Réduire son budget courses

Les supermarchés multiplient les astuces pour nous faire consommer et dépenser toujours plus. Les Français consacrent en moyenne 385 euros par mois pour se nourrir (1) Comment réduire son budget courses ? Dans cet article, je vous donne 20 conseils pour réduire votre budget courses. Pour chaque conseil cliquez dans l’article associé pour obtenir des informations détaillées et devenir un pro !

1. Préparer une liste de courses

Pour réduire son budget courses, il faut commencer par la base : La liste de courses. Certains préparent même avant la liste, leur menu de la semaine (Lisez l’article Etablir des menus pour en savoir plus)J’utilise des feuilles de brouillon ou un petit carnet et je pars au supermarché avec un stylo pour rayer au fur et à mesure les produits. Avec une liste, je suis beaucoup plus efficace. En plus, ça m’évite de remplir mon caddie, de trop de produits qui finiront par se flétrir au fond du frigo et parfois même être jetés.

2. Aller faire les courses seul et le ventre plein

Parfois, je suis tenté par un des produits mis en avant en tête de gondole ? Nous le sommes tous ! Donc, faire les courses en famille multiplie les risques de tentation. Monsieur voudra un pack de bière en plus, les enfants des petits caprices sucrés, l’adolescente un mascara et l’adolescent un DVD. Bref, tout ce qu’il faut pour peser sur le budget prévu au départ. Pour plus d’efficacité allez aux courses seuls mais le ventre plein ! Quand on a faim et qu’on est entouré de nourriture forcément on craque plus facilement…

Selon une étude réalisée par des chercheurs de plusieurs universités et parue dans le Journal of Marketing (2), les clients qui utilisent leur téléphone en magasin ont tendance à dépenser plus. Beaucoup plus même, de l’ordre de 40%. Le résultat a surpris les chercheurs qui s’attendaient à ce que les clients soient distraits par leur smartphone et achètent moins. C’est le contraire qui s’est produit ! En mesurant le parcours des clients, les chercheurs se sont rendus compte que les utilisateurs de smartphone parcouraient une plus longue distance dans le magasin, passaient par plus de rayons et regardaient avec plus d’attention les produits en rayon. Le client passe en quelque sorte du mode pilote automatique au mode exploration. Ce qui entraîne au final une augmentation des achats.

3. Privilégier les produits locaux et de saison

C’est un excellent moyen de préserver sa santé et de consommer des produits de qualité. Même si ma recette prévoit des tomates en plein hiver, je résiste ! Les produits de saison sont souvent ceux présentés au meilleur prix. Et puis, cela permet de vraiment diversifier son alimentation plutôt que d’acheter toujours les mêmes fruits et légumes par habitude. Vous trouvez que les fruits et légumes c’est très cher ? Consultez sans attendre cet article : 10 conseils pour payer ses fruits et légumes moins cher !

4. Eviter les plats préparés

Oui, après une journée de travail harassante, la barquette à passer au micro ondes, c’est vraiment très pratique. Mais, c’est beaucoup plus cher ! Cuisiner soi même, c’est beaucoup mieux au moins je maîtrise ce que je mets dans mon assiette (quantité de sel, pas de conservateurs,…). Efforcez vous de limiter au maximum voire de supprimer complètement les plats préparés. L’article Cuisiner soi même pour économiser ! vous permettra d’en savoir plus.

5. Comparer les prix

Les enseignes changent leurs prix très souvent. Déjà, pour proposer des promotions chaque semaine à leurs clients. Quand je fais ma liste de courses, je consulte toujours les promotions. Aujourd’hui, tous les supermarchés mettent leur catalogue en ligne. Je fais donc mes menus en recherchant et intégrant les produits en promo. C’est l’automne, les potirons sont en promo ? Super, je les intègre au menu. Samedi, on invite des amis et le fromage à raclette et les pommes de terre sont en promotion ? Alors ce sera soirée raclette ! Par contre, attention toutes les promotions n’en sont pas vraiment ! Alors comment faire le tri et être sûr d’acheter toujours le meilleur produit au meilleur prix ? Il existe une méthode révolutionnaire, que je vous explique dans cet article : Quel supermarché est le moins cher ? Un moyen simple d’être sûr !

6. Utiliser des bons de réductions

Aujourd’hui des dizaines de sites proposent des bons de réduction à imprimer. D’autres sont disponibles dans les rayons des magasins. N’hésitez pas à en prendre quand vous en voyez même sans acheter le produit tout de suite. Leur date limite est souvent lointaine alors je les conserve et les ressort au bon moment. J’utilise toujours des bons de réduction quand je fais mes courses. Quand on les voit en se dit que 0.50 €, 0.75€ … c’est pas beaucoup mais au final mis bout à bout ça peut vite représenter de jolies sommes ! Je me retrouve donc avec 5€ ou 10€ de réduction sur mon caddie grâce à du papier imprimé chez moi 😉 pas mal non ?! Pour en savoir plus consultez les articles Les bons de réduction débusqués, répertoriés et expliqués.

7. Profiter des avantages fidélité

Qui est le moins cher ? Toutes les grandes surfaces répondent à coup de publicités avec preuves à l’appuie que c’est eux et seulement eux. Et finalement, à bien y regarder tout dépend de la semaine et de mes besoins. Alors, pour moi, c’est fini la fidélité à un seul supermarché, je compare et je vais au moins cher ! En ayant, la carte de fidélité correspondante pour profiter des promotions bien évidemment (voir mon article :  Avez vous la carte de fidélité?)

8. Rester attentif

Acheter au meilleur prix, ne signifie pas acheter les yeux fermés dès qu’une promotion pointe le bout de son nez. Ai je vraiment besoin du produit en promotion ? Est ce que je l’utilise habituellement ? Je compare toujours le prix au kilo des produits dans un rayon pour être sûre de pas me faire avoir par le marketing. Et parfois, il vaut mieux avoir des lunettes et quelques notions de calcul mental. Entre les produits placés tout en bas et ceux dont le prix au kilo n’apparaît pas, il faut s’armer de patience pour faire le bon choix.

Enfin, ne négligez pas la composition car il en va de votre santé. Super, vous avez payé ce nouveau paquet de biscuit à -70% mais que contient il exactement ? Bon, c’est vrai que pour consulter la composition il faut parfois carrément s’armer d’une loupe et de quelques connaissances chimiques…mais ma santé n’a pas de prix alors c’est parti ! Lisez Etiquettes : Les Arômes AlimentairesEmballage : le grand art du vide

9. Ne pas y aller trop souvent

Vous avez remarqué tous les rayons et toutes les têtes de gondoles avec des prix promos trop méga top qu’il faut parcourir, avant d’arriver au rayon des produits de première nécessite inscrits sur votre liste. Votre hypermarché vous connaît et sort l’artillerie lourde pour vous tenter. Plus vous allez dans des centres commerciaux, plus vous consommez. A moins d’être un as de la résistance à la tentation c’est imparable. Alors plutôt que de se rendre à l’épicerie de proximité tous les soirs, autant faire ses courses au centre commercial moins cher et juste un peu plus loin une bonne fois pour toutes. Les grandes surfaces vont tout pour que vous ajoutiez pleins de produits non prévus tout au long de votre parcours dans le magasin.

10. Changer de source d’approvisionnement

Aujourd’hui, de nombreuses alternatives se sont développées. Il n’est pas forcément nécessaire d’arpenter les rayons d’un supermarché pour faire les courses. Par exemple, le drive est une solution très efficace. Il est possible d’un seul coup d’œil de comparer les prix des produits et de surveiller le montant de son panier. Alors que dans les magasin, tout est fait pour que sur son parcours, le client achète des produits supplémentaires, au drive, c’est le client qui indique uniquement ce dont il a besoin. Au delà des drives de supermarché, de nombreuses autres sources d’approvisionnements existent et sont développées dans cet article : Achat de fruits et légumes chez le producteur : les réseaux disponibles

En France, 20 à 30 kilos de nourriture consommable ou encore emballée sont jetés, ce qui représente un budget de 400€ pour un foyer de 4 personnes 💸 !

11. Anticiper intelligemment

C’est la semaine de beauté dans mon centre commercial avec des offres incroyables sur les produits d’hygiène et de beauté ? Alors je fonce ! Si ces produits ne sont pas ouverts, il se conservent très longtemps. Alors je fais le plein au meilleur prix. Les centres commerciaux ont des offres promotionnelles ciblées qui couvrent l’ensemble de leurs rayons sur une année. Il faut donc anticiper.

Mais anticiper intelligemment ! Les stocks de produits doivent correspondre aux besoins de la famille. Par exemple, je fais 2 machines de linge par semaine donc, en un an, il me faut environ 110 doses. Une fois les 110 doses achetées, j’attend de vider avant de réinvestir…

Pour la nourriture, j’évite de stocker et je m’organise. La règle est : Premier arrivé, premier consommé ! Dans le frigo, je place les produits les plus anciens devant et les petits nouveaux derrière.

12. Planifier ses repas

Faire des menus pour planifier ses repas hebdomadaires permet d’évaluer la quantité d’aliments à acheter. Pour concocter un menu adapté aux besoins de votre famille, il suffit de suivre la méthode facile décrite dans cet article Établir des menus. N’hésitez pas à consulter les catalogues promotionnels de vos supermarchés pour inclure les promotions du moment dans vos menus et économiser encore plus. Mais attention certaines promotions qui poussent à acheter de grandes quantités peuvent contribuer au gaspillage. Les 10 petits pains offerts pour l’achat de 20 autres finissent souvent à la poubelle !

13. Bien conserver les aliments

Il existe plusieurs manières de conserver les aliments. Au delà de la conservation au frais au réfrigérateur et au congélateur, il existe la conservation par stérilisation et le séchage. En cas d’achat en gros ou de belle récolte au jardin, il peut être utile de diversifier les modes de conservation. Pour en savoir plus, lisez l’article L’art de conserver les aliments.

14. Sauver les plats ratés

Certains aliments sont jetés uniquement parce que la recette n’est pas pleinement réussie ! Un gâteau trop cuit, un plat trop épicé, des grumeaux, une sauce trop liquide : les loupés ne manquent pas. Pourtant, pour réduire son budget courses et éviter de jeter consultez les astuces toutes simples répertoriées dans l’article Des astuces pour sauver les petits plats ratés.

15. Cuisiner les restes

En une génération le temps consacré à cuisiner à chuter de 25% ! On a de moins en moins envie de se mettre aux fourneaux pour inventer une nouvelle recette ou une énième manière d’accommoder les restes. Alors que des recettes simples et savoureuses existent ! Les restes peuvent se transformer en cake, en salade composées ou en soupe. Ajoutés à une omelette ou une quiche ils seront souvent très savoureux. Retrouvez dans cet article plein d’inspiration pour Cuisiner les restes.

16. Doser les portions

Le bon dosage des portions commence avant même la cuisson. Il existe des outils bien utiles et rapidement rentabilisés pour être sûr de mettre la bonne quantité de pâtes ou de féculents dans votre casserole. Au moment de servir les membres de la famille, il vaut mieux proposer des petites portions et faire un deuxième service. Récupérer les restes dans un plat est plus simple et hygiénique que récupérer le contenu de chaque assiette. Des tableaux complets pour doser vos portions au plus juste vous attendent juste ici : Comment prévoir les bonnes quantités pour économiser ?

17. Le piège des dates de péremption

Vous ne connaissez pas la différence entre DLC et DLUO ? C’est pourtant, un super moyen de réduire son budget courses. Vous pensez intoxication alimentaire dès que la date de péremption est dépassée ? Lisez tout de suite l’article Périmés mais mangeables  vous allez être surpris !

18. Cuisiner les aliments à 100%

Pour réduire son budget courses, il suffit parfois de regarder le contenu de sa poubelle. Elle est parfois remplie de produits considérés comme non comestibles pourtant les peaux d’oranges et de bananes, les pelures de pommes de terre et les fanes de carottes peuvent vous permettre de concocter des recettes délicieuses. Idées recettes dans l’article Utiliser les pelures, pépins, trognons, fanes, reliquats, cosses…

19. Réduire son budget courses grâce à la nature

La nature nous offre gratuitement des dizaines de produits à chaque saison qu’il suffit de ramasser. Lors de vos ballades en famille n’hésitez pas à en profiter pour revenir avec un beau panier garni de bons produits. Voici l’article à lire pour vous lancer : La cueillette de plantes comestibles (conseils, recettes, précautions)

Un aliment n’est vraiment plus consommable ? Nourrissez votre potager plutôt que d’acheter des engrais en jardinerie. Pour savoir quels aliments nourrissent votre compost, lisez l’article Nourrir son sol et ses plantes sans rien dépenser.

20. Payer et vérifier le ticket de caisse

Certaines enseignes de la grande distribution proposent aujourd’hui des facilités de paiement même pour ses courses. Faut il céder à la tentation de payer en différé pour réduire son budget courses ? Réponses pratiques dans cet article : Paiement différé ou fractionné des courses : une bonne idée ?

Dernier point et pas des moindres, vérifier toujours toujours votre ticket de caisse. Je le fait attentivement chaque semaine et je ne compte plus le nombre de fois où j’ai relevé des erreurs de prix ! Alors, prenez quelques minutes pour vérifier. Il serait dommage d’appliquer parfaitement les conseils ci dessus pour réduire son budget courses et se faire avoir par une erreur de prix !! D’ailleurs les clients ont certains droits au supermarché, qu’il est intéressant de connaître !

 ➡ Et selon vous, comment réduire son budget courses ? Appliquez vous déjà certaines de ces méthodes ?

>>> Faire mes courses <<<

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement, les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces pour profiter plus et dépenser moins que je souhaite partager avec vous. Lire la suite