La France est une championne de la production et de la consommation d’électricité. Mais l’électricité est chère alors comment réduire sa facture d’électricité de moitié ? En se procurant des équipements adaptés permettant de réaliser des économies.

1.Faire le point sur sa consommation

La première étape pour réduire sa facture d’électricité, c’est déjà de faire le point sur sa consommation. Prenez vos factures ou rendez vous sur votre compte client en ligne pour noter le montant de votre consommation par mois. Notez également le prix de l’abonnement et du kWh.

Faites également le tour de vos installations électriques à la maison pour faire le point sur les équipements susceptibles de vous faire gaspiller de l’argent comme les ampoules gourmandes en électricité ou les appareils en veille par exemple.

L’objectif est de pouvoir facilement faire des comparaisons et éventuellement changer de fournisseur ou remplacer certains équipements comme on va le voir  en détail dans la suite de cet article.

Voici l’objectif de cet article : Vous aider à passer du Avant au Après 😉 et diviser par deux votre consommation d’électricité !

réduire sa facture d'électricité avant
Avant la réduction de la facture d’électricité – Source ADEME
réduire sa facture d'électricité après
Après la réduction de la facture d’électricité – Source ADEME

2. Éteindre les lumières

« C’est par Versailles ici ! » Vous vous souvenez de cette publicité ? Elle résume bien le deuxième conseil de ma liste. Pensez tout simplement à éteindre les lumières. En effet, laisser une lumière allumée sans raison consomme de l’électricité… pour rien. C’est une habitude facile à prendre (parfois difficile à enseigner aux enfants…) qui peut s’avérer décisive dans la réduction de votre facture d’électricité.

En moyenne l’éclairage de nos foyers représente 10% de nos factures d’électricité !

Éteindre systématiquement la lumière en sortant d’une pièce est le moyen le plus simple de faire des économies. On trouve aujourd’hui, des interrupteurs détecteurs de mouvements pour une quinzaine d’euros, dans certaines pièces ce peut être un bon investissement.

pub

Nettoyez régulièrement les ampoules et les luminaires pour optimiser leur efficacité : à puissance égale, un appareil poussiéreux peut produire un flux lumineux inférieur de 40 % à celui d’un appareil propre*.

Ensuite, on peut envisager d’équiper l’ensemble de son foyer d’ampoules basse consommation.

3. Acheter des ampoules basse consommation

Quatre types d’ampoules cohabitent peut être dans votre foyer :

  • Les lampes fluocompactes, appelées basse consommation majoritairement classés en A sur l’étiquette énergie.
  • Les diodes électroluminescentes (LED) le plus souvent classées A+
  • Les lampes halogènes classées C ou D interdites à la vente par la Commission européenne à compter de septembre 2018.
  • Les lampes à incandescence qui sont trop gourmandes en énergie ne peuvent plus être mises sur le marché par les fabricants depuis le 1er janvier 2013 notamment du fait de leur faible rendement énergétique.

Concrètement, du point de vue de la réduction de la facture d’électricité, les LED sont un meilleur choix que les lampes fluo compactes. Elles consomment peu d’énergie et une plus grande durée de vie. Par contre, l’utilisation de ressources durant leur fabrication et la difficulté liée a leur recyclage, pose le problème de leur impact environnemental. En plus, certaines études# conseillent d’éviter les spots LED et de rester sur des formes classiques à cause de leur dangerosité pour les yeux.

Les luminaires à éclairage indirect dont la lumière se réfléchit sur les murs ou le plafond sont certes jolies mais nécessitent des ampoules plus puissantes pour obtenir la même intensité lumineuse.

Chaque pièce devrait disposer de plusieurs sources lumineuses adaptées aux différents usages. La lampe destinée à la lecture ne sera pas le même que celle destinée à un repas. Une source d’éclairage unique constante et de forte intensité sera plus gourmande en électricité. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faut multiplier le nombre de lampes destinées à la décoration. Si une lampe n’a pas d’utilité pour l’éclairage, il vaut mieux s’en passer.

Depuis 2013, une étiquette énergie est obligatoire pour toutes les ampoules.

4. Choisir des appareils électriques économes

Les appareils de catégories A+++ sont parfois plus chers à l’achat mais consomment jusqu’à 10 fois moins d’électricité. Si vous comptez changer un appareil électroménager prochainement, au delà du prix, considérez le bénéfice à long terme d’un appareil moins gourmand en énergie. Le paradoxe c’est que même si l’efficacité énergétique de nos équipements électriques s’améliore régulièrement, notre consommation d’électricité ne cesse d’augmenter. La consommation d’électricité pour les petits appareils électroménagers a doublé sur 20 ans !

En magasin, il est pas toujours facile, de comparer les économies réalisées à long terme, entre deux appareils. Pour vous aider, l’application pour smartphone, EcoGator disponible sur Google play vous permettra d’analyser l’étiquette énergie en magasin et calculer le coût d’utilisation de l’appareil sur un an. Pratique, non?

Chaque foyer possède en moyenne une centaine d’appareils électriques ou électroniques.

Bien sûr, vous n’allez surement pas pouvoir changer tout votre électroménager du jour au lendemain pour opter pour des appareils A+++, alors comment réduire la facture d’électricité avec votre électroménager actuel ? La réponse est détaillée dans les 3 points suivants.

5. Utiliser les programmes Eco

Pour tous vos appareils électroménagers, utilisez en priorité les programmes éco car ils sont moins gourmands en énergie. Votre électroménager peut consommer beaucoup moins s’il est bien utilisé et entretenu.

Pensez également à remplir vos appareils avant de les faire tourner. Je veux parler en particulier du lave linge, du sèche linge et du lave vaisselle. Faire tourner une machine sur un programme rapide (qui n’est pas économique contrairement aux idées reçues) pour vite laver quelques assiettes ou deux trois vêtements est un gaspillage d’énergie.

réduire sa facture d'électricité

6. Cuisiner en économisant l’électricité

Le congélateur aura une consommation plus ou moins importante en fonction de l’écart de température avec l’extérieur. S’il est placé dans une cave ou une pièce peu chauffé, il consommera beaucoup moins qu’à proximité d’un four.

Un réfrigérateur dégivré régulièrement peut permettre d’économiser jusqu’à 30% de la consommation d’électricité (soit 30€ par an) ! Au moment de préparer un repas, sortez du réfrigérateur tout le nécessaire en une fois, plutôt que d’ouvrir et fermer la porte toute les 30 secondes. Cela permettra d’éviter les déperditions d’air froid inutiles et coûteuses à long terme.

Pour décongeler vos produits surgelés placez les au frigo, cela rafraîchira naturellement les autres aliments.

La plaque de cuisson doit être utilisée au mieux de ses capacités pour éviter le gaspillage énergétique. Utiliser les couvercles sur vos casseroles pour que le contenu chauffe plus vite. Une plaque de cuisson est encore chaude pendant 15 minutes après avoir été éteinte alors n’hésitez pas à profiter de cette chaleur gratuite !

La cocotte minute est 60% plus économe que les casseroles. Utilisez la donc, le plus possible. De plus, quelque soit le contenu de la casserole, le feu utilisé devrait correspondre à son diamètre, sinon il y aura forcément gaspillage d’énergie.

Pour d’autres conseils sur les économies à la cuisine, rendez vous sur cet article : Comment économiser de l’argent dans la cuisine au quotidien ?

7. Réduire sa facture d’électricité pendant l’entretien du linge

Le lave linge est également un appareil utilisé très régulièrement par les ménages. Si vous avez opté pour une tarification heures pleines et heures creuses, c’est typiquement le genre d’appareil à faire fonctionner pendant les heures creuses. En plus d’optez pour un programme éco, il est tout à fait possible de faire l’impasse sur le prélavage, souvent inutile pour du linge peu sale. Pour être plus concret, l’économie annuelle réalisée est d’environ 10 € pour une personne seule, et 20 € pour une famille de 4 personnes. Si votre machine le permet, régler l’essorage au minimum permettra de faire de des économies, surtout en été, où le linge séchera rapidement au soleil.

Un lave-linge entartré consomme plus d’énergie. Un détartrage régulier au vinaigre blanc est très efficace contre le calcaire et permettra de garder le lave linge plus longtemps ! Une fois par mois, versez un litre de vinaigre blanc (environ 0.30 €) dans le tambour et faites tourner à vide. Enfin, comme tous les autres appareils électriques, évitez au maximum de laisser la machine en veille une fois le cycle terminé.

Si vous utilisez un sèche linge, il vaut mieux laisser la machine essorer le linge à 1200 tr/min pour éviter un long cycle de sèche linge. Le sèche linge est gourmand en électricité. Il coûte environ 65 € pour une personne, et 145 € pour une famille de 4. Même si cet appareil est très pratique, vérifiez régulièrement si vous ne pouvez pas vous en passer au profit d’un simple étendage.

8. Limiter la veille des appareils multimédias

La matériel télévisuel, bureautique, audiovisuel et informatique représente jusqu’à 14% de nos factures d’électricité ! La veille de ces appareils est parfois plus coûteuse en électricité, sur une année, que leur mise en fonction.

Chaque foyer abrite entre 15 et 50 appareils électriques dotés de veille !

Il semble donc nécessaire de cibler les appareils les plus gourmands et de les débrancher systématiquement après usage. Pour vous faciliter la tâche, équipez vous de multiprises avec un interrupteur.

Certains appareils connectés peuvent être endommagés par un débranchage répété, il vaut donc mieux se renseigner à l’achat. Les imprimantes laser par exemple, sont très gourmandes en énergie au moment du préchauffage, il vaut donc mieux les laisser branchées.

Les chargeurs des appareils mobiles continuent de consommer lorsqu’ils sont branchés à une prise électrique. Et ils continuent même s’ils ne sont plus reliés à l’appareil. Il vaut donc mieux les enlever de la prise une fois l’appareil chargé.

9. Les aides pour réduire sa facture d’électricité

Malgré la mise en oeuvre de tous les conseils de cet article, vous avez des difficultés pour payer vos factures ? Le chèque énergie vous aide à réduire vos factures d’électricité, de gaz et de fioul… Il remplace les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz depuis le 1er janvier 2018. Son montant peut atteindre plusieurs centaines d’euros. Si vous faites partie des foyers éligibles, vous n’avez aucune démarche à effectuer. Vous le recevrez chaque année dans votre boîte aux lettres, entre mars et avril. Seule condition : avoir rempli votre déclaration de revenus, même si vous n’êtes pas imposable.

Mais, ce n’est pas la seule aide disponible, pour en savoir plus lisez l’article : Quelles sont les aides pour payer les factures ? Eau, Energie, Téléphone…

10. Changer de fournisseur d’électricité

Maintenant, que nous avons vu en détail, les gestes simples qui vous permettront s’ils deviennent des habitudes de réduire votre facture d’électricité, parlons de votre fournisseur d’électricité.

Pour vous accompagner dans votre changement de fournisseur d’électricité, j’ai écrit un article dédié à ce sujet : Faut il changer de fournisseur d’électricité pour économiser ? Je vous explique comment déterminer le fournisseur le moins cher pour vous (grâce à un comparateur fiable et indépendant). Ensuite les démarches (très simples) à effectuer pour profiter du meilleur tarif possible sont détaillées. Personnellement, je fais un comparatif une fois par an et je change dès que je trouve moins cher ! J’ai déjà économisé plusieurs centaines d’euros sur ma facture d’électricité grâce à cette méthode !

D’ailleurs, comme je l’explique dans l’article : Démarchage abusif des fournisseurs d’énergie | Comment agir ? de nombreuses « arnaques » ou abus existent, il vaut donc mieux prendre les devants et faire son comparatif plutôt que de céder aux offres de commerciaux parfois très insistants.

Pour aller plus loin …

Lisez d’autres articles sur les économies d’énergie :

Ces gestes simples vous permettront s’ils deviennent des habitudes de réduire votre facture d’électricité et de faire de précieuses économies !

 ➡ Et vous, comment faites vous pour réduire votre facture d’électricité ?

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.