Les réductions et crédits d'impôts 2020

Le premier janvier 2019, le prélèvement à la source a été mise en place. Mais, le prélèvement à la source ne remet pas en cause la déduction de vos réductions et crédits d’impôts. Votre déclaration permet de les prendre en compte : les montants indiqués servent notamment à déterminer l’acompte de 60% qui est versé dès le mois de janvier. Voici donc la liste des réductions et crédits d’impôts 2020 à ne pas négliger !

Si vous avez des difficultés à payer vos impôts, de nombreuses mesures existent pour vous aider ! Faites le point dans cet article : Comment payer ses impôts quand on a pas d’argent ? 3 solutions simples

Selon le palmarès de Tacotax, les contribuables perdraient plus d’un milliard d’euros en raison d’avantages fiscaux non réclamés :

  • 700 millions pour des frais professionnels non déclarés
  • 500 millions de crédit d’impôts transition énergétique
  • 146 millions de réduction pour les frais de scolarisation et dons non réclamés.

 ➡ Avant d’entrer dans le détail des réductions et crédits d’impôts revoyons rapidement comment est calculé l’impôt sur le revenu. 

Comprendre la base : Le calcul de l’impôt sur le revenu

Il faut suivre 3 étapes pour calculer le montant de l’impôt sur le revenu :

  1. Divisez le revenu net imposable par votre nombre de parts
  2. Appliquez ensuite à ce résultat le barème progressif de l’impôt (ci dessous)
  3. Multipliez le résultat obtenu par le nombre de parts du quotient familial pour obtenir le montant de l’impôt dû.
bareme impot
Source : economie.gouv.fr

Imaginons une personne avec un revenu net imposable de 32 000€. Quel est son taux d’imposition ? Vous alliez dire 30 % ?! 32 000 x 30 % = 9 600€ d’impôts ?! Et bien non ce n’est pas du tout comme ça que ça fonctionne…

L’imposition est calculée par tranches, explications :

pub
  • Les revenus jusqu’à 10 064 € sont imposés à 0 % = 0 €
  • La tranche de revenu de 10 065 € à 25 659 € : soit 15 594 € est imposée à 11 % : 15 595 € x 11 % = 1 715,34 €
  • Enfin, la tranche de revenu de 25 660 € à 73 369 € imposée à 30 % : soit 6 340 € (obtenu en effectuant le calcul 32 000 –  25 660) x 30 % = 1 902 €.

Donc, le montant total de son impôt est de 0 + 1 715,34 + 1 902 = 3 617 €

Vous avez compris le principe ? Parfait ! Voyons maintenant comment réduire le montant de vos impôts grâce aux réductions et crédits d’impôts 2020.

Si vous avez des questions, rendez vous en commentaire 😉

Les dépenses familiales ou personnelles

La garde d’enfants hors domicile

La garde de vos enfants à charge, âgés de moins de 6 ans, hors de votre domicile au 1er janvier 2019 ouvrent droit à un crédit d’impôt. Le crédit d’impôt est égal à 50% de vos dépenses plafonnées à un avantage maximal de 2 300 € par enfant gardé et 1 150 € en cas de garde alternée.

L’avantage est calculé sur les sommes versées en 2019 à une assistance maternelle agrée, une crèche, une garderie périscolaire, un centre de loisirs, etc. Si vous faites garder votre enfant à votre domicile vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt au titre de l’emploi d’un salarié à domicile.

Dans le cadre du prélèvement à la source, si vous êtes éligible à ces crédits d’impôt, vous recevrez un acompte de 60 % de leur montant, chaque année au mois de janvier.

Pour en savoir plus sur la garde d’enfant, consultez cet article : Combien coûte la garde d’un enfant ? Comment dépenser moins ?

Les frais de scolarité

Les frais de scolarité de vos enfants à charge, vous permettent également de bénéficier d’un crédit d’impôt. Vous en bénéficiez cette année s’ils poursuivent des études secondaires supérieures au 31 décembre dans un établissement d’enseignement public ou privé  pour par le Cned. Inscrivez le nombre d’enfants scolarisés sur votre déclaration de revenus. C’est une des réductions et crédits d’impôts 2020 simple à déclarer et qu’il ne faut donc pas négliger.

Vous n’avez pas droit à la réduction si votre enfant est en apprentissage, en congé formation ou en contrat étude par exemple. Le lieu d’enseignement ne change rien, même si l’établissement scolaire est à l’étranger.

Montant de la réduction d’impôt selon le cycle d’enseignement

Cycle d’enseignement Montant de la réduction par enfant
Collège 61 €
Lycée 153 €
Université 183 €

 

La réduction d’impôt pour frais de scolarisation des enfants ne donne pas lieu au versement d’un acompte en janvier. Elle est donc restituée en intégralité avec une année de décalage sur la base des éléments renseignés sur la déclaration annuelle de revenus.

Ces montants sont divisés par deux en cas de garde alternée.

Découvrez d’autres aides pour vos enfants scolarisés dans les articles suivants :

L’emploi d’un salarié à domicile

Les dépenses pour l’emploi d’un salarié à domicile vous ouvrent droit à un crédit d’impôt. Peu importe que le service soit rendu dans l’habitation principale ou secondaire et que vous soyez propriétaire ou locataire. Même si vous habitez en résidence pour personnes âgées ou résidences services vous pouvez en bénéficier. Ving et un services rendus à domicile correspondants aux besoins courants des personnes et des familles permettent de bénéficier du dispositif. La liste est fixé par l’article D 723-1 du code du travail.

Le crédit d’impôt est égal à 50% des dépenses supportées dans l’année, dans la limite de 12 000€. Ce plafond est majoré de 1500€ par enfant à charge et par membre du foyer fiscal de plus de 65 ans sans pouvoir dépasser 15 000€ au total. L’avantage maximal est donc de 7500€. Le montant de l’avantage fiscal peut être revu à la hausse si vous êtes invalide ou que vous avez une personne invalide à votre charge mais également durant la première année (le plafond de dépenses applicable est majoré de 3000€).

Vous pouvez également bénéficier de ce crédit d’impôt, si vous financez l’emploi d’un salarié à domicile d’un ascendant (parents, grands parents) qui remplit les conditions d’octroi de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Pour bénéficier de ces réductions et crédits d’impôts 2020 cochez la case « réductions et crédits d’impôts » dans le cadre « charges » puis vérifiez ou remplissez le cadre « service à la personne : emploi à domicile ».

Un milliard d’euros d’avantages fiscaux non réclamés sont perdus chaque année par les contribuables !

Les prestations compensatoires

Si vous devez verser une prestation compensatoire à votre conjoint dans les 12 mois suivants le divorce, vous avez droit à une réduction d’impôt. La réduction est égale à 25% du capital à verser, dans la limite de 30 500€ (soit une réduction maximale de 7625€). Pour en bénéficier inscrivez la fraction de capital versée en 2019 sur votre déclaration de revenus.

Pour en savoir plus sur la prestation compensatoire, rendez vous sur cet article : Prestation compensatoire en cas de divorce : Le Guide Complet

La réduction d’impôt pour les dépenses liées à la dépendance

Les personnes âgées hébergées en structure médicalisée, qui sont imposées fiscalement, peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt. Les dépenses ouvrant droit à une réduction d’impôt sont celles liées à la dépendance et celles liées à l’hébergement. La réduction d’impôt est égale à 25 % des sommes réglées durant l’année avec un plafond à 10 000€ par personne hébergée.

Les dons aux œuvres

Les dons effectués en argent ou en nature, en 2020, au profit de certains organismes d’intérêt général à but non lucratif et de certaines associations reconnues d’utilité publique, ouvrent droit à une réduction d’impôt. Le don doit être consenti sans contrepartie. Les bénévoles d’associations peuvent également bénéficier de la réduction d’impôt à raison des frais engagés dans le cadre de cette activité lorsqu’il renonce expressément à demander le remboursement (par exemple, frais de déplacement, achat de biens, paiement de prestations,…).

Lorsqu’ils sont faits au profit d’organismes d’aides aux personnes en difficulté, les dons ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 75% de leur montant (dans la limite de 1000€ en 2020). L’excédent ainsi que les autres dons donnent droit à une réduction d’impôts de 66% des versements faits dans l’année (dans la limite de 20% du revenu net imposable). Si le plafond est dépassé, la réduction d’impôt est reportée sur les 5 années suivantes.

L’organisme bénéficiaire doit vous remettre un reçu nominatif indiquant le montant et la date du don. Il faut être en mesure de le présenter au fisc.

Les cotisations syndicales

Salarié, chômeur indemnisé et retraité, peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt pour les cotisations payées en 2019 à un organisation syndicale. L’avantage est égal à 66% des cotisations annuelles dans la limite de 1% du revenu brut imposable.

Les primes d’assurances vie

Les primes annuelles versées sur un contrat de rente survie ou d’épargne handicap ouvre droit à une réduction d’impôts. La réduction est égale à 25% des primes envoyées en 2019, dans la limite de 1525€, majorée de 300€ par enfant à charge.

La prime de transition énergétique (anciennement CITE)

La prime de transition énergétique est aussi appelée Ma Prime Rénov. Elle a pour vocation d’aider les propriétaires à financer les travaux et/ou dépenses de rénovation énergétique de leur résidence principale.

Même si les principaux changements sur la prim Renov seront effectifs au 1er janvier 2021, les travaux engagés à partir du mois d’octobre 2020 seront éligibles à la nouvelle version du dispositif.

La prime Rénov est soumise à des conditions de ressources.

Plafonds de ressources en fonction de la composition du foyer et de sa situation géographique pour la Prime Renov
Composition du foyer Ménage en situation de très grande précarité énergétique (ménage aux ressources très modestes) Ménage en situation de précarité énergétique (ménage aux ressources modestes)
Île-de-France Autres régions Île-de-France Autres régions
1 personne 20 593 € 14 879 € 25 068 € 19 074 €
2 personnes 30 225 € 21 760 € 36 792 € 27 896 €
3 personnes 36 297 € 26 170 € 44 188 € 33 547 €
4 personnes 42 381 € 30 572 € 51 597 € 39 192 €
5 personnes 48 488 € 34 993 € 59 026 € 44 860 €
Par personne supplémentaire 6 096 € 4 412 € 7 422 € +5 651 €

Les revenus retenus sont les revenus fiscaux de référence (RFR) de l’année n-1 (soit 2019 pour les demandes faites en 2020).

La prime peut servir à financer un ou plusieurs de ces travaux et/ou dépenses. Le montant de la prime est plafonné à 20 000 € par logement, sur une période de 5 ans, à partir de la 1re date d’engagement à réaliser vos travaux et/ou dépenses de rénovation énergétique.

Dépenses éligibles à la Prime Renov

 
Travaux et type dépenses Ressources très modestes Ressources modestes Plafond de dépense éligible toutes taxes comprises (TTC)
Chaudière à très haute performance énergétique, à l’exception de celle utilisant le fioul comme source d’énergie 1 200 € 800 € 4 000 €
Chaudière à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasses 10 000 € 8 000 € 18 000 €
Chaudière à alimentation manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasses 8 000 € 6 500 € 16 000 €
Équipement de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire indépendant fonctionnant au bois ou autres biomasses – Poêle à granulés, cuisinières à granulés : 3 000 €

– Poêle à bûches, cuisinières à bûches : 2 500 €

– Foyer fermé, insert : 2 000 €

– Poêle à granulés, cuisinière à granulés : 2 500 €

– Poêle à bûches, cuisinière à bûches : 2 000 €

– Foyer fermé, insert : 1 200 €

– Poêle à granulés, cuisinière à granulés : 5 000 €

– Poêle à bûches, cuisinière à bûches : 4 000 €

– Foyer fermé, insert : 4 000 €

Équipement de production de chauffage fonctionnant à l’énergie solaire thermique 8 000 € 6 500 € 16 000 €
Équipement de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire thermique 4 000 € 3 000 € 7 000 €
Équipement de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant avec des capteurs solaires hybrides thermiques et électriques à circulation de liquide 2 500 € 2 000 € 4 000 €
Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique 10 000 € 8 000 € 18 000 €
Pompe à chaleur air/eau 4 000 € 3 000 € 12 000 €
Pompe à chaleur dédiée à la production d’eau chaude sanitaire 1 200 € 800 € 3 500 €
Équipement de raccordement, ou droits et frais de raccordement, à un réseau de chaleur ou de froid 1 200 € 800 € 1 800 €
Dépose d’une cuve à fioul 1 200 € 800 € 1 250 €
Système de ventilation mécanique contrôlée double flux autoréglables ou hygroréglables 4 000 € 3 000 € 6 000 €
Audit énergétique 500 € 400 € 800 €
Isolation thermique des parois vitrées 100 € par équipement 80 € par équipement 1 000 € par équipement
Isoler les murs en façade ou pignon (isolation des murs par l’extérieur ou par l’intérieur) – Isolation des murs par l’extérieur : 75 € par m² et jusqu’à 100 m²

– Isolation des murs par l’intérieur : 25 € par m²

– Isolation des murs par l’extérieur : 60 € par m² et jusqu’à 100 m²

– Isolation des murs par l’intérieur : 20 € par m²

– Isolation des murs par l’extérieur : 150 € par m²

– Isolation des murs par l’intérieur : 70 € par m²

Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles 25 € par m² 20 € par m² 75 € par m²
Isoler les toitures terrasses 100 € par m² 75 € par m² 180 € par m²
Équipement ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires 25 € par m² 20 € par m² 200 € par m²

Les travaux doivent être réalisés par une entreprise reconnue garant de l’environnement (RGE). La demande de prime doit être déposée avant le démarrage des travaux. Cette prime se cumule avec d’autres aides.

 ➡ Pour faire une simulation du montant de votre Prime Renov ou trouver une entreprise RGE reconnue, utilisez les outils gratuits et simulateurs : Calculateurs Budget | + 40 outils pratiques et gratuits !

 💡 Pour en savoir plus sur les aides à la rénovation consultez cet article : Aide à la Rénovation énergétique : Le Guide complet

Le crédit d’impôt d’aide à la personne

Le crédit d’impôt d’aide à la personne se compose de deux volets. Il est accordé pour :

  • l’installation et le remplacement dans la résidence principale d’équipements destinés à faciliter l’accès aux personnes âgées ou handicapées.
  • la réalisation de travaux prescrits par un plant de prévention des risques technologiques.

Pour en savoir plus, consultez cette page sur le site impots.gouv.fr.

Les placements à risques

Certains placements à risque réalisés en 2019, ouvrent droit à une réduction d’impôt :

  • la souscription au capital d’un PME non côtée ouvre droit à la réduction d’impôt madelin. L’avantage fiscal est de 18% de vos versements dans la limite annuelle de 50 000€. Pour en bénéficier, il faut garder les titres 5 ans minimum.
  • la souscription de fonds de placement : les souscriptions de parts de fonds communs de placement dans l’innovation ou de parts de fonds d’investissement de proximité ouvrent droit à une réduction d’impôts. La réduction est de 18% des souscriptions réalisées en 2018 dans la limite de 12 000 euros pour une personne seule.

💡 Attention : Les informations ci dessus ne sont pas exhaustives et ne peuvent pas rentrer dans le détail de chaque réduction ou crédit d’impôts 2020, je vous conseille vivement de chercher des informations complémentaires auprès des services des impôts.

Un assistant pour déclarer ses impôts

En rédigeant cet article, j’ai découvert le site TacoTax qui vous permet de profiter de tous les avantages fiscaux de votre famille en quelques clics. C’est simple et rapide et cela vous évite de passer à côté de vos droits. Pour se faire il suffit de se rendre sur la page consacrée à la déclaration de revenus, de renseigner votre situation en répondant à des questions simples puis de découvrir les avantages de votre situation.

Les avantages fiscaux permettant d’obtenir une avance

La mise en place du prélèvement à la source a changé, la manière dont les réductions et crédit d’impôts vous sont versés. Certains des réductions et crédits d’impôts 2020 vous permettent d’obtenir une avance calculée à partir de votre déclaration de revenus et versée le 15 janvier 2020. Si cette avance est plus élevée que les avantages auxquels vous avez droit, vous devrez bien entendu rembourser la différence au fisc.

Crédit et Réductions d’impôts ouvrant droit à l’avance Crédit et Réductions d’impôts n’ouvrant pas droit à l’avance (liste non exhaustive)
  • Dépenses d’emploi de salarié à domicile
  • Frais de garde d’enfants
  • Dons aux œuvres et aux partis politiques
  • Cotisations syndicales
  • Dépenses liées à la dépendance
  • Investissement en résidence services
  • Investissements locatifs
  • Investissements outre mer dans le logement
  • Frais de scolarité
  • Crédit d’impôt pour la transition écologique
  • Investissements dans
    • des PME, FIP, FCPI
    • des Sofica
    • outre mer industriels
    • forestiers
    • Malraux

 

Réduction ou crédit d’impôt quelle différence ?

Si vous supportez à la fois des dépenses qui ouvrent droit à des réductions et à des crédits d’impôts, le fisc va d’abord déduire les réductions d’impôts.

  • Si vos réductions d’impôts sont supérieures à l’impôt dû, l’excédent sera perdu.
  • Si les crédits d’impôts sont supérieurs à l’impôt dû, l’excédent vous sera remboursé durant l’été 2021.

 💡 Si vous n’êtes pas imposable ou que vos impôts sont faibles, il est donc préférable de privilégier les crédits d’impôts.

 ➡ Et vous, pensez vous profiter des crédits et réductions d’impôts 2020 ?

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.