supermarché anti gaspi

Pour aller encore plus loin dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, il est possible de faire ses courses directement dans un supermarché anti gaspi.

Dans cet article nous allons donc découvrir :

Liste des magasins de Destockage Alimentaire

Découvrez l’épicerie anti gaspi la plus proche de chez vous ! La liste ci dessous a réunie les purs destockeurs alimentaires qui proposent surtout des produits à prix cassés mais aussi les magasins engagés dans une démarche éco responsable plus globale qui cherchent à lutter contre le gaspillage alimentaire.

Les grandes chaînes du destockage qui proposent de nombreux produits autre que de l’alimentaire ont été exclus de la liste comme par exemple : Noz et MaxPlus.

 💡 N’hésitez pas à nous indiquer en commentaires, une adresse de destock alimentaire que vous connaissez, on les ajoutera à la carte avec plaisir.

Quels produits peut on trouver dans un supermarché anti gaspi ?

Souvent, on associe les destock alimentaire avec des magasins qui vendent exclusivement des produits périmésAujourd’hui, la grande majorité de ces magasins vendent également des produits qui ont été écartés des circuits traditionnels et qui étaient destinés à la poubelle ! C’est donc une vraie démarche anti gaspi. Voici quelques unes des raisons qui peuvent mener un produit chez un destockeur :

  • un défaut d’emballage (impression de l’étiquette décalée par exemple)
  • une surproduction
  • un format spécial (par exemple des chocolats avec des emballages de pâques)
  • une livraison avec du retard ou quelques paquets de la palette abimés peut être refusée par la centrale d’achat des grandes surfaces traditionnelles.
  •  des produits proches de la date de péremption ou l’ayant dépassée
  • des légumes non calibrés (tordus, biscornus,…)
  • l’arrêt d’une référence (un produit est retiré de la vente traditionnelle, mais il reste à un stock à écouler).

Dans un supermarché anti gaspi on peut donc trouver des fruits et légumes, des produits frais, des produits d’épicerie mais aussi des boissons. En bref, les mêmes rayons que dans un supermarché traditionnel.

Quels sont les prix pratiqués dans une épicerie anti gaspi ?

Difficile de répondre à cette question : tout dépend du produit et de l’enseigne ! Certains stocks qui doivent être écoulés très rapidement peuvent être proposés jusqu’à 4 fois moins chers. Dans l’ensemble, les prix sont en moyenne inférieurs à -30% par rapport à ceux pratiqués dans une grande surface traditionnelle.

Si vous avez l’habitude d’optimiser votre plein de courses avec des bons de réductions, vous pouvez trouver que c’est moins intéressant que vos achats en promos dans votre supermarché habituel. Pourtant, il s’agit quand même d’une économie pouvant aller jusqu’à -250€ par mois* pour une famille de 4 personnes !

D’autant que depuis la loi Alimentation les promotions en grande surface sur les produits alimentaires sont limitées. Bien qu’il soit toujours possible d’optimiser ses achats sur les produits d’hygiène et d’entretien, c’est plus compliqué sur l’alimentaire. Les magasins de destockage peuvent donc être un parfait complément pour faire le plein de produits frais et de fruits et légumes.

Comment optimiser ses courses chez un destockeur alimentaire ?

La notion de discount peut pousser à entrer dans ces magasins en se disant que quoi que l’on achète ce sera une bonne affaire, ce qui encourage à remplir son caddie plus que nécessaire.

Un magasin traditionnel propose dans ses rayons toutes les références que le client souhaite potentiellement acheter. Si vous aimez les yaourts nature de la marque « Trobon » vous les retrouvez en rayon chaque semaine. Ce qui est bien souvent la source du gaspillage alimentaire. 

Dans un supermarché anti gaspi, le contenu des rayons dépend des arrivages, il n’est pas possible de retrouver une référence précise chaque semaine. Il y aura surement des yaourts toutes les semaines mais il faudra s’adapter à de nouvelles marques et de nouvelles saveurs.

Je vous conseille souvent sur le site, de partir avec une liste de courses précise et d’avoir un comparateur de prix pour les produits que vous achetez le plus souvent. Ce sera plus difficile chez un destockeur parce qu’il faut s’adapter à l’offre et il sera donc plus difficile de se souvenir des prix.

Comment y remédier ? Personnellement, je conserve mon téléphone portable ouvert sur un site de drive, pour pouvoir immédiatement comparer les prix avec la grande surface où je fais habituellement mes courses. En plus, je m’y rends toujours avec ma liste de courses avant d’aller dans un grande surface habituelle. Comme ça je raye sur ma liste les produits au fur et à mesure. En France, le plus gros du gaspillage alimentaire se produit chez le consommateur, dans nos frigos et nos placards ! Inutile donc d’acheter des produits proches de la date de péremption ou des produits en plus, si c’est pour finalement les jeter à la maison !

Le déstockage alimentaire dans les supermarchés traditionnels

La loi n° 2016-138 du 11/02/2016 relative à la lutte contre le gaspillage alimentaire, dite loi Garot  prévoit :

  • l’obligation, pour les magasins alimentaires de plus de 400 m2 de proposer une convention de don à des associations pour la reprise de leurs invendus alimentaires encore consommables ;
  • l’interdiction, pour les distributeurs alimentaires, de rendre impropres à la consommation des invendus encore consommables

Jusqu’ici de nombreux distributeurs se contentaient de jeter purement et simplement de jeter les invendus dans une benne à l’arrière du magasin en ajoutant parfois quelques litres de javels. Aujourd’hui, la loi les oblige à les proposer à des associations.

De nombreuses enseignes ont fait le choix de proposer les produits proches de la date limite à leurs clients à des prix réduits de -30% en moyenne. Ces produits sont réunis dans un endroit précis du magasin (souvent au fond). Ou alors ils sont laissés à leur place dans le rayon avec une étiquette (souvent bien visible) indiquant la ristourne. N’hésitez pas à vous renseigner à l’accueil du magasin.

Vous l’aurez compris, si vous souhaitez contribuer à la lutte contre le gaspillage alimentaire tout en profitant de bonnes affaires, un supermarché anti gaspi sera une source d’approvisionnement à privilégier. Malgré tout, il ne faut pas s’y rendre les yeux fermés mais adapter ses bonnes habitudes d’achat, pour éviter la surconsommation.

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.