peut on vivre avec le smic

Vivre avec le SMIC en 2020 est ce vraiment possible ? C’est une question à laquelle il est difficile d’apporter une réponse. En fonction du lieu de résidence, du nombre de personnes qui composent le foyer, les habitudes de consommation et bien d’autres paramètres, la situation sera différente.

 ➡ Pour répondre à cette question de manière simple et concrète, appuyons nous sur des données chiffrées précises.

 💡 Téléchargez le document pour déterminer s’il est possible de vivre avec le smic en 2020 dans la suite de cet article.

 Quelle méthode  utiliser pour répondre à cette question ?

Pour répondre à la question « peut on vivre avec le SMIC », plusieurs options s’offraient à nous.

Répondre grâce à des témoignages

La première méthode consiste à chercher des témoignages de smicards qui arrivent à s’en sortir et d’autres qui ont du mal à joindre les deux bouts. En effet, l’objectif est d’obtenir un éventail de plusieurs types de foyers et d’habitudes de consommation. Un article de Libération très intéressant à déjà opté pour cette méthode (retrouver l’article en question ici).

L’hebdomadaire le 1 a lui aussi tenté de répondre à cette question complexe dans son n° 169 intitulé vivre avec le SMIC en proposant des témoignages, mais également un historique et des données chiffrées permettant de comprendre qui sont les français qui vivent avec le SMIC. Un paragraphe intitulé Paroles donnait la parole à plusieurs personnes pour répondre à la question peut on vivre avec le smic.

Voici quelques unes des réponses proposées : « Bien sûr qu’on peut vivre. Mais tout dépend de ce que vous appelez vivre »

pub
pub

Sinon, un autre ajoute « Je ne sais pas qui décide du SMIC. Sans doute pas des gens qui sont payés au SMIC. ça doit être des types dans un bureau à Paris, qui se mettent autour d’une table et qui disent ‘6.32 euros c’est vraiment trop peu mais 9.87 euros là, c’est beaucoup trop, beaucoup beaucoup trop.’ (…) Ils parlotent encore pendant des heures et puis finalement ils se mettent d’accord sur 7.52 euros. (…) Puis ils vont déjeuner dans un resto dans lequel avec 7.52 euros, tu n’as même pas une demi entrée. »

Répondre grâce à des données chiffrées

Pour répondre à cette question, nous allons opter, dans cet article, pour une analyse chiffrée et précise. La méthode est plutôt simple mais vraiment efficace et instructive.

L’Insee (c’est à dire l’institut national de la statistique et des études économiques) publie chaque année, la répartition de la consommation des ménages français. Pour l’expliquer simplement, l’insee étudie la consommation des familles françaises et calcule la répartition des dépenses. On obtient donc un tableau qui regroupe l’ensemble des dépenses d’un ménage en détaillant quelle proportion est consacrée au logement, au transport,…etc.

En prenant comme base le SMIC Brut 2020, publié dans le Décret n° 2019-1387 du 18 décembre 2019 soit environ 1 539,42 € par mois pour 35h/semaine, nous allons utiliser cette répartition de la consommation pour voir comment il faudrait répartir son SMIC pour consommer, comme la moyenne des français.

Vous avez compris le principe ? Alors allons y !

Répartition de la consommation des ménages pour vivre avec le SMIC

Type de dépense Poids dans la consommation effective totale
(en % en 2018)
Répartition du SMIC Net 2020
  Alimentation et boissons non alcoolisées 13,4                   158,26 €
  Boissons alcoolisées et tabac 3,7                     44,31 €
  Articles d’habillement et chaussures 3,7                     44,31 €
  Logement, chauffage, éclairage 26,7                   316,52 €
  Équipement du logement 4,8                     56,97 €
  Santé (1) 4                     47,48 €
  Transport 14,3                   169,34 €
  Communications 2,4                     28,49 €
  Loisirs et culture 8                     94,95 €
  Éducation 0,5                       6,33 €
  Hôtels, cafés et restaurants 7,6                     90,21 €
  Autres biens et services 12,3                   145,60 €
Totaux 100  1 185.35€
(1) : après remboursement de la Sécurité sociale mais avant remboursement des organismes complémentaires.Sources : Source Insee et Décret n° 2019-1387 du 18 décembre 2019

→ La méthode de calcul et les sources sont expliquées dans la dernière partie de cet article.

Comment vivre avec le smic en 2020

Cette infographie est mise à votre disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International. Vous pouvez réutiliser et partager cette infographie dans la mesure où vous ajoutez un lien vers cet article ou https://dmepp.com

 

💡 Le budget excel Familial de dmepp, permet de gérer ses comptes comme un pro avec un minimum d’efforts  > Découvrir

Comment vivre avec le Smic en France en 2020 ?

Alimentation et boissons non alcoolisées

Dans cette catégorie, on retrouve les produits alimentaires et boissons non alcoolisées achetés pour être consommés à domicile. Remplir son frigo pour 158.26€ par mois semble tout de même très compliqué voire impossible ! Le budget alimentaire moyen en 2017 est de 385€ selon l’étude « les français et leur budget dédié à l’alimentation » de Sofinscope.

Même en appliquant à la lettre, tous les conseils donnés sur le site dans cet article : Réduire son budget courses : les 20 conseils des pros, difficile d’optimiser son budget courses, à ce point. Première catégorie et déjà, il apparaît compliqué de vivre avec le SMIC. Rappelons que c’est une répartition indicative qui peut être adaptée en fonction des besoins de chacun. Mais augmenter le montant consacré à l’alimentation impliquera forcément de réduire d’autres postes de dépenses.

Boissons alcoolisées et Tabac

Dans cette catégorie, on retrouve les boissons alcoolisées achetées pour être consommées à domicile et le tabac. Les addictions des smicards ou leur envie de consommer un verre de vin, ne doit pas dépasser les 44,31€ par mois. Le prix moyen d’un paquet de cigarette étant de 8€. Donc, en ne consommant aucune boisson alcoolisée, il sera possible d’acheter 4-5 paquets de cigarettes. Autre option, ne pas fumer et consacrer ces 45€ au budget alimentation qui serait alors de près de 200€ par mois.

Articles d’habillement et chaussures

Un smicard disposerait chaque mois, de 44.31€ pour s’habiller et se chausser soit 531.72€ par an. Si le SMIC doit faire vivre un célibataire, avec quelques astuces à prendre dans la partie vêtements et chaussures du site, cela semble tenable. Par contre, pour une famille, c’est plutôt difficile à moins d’optimiser son budget au maximum en achetant que des vêtements d’occasion et/ou pendant les soldes, par exemple.

Le logement, chauffage et éclairage et équipements du logement

Les dépenses de consommation des ménages en logement incluent les loyers versés par les locataires mais aussi les « loyers imputés » que les propriétaires auraient à payer s’ils étaient locataires du logement qu’ils habitent mais comprend également le chauffage, l’électricité.

Payer 316.52€ de loyer avec le chauffage et l’éclairage semble mission impossible ! Mais attention, il est important de bien noter que les montants calculés ci dessus, sont ceux, pris en charge entièrement par les ménages. Si un smicard a le droit à des aides au logement par exemple, c’est bien le montant restant à sa charge, qui doit être pris en compte. Même avec cette précision, on voit bien qui est difficile de se loger, se chauffer et s’éclairer pour 316€ par mois !

Locservice.fr indiquait dans son communiqué de presse du 2 janvier 2018, que le loyer moyen en France en 2017 pour un 45 m2 est de 631€.  Il faudra opter pour un logement hors des grandes agglomérations  et/ou opter des logements sociaux. Niveau consommation d’énergie, il est possible de réduire significativement ses factures en consultant les articles sur les économies d’énergie.

L’équipement du logement sera limité à 56.97€ par mois pour vivre avec le smic. Inutile d’imaginer changer de canapé ou d’acheter de l’électroménager régulièrement avec un tel budget. Il faudra donc se concentrer sur l’essentiel. Impossible de changer de déco en fonction des modes, il faudra bien souvent, garder l’équipement le plus longtemps possible avant de réinvestir en optant, si possible, pour de l’occasion.

L’accession au marché immobilier

Se loger avec un SMIC : comment a évolué le pouvoir d'achat immobilier en 10 ans 

Hors des trois agglomérations (Paris, Lyon et Bordeaux) où les prix ont flambé en 10 ans, le pouvoir d’achat des ménages a augmenté dans toutes les grandes villes françaises depuis 2010. Le SMIC a été revalorisé de 15 %, mais la capacité d’emprunt des personnes qui touchent le salaire minimum a augmenté en moyenne de plus de 50 % passant de 66.300 euros à près 99.411 euros. Comment est ce possible ? Le facteur principal étant la forte baisse des taux de crédit immobilier, qui ont été plus que divisés par deux sur une décennie.

Par contre, les recommandations du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) en 2020 visant à limiter le taux d’endettement à 33 % et la durée des crédits accordés à 25 ans devraient compliquer encore le financement des emprunteurs gagnant le SMIC.

Santé

Les dépenses de Santé de 47.48 proposées dans cette répartition correspondent uniquement aux montants qui restent à la charge des ménages. Si vous n’êtes jamais malade, et que vous acheter un paquet d’antalgiques de temps en temps, ce budget est presque trop important. Par contre, pour quelqu’un qui est atteint d’une maladie chronique ou qui souhaite se soigner par des méthodes alternatives non remboursées par la sécurité sociale, ce budget sera insuffisant. La mise en place du reste à charge zéro et quelques astuces de la partie dépenser moins pour sa santé peuvent contribuer à réduire ses frais de santé.

Transport

La catégorie transport (169.34€) comprend l’achat et l’entretien du véhicule, le paiement du carburant et les services de transport. D’ailleurs, une évidence saute immédiatement aux yeux, impossible avec de tels budgets de s’offrir les modèles de véhicules neufs présents sur le marché. Comment financer le carburant, les réparations nécessaires à l’entretien du véhicule et les autres frais liés à un véhicule avec un tel budget ?

A titre indicatif, une étude de l’Automobile club indiquait cependant, que le budget annuel pour une renault clio essence en 2015 est de 5796€ par an ! Pour vivre avec le Smic, il vaut donc mieux opter pour une carte de transport ou un vélo (lisez notre article Vivre sans voiture, un moyen efficace pour économiser 6200€ par an ?). Bien sûr, une voiture peut être indispensable. Dans ce cas, il faudra multiplier les astuces pour limiter les dépenses (louer sa voiture, diminuer le montant de l’assurance, l’entretenir au meilleur prix, rouler en limitant la consommation de carburant,…bref consulter la partie transport du site).

Communications

Payer un forfait internet pour son domicile et le forfait de son téléphone portable pour 28.49€ par mois, c’est possible. Mais, il faudra partir à la recherche d’offres promotionnelles ou opter pour les forfaits les plus basiques du marché. Dans cette catégories sont aussi inclus les frais postaux et l’achat de matériel de communication. Pour acheter un téléphone portable avec un si petit budget oubliez le dernier smartphone à la mode !

Loisirs et Culture, Education, Hôtels Cafés et restaurants

Les trois éléments de ces catégories ne sont pas indispensables à la vie mais permettent tout de même de sortir de la routine métro boulot dodo. Le montant consacré aux loisirs et à la culture sera de 94.95€, l’éducation 6.33€ et les sorties en hôtels, cafés et restaurants de 90.21. Sur le papier, consacrer près de 100€ à ses loisirs et 90€ pour manger au restaurant, chaque mois, peut paraître confortable.

Cependant, la catégorie Loisir et Culture comprend aussi les équipements audio visuels, photo et informatiques, les biens durables, les articles d’équipements de loisirs, les services récréatifs et culturels, la presse, les livres et les voyages touristiques. Tout ça pour 97.23€ par mois !  Il ne faut pas oublier que ces montants sont censés couvrir l’année complète, c’est à dire même les périodes et les frais liés au vacances.

Dans la plupart des témoignages de smicards, il ressort que beaucoup font le choix, pour réussir à vivre avec le smic, de consacrer très peu de budget à des loisirs et des biens culturels et encore moins aux sorties, au profit d’autres postes de dépenses comme le logement ou l’alimentation.

Autres Biens et Services

Cette catégorie inclue les soins personnels, les effets personnels (non définis ailleurs), les assurances et les services financiers. Son montant est de 145.60€ ! Un ménage doit avoir au minimum une assurance habitation, une assurance auto et une banque, qu’il faut payer, chaque mois. Ainsi donc, il faudra opter pour une banque avec les frais les plus réduits possibles et diminuer au maximum le montant de ses assurances. Pas sûr, qu’il reste le moindre centime pour des soins et des effets personnels.

 Conclusion  : Vivre avec le Smic, c’est possible !

Avant toute chose, précisons un point important. La répartition proposée ci dessus est purement théorique et statistique. Mais, elle reste une bonne base de de réflexion et  de travail pour la création d’un budget et la constitution d’un fond d’urgence. Evidemment, nous avons pris comme base de revenu, uniquement le SMIC, alors qu’un couple au SMIC avec des enfants aura d’autres aides comme des allocations familiales ou des aides au logement. D’ailleurs, pour faire le point sur les aides auxquelles vous avez droit utilisez nos outils et simulateurs.

Quelles conclusions tirer de nos données ? Déjà, vivre avec le SMIC est possible, mais loin d’être simple ! Il faudra continuellement faire des arbitrages, pour réussir à se loger et remplir son frigo tout en gardant un peu de budget pour ses loisirs. Enfin, en fonction de son lieu de résidence et donc de son loyer, plusieurs autres catégories de dépenses devront être réduites.

Ainsi, de la débrouillardise et l’optimisation du moindre euro seront dans la plupart des cas, nécessaires. Difficile donc, d’être smicard et d’avoir plusieurs passions nécessitant des dépenses importantes, il faudra choisir entre acheter des vêtements régulièrement, changer de déco ou se payer un abonnement au ciné. Enfin, le budget transport ne permet pas d’avoir un véhicule coûteux à l’achat et à l’entretien !

💡 Il est possible d’économiser même avec petit salaire ! Découvrez les 3 étapes proposées dans cet article !

Et vous, pouvez vous vivre avec le SMIC ?

Faites le calcul, en utilisant le document téléchargeable ci dessous. Il suffit d’indiquer le montant de vos dépenses. Nous avons volontairement laissé les catégories telles qu’elles sont prévues par la comptabilité nationale et l’INSEE pour vous donner un repère.


Téléchargement gratuit

Pouvez vous vivre avec le Smic comme l’ensemble des français ?

Téléchargez gratuitement le document pdf, contenant un tableau avec la répartition du SMIC de cet article et une colonne vous permettant de créer votre propre répartition.

En plus, vous recevrez une fois par mois, la seule newsletter qui booste votre pouvoir d’achat.

Télécharger immédiatement le document


💡 Découvrez en plus, le montant du SMIC en Suisse : le smic plus élevé du Monde !!

Quelques informations clés sur la méthode de calcul

La répartition de la consommation des ménages de l’INSEE

Voici le tableau de la répartition de la consommation des ménages tel qu’il est proposé par l’INSEE.

Évolution de la consommation des ménages par fonction Poids dans la valeur de la consommation effective (en %) Valeur 2018 (en milliards d’euros)
2005 2018
Consommation effective des ménages, dont : 100,0 100,0 1 628,8
Dépense de consommation des ménages 76,0 74,9 1 219,8
Alimentation et boissons non alcoolisées 10,1 10,0 162,2
Produits alimentaires, dont : 9,3 9,1 148,0
pain et céréales 1,5 1,7 27,5
viandes 2,6 2,2 36,4
poissons et crustacés 0,6 0,5 8,5
lait, fromages et oeufs 1,3 1,3 20,9
fruits et légumes 1,9 2,0 33,0
Boissons non alcoolisées 0,8 0,9 14,2
Boissons alcoolisées, tabac et stupéfiants, dont : 2,8 2,8 46,0
   boissons alcoolisées 1,3 1,3 21,1
   tabac 1,3 1,3 21,6
Articles d’habillement et chaussures 3,7 2,8 44,9
Articles d’habillement 3,0 2,2 35,7
Chaussures 0,7 0,6 9,1
Logement, chauffage, éclairage, dont : 18,4 20,0 325,0
location de logement 13,3 14,4 235,2
chauffage, éclairage 3,0 3,2 52,8
Équipement du logement, dont : 4,2 3,6 58,8
meubles, tapis 1,2 1,1 17,7
appareils ménagers 0,7 0,6 10,0
Santé, dont : 3,0 3,0 49,2
médicaments 1,2 1,2 19,7
médecine non hospitalière 1,4 1,4 22,8
Transports, dont : 10,9 10,7 173,8
achats de véhicules 3,2 2,7 43,8
carburants, lubrifiants 2,7 2,5 41,3
services de transports 1,6 1,8 30,0
Communication, dont : 2,6 1,8 29,4
services de télécommunications 2,2 1,4 23,1
Loisirs et culture, dont : 7,1 6,0 97,8
appareils électroniques et informatiques 1,6 0,8 13,3
services culturels et récréatifs 2,0 2,1 33,7
presse, livres et papeterie 1,3 0,9 14,1
Éducation 0,3 0,4 5,9
Hôtels, cafés et restaurants 5,1 5,7 93,5
Autres biens et services, dont : 9,2 9,2 150,4
soins personnels 2,0 1,9 30,9
action sociale 1,4 1,5 24,8
assurances 2,9 3,2 52,0
Sifim1 0,8 0,4 5,9
Correction territoriale -1,2 -1,1 -17,1
Dépense de consommation des ISBLSM2 2,6 3,0 48,7
Dépense de consommation des APU3, dont : 21,4 22,1 360,3
santé 9,6 10,2 165,5
éducation 6,4 6,2 101,5
action sociale 3,3 3,4 55,8
logement 1,0 0,9 14,7
1. Services d’intermédiation financière indirectement mesurés.
2. Dépense de consommation des institutions sans but lucratif au service des ménages.
3. Dépense de consommation des administrations publiques en biens et services individualisables.
Source : Insee, comptes nationaux, base 2014.

 

La correction territoriale représente les dépenses des résidents français à l’étranger moins les dépenses des non-résidents en France (on ne va pas la garder pour notre analyse car son impact est minime).

L’insee fait, en plus, la distinction entre les dépenses de consommation des ménages qui sont payés directement par les ménages comme l’alimentation ou le tabac et les dépenses de consommation effective des ménages qui incluent les dépenses payées par la collectivité comme par l’éducation ou de santé (il s’agit des données dépenses de consommation des ISBLM et dépenses de consommation des APU).

Pour simplifier au maximum, nous avons utilisé le montant du SMIC Net 2020 et pris en compte uniquement les dépenses payées directement par les ménages. Sont donc exclues les dépenses de consommation des ISBLM et de la consommation des APU ainsi que la correction territoriale. Cette méthode simplifiée permet d’obtenir des résultats tout à fait représentatifs.

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

3 Commentaires

  1. J’ai fait le test avec mes dépenses en établissant un budget sous une forme mensuelle.
    Situation : célibataire résidant en centre ville d’une métropole en logement social, fonctionnaire :

    Loyer HLM avec chauffage et internet : 390
    EDF : 30
    Eau : 12
    Mutuelle santé : 55
    Abonnement téléphone : 3
    Courses+alimentation : 250
    Vêtements : 60
    Coiffeur : 13
    Cartes transport, déplacements : 15
    Laverie : 15
    Amortissement PC/tel/électroménager : 20
    Frais de compte Bancaire : 11
    Assurance habitation : 11
    Cigarettes : 80
    Assurances diverses : 19
    Adhésion association : 2
    Cotisation syndicat : 13
    Cadeaux divers amis/famille : 45
    Impôts (IR+TH) : 0
    Épargne : 600

    TOTAL DÉPENSES : 1586
    Salaire net mensuel : 1855

    Reste à vivre pour imprévus, sorties, voyages,… : + 269

    Effectivement, je me dis qu’avec un SMIC, il est très difficile de mettre de côté comme le fait Mirabelle et de vivre chez soi.
    Ayant connu la galère par le passé (chômage, sans logement), on fait nettement plus attention, même quand ça va mieux.

  2. Bonjour Mirabelle,

    Merci pour ce témoignage. Vivez vous dans une grande ville avec des loyers élevés ou plutôt en campagne ? Concernant l’épargne 5500€ d’épargne c’est quasiment la moitié de vos revenus annuels, ce qui est énorme ! Ce projet d’épargne explique sans aucun doute, les nombreux choix que vous avez fait pour réduire vos dépenses.
    Amélie

  3. Depuis une année je vie avec le smic, ou je survie.
    J’ai pu mettre de côté 5500 euro l’année. J’ai plusieurs astuces pour ça: Je vie en colocation, je fais mes courses mensuellement et je cherche toujours les produits en promo, je me sert des transports pour me déplacer, je squate souvent chez mes amis et famille pour dormir et manger, je fais du shopping que chez primark ou sur des sites chinois.
    Je ne vais pas en vacances, mon écran de tel est cassé depuis une année mais je ne vais pas le réparer, j’utilize le netflix de mes amis, je n’ai pas d’abonnement télé, mon abonnement téléphonique est de 15 euro le mois.
    Je ne vais pas chez la coiffeuse, je fais tout chez moi, je sors mais pas dans les lieux ultra chic sauf si je suis invitée.
    Voilà pour vivre avec le smic faut être célibataire et un gratteur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.