potager rentable
pub

Jardiner sans trop dépenser c’est très bien ! Mais cultiver un potager rentable et productif pour avoir des fruits et légumes frais toute l’année c’est encore mieux.

1.Une bonne situation

Choisir avec soin l’emplacement du potager est très important. Le placer à l’endroit où il sera le plus productif, ne coûte pas plus cher, mais ça peut rapporter bien plus.

La surface

Pour commencer un potager rentable il faut choisir une surface qui correspond à vos besoins. Les légumes cultivés auront leur importance, certains prennent beaucoup de place alors que d’autres peuvent se développer sur un petit espace. Le nombre de personnes à régaler et le temps libre que vous souhaitez y consacrer sera aussi déterminant. Il vaut mieux commencer par une petite surface pour débuter et s’agrandir au fil des ans.

L’emplacement du potager rentable

Pour se développer les fruits et légumes ont besoin de soleil. Il faut donc repérer hiver comme été quel est le meilleur emplacement. Les plantes potagères ont besoin d’une terre riche pour se développer. Il est donc préférable d’éloigner le jardin des arbres ou des haies qui ont des racines parfois très étendues. Enfin, le potager supporte mal les courants d’air trop froids et les coups de vent puissants. Une maison ou une haie peuvent être des protections efficaces.

Des mètres carrés rentabilisés

Pour gagner de la place, la meilleur solution consiste à associer des légumes à croissance rapide parmi d’autres à croissance lente. Les premiers seront prêts à être récoltés quand les autres commenceront seulement à prendre du volume. Il est aussi possible de privilégier les légumes rampants si votre potager longe une clôture ou une cabane de jardin. Les tomates, les courges et les haricots verts à rames peuvent ainsi se développer en prenant peu d’espace au sol.

Il peut s’avérer très utile de prendre en compte aussi, l’espace nécessaire pour le développement d’un légume et sa rentabilité. Par exemple, il faut 1m2 pour récolter 30 poireaux, 9 laitues, 10 kg de courgettes, 8 kg de tomates, 3 à 6 kg de carottes, 2 kg de haricots verts et 2 à 5 kg de pommes de terres. Instructif, non ?

pub

2.Une bonne organisation

Un potager rentable demande une certaine assiduité. Il faut donc être un minimum organisé pour planter, nourrir et récolter.

Jardiner avec la nature

La lune est l’allié des jardiniers. Un calendrier lunaire est un investissement vite rentabilisé. C’est une mine précieuse d’informations et d’instructions à suivre à la lettre ! Vous obtiendrez un potager rentable, sain et luxuriant, en un rien de temps.


Notre sélection d’ouvrages pour Jardiner avec la Lune      


Cultiver des légumes de saison, permet de profiter au maximum des conditions naturelles, sans avoir besoin de protéger son potager. Les serres deviennent alors inutiles, encore une dépense que vous ne ferez pas !

Racheter le temps

Pour jardiner à petit prix, il vaut mieux privilégier les semis (voir l’article C’est fou ce qu’on sème). Il faut donc prévoir un peu de temps au printemps pour prendre soin de toutes ces petites graines en devenir. Étaler la période de plantation permet d’éviter un récolte trop soudaine et diminue ainsi le risque de surproduction et de gaspillage.

Mieux vaut s’occuper du potager un peu chaque jour plutôt qu’une fois par semaine pendant des heures. Les mauvaises herbes poussent très rapidement au printemps et la sécheresse guette le jardin un été. Réservez votre fin de semaine pour les gros travaux et chaque jour,