Quel est le prix d'une trottinette électrique

Ils sont partout et ont envahis nos rues et nos trottoirs ce sont… les trottinettes électriques et autres nouveaux véhicules électrique individuels. Vous n’avez pas pu passer à côté ces derniers mois, la presse en parle abondamment et les revendeurs se multiplient. Quel est le prix d’une trottinette électrique ? Quelles sont les règles qui s’appliquent quant à leur circulation ? Le port du casque est-il obligatoire ? Doit-on les assurer ? Autant de questions que de modèles de trottinettes !

Les différents types de véhicules électriques

Profusion de nouveaux engins

Leur usage a explosé ces dernières années et plus particulièrement ces 10 derniers mois. Le marché des EDP (Engins de Déplacement Personnel c’est à dire, les skateboard, roller, trottinette traditionnelle, etc.) connaît déjà une croissance continue depuis dix ans. Mais, plus particulièrement ceux qu’on appelle les NVEI (Nouveaux Véhicules Electriques Individuels, c’est à dire les EDP électriques tels que trottinettes électriques, hoverboards, gyroroues, e-skate…) représentent à présent 61% du chiffre d’affaires généré par le marché des EDP. Sans parler de l’explosion du free-floating !

Quelle est le prix d’une trottinette électrique ?

Si l’on devait dresser le portrait robot d’un utilisateur de trottinette électrique, ce serait un homme d’une quarantaine d’année et CSP+ d’après une étude du Smart Mobility Lab.

L’utilisation de ces nouveaux modes de transport est pour l’instant majoritairement masculine (71% des utilisateurs sont des hommes) et concerne à 40% des cadres, 30% des salariés et 30% des étudiants ou retraités.

Pour s’équiper, les utilisateurs ont déboursé en moyenne 850€ pour leur engin mais n’hésitent pas parfois à casser la tirelire. Certains modèles valent jusqu’à 4000€ et permettent d’atteindre des vitesses très élevées (80 km/h). Quand on se demande quel est le prix d’une trottinette électrique, il convient de prendre en compte l’ensemble des coûts que la possession d’un tel engin implique. Vous allez voir qu’au delà de son achat, il va falloir prévoir d’autres dépenses.

💡 Pour comparer, n’hésitez pas à lire notre article sur le prix réel d’un scooter ?

La législation sur les trottinettes électriques et autres véhicules

Règles de circulation

Aujourd’hui, il n’y a pas véritablement de législation encadrant l’utilisation des trottinettes électriques. En effet, le code de la route ne les inclut pas encore et les assimile, faute de mieux, à des piétons. Ces nouveaux véhicules devraient entrer au code de la route à la fin du printemps 2019, suite à la nouvelle loi sur les mobilités, actuellement en examen au Sénat.

En attendant que la loi soit plus claire sur les règles de circulations, voici quelques recommandations qu’il convient de suivre :

  • Trottoirs : toléré et limité à 6 km/h. Certaines municipalités peuvent décider de l’interdire (comme Paris avec 135€ d’amende à la clef)
  • Bandes cyclables (+ voies de bus) : autorisé, limité à 25km/h. C’est l’endroit le plus recommandé pour rider.
  • Chaussée : en principe réservée aux véhicules immatriculés et vélos. Il faudrait donc que votre bolide soit immatriculé pour l’emprunter. C’est encore flou et donc plutôt toléré actuellement. Attention à bien respecter le code de la route.

Port du casque obligatoire ?

Comme évoqué précédemment, il n’y a pas encore de législation qui encadre l’utilisation de ces nouveaux véhicules. Les trottinettes électriques ne sont encore inscrites au code de la route.

Du coup… rien ne vous oblige pour l’instant à porter un casque à trottinette électrique. En revanche, c’est plus que recommandé ! Vous n’êtes pas protégé par un habitacle et les blessures à la tête peuvent être grave. C’est d’ailleurs la blessure la plus courante : 40% des accidentés à trottinette électrique sont blessés à la tête selon cette récente étude du Journal of American Medecine.

Il est également fortement recommandé d’adopter d’autres protections (coudières, genouillères) si votre véhicule est rapide et de le doter d’éclairage pour être toujours visible des autres usagers de la route.

Assurance et trottinette électrique

L’assurance est-elle obligatoire ?

Selon le code des Assurances, les trottinettes électriques et autres NVEI sont considérés comme des véhicules terrestres à moteur. A ce titre, il est donc obligatoire d’avoir une assurance de responsabilité civile selon de la Fédération Française de l’Assurance.

La responsabilité civile de votre assurance habitation n’est pas suffisante. Elle vous couvre certes dans la rue mais pas si vous êtes en train d’utiliser un véhicule électrique allant à plus de 4 km/h. Vous devez donc souscrire à une assurance responsabilité civile qui vous couvre dans cette situation.

Comment trouver une bonne assurance

Pour votre assurance trottinette électrique, vous devez donc prendre soin d’en choisir une qui assure spécifiquement votre responsabilité civile à bord d’engins électrique de plus de 4 km/h.

Vous pouvez également souscrire à d’autres options comme la garantie vol, dommages matériels pour protéger votre véhicule, etc.

Luko, vous propose une assurance obligatoire (assurance responsabilité civile) pour 4,16€ /mois. Et également, une version plus complète couvrant notamment le vol ou les dommages matériels.

Découvrir l’assurance Luko

Et vous, avez vous déjà envisager d’acheter une trottinette électrique ?

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement, les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces pour profiter plus et dépenser moins que je souhaite partager avec vous. Lire la suite