mettre en location

Avec l’économie collaborative, il est possible d’arrondir ses fins de mois, en toute légalité. Pour cela, il suffit simplement de déposer une annonce pour mettre en location ses biens. Mais attention, avant de louer son logement, son véhicule ou ses biens, il faut bien prendre en compte certains conseils pour vraiment gagner de l’argent.

Les conseils pour mettre en location ses affaires

Avant de rentrer dans le détail, voici quelques conseils pour faire de votre location entre particuliers, une réussite.

Adapter ses annonces à la demande du moment

La location est aussi soumise à l’offre et la demande. Vous avez donc plus de chances de louer une maison de vacances en été et des skis en hiver. Je vous conseille donc de mettre en location les biens les plus demandés au meilleur moment de l’année pour augmenter vos chances de louer votre bien.

Préférer les sites de location spécialisés

De  nombreux sites se sont spécialisés dans la location d’un bien en particulier. Même si ces sites sont moins visités que le fameux bon coin, ils permettent néanmoins d’avoir plusieurs garanties. La première, c’est que les visiteurs du site bien que moins nombreux sont forcément intéressés par le bien que vous louez puisqu’ils sont venus précisément sur ce site spécialisé. Ensuite, les sites étant des spécialistes dans leur domaine, la création d’annonce et le système de réservation est également adapté au bien loué.

Choisir un site qui « sécurise » la location

De nombreux sites proposent uniquement de la mise en relation et se dégage de toute responsabilité en cas de problème durant la location. A l’inverse, les sites les plus fiables, inclus souvent dans leur commission une assurance tous risques pour le propriétaire ainsi que des notes sur les profils des personnes intéressées. Vérifiez directement sur le site les garanties offertes par le partenaire assureur : le nom de l’assureur et ses Conditions Générales de Vente sont en principe toujours détaillées. Autant d’éléments qui permettent de mettre en location ses biens en toute sérénité.

Créer une annonce attractive et soigner la description

Noyé dans la multitudes d’annonces proposés sur un site internet, l’objectif est de se démarquer. Comment ? Déjà, par des photos de qualité qui mettent en valeur le bien loué. Prendre le temps de nettoyer le bien à louer, de choisir le bon éclairage et le bon angle n’est pas du temps de perdu, bien au contraire ! Ensuite, la description doit être détaillée et honnête sur l’état du bien en location. Si vous avez la possibilité de vous présenter sur le site dans la partie profil dites quelques mots sur vous pour paraître sympathique et avenant auprès des personnes intéressées. Certains particuliers tentent peut être la location pour la première fois, ils ont aussi besoin d’être rassurés et louer votre bien avec un état d’esprit propice à la confiance mutuelle.

Mettre en location son logement

De nombreux sites permettent de louer sont logement le temps des vacances : Airbnb, Abritel, Homelidays, Le bon coin,…

Il est également possible de référencer votre bien sur Booking.com. En effet, Booking.com, aujourd’hui, c’est plus que des hôtels. Vos maisons, appartements et autres lieux de séjour uniques qui inspirent les voyageurs, peuvent aussi être référencés sur le site.

Avantage exclusif : Profitez des 5 premières réservations gratuites en vous inscrivant via ce lien.

Certaines démarches peuvent être nécessaire avant de mettre son bien sur le marché mais ce n’est pas systématique. Cela dépend de la ville où vous résidez. Dans les villes de Paris, Annecy, Aix-en-Provence, Biarritz, Bordeaux, Cannes, Lyon, Nice, Strasbourg, Toulouse, Tours, enregistrer son logement est obligatoire. De plus en plus de communes mettent en place ce type de procédure. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir si vous devez effectuer cette formalité. Si vous refusez de vous soumettre à l’obligation d’enregistrer votre logement à louer, vous serez passible d’une amende civile de 5 000 € maximum et jusqu’à 10 000 € d’amende en cas de refus de transmission du décompte des nuitées de location à la ville.

Dans certaines communes, il faudra collecter la taxe de séjour sur les hébergements touristiques et la reverser à la mairie. Pour savoir si vous devez vous en acquitter et consulter les tarifs de la taxe de séjour appliqués dans votre commune de résidence, vous pouvez utiliser le site des impôts dédié à la taxe de séjour. Pour les locataires, une autorisation écrite de leur bailleur est obligatoire.

Le bénéfice est très variable en fonction du bien loué et sa localisation. Un deux pièces pour 4 se loue environ 150€ à Paris et 90€ à Marseille. Certains sites font payer l’annonce, d’autres prélèvent une commission sur le montant de la location. Seul le bon coin est gratuit pour les particuliers.

Pour être en règle avec le Fisc, reportez vous à cet infographie sur le portail de l’Economie et des Finances. Enfin, appelez votre assureur pour vérifier que vous êtes bien assurés pendant la location.

Mettre en location un espace de stockage

Un grenier, une cave ou un garage vide ? Vous pouvez en tirer des revenus en les proposant à des particuliers pour stocker leurs meubles, des archives, du matériel sportif…

Inutile de signer un bail, un simple contrat flexible et renouvelable autant de fois que nécessaire, suffit. Le locataire paye la commission et une assurance couvrant les deux parties. Le dépôt d’une annonce est donc entièrement gratuit pour vous. Si vous êtes locataire, il faudra obtenir l’autorisation écrite du propriétaire.

Le bénéfice est très variable en fonction du bien loué et sa localisation. Une cave humide peu sécurisée au fin fond de l’Ardèche rapportera forcément moins qu’un espace dans un garage sécurisé au centre de Lyon ! En moyenne il faut espérer entre 3 et 15€ par mètre carré et par semaine.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire l’article Gagner de l’argent en louant son grenier, sa cave ou son garage !, il vous permettra d’accéder à un simulateur très pratique pour déterminer le montant de vos gains potentiels.

Mettre en location sa voiture

Plutôt que de laisser sa voiture immobilisée de nombreuses semaines, pourquoi ne pas la louer à des particuliers ?

La liberté est totale sur le prix désiré, la disponibilité du véhicule, les conditions de réservation…etc. Chaque réservation est couverte par une assurance spécifique sans frais supplémentaire. Le contrat de location permet également d’apporter la preuve de la responsabilité du conducteur en cas de dommages ou de contravention.

Découvrez le bénéfice que vous pourriez tirer de la location de votre voiture sur le site Getaround.com  (15€ offerts à l’inscription) dès maintenant. Votre voiture ne continuera plus à plomber votre budget alors qu’elle passe son temps sur un parking !

Si vous n’aimez pas laisser votre voiture à un inconnu, il est également possible de louer votre coffre en jouant les coursiers ou des places dans votre véhicule pour rentabiliser vos trajets. N’hésitez pas à lire l’article Comment avoir une voiture qui rapporte plus qu’elle ne coûte ? Le site cocolis propose de mettre en relation expéditeurs de colis, transporteurs et destinataires. Les colis à transporter sont très variés, du canapé volumineux au petit colis compact. N’hésitez pas à consulter les annonces !

Pour être en règle avec le Fisc, reportez vous à cet article sur le portail de l’Economie et des Finances.

Mettre en location son camping car

Si vous êtes propriétaire d’un camping car que vous n’utilisez que quelques semaines par an, cette solution va être très intéressante pour vous. Le site yescapa permet de mettre en relation des particuliers possédant un camping car, et des particuliers à la recherche d’un van, fourgon, profilé,…etc pour leurs vacances. Après une prise de contact par mail puis par téléphone pour créer un climat de confiance et se mettre d’accord sur les derniers détails, l’échange se fait en général chez le propriétaire.

L’achat et l’entretien d’un camping car entraîne des frais importants (frais fixes d’assurance, d’hivernage,…). Il peut donc s’avérer très intéressant de rentabiliser son investissement en louant son véhicule lorsqu’on ne l’utilise pas. Pour déterminer jusqu’à combien vous pouvez gagner utilisez le simulateur disponible ici.

Le revenu annuel moyen des sites de location entre particuliers est d’environ 3000€. Sur ces sites, le propriétaire fixe librement le prix de la location. Le site prélève, bien sûr, une commission sur le montant de la location. En contrepartie, une assurance tous risques couvre votre véhicule durant la location.

Vous êtes libre de décider du prix et des disponibilités puis de modifier les différents paramètres à tout moment. C’est vous qui gérez les demandes de location comme vous l’entendez. Le site va vérifier le profils des locataires pour vous permettre d’être serein à chaque nouveau départ.

Pour en savoir plus sur les règles applicables avec le fisc pour mettre en location son camping car, je vous invite à consulter cet article bien conçu et précis.

Louer toutes ses affaires

De la perceuse en passant par la machine à café ou le matériel de coiffure, tout se loue ! Les locations les plus recherchées est le matériel de saison (tondeuses en été et skis en hiver). L’inscription sur les sites est souvent gratuite.

Il suffit de déposer un ou plusieurs objets en location en mettant une annonce sur un site, avec une description et des photos (pour des conseils sur le manière de créer une annonce attractive n’hésitez pas à lire l’article Comment vendre sur le Bon Coin ? | 12 Conseils efficaces ! dont les conseils peuvent aussi s’appliquer à la location).

Un contrat est signé entre le loueur et le propriétaire du bien qui peut également demander une caution. Si l’objet est abîmé ou non restitué, il est possible de retenir la caution. Les risques sont donc limités.

Le bénéfice varie en fonction du bien loué. Le site prélèvera souvent, une commission sur la location du bien.

Pour être en règle avec le Fisc, reportez vous à cet article sur le portail de l’Economie et des Finances.

 💡 Dans le cas d’une location d’objets entre particuliers, votre assurance responsabilité civile (incluse dans votre assurance Habitation) ne couvre que très rarement les dommages occasionnés au matériel loué. Vérifiez votre contrat. Les cartes bancaires premium ne couvrent pas la location de biens entre particuliers.

 💡 L’instruction fiscale sur l’économie collaborative, publiée le 30 août 2016, rappelle que les revenus tirés des plateformes collaboratives sont dans leur grande majorité soumis à l’impôt, qu’ils soient réguliers ou occasionnels. Lisez les articles de références fournis à la fin de chaque partie de cet article en fonction du bien loué, pour en savoir plus. Les plateformes doivent vous communiquer chaque année, en janvier, le volume d’affaires réalisé et les revenus perçus.

➡ Et vous, avez vous déjà profiter de l’économie collaborative pour mettre en location vos biens ? Avec quels résultats ?

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.