profiter des soldes

Les soldes approchent à grand pas avec son lot de réductions en tout genre. Pour être sûrs de faire les bons choix sans faire fondre la carte bancaire, rien ne vaut une bonne préparation ! Suivez moi, je vous donne toutes les astuces pour bien profiter les soldes !

💡 Cet article fait partie des conseils pour profiter plus de la vie sans argent. Découvrez les tous ici !

Les soldes en quelques chiffres clés

Trois français sur quatre continuent de profiter de cette période pour faire de bonnes affaires malgré le boom des ventes privées et des promotions proposées toute l’année par 60% des commerçants. Le panier moyen que les Français comptent leur consacrer augmente depuis trois ans pour atteindre 200 euros pour l’été 2019, selon une étude Ifop/Spartoo.

73% des français qui font les soldes achètent des vêtements. 20.4% en profitent pour acheter des produits d’hygiène et de beauté. 46.3% des français font les soldes dans les centres commerciaux et 42.6% sur internet.

Pourquoi préparer les soldes ?

Selon moi, un des meilleurs moyens de profiter des soldes c’est déjà de bien les préparer. Pourquoi ?

Ne pas reproduire les mêmes erreurs

Avant même de profiter des soldes, il est indispensable de prendre le temps d’identifier les erreurs d’achats passés pour ne pas les reproduire. Par exemple, dans sa penderie les vêtements rarement portés et déterminer pourquoi ? L’objectif est de revenir des soldes avec des vêtements qui passeront plus de temps portés que dans le dressing. L’article Comment dépenser moins pour ses vêtements ? vous aidera à faire un tri efficace.

❌ S’il s’agit d’achats passés inadaptés à vos besoins ou votre style (taille, couleur, forme…) revendez les. (N’hésitez pas à suivre les conseils des articles suivants : Comment vendre vite et bien sur internet? ; Vente sur internet : Une photo de pro ; Vente sur internet : Rédiger l’annonce parfaite.)

✅ Par contre, s’il s’agit de pièces utiles à votre penderie n’hésitez pas à investir dans quelques accessoires pour les remettre au goût du jour ! Changer des boutons, ajouter une ceinture, sera toujours moins coûteux que d’acheter un nouveau manteau !

📌 En résumé : Faites une liste ! Partez faire les soldes en sachant exactement quels sont vos besoins prioritaires.

Préparer un budget soldes

Le budget total alloué aux soldes correspond il à un montant viable ? Vérifier soigneusement l’état de ses finances permet d’éviter les mauvaises surprises. Si le compte en banque se porte bien et permet quelques extras, il suffit d’ajouter quelques envies à sa liste. Ce budget peut aussi devenir un budget plaisir ou cadeau !

📌 En résumé : Ajouter les envies. Comparer la liste établit et le budget prévu pour les soldes à son compte en banque et ajouter des envies, si c’est possible.

Comment se préparer pour les soldes ?

Quelques jours avant les soldes, il est utile de prendre le temps de faire du repérage pour la liste des besoins, en priorité. Soit en boutique, en essayant quelques pièces avant la cohue des premiers jours de soldes. Soit en ligne, en mettant déjà de côté dans le panier les vêtements susceptibles de convenir. La plupart des marques proposent maintenant, d’enregistrer le panier préparé quelques jours avant les soldes sur le site internet de la marque. Le jour J, reste plus qu’à regarder les promotions appliquées sur chaque produit. Pour les plus disponibles, il est possible de profiter des soldes en boutique et en ligne pour être sûr d’avoir les bonnes tailles et les meilleurs prix ! Il faut préparer aussi ses cartes de fidélité pour pouvoir cumuler des points ou obtenir des avantages supplémentaires.

Pour les achats en ligne, il est indispensable de connaître sa taille de manière précise. Parfois les vêtements taillent plus ou moins grands selon les marques. Il peut donc être utile de reprendre ses mensurations et de les comparer à celles indiquées sur le site internet. Le jour J, toutes les informations utiles seront ainsi disponibles, pour faire le bon choix. Les sites de cashback permettent de profiter de prix encore plus avantageux, même en période de soldes (lisez l’article Achats sur internet : pensez au cashback) !

Le repérage avant le jour J est devenu quasi nécessaire, tant les arnaques se multiplient ! Jugez par vous même !

Comment éviter les arnaques des soldes ?

« Les arnaques des soldes », comment ça ? Certains commerçants peu scrupuleux multiplient les pièges pour nous faire dépenser plus. Alors comment éviter les arnaques et continuer de profiter des soldes ?

Un point sur la situation

Faisons un petit point sur la situation. En 2012 déjà, la DGCCRF a visité 8.286 établissements et a émis 2.792 rappels de réglementation et 479 procès-verbaux pour pratiques irrégulières. Les arnaques des soldes existent donc bel et bien ! Aujourd’hui, en dehors des soldes les périodes de promotions sont quasi continues. Les sites internet de « ventes privées » se sont multipliés proposant des rabais toujours de plus en plus importants sur les grandes marques.

Certaines enseignes ont donc cédé à des pratiques peu scrupuleuses pour donner l’apparence de l’affaire du siècle au consommateur tout en tirant des bénéfices juteux de leurs ventes même pendant les soldes ! Petit tour d’horizon des pièges et des moyens de les éviter pour profiter des soldes !

Les arnaques des soldes les plus courantes

Le prix de départ gonflé

L’arnaque la plus courante consiste à augmenter le prix de départ de l’article pour pouvoir indiquer un pourcentage de rabais mirobolant. Par exemple, on vous présente une magnifique bibliothèque avec un prix de départ de 700€ et un rabais de 50%, alors que le prix original était de 350€. Une autre arnaque plus subtile consiste à arrondir en votre défaveur le prix soldé. Une robe à 59 € soldé à -60% sera proposée à 25€ au lieu de 23.60€.

Les produits sans étiquette

Les étiquettes sont parfois carrément absentes du produit. La réglementation impose que le prix non soldé et le prix soldé apparaissent clairement. Vous savez les grands bacs avec la mention « tout à 5€ » avec des produits sans étiquette et code barre ? Fuyez !

Des prix d’appels erronés

Autre déception parfois, la différence entre les immenses affiches en vitrine ou sur la page d’accueil du site internet -80% -70% et la réalité une fois dans le magasin. Le portant contient finalement 2 pièces à -70% et tout le reste à -30% ! Une pratique courante et tout à fait légale qui a simplement pour but de vous attirer dans la boutique.

Des collections spéciales soldes

Enfin, les collections spéciales « soldes » sont une dérive de plus en plus courante. Pourtant, les soldes étant réglementées, cette pratique est interdite. Malheureusement, les marques n’hésite pas à faire produire des collections clonées à partir des originaux en utilisant des tissus de moindre qualité et moins de détails.

Les astuces pour éviter les arnaques des soldes

Ne pas céder à l’euphorie des soldes

La plupart des arnaques des soldes sont difficiles à débusquer. La première astuce, est de bien garder son sang froid face à toutes ces promotions présentées comme « incroyables-génialissimes-jamais vues »!! Les commerçants n’ont qu’un seul objectif, écouler leur stock au plus vite. Restez zen et évitez les achats inutiles. Préservez votre budget !

Une bonne connaissance des produits et des prix

Une bonne connaissance des prix de départ des produits est un bon moyen de ne pas se faire avoir par des étiquettes aux rabais gonflés artificiellement et pouvoir profiter des soldes. Examiner la qualité et les détails de certaines pièces peut également éviter l’achat de copies conformes spéciales soldes. Sur internet, il semble impossible de faire la différence entre une pièce de collection originale et sa copie conforme.

Une vérification minutieuse du ticket de caisse

Gardez votre smartphone pour calculer précisément les montants soldés même s’ils sont affichés ! En cas de différence entre le pourcentage de réduction et le prix soldé, signalez le problème au responsable ! Un calcul par vos soins du total de votre panier peut s’avérer également une petite perte de temps très utile, car les erreurs de caisse au moment des soldes sont courantes. « Oh mince, oui vous avez raison, le pull est passé à -30% au lieu de -50% oups, je vous corrige ça tout de suite… » Donc, dès que vous avez votre ticket de caisse, vérifier tranquillement tous les montants pour débusquer d’éventuelles erreurs…

Les articles non soldés

On l’a tous fait ! Rentrer dans un magasin pour les soldes puis être attiré par des articles non soldés de la future collection. Souvent, les vêtements en soldes sont clairement indiqués dans le magasin. Il n’est pas rare que le commerçant les ait clairsemé dans toute la boutique, difficile alors, de ne pas poser son regard sur la nouvelle collection bien rangée contrairement aux monticules de vêtements soldés. Soyez plus fort que vous yeux ! Vous êtes entré pour les soldes concentrez vous sur les soldes !

 💡 Il est à noter que ces arnaques ne concernent pas la totalité des marques et des commerçants, bien au contraire [heureusement!!]. Certains pratiquent encore de « vrais » soldes pour leurs clients. D’autres ont même décidé de ne plus faire de soldes et promotions mais de proposer un prix juste toute l’année à leurs clients. Peut être une nouvelle voie pour l’avenir…

La réglementation des soldes

Connaître la réglementation des soldes permet de faire de bonnes affaires. Les consommateurs bénéficient de prix attractifs et les magasins multiplient leur affluence et leurs ventes.

Les soldes c’est quand ?

La réglementation des soldes définissent les périodes de soldes au niveau national par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). En France, deux périodes de 6 semaines de soldes ont lieu chaque année : les soldes d’hiver et les soldes d’été. A partir de 2020, les soldes ne dureront plus que 4 semaines au lieu de 6. Les commerçants sont libres de proposer des opérations de déstockage toute l’année (ventes privées, ventes privilèges,…).

Les dates sont déterminées chaque année de la même manière en application de l’article D310 du Code de commerce. Les soldes d’hiver débutent le deuxième mercredi de janvier à 8h du matin (si le deuxième mercredi tombe après le 12 janvier, on choisit alors le premier mercredi). Les soldes d’été le dernier mercredi du mois de juin à 8h du matin. Certaines zones frontalières et territoires d’outre mer (Alpes-Maritimes, Corse, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Vosges, Pyrénées-Orientales) ont des dates différentes.

Déstockage, ventes privées, promotions & soldes : quelle différence ?

Les soldes sont la seule période où les commerçants peuvent vendre à perte. Autrement dit, ils peuvent proposer un prix de vente inférieur au prix où eux même ont acheté le produit. Le but étant d’écouler les invendus de l’ancienne collection pour faire de la place pour la nouvelle.

Les promotions ont pour but de dynamiser les ventes plutôt que d’écouler les stocks. Elles sont autorisées toute l’année. Un produit soldé doit être proposé à la vente depuis au moins un mois avant la date de début des soldes. Pour les promotions ce n’est pas une obligation. Il peut donc très bien y avoir des « collections » spéciales pour les promotions. Le réapprovisionnement pendant cette période est autorisé. Les soldes sont souvent précédées de ventes privées pour certains clients. Elles permettent aux commerçants de proposer à certains clients sélectionnées des promotions sur des produits avant l’arrivée des soldes. Même si cette période est très proche de celle des soldes, et pourrait s’apparenter à des soldes en avance pour les clients, la réglementation des promotions s’appliquent. La revente à perte est donc interdite.

Pour découvrir mes sites de ventes privées préférés rendez vous dans cet article : Les 8 sites de ventes privés à suivre pour économiser !

Le déstockage est autorisé toute l’année. Il permet d’écouler des fins de série, des retours de clients, des produits d’exposition, … Les mêmes règles que les promotions s’appliquent.

La liquidation est autorisé avec demande au préfet dans le cas d’un changement ou de cessation d’activité. Le commerçant ne peut pas se réapprovisionner pendant cette période c’est interdit.

La réglementation des soldes : quelles sont les conditions de vente ?

Comme évoqué précédemment, les articles soldés doivent avoir été proposés à la vente au moins un mois avant le début de la période des soldes. Les commerçants ne peuvent donc pas, en principe, commander des collections spéciales soldes de moindre qualité. Je dis bien EN PRINCIPE, car certaines marques malgré la réglementation n’hésitent pas à adopter ce genre de pratiques.

L’article soldé doit impérativement afficher le prix de vente barré et le prix soldé. Il est également nécessaire qu’au yeux du consommateur il y est une distinction claire entre articles soldés et non soldés.

Même si le produit soldé est vendu à perte par le commerçant, il doit proposer les mêmes garanties qu’un produit non soldé en matière de défaut de fabrication ou de service après vente (Pour en savoir plus consulter l’article : Mes Achats : Les Garanties Obligatoires et Gratuites). Sauf si, la mention « ni repris ni échangé » figure sur l’article. Les garanties obligatoires et gratuites ne s’appliquent que pour les défauts non apparents en magasin. Si vous changez d’avis et que vous vous apercevez que l’article ne vous convient pas, la mention « ni repris ni échangé » sera alors appliquée. Reste le cas particulier de la vente par correspondance. Si vous achetez un produit sur internet en solde, le délai de rétractation de 14 jours reste inchangé.

En 2016, 60% des sondés pensent que les soldes perdent de leur intérêt par surabondance de promos.

 ➡ Et vous, attendez vous chaque année la période des soldes ou préférez vous les promotions et déstockage ? Avez vous déjà été confronté à certaines arnaques ? Si oui, comment avez vous réagi ? Comment faire pour profiter des soldes selon vous ?