0,00€

Votre panier est vide.

Comme limiter l’impact de la hausse du prix de l’électricité ?

Fournisseurs d’électricité qui disparaissent du jour au lendemain, clients qui reçoivent des factures exorbitantes, modifications de contrats à tout va, c’est la panique sur le marché de l’énergie ! Le 14 septembre 2022, des annonces importantes ont été faites concernant le prix de l’électricité. Déjà le bouclier tarifaire sur l’électricité est maintenu en 2023. Ensuite, la hausse du prix de l’électricité sera limitée à 15% pour « tous les ménages, les copropriétés, les logements sociaux, les petites entreprises et les plus petites communes ». En plus, un nouveau chèque Energie sera versé de manière « exceptionnelle », « d’ici la fin de l’année ». Explications et Conseils pratiques pour limiter l’impact de la hausse des prix sur sa facture d’électricité.

La hausse des prix de l’électricité

De 50 euros/MWh en début d’année 2021, le prix de gros de l’électricité est passé à 222 euros/MWh en décembre 2021. Fin août 2022, le prix du mégawattheure d’électricité sur les marchés de gros a dépassé 1000€ !

Très concrètement, cela signifie que le prix de l’électricité augmente de manière brutale et importante dans plusieurs pays européens actuellement. Par exemple, au Royaume Uni, les tarifs réglementés de l’énergie vont augmenter de 80 % à partir d’octobre 2022 !

Pendant ce temps, en France le bouclier tarifaire a permis de limiter la hausse des prix. Selon les calculs de Insee, il a réduit de moitié l’impact de la flambée des prix de l’énergie en France. Ainsi, entre 2021 et 2022, en cumulant la hausse des tarifs de l’électricité, du gaz et du pétrole, la facture d’énergie des ménages français s’est alourdie de 28 % au lieu de 54% !!

Mais attention, même si le tarif réglementé de l’électricité ou du gaz est bloqué, il est possible de recevoir facture exorbitante !

Le moment est venu de ressortir ses factures d’électricité pour faire un point complet et profiter vraiment des mesures mises en place !

Certains contrats sont protecteurs et avantageux et vous avez tout intérêt à ne rien changer pour l’instant. Par contre, d’autres contrats sont à éviter absolument et à fuir immédiatement !

Limiter l’impact de l’augmentation des prix de l’électricité

Selon Selectra, les offres en électricité ont vu leur prix augmenter de +77% depuis septembre 2021 ! Si le fournisseur prévient son client au moins un mois avant le changement de tarif, ces augmentations sont légales, il faut donc être prudent et déterminer quelle est sa situation pour prendre les mesures qui s’imposent !

Le contrat à tarif réglementé

Les tarifs réglementés de vente d’énergie sont fixés par les pouvoirs publics. C’est ce tarif qui est actuellement bloqué. Il a été augmenté de +4% le 1er février 2022 et subira une hausse de +15% d’ici la fin de l’année selon les dernières annonces. Vu que le prix est actuellement est gelé, il s’est transformé en prix fixe qui protège des hausses du marché. Il n’y a pas de réel intérêt à changer pour l’instant, tant que les prix du marché ne diminuent pas.

En résumé : Si votre contrat est au tarif réglementé, ne changez pas de contrat pour l’instant.

Le contrat à tarif indexé sur le tarif réglementé

Le prix d’un contrat à tarif indexé sur le tarif réglementé évolue comme le tarif réglementé, à la même fréquence et dans le respect du niveau d’indexation défini dans le contrat. Par exemple, -10% sur le prix du kWh hors taxe par rapport au tarif réglementé.

Mais attention, de nombreux fournisseurs ont changé leur contrat ces derniers mois en prévenant leurs clients par mails ou courrier et certains contrats sont passés de -10% par rapport au tarif réglementé à +30% ! D’autres changent carrément le type de contrat.

En résumé : Si votre contrat est (à un prix inférieur) et indexé sur le tarif réglementé, soyez particulièrement attentif aux informations envoyées par le fournisseur pour changer de fournisseur dès que le prix devient supérieur au tarif réglementé ou que le contrat change.

Le contrat à prix fixe

Leur prix est figé pendant une durée déterminée par contrat : 1 an, 2 ans ou 3 ans. Les fournisseurs s’engagent sur le prix pendant cette durée.

Ce contrat met à l’abri des changements de prix mais il faut malgré tout, être vigilant. Déjà, vérifiez bien le prix fixe proposé notamment au moment des reconduction de contrat ou qu’il n’est déjà pas supérieur au tarif réglementé actuellement bloqué. Ensuite, surveillez le prix de l’abonnement qui n’est pas fixe et peut varier régulièrement.

En résumé : A conserver, si le prix du kWh et l’abonnement est inférieur au tarif réglementé.

Le contrat à prix fixe indexé sur les prix du marché

Les offres indexées sur les marchés présentent des risques car leur prix fluctue fortement en fonction de l’offre et de la demande, de la saisonnalité et du contexte géopolitique. Changez d’offre immédiatement ! Vous êtes certainement en train de subir de plein fouet les hausses du prix de l’électricité sur le marché et vous passez complètement à côté du gel des prix du bouclier tarifaire.

En résumé : A fuir immédiatement car vous payez déjà certainement bien plus cher que le tarif réglementé !

Pour comparer les offres, il faut vérifier le prix du kWh et de l’abonnement et pas uniquement le montant des mensualités proposé par les fournisseurs. Les mensualités ne sont que le reflet d’estimations de la facturation annuelle. Elles sont toujours suivies d’une facture de régularisation après le relevé de compteur.

Questions sur le prix de l’électricité

Comment changer de fournisseur ?

L’outil à utiliser en priorité est le comparateur du médiateur national de l’énergie, c’est le seul qui soit officiel et indépendant. Je vous le présente en détail dans cet article : Comment trouver un fournisseur électricité moins cher ? 4 étapes

Comment revenir au tarif réglementé ?

Il est possible à tout moment de revenir au tarif réglementé en électricité. Il suffit de faire une demande d’abonnement à EDF au tarif bleu. Le changement est sans frais et sans risques de coupures.

Comment réagir si le contrat est résilié sans mon accord ?

En cas de résiliation inexpliquée, il faut commencer par demander son origine au fournisseur. Ensuite, demandez que l’ancien contrat soit rétabli sans délai et aux mêmes conditions qu’au moment de son ouverture. Si des frais de réactivation de compteur sont facturés, exiger un remboursement. Enfin, si le litige persiste, saisir le médiateur national de l’énergie dans les deux mois après la première réclamation.

Comment réduire sa consommation d’électricité ?

Une fois que vous avez opté pour un fournisseur vous permettant d’avoir de l’électricité au meilleur prix, il convient de chercher des moyens concrets d’économiser l’énergie pour réduire la facture. Découvrez des mesures concrètes à prendre dans l’article : Comment économiser l’électricité ? 3000€ d’économies | 10 conseils

Comment réagir face à des difficultés pour payer ses factures ?

En cas de difficultés pour payer sa facture d’électricité, demandez au fournisseur un étalement du règlement sur plusieurs mois. Vous pouvez également demander des aides pour payer vos factures, par exemple, selon les revenus et la composition du foyer, il est possible de recevoir le chèque énergie.

C’est l’Etat qui fixe le prix de l’électricité.

Vrai et Faux. Il existe deux tarifs différents sur le marché. Le tarif réglementé fixé par l’état est proposé uniquement par EDF et les entreprises locales de distribution. Le prix du marché fixé librement par tous les fournisseurs. Le tarif réglementé de l’électricité n’est plus accessible aux particuliers est réservés à certains professionnels sur la base de critères précis.

Il y a beaucoup de fournisseurs, c’est compliqué de comparer les prix.

Il y effectivement beaucoup de fournisseurs qui sont apparus sur le marché de l’énergie depuis 2007. Mais, dans le même temps, des comparateurs d’énergie comme le médiateur de l’énergie ont également été mis en place pour aider les consommateurs et faciliter la comparaison des différents fournisseurs d’énergie du marché.

Changer de fournisseur c’est compliqué et irréversible.

Faux, changer de fournisseur est très simple. En France, il n’y a qu’un seul gestionnaire de réseau pour tous les fournisseurs c’est ENEDIS (sur 95% du territoire). La qualité de l’énergie ou l’entretien des réseaux ne varient pas avec le fournisseur, c’est toujours ENEDIS qui s’en occupe. Donc, quand vous le souhaitez-vous pouvez revenir à votre ancien fournisseur ou trouver un nouveau fournisseur d’énergie, sans coupure et sans changer de compteur !

Changer de fournisseur d’énergie, permet d’économiser de l’argent.

Vrai. C’est un des moyens à privilégier pour réduire le montant de ses factures. Depuis l’ouverture à la concurrence en juillet 2007, de nouveaux fournisseurs sont peu à peu apparus sur le marché et se livrent une véritable guerre des prix. Certains fournisseurs n’hésitent pas à multiplier les promotions pour attirer de nouveaux clients ou à faire du démarchage téléphonique.

Certaines promotions mettent en avant des rabais trompeurs.

Vrai et Faux. Un rabais sur le prix du KWh réduit forcément le coût de l’énergie. Mais attention, il faut aussi prendre en compte le prix de l’abonnement et les taxes pour comparer les prix. D’où l’importance de bien comparer « le tarif global ou TTC » d’une offre par rapport à une autre.

J’ai trouvé un tarif attractif, inutile de lire le contrat.

Faux, il faut toujours lire son contrat pour savoir si les prix sont libres ou indexés, si le tarif est garanti et pour combien de temps, quel est le coût de l’abonnement, le coût d’un dépannage,…etc. Autre information importante, certaines offres à bas coût ne proposent pas de service clients accessible par téléphone mais uniquement un site internet avec une page de contact. Pour certains cela ne sera pas un problème, alors que pour d’autres ce sera rédhibitoire.

💬 Et vous, pour quel type de contrat avez-vous choisi ? Quelles mesures pensez-vous prendre pour limiter l’impact de la hausse du prix de l’électricité ?

Actualités
Newsletter
  • 😀 Des conseils exclusifs réservés aux abonnés
  • 📄 Un document imprimable offert chaque semaine
  • ⏱️Sans engagement - Annulable à tout moment
  • 🚀 Une communauté de + 10 000 abonnés
Devenir Membre Premium

Devenez Membre Premium Budget pour mettre en place un budget qui vous ressemble, réaliser vos projets et profiter plus de la vie !

  • Articles inédits (sans publicité)
  • Des programmes de formation et d'auto coaching
  • Des simulateurs exclusifs
  • Questionnaires et Exercices puissants
  • Des échanges réguliers avec Amélie L.
  • Tellement plus +
  • 🔒 Places limitées
  • ⏱️Adhésion annuelle
Amélie L.
Amélie L.
Bienvenue ! Je m’appelle Amélie, je suis la créatrice du site dépenser moins et profiter plus. Mon but est de vous dévoiler tout ce que votre banquier, votre opérateur ou votre assureur ne vous dira jamais pour économiser des centaines d'euros ! La comptabilité, le droit et les démarches administratives c’est ma spécialité. En plus, j'ai été professeur d'économie gestion, donc mon travail consistait à rendre toutes ces informations souvent indigestes, accessibles au plus grand nombre. J’ai aussi travaillé dans le domaine bancaire ce qui m'a permis d'approfondir mes connaissances sur la gestion de l'argent. Autant vous dire que mes articles, sont un vrai concentré de bons plans et d’astuces ! Profitez-en ! Après avoir écrit plus de 350 articles et un livre sur les finances personnelles, je me suis formée au métier de coach budgétaire pour prendre en compte tous les aspects la relation à l’argent et surmonter ces obstacles qui peuvent empêcher quelqu’un d’avancer vers la réalisation de ses rêves. Je mets maintenant, mon expertise au service des particuliers à travers un accompagnement en coaching budgétaire 100% personnalisé. Si vous avez la moindre question, laissez un commentaire directement sous l’article concerné. Je me ferai un plaisir de vous répondre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici