Minimalisme numérique : une detox digitale qui rend heureux !

Près de 43.3 millions de français se connectent quotidiennement à internet. Tous les jours, ils passent une heure et 37 minutes à surfer en ligne. Soit 9 minutes de plus qu’en 2017. Et vous ? Ce sont les 35-49 qui passent le plus de temps sur internet et pas les adolescents comme on pourrait le penser. Quelles sont les conséquences de cette consommation digitale ? Que penser du minimalisme numérique ?

Quand on cherche à aller vers plus de simplicité, de contentement voire de minimalisme, il semble indispensable de le faire également dans sa vie numérique. Le « bruit » permanent que génère les notifications incessantes et les boîtes mails saturées brouille et use le mental. Simplifier sa vie numérique contribue aussi à plus de sérénité, de clarté et de bonne humeur.

En plus, des scientifiques commencent à alerter sur les conséquences du temps passé sur internet et notamment sur les réseaux sociaux. Certains deviennent accro à leur téléphone au point d’entreprendre de véritables detox digitales ! Mettre en place de bonnes habitudes permet en général de profiter des avantages d’internet sans tomber dans l’excès. Voici donc les bases du minimalisme numérique.

Laisser son smartphone à sa place

Le smartphone est utile. Il permet de traiter beaucoup d’informations en quelques minutes. Moi même, je l’utilise quotidiennement pour suivre l’activité du site quand je suis en déplacement, lire et répondre à des mails, regarder la météo, écouter de la musique ou la radio…etc. Bref, il faut l’avouer, cet outil a révolutionné notre quotidien et souvent pour le mieux. Malgré tout, il semble important de garder son équilibre et de ne pas laisser son smartphone envahir son quotidien.

Par exemple, au moment du coucher et du lever. En ce qui concerne le coucher, on le sait aujourd’hui, les écrans ne favorisent pas le sommeil. Et qu’en est il du réveil ? Si consulter votre téléphone est votre première pensée au réveil, parfois même avant même d’avoir posé le pied au sol, changez vos habitudes. Une routine matinale sans smartphone, permet vraiment de mieux démarrer la journée. Réveillez vous sans écran, prenez soin de vous, buvez une boisson, méditez quelques minutes, faites des étirements,… avant d’opter pour la consultation de vos réseaux sociaux.

Ne permettez pas à des notifications de vous gâcher un moment avec des proches (repas, rendez vous,…) ou avec vous même (détente, lecture, soins, cuisine, couture,…).

Si vous avez du mal à résister, malgré vos bonnes résolutions, vous pouvez commencer par désactiver les notifications de certaines applications. Supprimez également les applications comme les jeux, qui prennent un temps fou ! Faites également un grand ménage dans vos listes d’amis sur les réseaux sociaux pour éviter de retrouver dans votre fil d’actualité quotidiennement, des posts qui ne vous intéressent pas. Enfin, si vous avez du mal à décrocher, utilisez des applications comme Forest ou Offtime pour vous aider.

Le minimalisme numérique permet d’avoir un smartphone qui reste à sa place et accéder à plus de tranquillité et de calme.

Une boîte mail minimaliste

Aujourd’hui les boîtes mails permettent d’ajouter des dossiers et des libellés pour trier ses mails rapidement et efficacement. Dans l’article, 3 Étapes pour classer et conserver les papiers de la famille, je vous explique comment optimiser l’organisation de votre courrier. Appliquez les mêmes principes à votre boîte mail. Ne laissez pas s’accumuler des centaines de mails de publicité au détriment des mails vraiment importants noyés dans la masse. D’une part, ceci a un impact sur l’environnement (comme je l’explique dans cet article : Zéro Déchet Débutant : 10 conseils faciles à appliquer au quotidien) mais en plus, ces dizaines de publicités vous font surement dépenser plus.

Pour vider votre boîte mail, commencez par vous désabonner des newsletters qui ne vous intéressent plus et augmentent inutilement la quantité de mails reçus. Si vous n’arrivez pas à vous désabonner malgré plusieurs tentatives, paramétrez ces mails pour qu’ils aillent directement dans les spams.

Ensuite, à chaque fois qu’un mail a été traité classez le dans la catégorie à laquelle il correspond ou archivez le pour qu’il disparaisse de votre boîte de réception. Evidemment, supprimez définitivement tous les mails que vous n’avez pas besoin de conserver. Ne gardez dans votre boîte de réception que les mails qui doivent être traités. Vous allez voir c’est d’une efficacité redoutable et en fin de journée, une boîte mail vide permet vraiment d’avoir l’esprit libre.

Inutile également, de consulter sa boîte mail 25 fois par jour. Deux fois par jour est largement suffisant. Si vous avez une activité en ligne (jeux concours, blog, vente,…etc), créez une adresse mail dédiée pour éviter de polluer votre boîte de réception personnelle.

La mise en pratique de ces conseils de minimalisme numérique, vont vous permettre de gagner en efficacité mais aussi de l’argent. Vous ne serez plus tentés quotidiennement par des dizaines de newsletters et vous n’oublierez plus de répondre à des mails importants noyés dans la masse.

Un bon usage des réseaux sociaux

Fin 2018, une étude de l’université de Pennsylvanie publié dans une revue de psychologie affirmait « limiter l’usage des réseaux sociaux permet de réduire la solitude et la dépression ».

En 2017, un professeur de l’université de Maastricht arrive à la conclusion que c’est surtout l’utilisation passive des réseaux sociaux, c’est à dire regarder les photos et les messages publiés par d’autres, qui a les conséquences les plus néfastes. Une utilisation passive des réseaux sociaux peut renforcer une comparaison sociale, générer de l’envie et de la jalousie. La mise en scène de certaines photos donne l’illusion que tout le monde est plus beau, plus mince, plus heureux que dans la réalité. J’ai déjà abordé cet aspect et quelques solutions pratiques pour éviter de se laisser influencer dans ces deux articles :

Les réseaux sociaux créent aussi des phénomènes d’addiction. Des neuro scientifiques travaillent avec ces plateformes pour stimuler notre circuit de la récompense et nous pousser à toujours passer plus de temps en ligne. Qu’apporte les compteurs de likes et de commentaires sous les posts ? Pourrait on utiliser ces réseaux sans ces données statistiques d’engagement ? Dans l’absolu, bien sûr que oui. Mais, cela aurait un impact sur notre « dépendance » à ces réseaux et remettrait en cause une bonne partie de leur fonctionnement. Que ressentez vous quand une photo est partagée et beaucoup likée ? A l’inverse que se passe t’il quand vous voyez votre nombre d’abonnés diminuer ou peu d’engagement sous vos posts ?

Il est possible d’avoir un usage raisonnable des réseaux sociaux et d’éviter de tomber dans les pièges mentionnés ci dessus. D’ailleurs, le site dmepp est présent sur facebook, instagram et pinterest.

Dans un premier temps, il ne faut pas perdre de vue que tout ce qui est publié est public. Gardez bien à l’esprit que ce que vous dites « pourra et sera retenu contre vous ». Plus sérieusement, ne vous exprimez pas sur les réseaux comme dans un cadre privé. Prenez également connaissance des règles de confidentialité et du paramétrage de votre compte. On ne compte plus le nombre de scandales et de réputations salies à cause d’un tweet ou d’une photo postée même plusieurs dizaines d’années auparavant. Une « bonne réputation » ça n’a pas de prix.

Les réseaux sociaux peuvent accaparer votre temps et vous détourner d’activités plus importantes. Le temps est un bien qu’on ne peut pas se permettre de gaspiller. Alors pourquoi ne pas établir un budget, tout comme on le fait pour l’argent ? Premièrement, notez le temps qu’il vous semble raisonnable de passer sur ces réseaux. Puis faites un suivi sur un mois et voyez si vous avez respecté votre résolution. Au besoin, rectifiez le tir.

Autre point à surveiller, les détails que l’on partage ! Une enquête du Consumer Reports a révélé que de nombreux utilisateurs “ prennent des risques qui les exposent au cambriolage, à l’usurpation d’identité ou au harcèlement obsessionnel. Parmi les sondés, 15 % avaient publié l’endroit où ils se trouvaient ou des projets de voyage, 34 % leur date de naissance complète et 21 % ayant des enfants à la maison, les noms et les photos de leurs enfants ”.

Si on les laisse à leur place, les réseaux sociaux peuvent être de formidables moyens de partager du contenu motivant et inspirant. Ils peuvent également permettre d’échanger avec des personnes qui partagent des passions communes.

Un ordinateur minimaliste et organisé

Votre bureau d’ordinateur (page d’accueil) doit être à l’image de votre bureau. C’est à dire dégagé, épuré, propice à la concentration et au travail. Un fond d’écran épuré est tranquillisant pour l’esprit.

Passons maintenant à l’organisation des dossiers de votre ordinateur. Prenez une boisson que vous aimez, mettez de la musique et entamez un grand nettoyage numérique. Ouvrez chaque dossier. Consultez son contenu. Ouvrez, renommez, supprimez et déplacez les fichiers si besoin. Placez dans la corbeille tout ce dont vous n’avez plus besoin puis videz la corbeille. Désinstallez également, tous les programmes et tous les logiciels dont vous ne vous servez jamais.

Les photos numériques nous permettent aujourd’hui, de prendre des centaines de photos sans s’inquiéter du coût de l’impression. C’est un avantage indéniable mais il y a aussi un revers à la médaille. Au retour d’un voyage à l’étranger, il n’est pas rare d’avoir tellement de photos qu’on ne sait même pas, par où commencer, pour faire le récit du voyage à ses proches. Et que dire des centaines (milliers ?) de photos de famille accumulées au fil des ans. Combien de fois par an, prenez vous le temps de les regarder et de les apprécier ? Faites là aussi un grand grand tri. De combien de photos d’un monument avez vous besoin pour vous souvenir du moment où vous y étiez ? Pour conserver la trace d’un bon moment en famille avez vous besoin de 20,50 ou 150 photos ? Faites comme les photographes professionnels, quand ils font un shooting photo, ils prennent des centaines de clichés mais n’en garde finalement que 4 ou 5. Les meilleurs !

Toutes ces étapes vers le minimalisme numérique vont vous permettre de gagner du temps, de l’efficacité et du plaisir. En plus, vous allez faire des économies. Plus besoin de disque dur externe ou de changer d’ordinateur parce qu’il rame, si on ne garde que l’essentiel !

Et  vous, avez vous besoin d’entreprendre une detox digitale ? Que pensez vous du minimalisme numérique ?

Si vous aimez, cliquez et partagez cet article 😉

Améliehttps://dmepp.com
Bonjour, moi c'est Amélie. J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement, les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Aujourd'hui, professeur d'économie gestion, j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces pour profiter plus et dépenser moins que je souhaite partager avec vous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher

Vous serez automatiquement inscrit à la newsletter. Envoyée chaque semaine à 17h. Pas de spams.

Rejoignez nous

1,449FansJ'aime
2,260SuiveursSuivre
12,541SuiveursSuivre

Vos articles préférés

Travailler sans rien dépenser ou presque ! | Salariés, auto entrepreneurs, …

Le travail permet surtout de gagner de l'argent. Pourtant, en calculant toutes les dépenses générées par son emploi telles que les déplacements, frais de...

Perdre du poids sans dépenser d’argent | 10 astuces

Testez une semaine, c'est gratuit ! 7 petits déjeuners, 7 déjeuners et 7 dîners gratuits ! Perdez vite vos premiers kilos ! Vous avez...