perte d'emploi

La perte d’emploi est devenu un événement de plus en plus commun dans notre société. Nos grands parents passaient parfois toute leur carrière chez le même employeur. Aujourd’hui, le contexte économique a changé, il n’est donc pas rare de perdre son emploi. Quelles sont les aides et les assurances à demander ? Comment rééquilibrer son budget ? Comment retrouver une activité professionnelle ?

En cinq semaines de confinement, aux Etats Unis 26,4 millions de personnes se sont inscrites au chômage, un chiffre qui n’a aucun équivalent historique*.

Au premier trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité s’est accru de 0,7 % en france, s’établissant désormais à 3,732 millions de personnes.#

1.Garder un état d’esprit positif et dynamique

Ne pas paniquer

La perte d’un emploi peut être très déstabilisant, surtout quand on y est absolument pas préparé. Le premier conseil est donc de ne pas paniquer. L’idée est de procéder par étapes, pour effectuer toutes les démarches nécessaires et préserver sa santé financière malgré cette épreuve. Retirer toute son épargne ou vendre ses actions pour avoir des liquidités immédiatement, n’est pas forcément la meilleure chose à faire. Suivez le guide, je vous explique pas à pas comment procéder dans la suite de cet article.

Une situation temporaire

La perte d’un emploi est une période plus ou moins longue mais temporaire. Vous allez finir par retrouver un emploi. Peut être même un travail plus intéressant, dans une entreprise plus dynamique ou avec des collègues encore plus sympas. L’idée est donc de rester actif et mobilisé. 

Si vous en ressentez le besoin, accordez vous une pause, sans culpabiliser. Si vous avez les moyens financiers, de prendre quelques jours de repos pour digérer la situation, acceptez ce besoin. L’idée est de déstresser avant de s’engager dans votre nouvelle recherche d’emploi.

S’entourer de personnes positives

Faites appel à vos proches pour vous encourager et vous remonter le moral durant cette période. La perte d’un emploi peut être vécu comme honteux et pousser à se replier sur soi. Pourtant, les encouragements d’un ami bienveillant ou les conseils d’un proche avisé peuvent vraiment vous aider à rebondir rapidement.

Organiser ses journées autour d’objectifs

Fixez vous des objectifs quotidiens à atteindre. Chaque jour, certains objectifs seront liés à votre recherche d’emploi (mise à jour du CV, relance recruteurs,…etc). Mais, ajoutez à votre journée d’autres objectifs satisfaisants et profitables durant cette période (se former pour actualiser ses connaissances, développer de nouvelles compétences,…). Vous pouvez aussi en profiter pour reprendre en main votre budget personnel en suivant les merveilleux conseils de ce site 😉 .

💡 Découvrez dans cet article Temps et Argent : 30 Astuces efficaces pour en gagner ! des astuces pour optimiser l’usage de votre temps !

2. Préserver et assurer ses revenus

La première chose à faire suite à une perte d’emploi, c’est de préserver ses revenus en s’appuyant sur les aides disponibles. Pour toutes vos démarches, votre certificat de travail, votre solde de tout compte et votre attestation pôle emploi remis par votre employeur seront nécessaires pour justifier de votre situation.

L’assurance de son crédit

Au moment de la souscription d’un crédit, il est souvent recommandé de prendre également une assurance (comme pour un prêt immo par exemple). L’assurance permettra de prendre en charge les échéances de remboursement du crédit en cas de perte d’emploi. Il suffit de contacter son banquier ou son assureur pour mettre en oeuvre cette garantie.

Chaque contrat étant spécifique, il est possible que certaines exclusions soient prévues. En général, les 3 premiers mois de chômage, la démission volontaire, le chômage partiel, la pré retraire, ou le non renouvellement d’un CDD, ne donnent pas droit à une indemnisation.

L’allocation Chômage

L’allocation chômage est la première aide à demander auprès de Pôle Emploi. Le plus tôt sera le mieux, pour recevoir les premiers versements rapidement. Pour faire la demande il suffit de remplir les informations demandées sur le site de pôle emploi.fr.

Pour vous inscrire, vous devez obligatoirement être disponible pour une recherche d’emploi. Vous ne devez pas être salarié à temps plein, en préavis payé, en formation, en arrêt maladie, en congé maternité ou paternité, en contrat aidé… Il vous faudra une pièce d’identité, votre carte vitale, l’attestation employeur et un RIB. Pôle emploi vous communiquera, par la suite, les coordonnées de votre conseiller et le montant de votre allocation.

L’allocation de solidarité spécifique

L’allocation de solidarité spécifique (ASS) est attribué aux personnes ayant épuisé leurs droits au chômage. Pour en bénéficier, il faut être demandeur d’emploi et apte au travail. Il faut également avoir travaillé au moins 5 ans à temps plein ou partiel au cours des 10 ans avant la fin du contrat de travail qui précédait le versement de l’ARE. Enfin, il faut que les ressources soumises à l’impôt sur le revenu soient inférieures à 1153.60€ pour une personne seule et 1812.80€ pour un couple.

C’est Pôle Emploi qui adresse une demande d’admission à l’ASS à la fin des allocations chômage. L’allocation de Solidarité Spécifique est attribuée pour 6 mois renouvelables. Le montant est de 494.40 par mois.

Caisse d’Allocations Familiales (CAF)

Beaucoup d’aides versées par votre Caisse d’Allocations Familiales, sont calculées en fonction de vos ressources. Il est donc nécessaire de leur fournir tous les justificatifs de la perte d’emploi et de vos nouvelles ressources pour que vos allocations soient recalculées en fonction de ces nouvelles données. Il est très important d’être à jour dans ses déclarations, de nombreux contrôles sont effectués chaque année.

La mutuelle

Aujourd’hui beaucoup de salariés bénéficient d’une complémentaire santé via leur employeur. La perte d’emploi peut donc être synonyme de rupture du contrat d’assurance santé. Si vous le souhaitez vous pouvez effectivement résilier votre mutuelle d’entreprise dès votre départ pour vous ajouter à celle de votre conjoint, par exemple. Mais vous pouvez aussi décider d’en bénéficier encore quelques mois. Reportez vous à votre contrat pour vérifier les délais et les conditions prévues en cas de perte d’emploi. Ce délai permet de recevoir les premiers revenus de compensation ou même de retrouver un travail avant de partir à la recherche d’une nouvelle mutuelle.

3. Rééquilibrer son nouveau budget

En cas de perte d’emploi, une partie des ressources disparaît. Il faut un certain temps (jusqu’à 3 mois) avant que les aides et les allocations se mettent en place et viennent compenser en partie, la perte de revenu. Le budget est alors déséquilibré.

Déterminer l’impact sur son mode de vie

Prenez le temps d’examiner vos finances, vos compétences, votre situation et vos objectifs. Evaluez vos marges de manœuvres. Combien de temps pouvez vous rester sans emploi avant que cela impacte votre vie ?

Vous avez besoin d’aide pour faire le point sur vos finances ? Rendez vous sur cette page pour découvrir les outils pratiques à votre disposition.

La perte financière générée par une perte d’emploi

Pour garder un budget un peu près équilibré, il faut essayer au maximum, de réduire les dépenses. Seuls les achats strictement nécessaires et les factures doivent être payés. Toutes les possibilités pour différer des dépenses sans frais et sans rendre la vie de famille inconfortable doivent être étudiées. Il faut vraiment réussir à prioriser ses besoins. Les besoins regroupent toutes les dépenses indispensables (nourriture, logement,…).

Attention, l’objectif n’est pas d’accumuler des retards de paiement ou des dettes qui rendrait la situation financière encore plus compliquée. Vous pouvez solliciter l’aide de votre conseiller bancaire en l’informant de la situation et de la date à laquelle vos premiers revenus de compensation devraient arriver sur votre compte. Il sera sans doute plus conciliant pour augmenter le montant de votre découvert autorisé pendant quelques jours s’il a été informé de la situation. Une assistance sociale, peut également vous épauler dans toutes les démarches à effectuer durant cette période et éventuellement vous donner des pistes supplémentaires pour préserver votre budget.

N’hésitez pas à être pro actif avec vos créanciers. Appelez les et faites le premier pas. Expliquez leur votre situation et trouvez un compromis. D’autres conseils pratiques dans ce domaine dans cet article : Difficultés financières : Comment bien gérer la situation ?

L’épargne de précaution

Une épargne de précaution ou fond d’urgence, va vous permettre de faire face à la baisse de vos revenus. Si vos revenus ont vraiment diminués suite à la perte de votre emploi, n’hésitez pas à puiser dans cette épargne. Déterminez au préalable, la période totale de baisse de vos revenus pour puiser dans cette épargne intelligemment et en profiter le plus longtemps possible. Si par exemple, vous n’allez bénéficier des aides que d’ici 3 mois, divisez le montant d’épargne disponible par 3.

Sa déclaration de revenus aux impôts

Votre déclaration d’impôt sera elle aussi impactée par votre perte d’emploi. Pour ne faire aucune erreur dans votre déclaration de revenus téléchargez le dépliant disponible sur impôts.gouv.fr expliquant en fonction de chaque situation, comment faire sa déclaration. N’oubliez pas pour autant, de déclarer vos crédits d’impôts.

4. Profiter de nouvelles opportunités

Se retrouver au chômage après une période d’emploi présente tout de même un avantage : beaucoup plus de temps disponible.

Le temps c’est de l’argent !

Arrondir ses fins de mois

Première chose à faire de son temps, évidemment, c’est de rechercher un emploi (on en reparle dans la suite de cet article). Mais, un recherche d’emploi ne prends pas nécessairement toute la journée. Il est donc possible de trouver des moyens d’arrondir ses fins de mois autrement. Beaucoup d’articles sur le site, permettent d’économiser voire de gagner de l’argent grâce à des astuces qui parfois nécessitent un peu de temps. C’est l’occasion de les mettre en oeuvre ! Petit échantillon de pistes à exploiter :

Voici quelques articles du site qui donne d’excellents conseils pour vendre quelques affaires tout en faisant un grand tri à la maison qui peut s’avérer très positif :

Se former pour étoffer son CV

Si vous êtes déjà un fidèle lecteur de notre site, et que vous avez déjà mis en oeuvre la plupart de nos astuces, pourquoi ne pas profiter de ce temps pour se former !? Aujourd’hui sur internet, de nombreuses formations en ligne gratuites permettent de développer de nouvelles compétences. Alors plutôt que de se morfondre sur la situation, pourquoi ne pas en profiter pour rajouter quelques lignes à son CV. Les bibliothèques proposent parfois d’accéder gratuitement à des formations en ligne, des magazines et des livres.

Toutes les infos utiles pour financer une formations et développer ses compétences dans cet article : Comment développer ses compétences et se former en ligne ?

Profiter de réductions

Il est possible de profiter de réductions réservées aux demandeurs d’emploi dans beaucoup de monuments et de lieux (bibliothèque, cinéma,…) en France. Il ne faut donc pas hésiter à se renseigner à l’accueil pour bénéficier de ristournes voire de la gratuité dans certains cas. Petite précision, pour justifier de sa situation, il est bien souvent demandé la carte de demandeur d’emploi fournie par pôle emploi au moment de votre inscription. Ayez donc toujours ce document sur vous !

5. Retrouver un emploi

Avoir un CV à jour

La première chose à faire au moment de la perte d’emploi et d’actualiser son CV. L’objectif est d’avoir un CV précis et à jour à présenter aux futurs employeurs potentiels. Il y a beaucoup de demandeurs d’emplois pour un seul poste, il ne faut donc parfois être original et créatif !

Les droits des demandeurs d’emploi

Les demandeurs d’emploi bénéficient d’un projet personnalisé d’accès à l’emploi (PPAE) souvent décrié pour son manque d’efficacité. Qu’à cela ne tienne ?! Pour en tirer le meilleur profit, il faut être actif dans la recherche d’emploi mais également se rendre dans un maximum de salons et d’événements permettant de rencontrer des employeurs potentiels. Enfin, de nombreuses formations et stages sont disponibles pour tenter une nouvelle activité ou se réorienter. Si le conseiller n’en parler pas, recherchez par vous même, toutes les opportunités disponibles, quitte par la suite, à passer par le conseiller pour monter un dossier !

La création d’une entreprise est également une possibilité offerte aux chômeurs. L’ACCRE est une aide permettant de créer ou reprendre une entreprise en obtenant une exonération de charges sociales pendant la première année d’activité. En plus, certaines allocations sont cumulables avec une création d’entreprise.

En conclusion la perte d’emploi : un mal pour un bien ?

Vous l’aurez compris, une perte d’emploi peut faire surgir des doutes et des difficultés financières. Mais la meilleure manière de réagir est de remobiliser rapidement son énergie pour entreprendre toutes les démarches visant à réduire les difficultés financières. Ensuite, la recherche d’emploi parfois déprimante quand les refus s’accumulent, pourra être complétée par de nouveaux apprentissages, de nouvelles activités et de nouvelles sorties à petit prix ! Et si votre perte d’emploi était l’opportunité rêvée pour découvrir vos talents ? lancer votre entreprise ? mener à bien un projet ?

 ➡ Et vous, comment gérez vous une perte d’emploi ? Un témoignage ? Un conseil à partager ? Un complément à apporter ? A vos claviers, j’ai hâte de vous lire !

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.