moyen simple d’économiser tout en « sauvant » des produits qui finiraient sinon à la poubelle.

➡ Et vous, quelles sont vos astuces pour lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

1 COMMENTAIRE

  1. Super article plein d’idées !!!
    La planification des menus et la liste des courses associées est vraiment une base. Je teste de plus en plus de recettes avec les fanes ou épluchures de légumes et j’ai de bonnes surprises même les enfants apprécient !
    Je mets aussi des « défis poubelle » Sortir la poubelle tout venant tous les 4 mois et la poubelle recyclage toutes les 6-8 semaines !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.