voyager fauché

Le but d’un voyage est la rencontre, le partage et l’échange avec une culture différente de la sienne. Malheureusement, selon l’observatoire des inégalités, « en 2014, près de la moitié des personnes déclaraient ne pas envisager de partir en vacances dans les prochains mois pour des raisons financières. » Voici quelques conseils et bonnes adresses pour voyager fauché grâce à l’économie collaborative !

💡 Cet article fait partie des conseils pour profiter de la vie sans dépenser plus. Découvrez les tous ici !

Première information importante, si vous êtes vraiment fauché, peut être que vous pouvez vous organiser des vacances de rêves à la maison grâce aux conseils de cet article. Si vous décidez de partir, même si vos moyens sont limités, faites un budget vacances pour optimiser chaque euro dépensé.

Et si on dormait chez l’habitant ? C’est le meilleur moyen de s’imprégner de la culture locale, de côtoyer de près la vie quotidienne des habitants et découvrir leurs traditions. Les conseils des habitants vous permettront d’éviter « les pièges à touristes » et de dénicher des bons plans ou adresses insolites.

1. La location entre particuliers

Airbnb est la plateforme de location entre particuliers, leader du marché. Fondé en 2008, le site propose aujourd’hui des millions d’annonces quasiment partout dans le monde. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets, du château en passant par la petite cabane au fond du jardin.

Après une inscription gratuite, la recherche de logement se fait dès la page d’accueil où il suffit d’indiquer sa ville de destination et ses dates d’arrivée et de départ. Vous pouvez tester ci dessous.

Quelques conseils pour faire le bon choix :
– consultez les photos
– regardez où se situe exactement le logement sur la carte (transport, parking à proximité, rue bruyante,…etc)
– lisez la description de l’annonce dans le détail
– regarder les notes et avis postés par d’autres personnes
Si vous avez des questions, contactez l’hôte avant de finaliser la transaction. Airbnb a développé un système qui sécurise la transaction. Au moment de la réservation l’argent est bloqué par Airbnb. La somme sera débloquée 24h après votre arrivée. En cas de problème (appartement non conforme…) contactez le service d’assistance pour le signaler. Ce système est donc beaucoup plus sécurisant que les sites comme le bon coin par exemple, où des vacanciers se font régulièrement avoir par des escrocs (quelques mésaventures détaillées dans cet article de que choisir).
💡 Obtenez jusqu’à 29€ de réduction sur votre première réservation sur Airbnb en cliquant ici !

2. L’échange de Maison

La première communauté mondiale de l’échange de maison est Home Exchange. HomeExchange (+100 GP offerts pour les lecteurs de dmepp ici) est un service qui permet aux voyageurs du monde entier d’échanger facilement leur maison ou leur appartement, en toute sécurité et sans transaction financière entre eux.
Au delà de l’échange de maison « classique » le site propose également la possibilité de faire un échange de nuitées. Le principe est simple, vous partagez votre logement en hébergeant un membre pour gagner des nuitées. Ensuite, vous les dépensez quand vous le souhaitez, dans le monde entier, pour vos prochaines vacances. Plutôt que d’aller à l’hôtel en réservant une chambre chez l’habitant votre voyage vous coûte moins cher et vous vivrez des expériences uniques loin des clichés touristiques.
Je vous explique en détail le principe de l’échange de maison, dans cet article : Echange de maison | Guide Complet | 10 conseils

3. Le couchsurfing

 Le « couchsurfing » permet de voyager fauché puisqu’il s’agit tout simplement de dormir gratuitement sur le canapé d’un inconnu. Pour que ce soit une expérience réussi, il faut aimer les rencontres et oser la promiscuité. Ce concept séduit les jeunes de moins de 25 ans, célibataires ou en couple.

L’inscription est totalement gratuite et se fait en quelques clics. Elle donne accès à des offres du monde entier. Il faut soigner son profil (de préférence rédigé en anglais) pour donner envie aux autres de vous accueillir.

Lisez bien les commentaires et le profil de votre hôte avant de vous lancer.

4. Dormir à la ferme

Le wwoofing consiste à se loger gratuitement en échange d’une aide dans des fermes ou jardins biologiques. L’objectif est de promouvoir l’agriculture bio en mettant en relation des voyageurs et des propriétaires d’exploitations ou de jardins écologiques. Le concept vise vraiment le partage d’expérience.

Les WWOOfeurs aident au travail agricole et partagent la vie quotidienne des hôtes qui leur offrent le gîte et le couvert. Il peut s’agit de voyager fauché mais aussi et surtout d’apprendre au contact de fermiers passionnés et expérimentés. La wwoofing est géré par une association à laquelle il faut adhérer pour pouvoir finaliser un séjour.

Avant de vous engager précisez par des échanges par mail ou téléphone les attentes des deux parties :

  • Qu’allez vous apprendre ?
  • Comment s’équilibrera le temps entre loisirs et travail ?
  • Que souhaitez vous retirer de cette expérience ?

5. Le camping dans le jardin

Si vous aimez le camping mais au calme et en sécurité, alors le gamping va vous séduire car c’est un moyen parfait pour voyager fauché. Il s’agit de particuliers qui louent leur jardin pour vous permettre d’y poser votre tente ou votre camping car. Vous dormez ainsi en sécurité chez un particulier et souvent bien plus au calme que dans un camping bondé.

Par contre, vous n’aurez pas accès aux mêmes infrastructures que dans un vrai camping (sanitaires,…etc). Il faut donc bien prendre le temps de consulter les annonces en détail pour voir quels sont les « services » mis à votre disposition durant votre séjour.

6. L’incontournable Covoiturage

On ne le présente plus, le covoiturage s’est fortement développé ces dernières années et permet de partir en vacances en partageant les frais entre le conducteur et ses passagers. La route des vacances est souvent très coûteuse (avec la hausse du prix des péages et du carburant !).

Le covoiturage est une manière simple de réduire ses frais de transport. Il suffit de poster une annonce si vous souhaitez utiliser votre véhicule en précisant le nombre de places disponibles et le trajet emprunté. Ne mettez pas trop d’étapes sur le parcours pour éviter de changer continuellement de voyageur et de faire des détours constants. Par contre, mettez au moins une ou deux étapes dans des grandes villes pour multiplier vos chances de trouver des passagers. Personnellement, je préfère la validation manuelle, qui me permet avant d’accepter un passager, de consulter les avis sur son profil et de me mettre d’accord avec lui sur des détails (bagages, point exact de départ et d’arrivée,…etc.)

A l’inverse, si vous cherchez une place dans un véhicule, indiquez vos dates et villes de départ et d’arrivée puis cherchez des véhicules disponibles. Consultez les avis et les préférences de vos conducteurs pour vous assurer un trajet agréable.

7. Location de transport entre particuliers

Une autre solution pour voyager fauché grâce à l’économie collaborative, est de louer une voiture à un particulier sur son lieu de vacances. Getaround.com  (15€ offerts à l’inscription) propose plus de 30 000 véhicules dans toute la France avec des prix de 30% à 40% moins chers que les loueurs traditionnels. Si vous préférez louer un camping car, vous pouvez aussi trouver des annonces entre particuliers sur des sites spécialisés. Pour les marins, tentez la location de bateaux en particuliers pour des séjours longue durée ou simplement quelques heures.

Pour traverser l’Europe à petit prix (dès 5€!!!) , le bus reste un moyen de transport accessible. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire l’article Voyager en Bus Low Cost publié sur le site.

8. Partager sa table

voyager fauché alimentation

Et si vous oubliez le restaurant ? Partager la table d’un hôte qui vous accueille chez lui comme à la maison c’est beaucoup plus intéressant que le buffet d’un l’hôtel bondé de touristes !

En prime, vous recevrez des conseils pour faire votre marché, au meilleur prix, sur le lieu de vos vacances. Si vous voulez goûter un couscous dans les règles au Maroc ou un sushi traditionnel au Japon, cette solution va vous séduire !

9. Visiter avec des locaux

Plutôt que des visites millimétrées, avec un guide multilingue au discours formaté, pourquoi ne pas tenter, des visites gratuites avec les locaux ? Un bon moyen de voyager fauché tout en découvrant la culture et les lieux incontournables pendant son séjour. Ces guides sont les mieux placés pour faire découvrir les bons plans de leur ville et les lieux insolites. Le concept est né à New York et à fait des émules dans le monde entier !

Pour un voyage en France vous trouverez votre guide d’un jour, sur internet. « Les greeters sont des habitants passionnés par leur quartier, leur ville, leur territoire, qui vous feront partager leurs connaissances, répondront à vos questions, vous aideront dans dans l’organisation de vos visites, et pointeront pour vous les choses essentielles à voir. Ce ne sont pas des guide-conférenciers, ils n’en ont pas les connaissances. Mais ils habitent dans les lieux que vous visitez avec eux, il en connaissent les pulsations et le rythme: c’est ce qu’il vous font découvrir. »

10. S’équiper grâce aux voisins

Au moment de faire les valises, vous vous rendez compte que votre valise est trop petite ? Il vous manque un jeu de société ou une guitare pour vos soirées ? Optez pour la location entre particuliers plutôt que l’achat. De quoi préserver votre budget vacances tout en disposant de tout le matériel nécessaire pour vous amuser !

Vous pouvez aussi découvrir quelques récits de voyageurs ayant tenté l’expérience de l’économie collaborative pour faire le tour du monde :

  • Very food trip. Le Premier tour du monde du repas : Ce livre retrace l’aventure de deux Français ayant expérimenté pendant 6 mois le foodsurfing ! A travers dix pays, ils sont partis à la rencontre d’hommes, de femmes, de familles qui leur ont livré leurs recettes secrètes et les ont invités à partager un ou plusieurs repas en leur compagnie.

  • Wwoofing : Le guide : Ce livre donne toutes les clés à la fois pour faire du Wwoofing et recevoir des wwoofers, à travers l’expérience des 15 mois de Wwoofing autour du monde de l’auteur. C’est un guide complet, qui fourmille d’informations utiles et de conseils avisés pour préparer son voyage et en profiter au maximum. Graines de wwoofers ou hôtes en devenir, n’hésitez plus, lancez-vous dans l’aventure !

 ➡ J’espère que ces quelques sites et pistes vous permettront de voyager fauché en profitant de l’économie collaborative. Des expériences à raconter ? Des adresses à partager ? N’hésitez pas à commenter !!

 

Bonjour, moi c'est Amélie, J’ai commencé à rechercher des astuces et des bons plans quand j’étais étudiante pour financer mes études en Economie et Droit. Finalement,les bonnes habitudes que j’avais prises ne m’ont jamais quittées. Après avoir exercé plusieurs métiers (conseiller bancaire, professeur d'économie gestion,...) j’ai développé mes méthodes, repéré et testé de nouvelles astuces. Aujourd'hui, je me consacre entièrement à la création des contenus pour aider un maximum de familles à dépenser moins et profiter plus de la vie. Lire la suite

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.