Prime vélo électrique | Guide complet des aides pour l’achat d’un vélo

Le vélo est devenu un moyen agréable de circuler notamment en ville. Il permet de faire des économies et de gagner du temps, tout en pratiquant une activité physique. Si vous pensez opter pour un vélo électrique, c’est le moment d’acheter ! Le prix moyen d’un vélo à assistance électrique est de 1749€ en moyenne en 2019. C’est beaucoup mais de nombreuses aides existent ! Des aides régionales ou locales en passant par la prime vélo électrique, vous pouvez vraiment financer un vélo facilement. Découvrons quelles sont les aides pour l’achat d’un vélo électrique ? Quels sont les équipements obligatoires ? Quelles sont les règles de circulation en vélo sur la voie publique ? Quelles sont les sanctions en cas d’infraction ? Est ce qu’il faut immatriculer un vélo électrique ? Comment se protéger du vol ? Faut il s’assurer ?

Selon le bilan de l’Observatoire du cycle, publié en mai 2020 par l’Union Sport & Cycle, les ventes de vélos à assistance électrique (VAE) ont explosé ces dernières années, passant de 15 000 pièces en 2008 à plus de 338 000 en 2019.

 

Les aides pour l’achat d’un vélo électrique

Prime vélo électrique nationale | jusqu’à 200€

La prime vélo électrique versée par l’Etat est limitée à 200€. Pour en bénéficier il faut :

  • être majeur et domicilié en France
  • avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 13 489 € l’année précédant l’acquisition du vélo
  • avoir bénéficié d’une aide ayant le même objet attribuée par une collectivité locale. Le montant de la subvention vélo électrique sera d’ailleurs égale au montant de l’aide locale dans la limite de 200€.

Le vélo doit être neuf, ne pas utiliser de batterie au plomb et être à pédalage assisté. Il doit avoir un moteur auxiliaire électrique d’une puissance nominale continue maximale de 0,25 kilowatt. L’alimentation du moteur doit être réduite puis interrompue lorsque le véhicule atteint une vitesse de 25 km/h, ou plus tôt si vous arrêtez de pédaler. En plus vous ne devez pas le vendre dans l’année suivant son acquisition. La demande d’aide se fait via ce formulaire au plus tard dans les 6 mois suivant la date de facturation du vélo. Vous ne pouvez bénéficier du bonus pour l’achat d’un vélo électrique qu’une seule fois.

L’État double l’aide accordée par les collectivités locales dans la limite de 200 € (décret n° 2020-656 du 30.5.20). Mais si vous n’avez pas d’aide de votre collectivité, vous n’en aurez pas non plus d’aide de l’État !

 

Pour la plupart des demandes d’aides voici les pièces demandées :

  • copie de la carte d’identité, du passeport ou du titre de séjour, en cours de validité
  • copie d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • copie de la facture d’achat du vélo
  • copie de l’avis d’imposition de l’année précédant l’achat (pour un achat effectué en 2021, il s’agit de l’avis d’imposition 2020 sur les revenus 2019)
  • relevé d’identité bancaire du bénéficiaire.

Prime vélo électrique régionale | jusqu’à 600€

Certaines régions subventionnement l’achat d’un vélo électrique. Les montants varient de 150€ à 600€ selon les régions. L’aide ne peut dépasser la moitié du prix du vélo.

Ile de France subventionne l’achat d’un vélo électrique jusqu’à 600€. Vous pouvez déposer votre demande sur l’espace « mes démarches » d’iledefrance-mobilites.fr. Pour en bénéficier il faut acheter un vélo à assistance électrique neuf (500€ d’aide maximum) ou un vélo cargo avec assistance électrique neuf (600€ maximum). Une des règles pour obtenir cette aide est que la revente du vélo est interdite pendant une durée de 3 ans.

Occitanie la région subventionne l’achat d’un vélo électrique à hauteur de 200€. Les règles pour en bénéficier sont les mêmes que la prime vélo électrique nationale. Quelques points ont tout de même été ajoutés. Il faut résider en Occitanie, acheter son vélo chez un professionnel de la région et avoir acheté le vélo à partir du 1er juillet 2020.

Corse la région propose un aide à hauteur de 25% du prix d’acquisition du vélo dans la limite de 500€. Le bénéficiaire (qui doit être résidant corse) doit acheter son VAE (neuf ou reconditionné) auprès d’un vélociste partenaire de l’opération qui déduira directement le montant de l’aide au moment de l’achat. 

Prime vélo électrique locale | jusqu’à 600€

Les grandes villes encouragent leurs habitants à se déplacer en vélo. Ils mettent donc en place des aides locales qui se cumulent aux aides régionales et nationales. Paris propose une aide jusqu’à 600€, Marseille offre une aide de 400€. Le mieux pour faire le point est de se renseigner auprès de la mairie. Vous pouvez taper “prime vélo électrique” + votre ville dans un moteur de recherches pour vérifier les aides auxquelles vous pouvez prétendre. N’hésitez pas à élargir la recherche au département si les premiers résultats ne sont pas concluants.

Vous pouvez aussi consulter la carte mis à jour par l’Ademe qui répertorie les collectivités qui octroient une prime vélo électrique à l’achat. Sur la carte, il y a de nombreuses informations comme les communes qui proposent des vélos en libre service par exemple. Pour les aides regardez les zones en violet.

La prime à la conversion | jusqu’à 1500€

Maintenant, la prime à la conversion peut aussi vous aider à financer l’achat ou la location d’un vélo. Pour bénéficier de la prime à la conversion, il faut être majeur et domicilié en France. Le vélo acheté ou loué à partir du 26 juillet 2021 doit réunir les caractéristiques suivantes :

  • être un cycle à pédalage assisté (moteur d’une puissance maximale de 250 W, dont l’alimentation s’interrompt lorsque le véhicule atteint une vitesse de 25 km/h ou si vous vous arrêtez de pédaler)
  • ne pas utiliser de batterie au plomb
  • avoir un identifiant unique inscrit sur le cadre
  • être acheté ou loué dans le cadre d’un contrat d’une durée de 2 ans ou plus.
  • mettre au rebut une voiture ou une camionnette diesel immatriculée avant 2011 ou essence immatriculée avant 2006

Le montant de la prime est de 40 % du prix d’acquisition, dans la limite de 1 500 €. Le montant de la prime à la conversion est cumulable avec l’aide d’Etat (n°1). Pour les vélos cargo l’aide est toujours de 40% du prix d’acquisition mais dans la limite de 1000€.

Le Forfait mobilité durable | jusqu’à 500€


Un employeur peut prendre en charge les frais de trajets de ses salariés lorsqu’ils utilisent un moyen de transport alternatif. Cette prise en charge, appelée forfait mobilités durables, n’est pas obligatoire. Lorsqu’elle est mise en place, elle est exonérée d’impôt et de cotisations. S’il est mis en place dans votre entreprise votre employeur pourra prendre en charge les frais de vos trajets professionnels avec votre vélo personnel (dont le vélo électrique) pour un montant maximum de 500 € net d’impôt par an.

Les règles pour circuler à vélo

187 cyclistes ont perdu la vie dans un accident de la route en 2019 et 1600 ont dû être hospitalisés selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière.

 
campagne sécurité routière vélo

Les règles de circulation

Adopter un équipement (voir point suivant) et un comportement visible. Par exemple quand vous tournez, tendez votre bras dans la direction que vous souhaitez prendre. Ne portez pas des écouteurs, des oreillettes ou un casque audio. Tenir son téléphone en main est également interdit. Il ne faut pas rouler sous l’emprise d’alcool. Au-delà de 0,2 mg/l d’air expiré, c’est interdit et passible d’une amende. Le casque est obligatoire et doit être attaché pour les enfants de moins de 12 ans, conducteur ou passager d’un cycle.

En ville, il faut emprunter les pistes ou les bandes cyclables qui sont dédiées et circuler du côté droit lorsque vous êtes face à la route. Il est interdit de circuler sur les trottoirs. Seuls les enfants de moins de 8 ans sont autorisés à le faire, à condition de rouler à une allure raisonnable et de ne pas gêner les piétons. Il faut descendre de son vélo pour emprunter un passage piéton. Il faut stationner son vélo aux emplacements réservés ou bien sur la chaussée.

Hors agglomération, ne pas rouler trop près de l’accotement, pour éviter les ornières et les gravillons. Dans les virages, serrer au maximum à droite car les voitures ne vous voient qu’au dernier moment. En groupe, rouler à deux de front ou en file indienne. La nuit, en cas de dépassement par un véhicule ou lorsque les circonstances l’exigent (chaussée étroite, etc.), se placer systématiquement en file indienne.

Les équipements obligatoires à vélo

Pour faire le point sur les équipements de son vélo, une checklist très bien réalisée par la sécurité routière est disponible ici.

Le casque est obligatoire pour les enfants jusqu’à 12 ans. La sanction en cas d’absence est une amende jusqu’à 750 €. Pour circuler la nuit, ou le jour lorsque la visibilité est insuffisante, tout conducteur et passager d’un vélo doit porter hors agglomération un gilet de haute visibilité. La sanction en cas d’absence peut aller jusqu’à 150 €. Pour l’éclairage ou la sonnette l’amende peut aller jusqu’à 38€ si ces équipements ne sont pas en bon état.

Les contraventions en vélo


Pour rouler à vélo, il faut respecter les règles du code de la route : règles de circulation, de stationnement et d’équipement. Une infraction à vélo entraîne une amende mais pas de retrait de points sur le permis de conduire. Seule une infraction grave comme une conduite en état d’ivresse ou de mise en danger de la vie d’autrui peut mener à un retrait de permis.

ContraventionExemples d’infractionAmende forfaitaire minoréeAmende forfaitaireAmende forfaitaire majoréeAmende maximale
2è classeCirculer à vélo de nuit sans gilet de haute visibilité, rouler à plus de 2 de front sur la chaussée22 €35 €75 €150 €
3è classeCirculer avec un dispositif de freinage non conforme.45 €68 €180 €150 €
4è classeRouler en téléphonant, refuser la priorité, franchir une ligne blanche90 €135 €375 €150 €

Immatriculation et assurance

Un vélo avec assistance électrique (dont la puissance maximale est de 250 W et la vitesse maximale est 25 km/h) n’a pas besoin d’être immatriculé ou assuré pour circuler. Mais attention !

L’assurance responsabilité civile permet de couvrir les dommages que vous pouvez causer aux autres, y compris lors de l’utilisation d’un vélo. Normalement, elle incluse dans l’assurance habitation mais il vaut mieux vérifier les conditions précises.

L’assurance accident permet de se couvrir soi en cas d’accident. Si l’accident se produit avec une voiture, c’est l’assurance du responsable de l’accident qui payera. Mais, en cas d’accident sans tiers responsable, il peut être utile de souscrire une assurance accident individuelle pour faire face aux dépenses de santé, capital en cas d’invalidité,…etc.

Une garantie vol et dégradation du vélo permet d’obtenir une indemnisation pour son matériel en cas de problème. Ces garanties sont parfois très restrictives. Lisez bien le contrat avant de souscrire.

Le marquage du vélo

Protégez votre vélo contre les vols - prime vélo électrique

Afin de lutter contre les vols, le recel ou la revente illicite de bicyclettes, les vélos vendus neufs par des commerçants doivent faire l’objet d’un marquage depuis le 1er janvier 2021. Cette obligation s’étend aux vélos d’occasion vendus par des professionnels à partir du 1er juillet 2021. Leur numéro unique sera inscrit dans une base de données répertoriant les identifiants pour retrouver plus facilement les propriétaires. Pour en savoir plus consultez cette page.

Comment bien choisir son vélo ?

Le vélo de ville

Le vélo de ville convient aux trajets de 5km à 10km pour se rendre au travail par exemple. Quelques équipements comme un garde boue pourront être très utiles pour des petites courses ou le transport de son équipement pour le travail. Il faut privilégier le confort avec un selle bien remboursée et une assise en position droite. Pensez aussi à l’encombrement au moment de prendre les transports en commun ou pour le ranger chez vous.

Le vélo tout chemin

Le vélo tout-chemin s’adapte à la circulation en ville mais aussi sur les sentiers de campagne. Il est équipé de pneus crantés. Par contre, le cycliste est positionné plus en avant. Si vous pensez effectuer des trajets plus longs et de nuit, il faut penser à l’éclairage et donc prévoir une batterie avec une autonomie suffisante.

Où acheter son vélo ?

Comment bien choisir son vélo - prime vélo électrique

Pour l’achat de son vélo il vaut mieux passer par la case essayage et donc éviter l’achat en ligne. D’autant que pour débloquer la prime vélo électrique, certaines régions imposent un achat chez un revendeur régional. Il faut également prendre en compte le service après vente. Un vélo électrique c’est très volumineux et difficile à retourner en cas de problème.

Vous hésitez avec d’autres moyens de transports ? Découvrez nos articles :

Et vous, avez vous bénéficié d’une prime pour l’achat d’un vélo électrique dernièrement ?

Laisser un commentaire

Pour aller plus loin